AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Patrick Couton (Traducteur)
EAN : 9782266111324
152 pages
Pocket (01/03/2001)
3.87/5   428 notes
Résumé :
Faust, vous connaissez ?...
Mais voici Éric, quatorze ans, le plus jeune démonologue du Disque-monde.
Hélas, aucun démon – ni succube, hum... – ne répond à son invocation. Dans le cercle magique apparaisse Rincevent et le Bagage – respectivement le mage le plus incompétent et l’accessoire de voyage le plus redoutable de l’univers.
Et que veut Éric ? Oh, rien de bien original : l’immortalité, la domination du monde et la plus belle femme de tous ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (37) Voir plus Ajouter une critique
3,87

sur 428 notes
5
11 avis
4
14 avis
3
11 avis
2
1 avis
1
0 avis

lyoko
  13 novembre 2018
Il m'en manquait un pour finir ma visite du disque monde… et pas n'importe lequel... puisque Eric est une revisite à la Pratchett de la guerre de Troie, de certaines légendes aztèques et de la création du monde.
Si je n'ai pas été grande fan du personnage d'Eric, qui m'a en fait beaucoup agacée ( mais bon c'est un ados, donc après tout Pratchett a bien réussi son travail puisque tout le monde sait que les ados on vocation a agacer… j'en ai 2 et demi a la maison !!). je me suis régalée à retrouver Rincevent.. personnage épique du disque. Petit regret la mort n'était pas non plus suffisamment présente a mon goût.
L'humour de l'auteur est toujours au RDV et je me suis tordue de rire avec la satyre sur les bureaux… vu du côté démon c'est juste excellent surtout si il y a des plantes vertes.
Pour être tout a fait juste avec ce tome, c'est une revisite aussi de Faust version disque monde.. et c'est juste un régal
Commenter  J’apprécie          686
Foxfire
  25 septembre 2018
Un démonologue couvert de chaînes et gris-gris invoque un démon afin qu'il réalise 3 voeux. Voilà un point de départ très classique. Mais on est chez Pratchett alors il ne faut pas se fier aux apparences. Très vite, on se rend compte que sur un postulat vu et revu, Pratchett va broder une histoire loufoque au ton parodique. le démonologue est en fait un adolescent acnéique et le démon qui répond à l'invocation n'est autre que... Rincevent (j'adore Rincevent). Il n'y a guère que les 3 voeux d'Eric qui restent classiques : le pouvoir, une femme sublime, l'immortalité. Mais les chemins que va prendre l'histoire sont encore pleins d'imprévus.
Avec ce 9ème tome, Pratchett propose encore un très bon cru. Ce "Eric" se hisse parmi les meilleurs de la série.
Le duo Eric/Rincevent (j'adore Rincevent) fontionne très bien et leurs aventures sont réjouissantes. le rythme est très soutenu et les péripéties variées font encore la preuve de l'imagination débridée de l'auteur. Pratchett nous emmène d'abord rencontrer les Tézumas dans un épisode très drôle bourré de trouvailles savoureuses avant de nous faire participer à la guerre de Tsort où les hommes se battent pour la (pas très) belle Elénor. Encore un épisode hilarant, parmi les plus réussis de la série, où Rincevent (j'adore Rincevent) rencontrera même On aura également l'occasion d'en apprendre plus sur le dur métier de créateur de monde et enfin de visiter les enfers où la pire des tortures n'est pas vraiment celle qu'on imagine.
Ce tome est vraiment délicieux. Il provoque régulièrement de francs éclats de rires, les gens dans le métro me regardaient bizarrement...
C'est le genre de bouquin auquel on repense parfois et on se met à glousser tout seul bêtement. Et puis quand on tombe sur quelqu'un qui l'a lu on se remémore ensemble les passages drôlatiques à coups de "j'adore quand...Ha Ha Ha", "ah ouais et puis quand... Hi Hi Hi", "carrément, amis ce que je préfère c'est quand... Ho Ho Ho"... le genre de conversations que ceux qui n'ont pas lu le livre détestent se sentant exclus.
J'en profite pour saluer encore une fois le magnifique boulot de Patrick Couton. Je pense nous, lecteurs français, avons beaucoup de chance que ce soit un traducteur aussi talentueux qui officie sur cette série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          344
ibon
  16 juin 2021
Oui, oui, c'est bien Pratchett.
L'auteur de la saga de fantasy loufoque, les annales du Disque-Monde, s'amuse toujours. Cette fois il se permet de revisiter le mythe de Faust.
Avec, dans le rôle de l'alchimiste, un nouvel arrivant, Eric, dans celui de son serviteur, un revenant, le mage raté, le célèbre Rincevent et son non moins reconnu, le fidèle coffre à pattes.
Par contre le démon reste le démon et ne se laissera pas déposséder d'une âme qui lui tend les bras. Même pour un ado boutonneux, être obsédé et mégalomane peut conduire en enfer. Convoiter luxe et luxure a ses contreparties.
Derrière la rigolade, des peurs ancestrales. Celles liées à la colère d'un dieu que seules des sacrifices humains peuvent apaiser. le chapitre sur les rites aztèques est méchamment drôle.
Cela reste toutefois une récréation, un divertissement que les illustrations de Josh Kirby embellissent tout en restant fidèle au récit .
Très court, cet épisode met surtout en avant des personnages très marquants, tous très drôles.
Par contre, la cohérence du récit, qui mélange Faust, Ulysse et
le quetzalcoatl, paraît accessoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
basileusa
  08 juin 2018
J'ai adoré ce tome 9: déjà parce qu'on retrouve Rincevent , un de mes personnages préférés mais aussi parce que les éditions l'Atalante ont parsemé le tome d'illustration de Josh Kirby, qui illustre d'ailleurs toutes les couvertures de ces nouvelles éditions des annales du Disque-monde.
Rincevent, coincé dans l'entre-monde, est invoqué par Eric, qui le prend pour un démon et souhaite faire réaliser ses trois voeux. En un claquement de doigts, ils vont donc être réalisés par Rincevent-le démon sans trop savoir comment il fait. Enfin réalisés, pas tout à fait comme le voyait notre jeune Eric boutonneux....Des Tézumas à l'origine du monde , en passant par la belle Elénor (Alias Héléne de troie) dont le dessin lui rend magnifiquement hommage (ahah) et la guerre de Tsor (de Troie), ce tome est encore bourré de références, qui sont détournées pour rendre le tout très drôle. Et que dire de l'enfer ^^ Bref un tome très divertissant et réjouissant comme je les aime !
Commenter  J’apprécie          261
Luniver
  25 septembre 2012
Alors que Rincevent, coincé depuis le tome 5 dans la dimension de Basse-Fosse (et le temps ne passe pas vite), est sur le point de mourir, il atterit dans un pentacle tracé par Éric, jeune démonologue de quatorze ans, qui est persuadé d'avoir appelé un démon, et que l'attitude de mage minable de Rincevent n'est qu'une ruse grossière.
Éric, interrompu un instant par sa mère pour prendre le petit-déjeuner, prononce enfin ses trois voeux, qui ne brillent pas par leur originalité : devenir le maître du monde, rencontrer la plus belle femme qui ait jamais existé sur le Disque, et devenir immortel. Voeux que réalisera Rincevent, à la plus grande surprise du mage lui-même, et qui les mèneront dans une forêt d'Amazonie, dans un remake disquesque de la guerre de Troie, et dans l'espace pour assister à un tout nouveau big-bang.
Pendant ce temps-là, en Enfer, on est pas du tout content que Rincevent ait pris la place d'un démon, et le Roi, qui a modernisé et bureaucratisé les lieux, va essayer de reprendre le contrôle des évènements.
Tome assez sympathique, beaucoup de références à d'autres oeuvres, drôles et intelligemment tournées. On retrouve avec plaisir Rincevent en looser magnifique, son fidèle bagage qui renverse les situations (et les gens aussi d'ailleurs), et les petites apparitions de la Mort toujours aussi réjouissantes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200

Citations et extraits (52) Voir plus Ajouter une citation
TatooaTatooa   03 octobre 2018
La fournaise avait assiégé la ville et pris ses tours d'assaut. Elle s'étendait sur les rues frémissantes comme un linceul. Sous la lampe à souder du soleil les assassins se sentaient trop fatigués pour tuer. Les voleurs se faisaient honnêtes. Dans la place forte revêtue de lierre de l'Université de l'Invisible, première faculté de magie, les pensionnaires somnolaient, le chapeau pointu sur la figure. Même les mouches bleues étaient trop épuisées pour se cogner aux carreaux. La cité s'abandonnait à la sieste en attendant le coucher de soleil et le bref répit chaud et velouté de la nuit.
Seul le bibliothécaire était au frais. Au frais réel, pourrait-on même dire, puisqu'il échappait à l'abattement auquel était soumis le reste de la cité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          152
RosenDeroRosenDero   08 novembre 2018
tout mage assez malin pour survivre cinq minutes a la jugeote nécessaire
pour comprendre que le pouvoir en puissance dans la démonologie est le
fait des démons. S’en servir à des fins personnelles reviendrait à
vouloir tuer des souris en leur tapant dessus avec un serpent à sonnettes.
Commenter  J’apprécie          240
PavlikPavlik   28 octobre 2014
Les scènes donnaient à penser que ce peuple, malgré les grandes qualités qu'on pouvait lui reconnaître, n'était pas traditionnellement porté à ouvrir les bras aux parfaits étrangers et à les couvrir de joyaux. L'ensemble des sculptures produisait un effet très artistique, seuls les détails étaient horribles. Alors qu'il longeait lentement le mur, il tomba sur une porte immense qui représentait avec art un groupe de prisonniers auxquels on faisait, semblait-il, passer un bilan de santé complet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
basileusabasileusa   08 juin 2018
Rincevent avait toujours aimé l'ennui, il lui attachait une grande valeur, ne serait-ce qu'à cause de sa rareté. Il avait toujours eu l'impression que les seules circonstances dans sa vie où il n’était ni poursuivi, ni emprisonné, ni tabassé, c’était quand on le laissait tomber dans le vide, et quand bien même une longue chute engendre une certaine monotonie, on ne peut guère la qualifier d'ennuyeuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
LuniverLuniver   26 septembre 2012
Il est également évident que les créateurs d'univers préfèrent parfois le procédé du Big-Bang, mais qu'ils recourent aussi de temps en temps aux méthodes plus douces de la création continue. Ces dernières faisant suite à des études de cosmothérapeutes qui ont révélé que la violence du Big-Bang risquait de causer à l'Univers de sérieux problèmes psychologiques à l'âge adulte.
Commenter  J’apprécie          150

Videos de Terry Pratchett (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Terry Pratchett
Extrait de "De bons présages" de Terry Pratchett et Neil Gaiman lu par Stéphane Ronchewski. Parution en numérique le 24 septembre.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/de-bons-presages
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Connaissez vous bien Terry Pratchett ?

En quelle année est né Terry Pratchett ?

1943
1948
1950
1955

10 questions
123 lecteurs ont répondu
Thème : Terry PratchettCréer un quiz sur ce livre

.. ..