AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Michel Ganstel (Traducteur)
ISBN : 2290005045
Éditeur : J'ai Lu (04/04/2008)

Note moyenne : 3.34/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Figure de proue de la littérature sentimentale, Nora Roberts nous offre un roman plein de suspense, d'exotisme et de passion.

La presse people est en ébullition : la plus belle femme du monde, la star Phoebe Spring, épouse Abdul ibn Faisal Rahman, le roi du Jaquir, un royaume niche dans les sables du désert. En gage de son amour, Abdul offre à sa promise le fabuleux collier Le Soleil et la Lune. Un vrai conte de fées. Qui tourne bientôt au cauchemar.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
petitepom
  13 janvier 2015
Les livres de nora Roberts sont toujours passionnant et bien romancés.
Ce livre nous fait rencontrer deux voleurs de bijoux, mais avant cela on revient sur leurs passé et surtout celui d'Adrianne, princesse de Jaquir.
Leurs rencontres vont être le début d'une romance agréable à lire, pimenté par un projet très périlleux. En effet, Adrianne n'a qu'une idée en tête, se venger de son père, retourner au Jaquir pour lui voler le bijou, symbole de sa puissance.
Le déroulement de ce cambriolage dans un pays où la décapitation est le seul mode de discutions, est très prenant, on est terrorisé par les conséquences qu'une erreur de la part de nos deux voleurs professionnels, pourrait entraîner.
Ce livre se lit d'une traite malgré son épaisseur car l'histoire est très bien menée, et écrite.
Commenter  J’apprécie          70
siddjcv
  15 août 2011
Encore un livre à l'eau de rose (ce à quoi je m'attendais!)
J'ai bien aimé, mais par contre j'ai assez été déçue par la fin, en effet, bon je m'attendais bien à une fin de ce genre, elle réussi sa revanche, mais je m'attendais pas à ce que le chemin soit aussi facile... un minimum d'embuche supplémentaire aurait été les bienvenues pour mettre un peu de suspens à l'histoire....
Commenter  J’apprécie          00
LaChroniquedesPassions
  18 novembre 2014
Nora Roberts est une auteure prolifique. C'est le moins qu'on puisse dire. Certaines mauvaises langues diront trop pour qu'elle les écrivent tous. Je ne sais... après tout, elle ne serait pas la seule : à beaucoup écrire ou à ne pas tout écrire.
En tout cas certains de ses livres sont parmi mes préférés. Cependant, je dois admettre que tout ne se vaut pas. Celui-ci ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. Sans être mauvais, il ne reste pas dans notre mémoire.
Essentiellement parce qu'il a vieilli et ça se sent mais le style est toujours bon et efficace.
Lien : http://lachroniquedespassion..
Commenter  J’apprécie          10
Ondaline
  12 avril 2017
Mouais, déçue par Nora Roberts. Elle écrit bien mais il faut savoir choisir ses livres.
Le livre semble avoir mal vieilli. Je me suis ennuyé, et je n'ai pas trouvé le personnage principal particulièrement charismatique. D'autant plus que j'ai trouvé sa vengeance malsaine et pas du tout intéressante.
C'est sympa mais sans plus. Si Philippe n'était pas là je n'aurais pas fini le livre, il faut quand même laisser à Nora Roberts qu'elle écrit bien l'amour.
Lien : http://booksandchocolate.fr/..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   18 novembre 2014
— Je n’ai jamais fait l’amour. Je n’ai jamais voulu.
— Je sais. Je l’ai compris ce matin quand vous me parliez de votre père, de ce dont vous aviez été témoin entre votre mère et lui. Rien de ce que je pourrais dire n’en effacera ni n’en adoucira le souvenir, sauf qu’entre un homme et une femme cela ne se passe pas toujours de cette manière. Cela ne doit pas se passer ainsi.

Il appliqua avec douceur sa main sur la joue de la jeune femme. Elle ferma les yeux, se laissa pénétrer par la chaleur de ces doigts sur sa peau. Elle avait toujours dominé ses sentiments, maîtrisé son destin. Ce soir, Philip lui paraissait en faire désormais partie.
— J’ai peur, murmura-t-elle.
— Moi aussi.
— Je ne vous crois pas, dit-elle en rouvrant les yeux. Pourquoi avoir peur ?
Il l’attira de nouveau contre lui, lui caressa les cheveux en s’efforçant de penser à sa fragilité plutôt qu’à la force mentale et physique qui l’avait fasciné dès le début.
— Parce que vous comptez beaucoup pour moi. Beaucoup trop, peut-être. Nous pouvons passer la nuit à l’analyser, à en discuter. Ou vous pouvez me laisser vous aimer.
Ce n’était pas un choix qu’il lui offrait. Adrianne avait toujours cru à la destinée, qui avait été à l’origine de son départ du Jaquir, et qui déterminerait son retour. Sa destinée voulait maintenant que la jeune femme passe la nuit avec Philip, même si ce ne devait être que cette seule nuit, afin d’apprendre enfin ce qui pousse les femmes à faire don aux hommes de leur cœur - et de leur liberté.


http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Milka2bMilka2b   05 avril 2015
— Quand on n’obéit qu’à la vengeance, on doit y résister. La vengeance trouble l’esprit et empêche de raisonner de sang-froid. Toutes les passions, quelles qu’elles soient, poussent à l’erreur.

— Je n’en ai qu’une, répondit-elle. J’ai eu vingt ans pour la cultiver, l’assimiler, la canaliser. Les passions ne sont pas toutes dévorantes comme la flamme, Philip. Certaines sont plus froides que la glace.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
EstherJulesEstherJules   09 juin 2017
Elle lâcha en silence une bordée de jurons lorsqu'elle vit qu'il posait un regard insistant sur la porte de la penderie. Qu'il n'ait pas plus qu'elle-même de raison d'être là ne rendrait pas moins incongru le fait qu'il la découvre dans la penderie de lord Fume. Leur rencontre dans la rue, coïncidence qui avait une chance sur un million de se produire, gâchait un travail qu'elle préparait depuis des semaines.
Adrianne vit alors sourire Philip, et ce sourire accrut sa propre inquiétude. Elle avait l'impression qu'il lui souriait à elle, personnellement, à travers le mince panneau de bois qui les séparait. Elle s'attendait même qu'il lui parle, et cherchait déjà une réponse plausible à lui fournir quand il tourna les talons et referma fermement la porte derrière lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Fifi24Fifi24   02 novembre 2012
Quand on n'obéit qu'à la vengeance, on doit y résister. La vengeance trouble l'esprit et empêche de raisonner de sang-froid. Toutes les passions quelles au'elles soient, poussent a l'erreur.
Commenter  J’apprécie          20
Fifi24Fifi24   02 novembre 2012
Les odeurs sont parfois les sensations les plus féroces. Elles peuvent éveiller des souvenirs depuis longtemps enfouis ou plus profond de soi et que l'on croit oubliés.
Commenter  J’apprécie          10
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Nora Roberts

En quelle année est-elle née?

en 1940
en 1960
en 1950
en 1955

8 questions
40 lecteurs ont répondu
Thème : Nora RobertsCréer un quiz sur ce livre