AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782075141758
464 pages
Gallimard Jeunesse (19/08/2021)
3.91/5   46 notes
Résumé :
2071. Entre chaleur équatoriale et alertes à la bombe, le monde est en proie à l'insécurité et son gouvernement semble en panne de solutions... Flic désenchanté, adepte du Paraddict, un univers virtuel où la liberté individuelle a encore une signification, Alvar Costa enquête sur un meurtre qui risque de révéler un projet politique particulièrement dérangeant. Mais il va devoir composer avec son frère Abel et leur soeur aînée, Elzé. Ces deux-là se sont fait une plac... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
3,91

sur 46 notes
5
7 avis
4
8 avis
3
0 avis
2
1 avis
1
0 avis

EssyMix
  29 décembre 2021
J'ai découvert Paraddict de Pauline Pucciano au travers d'une récente vidéo d'Audrey du Souffle des Mots, et le résumé m'a tout de suite attiré. L'histoire se déroule dans un futur proche, en 2071, ce qui permet à l'autrice de pousser à l'extrême des sujets déjà d'actualité aujourd'hui (maladies, tempêtes, environnement, technologies…) pour en imaginer les conséquences, sans entrer dans de la « grosse » science-fiction. le monde a tout de même changé en cinquante ans, il est dirigé par une administration globale, la World Administration (WA), et les pays sont devenus des régions. Les tempêtes de sable sont monnaie courante, et les fenêtres absentes des appartements pour garantir la sécurité. Ce qui donne son nom au roman, le Paraddict, est un monde entièrement virtuel où les gens se réfugient pour profiter d'une liberté d'expression préservée (il m'a fait penser au film Ready Player One, mais aussi aux actualités récentes concernant le Metaverse de Facebook).
Au sein de cet univers futuriste, nous retrouvons trois personnages principaux, deux frères et leur soeur. Alvar Costa, enquêteur à la police globale de la WA, est chargé de trouver le coupable du meurtre d'un Délicat, Marek S'Kanza, un Nom' retrouvé mort dans sa roulote sur la Route. Abel Costa, son petit frère, est tout juste diplômé de la World Administration Academy où il a particulièrement brillé, ce qui lui permet d'obtenir une place à l'Intellagency, sorte de CIA du futur. Enfin, Elzé Costa, la grande soeur, est candidate à l'élection pour le poste de Secrétaire Générale de la WA. Ces trois personnages sont très différents : Alvar est rêveur, attentionné, humble et obstiné dans son enquête ; Abel est ambitieux, élégant et extraverti ; Elzé, quant à elle, est charismatique, froide et manipulatrice. Ces portraits brillent par leur complexité et évoluent au fil des événements. Chacun m'a touché à sa façon. Je me suis attaché à Alvar grâce à sa sensibilité, fort peu adaptée à la noirceur du monde futur. La position ambigüe d'Abel a éveillé ma curiosité. Et j'ai aimé détester Elzé, bien évidemment.
L'univers développé par Pauline Pucciano fourmille de détails et c'est un plaisir de les découvrir au fur et à mesure. Juste pour expliquer quelques mots utilisés dans le paragraphe précédent : les Délicats sont des personnes atteintes d'une maladie particulière qui leur donne une peau transparente, les Nom' sont des nomades qui se déplacent sur la Route, en opposition aux Sédentaires qui vivent à la City. Cela vous donne un petit aperçu de l'univers mis en place, différent du nôtre tout en restant réaliste et probable. Les aspects politiques sont bien évidemment largement abordés à travers le personnage d'Elzé Costa et sont même au centre de l'histoire. Notre fratrie Costa va se retrouver autour de l'enquête sur le meurtre en se retrouvant confrontée à un secret de la WA qui sera central à l'intrigue et donnera lieu à des situations complexes entre eux.
Les personnages apportent des points de vue bien différents sur les problématiques qui se posent, et cela prête à réfléchir vis-à-vis de notre monde actuel et aux conséquences de nos habitudes de vie. L'autrice développe de belles réflexions sur l'importance de la vie, sur l'éthique, sur la liberté, sur la gestion de la démographie. Paraddict est édité chez Gallimard Jeunesse à destination, semble-t-il, des adolescents et des jeunes adultes. Et pourtant, j'ai trouvé ce roman très mature, très bien construit. Ce n'est pas une lecture si simple que ça, voire même compliquée. L'avoir classé en Jeunesse va priver Paraddict du public plus large qu'il aurait mérité.
Alors, certes, il faut avouer qu'il y a des longueurs. Malgré tout mon enthousiasme initial, je commençais un peu à m'impatienter vers les ¾ du livre. Certes j'avais toujours plaisir à découvrir les réflexions des personnages, mais l'histoire avançait peu. Ce sera peut-être mon second reproche à propos d'une intrigue policière relativement simple.
Je pardonne tout à Paraddict qui restera pour moi une petite pépite, sublimée par la magnifique écriture de Pauline Pucciano. J'ai adoré son style et j'espère que de nouveaux romans sont en préparation !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Analire
  18 décembre 2021
Je suis assez déçue de cette lecture, longue et sans réelle saveur, qui pourtant, promettait une histoire créative et intéressante pour réfléchir sur le futur.
Nous sommes en 2071, dans un monde futuriste où vivent Elzé et ses deux frères, Abel et Alvar. Issus de la même famille, ces trois jeunes gens sont pourtant diamétralement opposés : l'une est une politique engagée, intellectuellement supérieure, elle fait le bonheur et la fierté de son père, Francis. le jeune Abel vient de finir ses études et choisit de rejoindre l'Intellagency pour servir dans le renseignement. Enfin, Alvar est un policier chevronné, très attaché à son métier. Ce dernier tente justement de mettre en lumière le mystérieux décès d'un jeune homme issu des gens du voyage. Au milieu d'eux trois se trouve le Paraddict, un espace virtuel, lieu infini à explorer, où la création et l'imagination permettent une évasion sans limite.
Paraddict est finalement une dystopie assez politisé, qui disserte longuement sur la politique futuriste du pays, ses instances dirigeantes, les décisions prises et les conséquences qui en découlent sur les populations. Elzé est nommée secrétaire générale à la tête du gouvernement. Elle est épaulée par Terence Oxford, son plus proche conseiller et futur mari, mais aussi par Karl Courseul, son conseiller en communication, ainsi que par une équipe de scientifiques-chercheurs, qui ont consacré plus d'une vingtaine d'années de leur vie à un projet conséquent : Léviathan. Cette machine a la capacité d'aider à la gouvernance et aux choix politiques. Les avis divergent sur sa réelle utilité, mais Elzé est conquise par l'outil et ne se gênent pas pour profiter de son intelligence supérieure à tout être humain.
J'ai trouvé le récit vraiment très long. Il ne se passe finalement pas grand chose, pourtant les chapitres s'étirent en longueurs et en palabres inutiles, qui rendent indigeste et ennuyant l'histoire en elle-même. Enfin, les personnages, bien qu'assez intéressants de part leurs profils très différents, ne sont pas si attachants que ça. Aucun ne sort véritablement du lot : on ne s'attache à aucun d'entre eux, on reste totalement hermétique aux aventures qui peuvent leur arriver.
Une dystopie qui fait réfléchir sur les années à venir : intelligence artificielle, décisions politiques, mondes virtuels, surpopulation... quel sera notre futur ? Une fiction intéressante, mais qui manque cruellement de dynamisme.
Lien : https://analire.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
FreiheitDR
  18 mai 2022
La dystopie est l'un de mes genres favoris et dont je ne me passerai jamais. Il y a tellement de pistes à exploiter qu'on ne peut pas s'en lasser. Ici, l'autrice décide de nous plonger dans un univers dépassé par le réchauffement climatique. Nous allons suivre une fratrie peu enviable, où Alvar n'est que peu considéré, Abel sournois et Elzé terriblement calculatrice. J'ai toutefois adoré les personnages de Alvar et Abel, qui sont sans doute mes petits chouchous du roman.
L'histoire prend place cinquante ans après nous, soit dans un futur très proche. Pour autant, le réchauffement climatique a déjà fait de gros dégâts et les États ont donc décidé de créer la World Administration. Je ne vous en dis pas plus à ce sujet, tout est très bien expliqué dans le livre.
Il y a une belle part de suspens, comme dans un thriller. On veut savoir qui a commis le crime, et pourquoi, et Alvar prend son rôle très à coeur et au sérieux. D'un autre côté, on se concentre sur cet univers du Paraddict, un monde virtuel dans lequel tout est possible et qui permet réellement de s'évader de ce quotidien bien morne. Enfin, nous avons le monde tel qu'il est en l'état, avec sa vision de la justice et surtout de la politique.
C'est donc un roman qui aborde plein de sujets en prenant son temps. Ici l'action n'est pas reine, on veut plutôt pousser à la réflexion et instaurer un univers qui ne peut que faire froid dans le dos et donner lieu à de grandes discussions. Cet univers est tout à fait réaliste compte tenu de notre présent, avec toutefois une certaine distance. Je ne suis pas certaine que l'on puisse évoluer ainsi en cinquante ans, mais la proximité et la probabilité ne sont pas à oublier… Aussi il est difficile de réellement se prononcer. En tout cas, l'univers proposé par l'autrice ne donne clairement pas envie, mais il pousse réellement à s'interroger et je l'ai trouvé excellent.
Ce n'est pas un roman de YA comme on peut s'y attendre. le récit est lent, les personnages sont adultes, tout est froid et calculateur. Aussi, c'est une histoire qui plaira aux lecteurs amateurs du genre, qu'ils soient ado ou plus âgés, mais aussi aux lecteurs qui voudraient se confronter à de la dystopie fortement réaliste. de bons sujets pour ouvrir au débat et à la discussion sont également servis sur un plateau d'argent.
Les personnages sont très bien travaillés, de même que le background, l'intrigue principale, la secondaire, et tout ce qui se mêle et s'imbrique petit à petit. C'est une maîtrise parfaite à mes yeux et j'ai passé un excellent moment de lecture, qui va sans doute faire son cheminement au creux de ma tête. J'ai adoré la plume de l'autrice, sa façon d'amener les révélations et de pousser le lecteur à se positionner.
Ce roman, c'est mon coup de coeur de décembre, c'est sûr ! Je ne peux que vous conseiller fortement de vous y intéresser et de glisser dans ce sombre univers…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
leslivresenchantes44
  02 janvier 2022
Je remercie Babelio et Gallimard Jeunesse pour l'envoi de ce roman qui me donnait bien envie ! Je lis assez peu de romans de cette maison d'édition et pourtant, je suis à chaque fois impressionnée par la qualité de leurs ouvrages.
Paraddict est un sacré roman ! Il se situe dans une époque pas si éloignée de la notre puisque nous sommes en 2071. Malgré tout en cinquante ans, beaucoup de choses ont changé. le climat est complètement détraqué et les tempêtes de sable sont monnaie courante. le monde a lui aussi bien changé et le gouvernement mis en place est très différent de celui que l'on connaît aujourd'hui.
Tout débute lors d'une enquête criminelle, qui semble on ne peut plus classique. En apparence. Elle est en réalité le point de départ d'une série d'événements inimaginables...
L'on va suivre trois personnages : Alvar, Abel et Elzé qui ont la spécificité d'être membre de la même famille. Alvar est enquêteur et c'est principalement son point de vue que l'on suit. Abel est le frère parfait, beau et élégant, à qui tout réussi. Son travail va le pousser à réaliser une infiltration qui va bouleverser tout ce qu'il pensait connaître. Enfin, Elzé est la figure féminine de la famille. Adulée et ambitieuse, elle va rapidement prendre une place très importante au sein de cet univers. Elle est prête à tout pour arriver à ses fins et clairement, ça fait peur, très peur.
J'ai beaucoup apprécié qu'ils soient frères et soeur. C'était très intéressant de découvrir chacune de leur personnalité, chacun de leurs mécanismes. Pour le coup, ils sont vraiment très différents les uns des autres. Alvar est le personnage que j'ai le plus apprécié. Son humanité, sa bienveillance, sa détermination en font un personnage attachant. Abel possède une évolution très intéressante également mais je n'ai pas eu d'attache particulière. Elzé est le personnage que j'ai le moins apprécié, elle n'est pas là pour attiser la douceur et la compassion.
L'univers est incroyablement dense, très fouillé. J'ai rarement lu des one-shot avec un univers aussi approfondi, possédant autant de détails. L'imagination de l'autrice est dingue et j'ai bien aimé sa vision possible du monde. Paraddict un roman psychologique, qui fait réfléchir sur l'avenir de la société. Il questionne sur le gouvernement, les décisions que l'on peut être amené à prendre parce qu'on les trouve juste... C'est une lecture qu'il faut prendre le temps de lire pour avoir la possibilité de la digérer.
Je me suis quand même un peu ennuyée avec ce livre. Je m'attendais à côtoyer davantage la réalité virtuelle qu'est le Paraddict mais au final, on le survole plus qu'autre chose. J'aurais également aimé plus d'action, de dynamisme. J'ai trouvé qu'il y avait trop de politique, trop de réflexion et si j'admire l'univers créé par l'autrice, il m'a manqué ce petit quelque chose qui rend une lecture différente.
En bref, Paraddict est un beau pavé de près de 400 pages. C'est une lecture étonnante, alarmante aussi dont on ne sort pas indemne. Il fait réfléchir, bouscule et questionne sur la vie !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JHaltRoen
  10 septembre 2021
Lorsque j'ai reçu ce thriller, j'ai tout de suite été charmée par la couverture. le résumé promettait également une intrigue parmi les plus palpitantes ! 🤷‍♀️ Malheureusement, malgré la qualité indiscutable de la plume de l'auteure et les détails époustouflants de l'intrigue, Paraddict n'est pas un coup de coeur pour et je vous explique tout de suite pourquoi.
Au départ, je dois bien l'avouer, j'ai eu du mal à accrocher avec le style littéraire de l'auteure. Avec le recul, je réalise que la plume de Pauline Pucciano est absolument superbe, très mature pour un roman de jeunesse et capable de donner vie à des images poétiques, même en plein coeur d'un univers apocalyptique 👌.
Malheureusement, au fur et à mesure que je tournais les pages, je n'arrivais pas à me défaire de cette sensation de longueur. 😥 Les situations complexes, bien que parfaitement maîtrisées par l'auteure, n'ont pas réussi à réveiller mon enthousiasme, pas plus que la fin de ce roman, qui m'a laissée somme toute perplexe 🤔.
Le véritable atout de ce roman réside néanmoins dans la plume et dans la qualité des dialogues entre les personnages. 👏 Entre intrigue politique et enquête policière, vous serez amené à réfléchir sur beaucoup de sujets, notamment les avancées technologiques, la question de l'écologie et la dimension philosophique de l'humanité.
En résumé, Pauline Pucciano signe ici un thriller qui fait réfléchir. Jusqu'où sommes-nous prêts à aller pour sauver l'humanité ? Qu'est-ce qui définit l'humanité et quelles sont ses limites ? 🤔 Des questions que l'auteure nous pose à travers ce roman d'anticipation terriblement réaliste et dont les réponses ne semblent finalement pas si évidentes que ça dans l'univers de Paraddict.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
FifibrindaFifibrinda   14 février 2022
Elle se trouvait devant un dilemme historique, sans personne pour l'aider à trancher. C'est elle qui était le chef, maintenant, c'était à elle qu'incombait cette énorme, cette vertigineuse responsabilité. Sacrifier la liberté présente pour la survie future. Ou sacrifier tout futur pour conserver encore un peu le monde déliquescent qu'on avait aujourd'hui. Elle ne put s'empêcher de revoir le visage enflammé de Terence au restaurant. "Quand nous prenons une décision, c'est une décision humaine, parce qu'elle n'est pas entièrement objective et rationnelle. Elle est aussi subjective - elle dépend de notre histoire, de nos relations, de nos valeurs. Tu appelles ça de l'ignorance, j'appelle ça de l'humanité."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
nathanbabelionathanbabelio   13 novembre 2021
Les gens étaient persuadés qu'une enquête policière consistait à découvrir le meurtrier... mais les meurtriers étaient une espèce banale, et n'intervenaient qu'à la fin, presque après la fumée des cierges, une fois qu'on avait tout compris. Ce qui faisait le charme de l'enquête, ce qui lui donnait son ton, son atmosphère, le parfum singulier qui vous enveloppait pendant des semaines, ce n'était pas le meurtrier. C'était la victime.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JumaxJumax   06 octobre 2021
Dans la police on ne traquait que rarement des tueurs. On traquait bien plus régulièrement des témoins, espèce fuyante et volatile, souvent décevante, mais toujours renouvelée.
Commenter  J’apprécie          60
JumaxJumax   04 octobre 2021
L'universalisme des Sédentaires est incompréhensible pour nous. L'être humain, ça ne veut rien dire. C'est une grande poubelle où l'on jette pêle-mêle des diamants et de la boue.
Commenter  J’apprécie          40
FrednardFrednard   09 septembre 2021
- Je plaisantais, Alvar. J'ai hâte de créer mon ange.
- Il faut déjà que tu te choisisses un nom.
- C'est déjà fait : ce sera Caïn.
Alvar sourit.
- "Echevelé, livide au milieu des tempêtes..." Va pour Caïn. Tu n'as pas peur que ton ange finisse par te tuer ?
- J'aime l'idée d'être les deux : le préféré et le maudit, l'innocent et le meurtrier, ça me va tout à fait.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Pauline Pucciano (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pauline Pucciano
Conférence Paris est une fête ? Oui mais... Parfois salement dystopique ! enregistrée aux Imaginales 2018. Avec Pauline Pucciano, Aliette de Bodard et Karim Berrouka.
autres livres classés : futurVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus





Quiz Voir plus

Livres et auteurs chez PKJ (pocket jeunesse)

Qui est l'auteure de "Eleanor & Park" et "Carry on" ?

Cat Clarke
Marika Gallman
Rainbow Rowell
Jo Witek

20 questions
78 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature pour adolescents , jeune adulteCréer un quiz sur ce livre