AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Mélanie Carpe (Traducteur)
ISBN : 2809804052
Éditeur : L'Archipel (17/11/2010)

Note moyenne : 4.21/5 (sur 38 notes)
Résumé :

Irène et Nate Stanley vivent paisiblement dans leur ferme de l'Illinois avec leurs deux enfants, Bliss et Shep, jusqu'au jour où Nate se voit offrir un poste de shérif adjoint à l'autre bout du pays. Malgré les réticences d'Irène, qui ne veut pas s'éloigner de sa famille, le couple part s'installer dans l'Oregon.Peu de temps après, Shep, leur fils de quinze ans, est assassiné chez eux au cours d'une appare... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
dedanso
03 janvier 2017
Me voici avec un très beau roman pour débuter cette nouvelle année : Nassem Rakha, journaliste américaine suivant les exécutions, partage avec nous un récit tout en émotion et finesse.
L'on suit la famille Stanley après la mort de leur fils aîné Shep, assassiné lors d'un cambriolage à domicile ayant mal tourné. le meurtrier, Daniel Robbin, se trouve dans le couloir de la mort depuis dix-neuf ans, l'âge qu'il avait lorsqu'il a commis l'irréparable. Aujourd'hui, la date de son exécution a été arrêtée.
Le fil conducteur du roman est bien évidemment la peine de mort (je crois pouvoir dire que Nassem Rakha est contre et je défends quiconque ayant lu ce roman d'être d'un avis contraire). Mais il serait restrictif de ne parler que de cet aspect du roman. La mort imminente de Daniel Robbin, mise en parallèle à la mort passée de Shep, sont prétextes à s'interroger sur l'éducation des enfants, l'homosexualité, la religion, le pouvoir des non-dits, la vie en prison.
On croit tout connaître au début du roman : la famille, le déroulement du drame, le meurtrier, la fin inéluctable. Mais l'auteure accomplit un tour de force en nous surprenant à plusieurs reprises, tout en gardant un scénario limpide.
Sa plume ne s'encombre pas d'atermoiements. Elle est très réaliste dans sa manière de décrire la psychologie des différents personnages et ne tombe jamais dans un pathos qui aurait été facile étant donné le thème principal. Son écriture est cependant loin d'être froide : elle est très poétique, surtout dans ses descriptions des petits bonheurs de la vie.
En somme, un roman très vaste dans ses réflexions, des personnages simples tout en reliefs, dont la psychologie est très poussée, une plume légère, réaliste mais poétique. Je ne peux évidemment que vous en conseiller la lecture !
Challenge Multi-défis 2017 : un livre d'un auteur journaliste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          232
Skorpionnan
07 avril 2011
Lecture:
Illinois , années 80. La famille Stanley vit tranquillement dans une petite ville . Lui, Nathan est shériff adjoint, elle, Irene, travaille dans une épicerie. Leurs enfants Bliss adolescente douée mais rebelle et Shep 15 ans, sensible et artiste se plaisent dans ce lieu tranquille, berceau de leur famille depuis plusieurs générations. Mais leur père décide contre l'avis général de leur départ en Oregon pour un poste plus intéressant.
La famille finit par trouver ses marques et s'intégrer dans sa nouvelle communauté.
Un drame survient lors d'une tentative de cambriolage qui tourne mal : Shep leur garçon de 15 ans est tué par balle. le coupable, Daniel, un jeune homme un peu paumé, est retrouvé rapidement. Les preuves étant formelles, il est condamné à mort.
Mais l'Oregon n'est pas un grand adepte de la peine capitale et 19 ans après, Daniel apprend dans le couloir de la mort sa prochaine exécution. Pour combattre son désespoir et pour comprendre, Irene, la mère, entreprend alors un échange épistolaire avec l'assassin de son fils.
Avis:
Ce livre est présenté comme un policier sur plusieurs sites. Je pense que c'est une erreur car si la trame est celle d'un cambriolage et d'un meurtre, le fond du livre se place ailleurs : dans l'évolution des personnages et dans la réflexion sur la culpabilité.
La mère ne peut se remettre de cette tragédie. Vascillant entre alcoolisme, désespoir, suicide et haine brûlante elle n'arrive pas à "revenir". le père, un homme solide, est pourtant lui aussi détruit, et son déni et refus de parler du drame ne cachent que mal le fait qu'il ne fait plus que fonctionner. La fille, Bliss, qui porte sur les épaules les morceaux de sa famille, ne doit qu'à sa hargne de garder la tête hors de l'eau.
Les personnages sont extrêmement attachants, y compris les personnages secondaires. Ils sont humains, faillibles et tellement entortillés dans leur malheur que toutes leurs réactions sont faussées par cette haine, ce désespoir et cette colère qui ne les quittent pas. Ils commettent des erreurs qui pavent un peu plus l'enfer de bonnes intentions. La mère, Irene, est le personnage principal et elle devra se remettre en question au contact de Daniel l 'assassin.
Le style d'écriture est à la fois fluide et travaillé. On sent que l'auteur a bien étudié les circonvolutions de la justice américaine. Tout paraît donc réaliste et juste. Sans tomber dans le pathos ou le misérabilisme, Naseem Rakha sait transmettre un large panel d'émotions et d'ambiances, notamment au sein de la famille de la victime.
L'atmosphère des petites villes des US est très bien retranscrite : religion, famille, voisins, villes prospères ou en difficulté.
Je ne peux en dire plus sans dévoiler l'intrigue (parce qu'il y en a bien une), mais celle-ci s'intègre parfaitement dans le schéma général et l'histoire des personnages.
Conclusion
Une lecture agréable que rien ne vient gâcher, enrichie d'une intéressante réflexion sur la culpabilité.
Ma note : 16,5/20.
Lien : http://www.atelierdantec.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
canel
27 mai 2011
--- 4ème de couverture trop bavarde ---
L'assassinat du jeune Shep, quinze ans, lors d'un cambriolage, bouleverse la vie de ses proches : les parents se murent dans leur douleur, la mère sombre dans la dépression et l'alcool, la soeur grandit tant bien que mal dans cette ambiance pesante. La famille n'a de cesse que le meurtrier soit exécuté, afin, croit-on, de pouvoir enfin "tourner la page", "aller de l'avant". Mais curieusement, après avoir réclamé vengeance durant de longues années, l'un des proches de la victime trouve finalement le réconfort dans le pardon, au gré d'un échange épistolaire pour le moins déroutant.
Assez lent à démarrer, le roman se révèle peu à peu très riche. Il présente une réflexion passionnante sur la peine de mort, grâce aux positions divergentes des différents protagonistes : le directeur du pénitencier à la veille de l'exécution, les parents de la victime, sa soeur. le portrait de l'assassin reste longtemps flou, il finit par s'esquisser lentement pour camper un personnage aussi intéressant et attachant que les autres. Quelque peu inconsistants au début du récit, les passages sur le pénitencier d'Etat de l'Oregon deviennent de plus en plus captivants, ils exposent notamment le protocole de l'exécution capitale et les moyens d'adoucir un tant soit peu la sentence... Naseem Rakha signe là un récit riche, subtil et poignant sur la peine de mort, l'amour parental et le pardon.
Une très belle découverte.
Mention spéciale aux 150 dernières pages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Symphonie
02 février 2013
Un récit poignant sur la peine capitale. le cheminement d'une mère qui va tenter l'impossible pour faire arrêter l'exécution imminente de l'assassin de son fils. Mais l'assassin est il réellement celui qui se voit condamné? Et pourquoi ce coupable innocent ne veut rien entendre, pourquoi se laisse t-il aller à cette exécution? Des rebondissements de derniers instants. Un roman bouleversant entre haine et pardon. le titre m'avait interpellé, le sujet également. Lu en deux jours. Un excellent choix de lecture qui nous remet en question sur des sujets parfois tabous. Remarquable...
Commenter  J’apprécie          90
Liliz
21 avril 2013
Avant de plonger dans ce roman, j'espérais que le sujet serait traité de manière intelligente sans tomber dans un style mélodramatique qui me lasserait relativement vite. Mes attentes se sont concrétisées : Naseem Rakha nous livre dans ce premier roman un récit empli d'émotions et d'espoir en l'avenir. La romancière dresse avec justesse les portraits des personnages en proie à la tristesse, à la vengeance et au pardon et nous raconte avec sensibilité l'histoire de la famille Stanley déchirée par la mort de leur fils et du présumé meurtrier face à sa condamnation à mort.
Tout en dressant une critique de certains aspects de la société américaine, Naseem Rakha aborde des sujets graves qui, hélas, bien souvent divisent encore : l'homosexualité, la place de la religion dans l'éducation et la peine de mort. Cet ouvrage est une invitation à ouvrir son esprit et accepter son prochain.
L'arbre des pleurs est un livre réussi avec des rebondissements et des révélations qui surprennent le lecteur au fur et à mesure des pages. Il me semble qu'on entendra de nouveau parler de Naseem Rakha.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
dedansodedanso03 janvier 2017
Une petite brise se glissait par la fenêtre et les rayons du soleil jouaient dans les oeillets des rideaux de dentelle, disséminant des grains de lumière sur la commode et le plancher. Elle reconnut le trille d'un cardinal, le gazouillis de roitelets. Une belle journée s'annonçait, comme chaque année à l'anniversaire de Shep. A cette date, le temps était toujours idéal pour planter des pois, briquer les fenêtres, pique-niquer. Depuis dix ans, elle foulait aux pieds cette ironie de la nature qui lui faisait l'affront d'une lumière neuve et printanière quand elle ne souhaitait rien que des ténèbres. Un jour comme celui-ci, la pluie aurait dû s'abattre, l'orage aurait dû gronder, le fleuve aurait dû gonfler, déborder et tout inonder sur son passage. Le ciel aurait dû leur tomber sur la tête. Du moins était-ce le sentiment qui l'habitait à l'époque où il ne restait plus d'elle qu'une carcasse vide.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
SymphonieSymphonie02 février 2013
Il ferma les yeux et Irène aperçut les battements de son pouls affleurer au creux de son cou. Daniel Robin n'était qu'un homme. Un homme fait de chair et d'os façonné par une histoire dont la pensée le tenaillait. Alors pour la première fois depuis longtemps, elle pria. Dans le silence de son coeur, le tyran qu'elle nommait Dieu fut détrôné par une lueur d'espoir et de miséricorde. D'amour.
Commenter  J’apprécie          40
SymphonieSymphonie02 février 2013
Un récit poignant sur la peine capitale. Le cheminement d'une mère qui va tenter l'impossible pour faire arrêter l'exécution imminente de l'assassin de son fils. Mais l'assassin est il réellement celui qui se voit condamné? Et pourquoi ce coupable innocent ne veut rien entendre, pourquoi se laisse t-il aller à cette exécution? Des rebondissements de derniers instants. Un roman bouleversant entre haine et pardon. Le titre m'avait interpellé, le sujet également. Lu en deux jours. Un excellent choix de lecture qui nous remet en question sur des sujets parfois tabous. Remarquable...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SymphonieSymphonie02 février 2013
La vie était dure, cruelle, mais Irène l'avait rendue plus douce. Or, c'était précisément cette douceur qui le mettait hors de lui. Pas une seconde elle ne concevait la noirceur dont pouvait se revêtir un coeur humain lorsqu'il dédaignait le monde pour devenir aussi traître et glacial qu'une larme ensanglantée. Pas une seconde...
Commenter  J’apprécie          30
SymphonieSymphonie02 février 2013
Une étoile scintilla, brasillante comme une étincelle. La vie c'était des chemins, la mort d'un enfant, la douleur qui lui succède, le désespoir et le chagrin, incommensurable. Et puis c'était la nuit, une étoile et un moment de grâce.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : peine de mortVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2559 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre