AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2850000337
Éditeur : Éditions Adyar (31/10/1993)

Note moyenne : 3/5 (sur 2 notes)
Résumé :
LE CORPS MENTAL
par
Arthur E. POWELL
Traduit de l'anglais
Titre original anglais : "The Mental Body"
Editeur : Adyar
1993 Description :
344 pages

Ce livre est le troisième d'une série qui traite des corps de l'homme. Les deux précédents sont : Le Double éthérique et Le Corps astral. Dans ces trois livres, la même méthode a été suivie : l'auteur a consulté une quarantaine de volumes, pour la plupart du ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Danieljean
  20 avril 2016
Ce livre fait partie de la série écrite par l'auteur dans les années 30 sur les corps subtils de l'être humain: “le double éthérique”, “le corps astral”, “le corps mental” et “le corps causal”. Loin d'être une simple compilation des ouvrages d'Annie Besant et de Monseigneur Leadbeater, chaque livre permet de se faire une idée assez précise de ces corps invisibles qui détiennent, en fin de compte, les secrets du corps physique, voire les secrets de la vie. Il est, bien entendu, conseillé de lire tout d'abord “le double éthérique” et “le corps astral” avant de s'attaquer au “corps mental” car la compréhension de ce livre demande beaucoup d'attention et de concentration tant il est ardu.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   20 avril 2016
La faculté de voir l’avenir appartient à un plan supérieur au plan mental. Cependant, la prévision est possible, dans une certaine mesure, sur le plan mental; mais elle est très imparfaite car la volonté de l’homme évolué peut, lorsqu’elle intervient dans la vie, changer le cours de la destinée. L’avenir de l’homme ordinaire non évolué, qui a pratiquement une volonté très faible, peut souvent être prévu avec une certaine précision. Mais dès que l’ego* prend hardiment en mains son propre avenir, la prévision exacte devient impossible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
JacopoJacopo   17 février 2019
H. P. Blavatsky considérait comme légitime, et même comme sage d'utiliser l'hypnotisme pour libérer une personne de l'ivrognerie, par exemple, pourvu que l'opérateur en sache assez long pour briser la mauvaise habitude et libérer la volonté du patient de sorte qu'il puisse lutter lui-même contre le vice de l'ivrognerie. La volonté du patient a été paralysée par son abandon au vice de boire ; l'opérateur emploie la force de l'hypnotisme comme un expédient pour permettre à l'homme de retrouver sa volonté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
JacopoJacopo   17 février 2019
Ainsi les hommes affectent sans cesse leurs semblables par leurs pensées, qui, pourtant, sont projetées pour la plupart sans intention précise. L'opinion publique est en grande partie créée de cette manière. Elle est donc principalement le résultat de la transmission de la pensée. Beaucoup de gens pensent d'une certaine manière, non pas parce qu'ils ont attentivement médité certaines questions, mais parce qu'un grand nombre d'autres personnes pensent ainsi et les entraînent avec eux. La forte pensée du penseur exercé se propage dans le monde mental et est saisie par les esprits réceptifs. Ils reproduisent ses vibrations, renforcent la pensée et l'aident ainsi à affecter les autres, la pensée devenant de plus en plus forte et pouvant éventuellement influencer un grand nombre de personnes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JacopoJacopo   17 février 2019
Si un homme pense d'une manière délibérée à une idée bien déterminée, avec une attention et une concentration soutenues, il finit par devenir conscient d'une sorte de frémissement dans la glande pinéale. Ce frémissement a son origine dans l’éther qui imprègne la glande pinéale ; il en résulte un léger courant magnétique qui donne naissance à la sensation de frémissement dans les molécules denses de la glande. Lorsque la pensée est assez forte pour produire ce phénomène, alors le penseur sait qu'elle peut être transmise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JacopoJacopo   17 février 2019
Il est possible à presque tous les hommes, pourvu qu'ils s'en donnent la peine, et qu'ils soient capables de penser clairement et avec stabilité, de se convaincre de la réalité du phénomène de transmission de la pensée, et même d'acquérir une certaine habileté dans la pratique de cette transmission. Il existe une littérature abondante sur ce sujet, en particulier les Transactions of the Psychical Research Society.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : espritVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Concours : Gagnez la Bande dessinée La cellule Prométhée, Tome 1 : l'escouade 126

Quelle héroïne célèbre évoluait dans un Paris du début du 20 ème siècle peuplé de "monstres et d'êtres étranges" ?

Adèle blanc-sec
Bécassine
Laureline
Mélusine

10 questions
49 lecteurs ont répondu
Thèmes : ésotérisme , bande dessinée , paranormalCréer un quiz sur ce livre