AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2360132199
Éditeur : (01/09/2013)

Note moyenne : 3/5 (sur 3 notes)
Résumé :
THÉÂTRE

L’histoire est condensée, le drame exacerbé, avec comme fil
rouge le complot fomenté par Iago contre Othello. Iago, le génie
manipulateur mise, comme un joueur de poker, sur le destin des
autres. Vulnérables, les amours de Desdémone et Othello deviennent sa cible privilégiée. Il les broie insidieusement. Face à lui, Othello est inéluctablement entraîné vers le pire. De la différence du Maure de Venise à la prise de parole ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Noctenbule
  05 novembre 2013
Shakespeare peut inspirer l'image d'une lecture fastidieuse et compliquer. Mais voilà, certains proposent une réecriture et là, tout devient limpide. C'est ce que propose ce texte adapté au théâtre.
Manuel Piolat Soleymat s'est librement inspiré d'une oeuvre de William Shakespeare : Othello ou le Maure de Venise. Deux histoires pour n'en former qu'une où un trio amoureux apparaît. Cependant, ce n'est pas une véritable histoire de le mari, la femme et l'amant. le confident du mari, Iago, fait doucement entrer en son esprit que sa superbe femme, Desdémone le trompe. La haine s'empare de sa raison et le fera perdre les repères de la réalité. Heureusement, le gros vilain sera puni.
Une lecture très agréable et compréhensible. Même si en effet, le dénouement reste sans surprise, les pages se tournent rapidement et la fin arrivent plus vite que prévue.
Commenter  J’apprécie          22
herveloth
  31 octobre 2013
Réécrire une oeuvre célèbre est un exercice de style qui peut avoir son intérêt : mettre au goût du jour ou du public local une histoire universelle.
Ainsi, au XVIIIe siècle, Ducis s'empara-t-il de plusieurs oeuvres de Shakespeare, mais au lieu de simplement les traduire, voire de les mettre en vers (comme le fit au siècle suivant Le Châtelain), entreprit-il de les réécrire en partant de la trame originelle ou des sources qui inspirèrent le Grand William.
Ainsi encore, plus près de nous, le travail de Tom Stoppard dans ses « Rosencrantz et Guildenstern are dead » ou « Shakespeare in Love » qui écrit à côté, en parallèle d'« Hamlet » ou de « Romeo and Juliet » et vient en donner un nouvel angle de lecture.
C'est donc d'un oeil bienveillant que j'abordais « Les Amours vulnérables de Desdémone et Othello » de Manuel Piolat Soleymat et Razerka Ben Sadia-Lavant, « librement inspiré d'Othello, le Maure de Venise de William Shakespeare », et paru collaborativement chez Riveneuve éditions et Archimbaud éditeur.
Dès les premières pages, que dis-je : dès les premiers mots ! un sombre doute m'étreignit.
La suite sur le blog...
Lien : https://fieffegoupil.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
map
  19 octobre 2013
ça faisait longtemps que je n'avais pas lu de théâtre et c'est toujours aussi agréable de se faire sa petite représentation mentale. Pièce très fidèle à celle de Shakespeare, au style fluide, convenu dans le genre (avec les exagérations propres à la tragédie classique qui semblent toujours un peu datées) mais prenant cependant : une oeuvre qui donne bien envie d'aller la découvrir sur scène, en vrai, en chair, en son et en jeu !
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
NoctenbuleNoctenbule   05 novembre 2013
Chacun d'entre nous peut trouver le moyen d'être ceci ou cela : notre corps est un jardin cultivé par notre volonté. Si la balance de notre existence ne trouvait pas l'équilibre entre la raison et la sensualité, la bassesse de nos instincts et de notre nous conduirait inéluctablement aux agissements les plus absurdes. Heureusement, la raison est là pour mettre un frein aux mouvements impétueux de nos sens, aux tiraillements de notre chair, aux déchaînements de nos désirs. Ce que vous appelez amour n'est, en fait, que de la mauvaise herbe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Manuel Piolat Soleymat (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Titres d'oeuvres célèbres à compléter

Ce conte philosophique de Voltaire, paru à Genève en 1759, s'intitule : "Candide ou --------"

L'Ardeur
L'Optimisme

10 questions
503 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , roman , culture générale , théâtre , littérature , livresCréer un quiz sur ce livre