AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean Bonnefoy (Autre)
EAN : 9782207303962
246 pages
Éditeur : Denoël (30/11/-1)

Note moyenne : 3.3/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Sur Terre, la société mercantile a pris le pouvoir.
Mais, chez les écolos exilés sur Vénus, la résistance s'organise. Ceux qui ne veulent pas arroser leur Poulgrain de Surcafé en y trempant des mouillettes de Co-Pain, l'oeil rivé sur l'Omni-V, ceux qui refusent les offres promotionnelles, les bons d'escompte, les primes spéciales et les objets de collection en similivoire véritable, ont décidé de reprendre le flambeau abandonné par Mitchell Courtenay. Il n'es... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
yowie
  16 juin 2019
Ce coup-ci je n'ai pas suivi l'ordre de parution et tout de suite foncé sur la suite de Planète à gogos. En plus Kornbluth n'est plus là comme co-auteur. J'avais hâte de voir comment Frederik Pohl se débrouillait.
Je crois qu'encore une fois ce que j'ai aimé dans ce roman c'est les exemples extrêmes de la publicité. Bien plus que l'histoire en soit...
En fait l'histoire est passablement similaire au premier livre. le personnage principal est un publicitaire de premier plan qui suite à de nombreux revers finit par épouser la cause des méchants Écologistes de Vénus. Cela se passe presque 40 ans après le premier roman.
Quelques exemples que j'ai bien aimé:
*La publicité force la dépendance mais là c'est carrément physique. Certains emplacements dans les rues reprogramment le cerveau des consommateurs pour leur imposer une dépendance à un produit. Ah c'est certain qu'une affiche près de ces emplacements avertissent les Consommateurs des risques. C'est légal car la dépendance stimule les zones du plaisir du cerveau. Donc certains Consommateurs peuvent vouloir ce bonheur artificiel... Notre personnage principal - puisque en mission sur Vénus pour quatre ans et venant de rentrer sur Terre - ne connaissait pas ces emplacements. Ils s'est fait avoir solide: là il doit boire plusieurs Coke par jour. Et c'est pratiquement impossible à déprogrammer. Il perd sa job à cause de cette dépendance.
*La guerre!!!! Là je me suis dit voilà de l'action. Notre héros est obligé de faire la guerre car lorsqu'il était aux études il avait gagné des crédits simplement en mettant son nom sur la liste de Réserve. Ben quin il n'y aura jamais de guerres non? Là je le voit se préparer... Ils l'ont mis aumônier. Quelle guerre exactement? C'est que sur Terre il y a encore des zones où la population refusent la société de Consommation. Horreur! Des aborigènes vivant de l'agriculture et de la chasse. Bon je me suit dit ils vont les éliminer. C'est pour cela la guerre non? Ben voyons! Ils ont installé de gigantesques écrans dans les airs et leur ont shooté des images hypnotiques: cela leur a lavé le cerveau. Dorénavant ils doivent acheter, acheter, acheter...
*Épargner pour ses vieux jours? Êtes-vous fous! Non non quand tu es trop vieux ben tu es prêt pour l'euthanasie...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Sflagg
  17 janvier 2016
Une histoire intéressante, bien écrite dans l'ensemble, mais très inégale quand même. Parfois les ficelles sont trop grosses, et que dire de la fin qui est plus que bâclée. On dirait la fin du premier volume d'un livre écrit en deux, et, que je sache, il n'existe pas de deuxième volume, résulta on reste un peu sur notre faim.
Le personnage principal est sympathique et on s'attache à lui, mais alors tout ce qui lui arrive et la façon de réagir des uns et des autres me semble peu réaliste et donc c'est difficile de s'y laisser prendre complétement.
Ah oui ! une dernière chose : ce n'est pas indispensable d'avoir lu "Planète à gogos" avant, mais cela est grandement conseillé pour une meilleur compréhension (de toute façon il est meilleur, donc autant ne pas s'en priver).
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SflaggSflagg   17 janvier 2016
- Les chatons grandissent pour devenir des chats. Les chats sont des prédateurs. Je crois que ce que je préfère encore en toi, c'est que tu as perdu tes crocs quelque part.
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3243 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre