AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782226303394
593 pages
Éditeur : Albin Michel (26/02/2014)

Note moyenne : 4.46/5 (sur 432 notes)
Résumé :
Quatrième de couverture :
Annabeth et Percy sont prisonniers dans les Enfers côté Tartare, affrontant mille monstres.
Les cinq autres demi-dieux -Jason, Piper, Hazel, Franck, Léo- enterrent leurs désaccords et s'unissent pour trouver l'entrée des Portes de la Mort, côté mortels.
Leur mission :
sceller les Enfers et défaire les armées de Gaïa.
Mais la victoire aura un prix...
Percy et Annabeth resteront enfermés dans la peu a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (52) Voir plus Ajouter une critique
Paroledunelivrophage
  16 janvier 2017
Salut, retour de Percy Jackson avec la chronique de ce quatrième opus. Bref, j'adore toujours autant ces histoires qui ne cessent de me transporter de joie chaque fois que je me plonge dans cette divine saga. La dernière page vient tout juste de tourner, et le livre avoir prit sa place dans ma biblio, que je file direct vers mon ordi, afin de vous transmettre mes sentiments sur ce livre. Bref, ce quatrième opus, fut pour moi une joie immense surtout quand on imagine que la maison d'édition a prit un temps infini pour nous publier ce tome, que nombre d'entre nous ont attendu avec une impatience très, très immense. Néanmoins, ce livre marque un tournant marquant dans l'histoire de cette fabuleuse saga, car en fait, sachant que la saga ne comporte que cinq tomes, vous vous imaginez bien qu'étant donné que ce livre est l'avant dernier, il a bien fallu faire avancer l'intrigue pour que dans le prochain tome, on puisse conclure en beauté. Et en plus quand on imagine que le tome trois s'est fini avec un cliffaanger des plus intenable, qui n'aurait pas envie de prendre ce livre au plus vite pour lire la suite et savoir ce qui s'est passé par la suite. Alors passons aux choses sérieuses, et découvrons ensemble l'intrigue de ce livre.
Bien entendu, comme j'aime à le dire à mes fils, comment pouvez vous savoir si un livre vous plaît, si vous ne lisez pas le synopsis, et ainsi le faire découvrir à vos potes. du coup, voici le synopsis du livre. Après leur chute dans le Tartare, Percy et Annabeth voyagent à travers ce dernier, affrontant de nombreux monstres et divinités des plus anciens. Ils sont à la recherche des Portes de la Mort du côté des Enfers, afin de les fermer définitivement. de leurs coté, les sept demis dieux Jason, Piper, Hazel, Leo et Frank accompagné de Nico, sont à la recherche de l'emplacement des Portes de la Mort du côté mortel. Par ailleurs, ils voyagent aussi avec le trésor le plus important des grecques, l'Athéna Parthénos, dont ils ne savent pas comment ramener cette statue symbolique au camp des sang mêlés. Et comme en plus tous font route vers les portes de la mort sous la Rome antique comme dans la Grèce antique, qui se trouvent dans la Maison d'Hadès, un temple souterrain en Épire, et surtout s'ils peuvent sceller à jamais les Enfers, ils sauveront ainsi la Terre de l'invasion des monstres de la Maison d Hadès. Mais arriveront-ils à temps ? Car si les demis dieux qui voyagent avec l'Argo II n'arrivent pas sur le site au bon moment, Annabeth et Percy resteront prisonniers dans les Enfers, et les monstres ne cesseront jamais de renaître de leurs cendres tels des phénix.
Passons ensuite aux personnages, qui soit dit en passant sont plutôt nombreux.
Annabeth reste la même. Toujours aussi intelligente, sans que pour autant elle la ramène, et fasse à chaque fois son puis de sagesse. Mais dans le Tartare, elle ne peut baisser sa garde une seule fois, sinon, les monstres cauchemardesques lui tomberont dessus et quick …... finit Annabeth. Bin quoi ? Vous pensiez que je parlais du fast food. La bonne blague. Bref, revenons à nos moutons, Annabeth, pour ma part, ne change pas vraiment, pourtant est ce par le fait qu'elle est folle amoureuse de sa cervelle d'algue ? Ou bien est-ce autre chose dont je n'arrive pas à mettre le doigt dessus, en tout cas, elle est plus humaine que jamais. Et ce petit coté fleur bleue lui va à ravir. Néanmoins elle va envoyer un message à Reyna pour que cette dernière vienne chercher la statue de sa mère. Car au fond, ce qu'elle cherche le plus c'est la paix entre les deux camps.
Justement, parlons un peu de son amoureux à la cervelle d'algue, je veux bien entendu mentionner, le grand et inégalable Percy Jackson. Si j'ai bien une chose que j'adore chez ce jeune homme, c'est le fait qu'il garde son humour. Bagarreur, charmeur, courageux, ce gamin qui prenait tout à la légère, à bien mûrit. Il faut dire qu'être en couple avec un puits de sagesse l'oblige bien entendu à écouter et réfléchir avant d'agir. Mais au fond, je pense que c'est son séjour chez les romains qui l'a changé énormément. A par cela, dans ce tome, je l'ai vu être autant sur ses gardes qu'Annabeth. Mais il faut dire qu'il n'a pas vraiment le choix. S'il veut survivre et sauver la terre il va devoir se battre et écouter le grand amour de sa vie. Pour moi quand ce gosse s'investit dans une quête, il le fait avec force et conviction et rien ne peut le détourner de son objectif.
Jason, notre cher Préteur romain, est un jeune homme fougueux et courageux qui n'a pas peur de se jeter dans la bataille, quitte à y laisser des plumes. En l'absence de Percy qui est dans le Tartare, il va beaucoup aider ses camarades. Il aura même une vison dans laquelle il y verra Reyna en route vers l'Épire pour les rejoindre et ramener l'Athéna Parthénos à la Colonie des Sang-Mêlés. Par ailleurs ce que j'ai aimé le plus dans son attitude, c'est le fait qu'il est capable de faire des sacrifice. En effet, obligé ou pas, il va céder définitivement son poste de Préteur en faveur de Frank. On sent bien que dans cette histoire qu'il prend au sérieux la vie de ses compagnons et qu'il fait tout pour protéger ses amis.
Piper l'amoureuse de Jason a bien changé depuis le premier tome de cette saga. Car si elle fut timide et discrète, aujourd'hui c'est une jeune fille pleine d'assurance et extrêmement protectrice. C'est devenu un élément important au groupe. Elle continue de faire usage de son pouvoir avoir justesse, sauvant ses amis à quelques reprises, car enjoliver les gens s'avère utile, mais quand on possède un poignard pouvant vous montrer l'avenir, c'est sure que l'on peut faire des miracles.
Hazel quand à elle ma réserver une sacré surprise. Toujours aussi combative et toujours aussi courageuse, elle est capable de faire face à son destin. C'est dans ce tome qu'elle va se découvrir de nouveaux talents. En effet lorsqu'elle va aller seule dans une épaisse tempête, elle va y rencontrer Hécate, déesse de la magie, et se découvrira alors des dons magiques. Mais pas que cela, tout le temps que durera le voyage vers la Maison d'Hadès, Hazel va apprendre à se servir de la Brume, et qui va justement la sauver dans le temple. Alors oui cette petite m'a fait une sacré impression. Et je pense que cette jeune héroïne nous réserve encore quelque surprises.
Frank n'est pas en reste non plus. Ce gros ''bébé joufflu'' en a fait lui aussi un sacré bout de chemin. En effet, lui qui était un simple légionnaire, s'était vu attribué par Mars, son propre père, une quête qui l'a révéler en tant que puissant combattant et surtout en tant que métamorphe. Mais pas que cela, à travers les tomes, on le découvre loyal vis à vis de ses amis, courageux, un grand sens de la tactique guerrière, mais surtout un excellent combattant. Mais dans ce tome, dans le combat final, il va découvrir que son grade n'est pas assez imposant pour combattre les monstres. Et c'est en devenant préteur, par le sacrifice de Jason que ce dernier va faire honneur à son père. En bref, ce jeune homme se voit devenir petit à petit un être important pour son camp, et vis à vis de ses amis qui sont heureux pour lui.
Léo est un jeune homme qui se doit de prendre des décision importantes, surtout quand Annabeth et Percy tombent dans le Tartare. Pourtant quand Chioné les attaque et qu'il se réveil sur l'Île de Calypso, il ne va pas cesser de se faire du mourons pour ses amis. Comme quoi c'est un ami loyal. Mais il faut bien dire que les autres amis ont besoins de lui vu que c'est non seulement un fesseur de feu, mais surtout un jeune homme capable de faire des miracles par le don que son père Héphaïstos lègue à chacun de ses enfants, c'est à dire qu'il est extrêmement habile de ses mains. Mais notre petit d'homme est tombé amoureux de la belle Calypso. Et même s'il se doit d'aider ses amis, il fait quand même à cette dernière la promesse de revenir là voir. C'est un jeun homme courageux lorsqu'il se doit de combattre, et surtout il fait tout pour que ses amis arrive là où ils doivent être. C'est sa mission et il n'en démord pas.
Dans ce tome, j'estime que Nico à droit à son petit paragraphe. Nico voulait se faire pardonner de Percy, vu qu'il fut enlevé, séquestré et qu'il a fallut le délivrer. C'est pour cela qu'il a décider d'amener ses amis jusqu'aux portes de l'enfer. C'est un jeun homme tourmenté par son homosexualité, car en fait ceux qui croient qu'il est amoureux d'Annabeth se foure un doigt dans l'oeil. Il est très discret, à tels point que lorsqu'il réapparaît sur le pont de l'Argo II, ses apparitions effraient plus d'un. Par ailleurs si il réagit ainsi, c'est que pour lui, il est un paria face aux autres. Néanmoins malgré cela, il va aider Reyna à emmener l'Athéna Parthénos à la Colonie des Sang-Mêlés, surtout dans le but d'éviter Percy, au point de faillir mourir.
Bref comme vous l'avez compris, les personnages sont quand même assez importants et surtout nombreux, mais si ces huit jeunes héros ont prit un tournant important dans ce tome, il n'en reste pas moins qu'il y a de nombreux autres personnages secondaires qui ont grande importance dans cet opus. Comme Reyna le second préteur romain qui va emmener l'Athéna Parthénos à la Colonie des Sang-Mêlés. Après il y a Bob, qui n'est autre que le Titan Japet renommé Bob par Percy lors d'une précédente rencontre. le géant Damasen qui vient en renfort à Bob. Mais il y a aussi Zéphyr, Cupidon, Calypso, Hécate, Chioné, Clytios, etc, etc.
Bien, les personnages passés en revu, nous voici arrivé aux points portant sur le roman, et qui ne sont autres que la plume de l'auteur, la romance entre les personnages et bien entendu l'intrigue du roman.
Tout d'abord, la plume de Rick Riordan. L'écriture de Rick Riordan est toujours aussi enchanteresse. J'aime sa manière d'écrire avec légèreté, humour, passion et énormément de tendresse. Et comme j'aime à le dire sa plume de cesse de me faire envoler vers le paradis. Avec les nombreuses actions, on est tenue en haleine tout le long de notre lecture. C'est à tels point que lors de cette dernière, les pages défilent à vive allure. C'est de la pure magie. Les descriptions sont si bien écrite qu'à chacune d'entre elles on a l'impression de se retrouver en plein milieu du décors et du récit. En gros j'ai eu le sentiment à plusieurs reprise de me retrouver à la place de nos héros. Par ailleurs, et surtout c'est ce qui nous tient en haleine, le récit est rythmé par de nombreuses actions, des retournements de situations, des moments d'humour à l'état brut, et surtout par des personnages en très grandes quantité. En parlant de ce personnages, on redécouvre des mythes, mais aussi des divinités, et aussi leurs rejetons. Ils sont très influents selon le degré nécessaires. de plus un point à ne pas passer à coté, c'est le fait l'univers gréco-romain est très bien travaillé. Avec bien évidement la rivalité entre ces deux camps, les dieux à ramasse, les disputes, etc. En gros c'est un univers qui s'est bien étoffé. Mais la lecture reste à la portée de tous, avec une écriture toujours aussi soignée. Et surtout chose importantes, c'est qu'ici, on à les points de vue de tous les demis dieux de la prophétie, et contrairement à ce que l'on pourrait penser, on ne se perds pas le moins du monde.
Ensuite, rentrons dans la romance, enfin je veux dire par là entrons dans la danse romantique des personnages. Ici bien évidemment, on se retrouve avec l'amour entre Annabeth et Percy. Ces deux là sont prêt à tout l'un pour l'autre. Percy par amour pour le puits de sagesse s'est laissé tombé dans la fosse conduisant au Tartare avec Annabeth. Alors çà si n'est pas de l'amour ? Bin là je ne sais pas quoi dire de plus. Croyez vous qu'elle lui saute au cou avec adoration, bin non ! Elle l'engueule. Mais elle est bien contente quand même. Ensuite bien entendu il y a le couple Jason/Piper. Ces deux là sont trop choux. Entre mister politesse aux bonnes manières et madame beauté, ils forment un couple hors du commun. J'ai eut l'impression qu'ils sont fait l'un pour l'autre malgré qu'ils fassent partie de deux mondes différents, lui un romain et elle une grecque. Mais dans les temps antiques, nombre de romains ou romaines se sont mis en couple avec un ou une grecque. de plus, on découvre le véritable amour de Nico. Moi qui pensais qu'il faisait la tète à Percy parce que c'est lui qui à gagné l'amour de la belle Annabeth, dont il était amoureux, bin on va dire que je me suis pris une sacrée claque dans la gueule. Parce qu'en fait, et non pas que cela me gène, Nico à dut dire, et cela devant témoin, de qui il est amoureux. Pauvre de lui le jeune homme dont il est follement amoureux est notre cher Percy. A la manière dont il l'a dit à Cupidon, on sent bien que c'est quelque chose qui le fait mal, et qu'en plus il vit mal son homosexualité. Alors j'espère de tout coeur qu'il se trouvera un chéri à chérir. Mais à coté de l'amour, Rick Riordan à mis l'accent comme toujours sur l'amitié qui est pour moi une autre sorte d'amour. Effectivement, mis à part les couples, ce qui soude réellement ce groupe c'est une amitié sans limite envers les uns et les autres.
Enfin passons à l'intrigue du roman. Comme vous le savez tous, le groupe des héros est divisé en deux parties, d'un coté il y a ceux qui sont au Tartare et qui vivent un enfer, et ceux qui sont sur le bateau voyageant au fil du vent. Mais tous font cap vers les portes de la mort. Depuis qu'Annabeth et Percy soient tombés dans la fosse, ces derniers traversent le Tartare, affrontant de nombreux monstres et divinités des plus anciens pour trouver les Portes de la Mort du côté des Enfers. Les autres demi-dieux, Jason, Piper, Hazel, Frank, Léo ainsi que Nico voyagent avec l'Athéna Parthénos qu'Annabeth à réussi à extirpé des griffes ou plutot des pattes de Arrachnée. Mais pour rallier la Maison d'Hadès, un temple souterrain en Épire, et qui est l'emplacement des Portes de la Mort du côté mortel ils vont devoir enterrer leurs désaccords et s'unir pour trouver l'entrée des Portes, côté mortels. Car s'il y a bien une chose qu'il faut savoir, c'est qu'ils ont une mission : sceller les Enfers et défaire les armées de Gaïa. Pourtant du coté des enfers, puits de sagesse et cervelle d'algue ont trouvé les Portes de la Mort et sont maintenant prisonniers dans les Enfers, dans la Maison d Hadès. Au moyen d'un feu sacré, Annabeth va, depuis le Tartare, envoyer un message à Reyna afin de la convaincre qu'elle doit aller dans les Terres Anciennes chercher l'Athéna Parthénos et la rendre à la Colonie des Sang-Mêlés afin de faire cesser les hostilités entre Grecs et Romains. Elle n'arrivera que bien après, lorsqu'épuisés, les Sept ressortent de la Maison d'Hadès après avoir une fois de plus repoussé monstres, géants et titans ; avoir retrouvé Percy et Annabeth qui sont sortis vivants du Tartare et avoir brisé les chaînes des Portes de la Mort et les avoir refermées. Mais pour cela, quelqu'un devait rester bloquer les portes du côté Tartare: un titan nommé Bob ( Percy lui a effacée la mémoire ) et un géant qui se rebelle contre ses frères et qui les avaient aidés à trouver leur chemin dans le Tartare. Ils restent donc en Enfers, mais Percy et Annabeth ne les oublieront jamais. Ainsi ils ont réussit à sceller à jamais les Enfers et sauver la Terre de l'invasion des monstres de la Maison d Hadès. Désormais seul Thanatos aura accès aux portes de la mort. Ainsi comme vous l'avez compris l'intrigue de ce tome et qui avait prit de plus en plus d'importance dans les autres tomes, c'est le fait que les jeune demis dieux devaient trouver les portes de la mort et les refermer définitivement. Par ailleurs ce que j'ai aimé, c'est le fait que Rick Riordan a sut avec brio mener à bien cette intrigue. Et dés que l'on se plonge dans le roman, on ne lève plus les yeux. Maintenant, il y a une chose que tous doivent savoir la prochaine intrigue pour le tome prochain est déjà mis en avance, réussir à vaincre Gaia.
Oye encore une chronique plus grande que mon bras. En conclusion, encore un excellent livre qui s'achève. Pas une seule fois je ne me suis ennuyée. A plusieurs reprise, je me suis laissée transporter au fils des pages et de ma lecture loin de mes problèmes. Ce fut comme une brise qui passe. Malheureusement, c'est surtout l'avant dernier livre de cette fabuleuse saga. Je sais qu'il y a encore plusieurs mois d'attente avant le tome final, mais en attendant, Rick Riordan m'a vendu du rêve. Alors je rejoins le groupe des fans de cette saga encore une fois. Et je dis à ceux qui n'ont pas encore lu cette saga. Vous devrez le lire et nous dire ce dont vous en pensez. Car même si vous êtes un petit vieux, sachez que ce livre est à la portée de tous. Alors à la prochaine pour la chronique final de la saga.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Allisonline
  21 mars 2014
Si vous lisez cette critique, c'est probablement parce que vous avez déjà lu les trois tomes précédents. Et si ce n'est pas le cas, j'annonce un florilège de spoilers sur les sagas Percy Jackson & Héros de l'Olympe, alors fuyez ! Mais fuyez vers cette saga, car elle en vaut la peine.
Doooonc, si vous avec lu le troisième tome, vous attendiez sûrement la Maison d'Hadès avec grande impatience. En effet, la Marque d'Athéna nous ayant laissé sur un horrible cliffhanger : Annabeth, après avoir vaincu Arachnée, est précipitée dans le Tartare avec Percy, lequel a choisi de l'y suivre.
Le chemin des huit héros est tout tracé dans ce tome : Annabeth et Percy doivent trouver un moyen de sortir du Tartare et d'atteindre les Portes de la Mort, tandis que Nico, Jason, Piper, Hazel, Frank et Léo doivent les y retrouver de l'autre coté. Leur but commun étant de les fermer afin d'empêcher les monstres tués de ressusciter indéfiniment.
Comme dans le précédent tome, j'ai été ravie de voir des chapitres du point de vue d'Annabeth, personnage que j'avais toujours trouvée un peu froide jusqu'alors. On apprend vraiment à la connaître, bien qu'on la suive finalement depuis autant de temps que Percy. J'ai eu l'impression de découvrir un nouveau personnage, plus humain, plus tendre, et particulièrement dans ce tome, plus vulnérable. Très fière, elle laisse peu de place à ses sentiments et j'ai vraiment apprécié de découvrir un coté d'elle plus agréable, surtout du point de vue de sa relation avec Percy.
Percy et Annabeth doivent affronter de nombreux ennemis dans le Tartare, sauf qu'ici, ce sont eux les indésirables. Et nombre de leurs anciens ennemis vaincus ne sont pas ravis de les savoir dans leur élément. Les deux héros n'ont jamais été autant en danger, et on craint pour leur vie à chaque instant. Mais ils trouvent aussi des alliés, dont Bob. Vous vous souvenez de Bob, de la saga initiale Percy Jackson ? Non ? Et si je vous dis Japet ? Haha, pas d'inquiétude, je vous laisse le redécouvrir, vous allez adorer !
Mais surtout, dans ce tome, on voit que toutes leurs actions passées ont eu des conséquences. Pour la première fois les personnages, et surtout Percy, voient une autre facette de leur vie de demi-dieux et ils se remettent en question. Ce tome m'a semblé plus sombre, principalement à cause de cet aspect plus noir de la vie des héros qui leur est renvoyé en pleine face.
Si tout le monde a le droit à au moins un chapitre de son point de vue (sauf Nico, quand je dis tout le monde je parle des sept de la prophétie) Piper et Jason sont bien moins représentés que les autres. Percy et Annabeth nous offrent une bonne moitié des chapitres de leur point de vue, afin de nous montrer leur avancée dans le Tartare, et Hazel, Frank et Léo sont mis en avant dans l'autre moitié. Les deux plus jeunes s'affirment et commencent à trouver leurs marques dans ce tome, tandis que Léo doit assumer, en plus de tout ce qu'il se met déjà sur le dos, la perte de Percy et Annabeth, dont il est sûr d'être responsable.
Bien que non principal, Nico est un personnage des plus importants et pour lequel j'ai beaucoup d'affection depuis son arrivée dès Percy Jackson, la première saga. Personnage sombre et secret, il est clairement répété tout au long du roman qu'il met les autres mal à l'aise, bien qu'ils fassent tous des efforts pour l'intégrer. Mais enfin, enfiiiiiiiiin, Rick Riordan nous offre un moment touchant nous permettant d'en savoir plus sur ce personnage torturé, j'avoue avoir été très émue et j'attends de voir ce qu'il lui réserve pour la suite !
J'avoue avoir eu une appréhension en commençant la saga Héros de l'Olympe, quasiment sure que Rick Riordan n'arriverait pas à m'intéresser à d'autres personnages que Percy et Annabeth, mais je me suis rapidement attachée à chacun des nouveaux héros et particulièrement à Léo, l'éternel outsider. J'appréhende énormément la fin de la saga, non pas parce que j'ai peur d'être déçue par la fin, Riordan m'ayant déjà convaincue précédemment, mais parce que je ne veux pas quitter l'univers créé par l'auteur. Bon, peut être pas « créé » mais superbement adapté à notre époque, avec des personnages forts et crédibles, une histoire qui tient la route et beaucoup d'humour.
Finalement, le seul point négatif de ce tome serait, comme pour tous ceux de la saga, les couvertures hideuses et le format. J'aurais vraiment apprécié que Wiz mette les Percy Jackson et les Héros de l'Olympe au même format, afin d'harmoniser ma bibliothèque. Et je ne suis définitivement pas fan des couvertures étrangement photoshopée, là où les jolies couvertures illustrées de Percy Jackson m'avaient énormément plu.
J'attends donc à la fois avec impatience et appréhension la fin de la saga Héros de l'Olympe. le cinquième et dernier tome devrait sortir au premier semestre 2015 en France, et je ne sais pas comment je vais pouvoir attendre ! Si vous en êtes au troisième tome, je n'ai probablement pas besoin de vous conseiller celui là, vous êtes sûrement déjà en train de le dévorer, n'est-ce pas ? Sinon, qu'attendez vous ???
Lien : http://allison-line.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
mdvlr
  16 avril 2014
J'ai enfin lu le quatrième tome des Héros de l'Olympe, après de (trop) nombreux mois d'attente. Et j'ai complétement adoré ma lecture !
Nous retrouvons donc, comme d'habitude, nos huit demi-dieux dans des situations plus compliquées les unes que les autres. Annabeth et Percy sont tombés dans un gouffre menant directement au Tartare, et ne sont pas au bout de leur peine une fois arrivés en bas : ils vont mener un terrible périple pour tenter de retrouver les Portes de la mort et les refermer, en évitant de mourir, si possible. Jason, Piper, Hazel, Frank, Léo et Nico vont, quand à eux, tenter de retrouver les Portes côté mortel, pour pouvoir secourir leurs amis et empêcher l'armée de Gaïa d'envahir la Terre. Bref, un travail assez épuisant.
Mais, honnêtement, impossible de s'ennuyer pendant notre lecture ! Les huit héros vont enchaîner combat sur combat, retrouver des anciens ennemis, en découvrir d'autres. Ils vont devoir faire preuve d'intelligence, de ruse, de courage et de force, pour mener à bien la mission la plus importante de leur vie. Et qu'est-ce qu'on adore ! Riordan a su, comme d'habitude, mêler l'action à l'humour, la tristesse à la joie, les rires aux pleurs. Il a vraiment une écriture fluide et simple, mais qui nous prend et nous amène directement dans le monde des demi-dieux. Je ne me lasserai jamais de ses histoires !
Ce tome est beaucoup plus proche des Percy Jackson que les autres, et j'en suis très heureuse. C'est le premier tome que j'aime autant depuis le dernier olympien. Il est beaucoup plus sombre que les autres, soit dit en passant : nos héros favoris n'auront jamais autant cotoyé la mort que dans ce tome. Au moins, cela nous aura permis de rencontrer les dieux les moins accueillants, ceux qui se cachent au fin fond du Tartare. J'ai adoré ce côté du roman, qui est plus "adulte". Vous souvenez vous quand le plus grand soucis de Percy était de retrouver l'Eclair avant que Tonton Zeus ne se fâche ? Ah, la bonne époque. (Bon, j'abuse peut-être un peu. A peine.)
Sinon, en ce qui concerne les personnages : woaw. Riordan est décidément un maître en ce qui concerne le développement de ceux-ci. Ils ont tous incroyablement muri. Durant tout le long du tome, chacun a su montrer qu'il n'était pas là par hasard, en prouvant son courage et sa force. J'ai vraiment de tout mon coeur les huit demi-dieux. D'ailleurs, ils sont toujours aussi solidaires entre eux, et j'adore complètement le côté là de leur amitié. J'ai particulièrement aimé les moments entre Percy et Annabeth, qui restent unis et forts, même dans le pire des endroits au monde. Et puis, évidemment, il y a la fameuse rencontre que fait Léo. Spoiler : J'ai adoré tous les chapitres entre Calypso et lui. Moi qui ai toujours adoré Calypso, même avant les Percy Jackson, j'ai été vraiment contente de la retrouver, surtout avec lui. le développement de leur amour était juste la chose la plus adorable du monde, et j'espère vraiment que Léo arrivera à la délivrer.
En bref, ce quatrième tome a été un énorme coup de coeur pour ma part, même si ça me brise le coeur de me dire qu'il ne reste qu'un dernier tome de cette merveilleuse saga.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Ewylyn
  10 octobre 2015
Un quatrième opus des aventures des demi-dieux grecs et romains. Un tome qui se présente plus mature, plus sombre, il marque définitivement un tournant dans l'intrigue et nous rapproche un peu plus de la fin. J'ai apprécié ce voyage jusqu'aux Portes de la Mort, ce fut dynamique et rythmé, prenant et très intéressant à suivre, j'ai maintenant hâte de lire le tome final.
L'intrigue nous présente le point de vue des demi-dieux que nous avons appris à connaître depuis le début de la série. C'est avec joie que j'ai retrouvé ces personnages que j'ai aimé et que j'ai peu à peu aimé. le voyage se poursuit des deux côtés, certains se rendent dans la terrifiante Maison d'Hadès en s'enfonçant davantage dans l'espace méditerranéen. Annabeth et Percy vont eux devoir fermer les Portes des Enfers en tentant de survivre dans le Tartare, le pire endroit des Enfers. L'histoire est donc plus sombre, plus psychologique, plus impressionnante, c'est un tournant important dans l'intrigue des Héros de l'Olympe. J'ai pris plaisir à suivre ces héros et leurs nouvelles aventures.
L'univers est toujours aussi riche et passionnant à suivre. Ce mélange de mythologie grecque et romaine se mélange très bien. Nous croisons des nouveaux protagonistes et de nouvelles créatures, toutes liées à deux dieux, la déesse de la magie Hécate et le dieu des Morts, Hadès. J'ai été super contente de voir mis à l'honneur ces deux divinités, c'était instructif. L'ambiance du Tartare est très pesante, l'auteur a su décrire cet endroit terrifiant, prenant, horrible et qui draine tout ce qui est positif, j'ai adoré en apprendre plus sur ce lieu, sur les géants et les titans.
Mélanger tous les demi-dieux de la prophétie était une bonne idée dans la diversité et la complémentarité. Je parviens mieux à les cerner, ils connaissent de belles évolutions et il est plus facile d'appréhender la prophétie. Piper est peu présente, mais ses réflexions et sa maturité la rendent indispensable, j'ai adoré ses interventions. Frank est certainement le demi-dieux qui connaît une ascension fulgurante, il est devenu remarquable, j'étais sceptique, mais ce tome m'a rassuré, c'est un jeune homme intéressant. Pareil pour Léo, il montre une autre facette de sa personnalité, il sait être grave et mature et son histoire devient très touchante. Hazel demeure ma préférée, j'aime beaucoup ce que l'auteur lui a réservé dans ce tome, car elle peut enfin avancer, devenir plus forte.
Quelle belle surprise concernant Nico, je ne m'attendais pas cette surprenante révélation, mais elle est très appréciable et bien menée. Jason est un peu en retrait, certes, mais ses interventions auprès de Frank et de Nico le rend aimable, courageux et sympathique. L'autre surprise provient d'Annabeth et de Percy. J'étais loin de m'imaginer qu'ils allaient être aussi impressionnants devant tous ces dangers et ces horreurs vécus. Ils sont très courageux et ils sont véritablement beaux ensemble.
Le style de l'auteur est très agréable à lire, ce n'est ni simpliste ni ardu. Je me suis laissée entraînée dès les premières lignes dans une plume précise et drôle, soignée et simple. C'est rapide à lire tant on se retrouve prise par les émotions et les événements. Les descriptions permettent de se plonger aisément dans cet univers passionnants, dans des lieux nouveaux pour la série ainsi que dans les pensées personnages. Quant aux dialogues, ils sonnent juste, ils permettent d'avancer dans le récit et de mieux cerner les diverses personnalités rencontrées.
En conclusion, j'ai passé un très bon moment avec ce quatrième tome, et même si mon préféré restera l'opus précédent, celui-ci est sincèrement prenant. Cette ambiance pesante avec le Tartare sublimant le couple Annabeth-Percy, avec l'urgence de gagner la Maison d'Hadès, pour fermer les Portes de la Mort et empêcher que Gaïa n'ait une armée imbattable, cette course contre le temps s'est avérée très passionnante à suivre, un vrai régal. Nos héros grandissent et cette aventure commence à les changer, à les faire mûrir davantage. Un très bon tome dont le final annonce un cinquième tout aussi grandiose, riche en émotions et en actions.
Lien : http://la-citadelle-des-livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Sharon
  03 août 2014
La fin du tome 3 laissait nos héros dans une position encore plus périlleuse que celle à laquelle ils avaient déjà été confrontés. Non seulement les sept demi-dieux se trouvent séparés, mais Annabeth et Percy sont prisonniers du Tartare. Comment les libérer ? Et avant toute chose, comment parvenir à les rejoindre ?
Dire que les embûches sont nombreuses est un résumé succinct des situations auxquels ils se trouvent confrontés. Ils n'ont plus de divinités pour les soutenir, même un tout petit peu, tant celles-ci sont empêtrées dans leur difficulté. Chacun demi-dieu a ses points forts, et les épreuves qui les attendent ne sont pas forcément celles qui s'adaptent le mieux à leur talent. Combien de fois n'ont-ils pensé : ah ! si Annabeth était là ! Ah, si Percy était là ! Mais non, ils ne sont pas là, et chacun devra se surpasser pour atteindre les objectifs.
Tous se trouveront radicalement transformés au cours de ce périple. Surtout, l'une des forces de ce roman est de laisser la parole à chacun d'entre eux - sauf à Nico, qui n'est pas un des acteurs de cette quête, mais un précieux adjuvant. J'ai une tendresse particulière pour lui, pour les révélations qu'il sera amené à faire dans ce tome. Oh, pas à tout le monde, non. Les demi-dieux savent garder des secrets, être des confidents attentifs, et tant pis si certains ne comprennent pas pourquoi Jason prend soudain la défense de Nico, et tant pis si certains sont étonnés de voir un des leurs partir en mission (presque) suicide le sourire aux lèvres.
Ce que j'aime aussi dans cette saga, ce sont les failles des héros. Percy, au cours de sa traversée du Tartare, se livre à un véritable examen de conscience. Il n'a pas oublié les monstres qu'il a tués - ce verbe prend toute son importance pour lui, contrairement à d'autres héros qui supprimeraient des monstres comme ils feraient la poussière dans leur bungalow. Il se rappelle aussi toutes les promesses qu'il n'a pas tenues - Percy se découvre pas aussi héroïque qu'il le croyait. Lui et Annabeth se rappellent aussi ceux qui se sont sacrifiées au cours de la quête, et j'ai une pensée pour tous ses auteurs qui "oublient" ce qu'ils ont fait de leurs personnages, oublient de les faire évoluer, comme si ces péripéties n'avaient aucune importance.
Rendez-vous nous est donné en 2015 pour le dernier tome : je serai présente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81

Citations et extraits (93) Voir plus Ajouter une citation
Ombeline75Ombeline75   14 avril 2014
- Reyna, tu es trop modeste. Traverser la moitié du globe pour répondre à l'appel d'Annabeth parce que tu savais que c'était notre meilleure chance de ramener la paix? C'est plutôt carrément héroïque.
Reyna haussa les épaules.
- Dixit le héros qui est tombé dans le Tartare et qui a su en sortir.
- Il a été aidé, dit Annabeth.
- Ah oui, c'est clair, dit Reyna. Sans toi, je crois que Percy serait fichu de se perdre dans un sac en papier.
- Exact, confirma Annabeth.
- Hé! protesta Percy.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
Ombeline75Ombeline75   20 mars 2014
Nous servons les vaincus et les aigris, dirent les arai. Nous servons les morts sauvagement assassinés qui ont réclamé vengeance dans leur dernier souffle. Nous avons beaucoup de malédictions pour toi.
Percy sentit l'eau de feu qu'il avait dans l'estomac lui remonter dans l'oesophage. Si seulement le Tartare avait de meilleures boissons à offrir, ou alors un arbre aux fruits anti-reflux gastrique, songea-t-il.
- Je vous remercie, mais ma mère m'a dit de ne jamais accepter de malédiction de la part d'un inconnu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Ombeline75Ombeline75   10 mars 2014
- Bob, appela Percy. Hé, mon pote, viens voir.
Le Titan se retourna à contrecoeur.
- Est-ce que je suis ton ami? demanda Percy.
- Oui, répondit Bob d'une voix dangereusement incertaine. Nous sommes amis.
- Tu sais qu'il y a des monstres qui sont bons, dit Percy, et d'autres qui sont mauvais.
- Hum..., fit Bob.Les jolies fantômettes qui servent Perséphone sont bonnes. Les zombies qui explosent sont mauvais.
- Exact, prouva Percy. Et parmi les mortels, il y en a des bons et des mauvais. Eh bien, chez les Titans, c'est pareil.
- Les Titans...
Du haut de ses trois mètres, Bob les regardait d'un oeil sombre et pensif Annabeth était presque sûre que son copain venait de commettre une erreur.
- C'est ce que tu es, dit Percy avec calme. Bob le Titan.Tu es bon. Tu es super, en fait. Mais il y a des Titans qui ne le sont pas. Ce type, là. Hypérion. C'est un super-méchant. Il a essayé de me tuer... il a essayé de tuer plein de monde.
Bob cligna des yeux.
- Mais son visage est tellement... il me ressemble...
- Il te ressemble, en convint Percy. C'est un Titan, comme toi. Mais à la différence de toi, il n'est pas bon.
- Bob est bon. (Il resséra la mais sur son manche à balai.) Oui. Il y en a toujours au moins un qui est bon. Chez les monstres, chez les Titans, chez les géants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
ArcaaleaArcaalea   17 janvier 2016
- Alors, il s'appelle comment, ton fleuve de feu ?
- Le Phlégéton, répondit Annabeth. Resté concentré.
- Le Phlégéton ? Serieux ? (il fit un pas de plus en se tortillant. Ils étaient arrivés au tiers de la paroi : encore assez haut pour mourir en cas de chute.) ça fait un peu Téléthon.
- S'il te plaît, ne me fais pas rire.
- J'essaie juste de détendre l'atmosphère.
- Merci, gromella-t-elle en ramenant de justesse son mauvais pied qui avait failli glisser du rebord. Je sourirai dans ma chute mortelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
MiMiiLiEMiMiiLiE   20 juillet 2014

_T'est pas complètement empotée.

Elle sourit :
_Tu m'offres un travail dans ta forge ?
_ Non, on pourrait lancer notre atelier, répondit Léo à sa propre surprise. ( Il avait toujours rêvé de monter un atelier d'usinage, mais n'en avait parlé à personne.). "Léo Calypso Autos : Réparations et Monstres Mécaniques."

_ Fruits et légumes frais, suggéra Calypso.
_Jus de pomme et petits plats, ajouta Léo. On pourrait même offrir un spectacle. Tu chantes, et moi, aux moments clés, pschitt ! Je m'enflamme.
Calypso éclata de rire. C'était un son clair et heureux, et le cœur de Léo fit boum.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120

Videos de Rick Riordan (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rick Riordan
Extrait du livre audio "Percy Jackson 5 - le dernier Olympien" de Rick Riordan lu par Benjamin Bollen.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/percy-jackson-5-le-dernier-olympien-9791035403799
autres livres classés : mythologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Héros de l'Olympe : La maison d'Hadès

Spoilers ! Qui Annabeth et Percy rancontrent-ils dans le Tartare ?

Blob, un technile
Bob l'éponge
Bob, un géant
Bob, un titan

10 questions
65 lecteurs ont répondu
Thème : Héros de l'Olympe, tome 4 : La maison d'Hadès de Rick RiordanCréer un quiz sur ce livre

.. ..