AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 274992636X
Éditeur : Michel Lafon (22/10/2015)

Note moyenne : 2.93/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Logan McEwan mène une existence banale jusqu'au jour où il se retrouve subitement propulsé dans plusieurs de ses vies antérieures. Il prend alors contact avec Rain, un puissant médium, qui l'aide à remonter le fil de son histoire jusqu'à sa toute première incarnation. De la légendaire Atlantide en passant par l'Égypte antique, la Mésopotamie, ou encore la Chine et la Scandinavie, Logan a traversé nombre d'épreuves dans un unique but... Mais lequel ? Le premier volet... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
thecreepystalkerunderyourwindow
  06 février 2018
Mise en garde: Contient des spoilers et des informations importantes concernant les personnages et l'histoire. Abstenez vous de lire si vous ne voulez pas que je vous dévoile l'intrigue.
Bon, tout d'abord, je dois dire qu'il y a beaucoup de choses à mentionner de ce premier livre. Je n'ai pas encore lu la suite, donc il se peut que l'histoire devienne encore plus intéressante à l'avenir, ou peut-être mieux forgée, mais pour l'instant, mon constat se fait sur le premier tome.
Que dire de l'auteure? Anne Robillard est une merveilleuse conteuse, et elle a su nous le prouver à travers l'histoire rocambolesque des Chevaliers d'Émeraude, série qui a vendu plusieurs millions d'exemplaires à travers le monde. Néanmoins, je dois dire que je suis assez déçue de ce livre, que j'imaginais être excellent puisque j'avais déjà appréciée l'auteure et sa capacité à créer des univers et des personnages intéressants.
L'un des problèmes avec les nouveaux livres d'Anne Robillard, est la simplification de son écriture au fil du temps. Il me semble que les nouvelles séries qu'elle crée utilisent beaucoup moins de description qu'auparavant. Ce qui est plutôt déçevant, compte tenu du fait qu'elle n'écrit pas comme Tolkien et que ce nlest pas ce que les lecteurs demandent non plus. Je crois avoir déjà vu une entrevue avec elle disant qu'elle avait étudiée l'écriture de scénarios avant de publier des livres. Ce qui est assez étrange, c'est son changement de style, beaucoup moins fluide qu'avant, tombant de plus en plus dans le scénario de film. Changer ainsi volontairement sa façon d'écrire lui fait perdre de la crédibilité en tant qu'écrivaine, et je me demande pourquoi elle a prit de telles décisions. Elle ne va pas en s'améliorant, elle ne stagne pas; elle régresse. C'est dommage.
Lors de la lecture, on sait qui est l'auteure. Si pour certains, cela ne semble pas être un problème, pour d'autres, plonger dans l'univers peut être plus difficile et moins divertissant, surtout pour ceux qui ont lu ses autres séries. Car voyez vous, tous les personnages parlent de la même façon, ou ont le même sens de l'humour. Les expressions reviennent, et quand Rain se moque de Logan, je revois Donald Penny en train de se moquer de Terra, de la série Qui est Terra Wilder. Quand Logan appelle sa fille ma soie, j'imagine Tante Tatianna qui appelle Alexanne de ce même surnom dans la série Les Ailes D'Alexanne. le manque d'originalité dans l'écriture est flagrant, et la frustration face à ces détails fait en sorte qu'il moins facile de s'abandonner dans l'univers créé, car on fait sans cesse des liens avec d'autres personnages et d'autres situations, et les interractions deviennent lassantes.
Le livre en tant que tel est comme tous ses autres livres. Très peu de lignes, grosses marges, grosse écriture. le livre pourrait être beaucoup plus petit et faire la moitié de la taille actuelle si elle réduisait la taille de la police d'écriture, mais alors, ce ne serais pas du Anne Robillard.
Il y a énormément d'interractions futiles entre les personnages, par exemple avec Sabrina, la fille de Logan. Les interractions sont longues et vides de sens, et même si j'ai l'impression qu'elle deviendra peut-être utile à l'histoire dans les prochains tomes, pour l'instant, elle est le stéréotype peu original de l'adolescente en crise. Fugueuse, émotive, puérile, innocente, joyeuse, et mauvaise écolière avec un style vestimentaire douteux, je me demande si la prochaine chose ne va pas être de s'enticher d'un garçon, d'obséder et de finir par faire une grosse peine d'amour. Elle ne sert pas à grand chose, sauf à remplir des pages, et elle aurait pu être dans la vie de Logan sans pour autant prendre autant de place, puisque son rôle ne sert à rien pour le moment.
Un autre personnage qui m'exaspère est celui de Sadahei, un japonais qui travaille avec Logan. Il y a tellement de clichés entourant ce personnage, ç'en est douloureux à lire. Parce qu'il est asiatique, il est le plus spirituel des employés quant à ce que Logan découvre sur l'ésotérisme. Les blagues de samouraïes sont malaisantes à lire, et bizarrement, quand Logan fais une crise cardiaque, il se jette sur lui et sait exactement où mettre ses doigts sur son coeur pour le sauver. J'ai jamais été au Japon, mais j'imagine que tous les asiatiques savent faire de l'acupuncture avec leurs doigts et connaissent tous les points de pressions du corps humain. Eh ben, je vais demander à mon médecin vietnamien pour voir...
Mais quand est-il du personnage principal? Logan semble être le seul héro de tous les personnages d'Anne Robillard à ne pas être unidimensionel. Si tous ses héros semblent être parfaits, puisque associés au bien (sauf peut-être le Wellan colérique au début de la série des Chevaliers d'Émeraude, ou Terra et sa haine des médecins), Logan est officiellement l'un des rares héros tourmentés et réalistes de cette auteure. Sa colère quand Rain le rejette gentiment, ou le viol conjugal d'Emma dans l'une de ses réincarnations, font en sorte qu'il peut être volontairement méchant et stupide. Dans les univers d'Anne Robillard, les héros peuvent faire des fautes, mais la méchanceté est associé au mal, donc de voir autre chose que du blanc ou noir est rafraichissant.
La chose qui me tracasse le plus est la santé mentale du personnage. Rain dit qu'entendre des voix est normal, et Logan commence à parler avec ces voix et cette ombre blanche dans le coin de la pièce. Si je commençais à parler de salade avec un mec translucide du nom de David (que j'appelle affectueusement Dave), je pense que je me questionnerais sur ma santé mentale, au lieu d'écouter une médium new age. Si au début Logan pensait devenir fou, il a fait un 180 assez rapidement. C'est irréaliste pour une personne aussi scientifique et terre à terre de croire à toutes ces absurdités du jour au lendemain. Si pour pour Terra Wilder, l'adaptation s'est fait sur les miracles, donc preuves physiques prouvées par la police et les témoins, Logan, lui, semble tout vivre dans sa tête. Mais bon, maintenant il est correct, hein! Il achète des cristaux, parle avec les anges, entre en transe pour voir ses réincarnations, et sa meilleure amie est une médium. Tout beigne! Il faut juste qu'il mange moins gras, comme lui dit Dave!
Sinon, les histoires ajoutent une diversité. Certaines sont plus intéressantes que d'autres, mais en général, il manque d'action et d'intrigues accrocheuses. S'il y en a à certains moments, on s'ennuie assez vite tout au long du livre, et ceux qui piquent notre curiosité, comme lors de la fuite des princesses égyptiennes ou lors de l'attaque surprise en Scandinavie, sont tellement courtes et dispersées qu'en gros, le livre est plus quelque chose qu'on lit sans grande conviction par pur ennuie et parce qu'il n'y a rien d'autre à faire.
Au final, est-ce que ça en valait la peine? Je n'en sais rien.
Est-ce que je vais lire la suite?
Si je m'emmerde royalement, peut-être, ouais.
Est-ce que je le conseille?
Demandez à Dave.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Aelynah
  12 novembre 2015
Je ne sais pas pourquoi, à la lecture du résumé je m'étais persuadée que Logan était un adolescent et que ces voyages intérieurs allaient lui permettre de grandir. Il n'en est rien car nous suivons là un homme déjà fait puisqu'il a déjà la quarantaine, est divorcé et père d'une adolescente un peu rebelle et cependant très mâture.
Je pense qu'alors, une fois cette donnée intégrée, le lecteur peut envisager de façon différente ces récurrences de ses vies antérieures. Car lorsque cela démarre pour Logan, son esprit logique, plutôt terre à terre et pragmatique lui fait plutôt tendre vers un début de folie que vers des incursions dans son moi-profond.
L'amitié que lui porte John va lui être d'un grand secours et l'apparition dans sa vie de Rain, une médium puissante et altruiste aussi.
Ce roman m'a séduite assez rapidement par la plume de l'auteur qui nous emporte dans les différentes vies antérieures de Logan comme dans des épisodes de la série « Code Quantum ». Autant pour nous il s'agit de « visionner » ces différentes existences, autant pour Logan il s'agirait plutôt de s'en imprégner.
A chaque vie découverte, Logan va ressentir les joies, les peines ou blessures physiques et morales de son personnage. Cela va le faire réfléchir petit à petit sur ce qu'il a été et sur ce qu'il est. Car chaque vie est différente tant par son rang social, que par la façon dont il la gère. Il va ainsi découvrir qu'il fut roi, armateur, esclave ou jeune pacifiste et qu'à chaque vie ses réactions l'ont mené vers un destin surprenant mais hélas pas toujours sans épreuves ou risques mortels.
Pour le lecteur c'est un voyage au travers des âges et des civilisations que nous offre l'auteure et elle sait y faire pour nous y transporter de la même façon que Logan.
Le lecteur pourrait trouver une certaine monotonie à la régularité de la vie de Logan, pourtant tout comme lui nous attendons impatiemment chaque séance de réincarnation afin de découvrir alors le nouvel enseignement prodigué.
Car à chaque leçon acquise Logan évolué et voit son destin changé mais aussi sa conception de la vie quotidienne. Il va commencer par modifier de façon succincte son alimentation par une nourriture plus saine. Puis, profiter de son amitié avec Rain pour développer sa connaissance de l'invisible et de la compréhension des êtres de lumière comme David mais aussi s'ouvrir à son moi intérieur en apprenant à s'écouter.
C'est une vraie quête initiatique, un cheminement intérieur que nous suivons avec lui. Et cela ne peut qu'impliquer le lecteur. Même si vous n'êtes pas adepte de ce côté New Age, vous ne pourrez vous empêcher de vous poser des questions ou acquiescer à certaines réflexions de Logan ou de Rain.
C'est vraiment une lecture surprenante et hautement enrichissante tant sur l'ésotérisme que sur l'enrichissement intérieur.
J'ai donc hâte de suivre la suite des aventures de nos protagonistes, tous autant qu'ils sont.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Walkyrie29
  29 octobre 2015
Sachez que ce roman est le premier d'Anne Robillard que je lis, je n'ai donc aucun point de comparaison avec ses autres titres, mon jugement est donc neutre et non influencé par de précédentes lectures de l'auteure.
Logan McEwan est un homme d'une quarantaine d'année, divorcé et dont la vie se résume à son travail d'électronicien où il y passe des heures. Un jour, il commence à avoir des absences qui l'entraînent dans des situations d'un autre temps. Il en fait part à son meilleur ami, John, qui lui dit que sa femme a vécu la même chose et qu'il s'agirait de flash-back de vies antérieures. Il lui conseille de prendre contact avec Rain, une médium qui pourra l'aider. Rapidement, un être de Lumière lui apparaît, Logan accepte la mission qui lui est destiner et pour cela il doit d'abord revivre les vies passées de son âme. Un voyage aux confins des origines de la civilisation humaine qui vont profondément le bouleverser.
Par où commencer, par ce qui fait envie dans ce roman ? Un synopsis qui annonce un roman d'une richesse incroyable d'un point de vue historique, des voyages dans le temps au coeur de l'histoire marquante de l'humanité et une aventure palpitante pour le personnage principal, et une couverture agréable à regarder qui semble nous dire « Attention, l'aventure commence et cela sera détonnant ! ». Pourtant, on passe à côté de beaucoup de ses promesses et c'est vraiment dommage !
Tout d'abord, il convient de souligner que le roman peut se diviser en deux temps, il y a les moments présents où vit le personnage principal Logan et tous les moments passés qu'a vécu son âme.
Dans les premiers, Logan est un homme divorcé, voué à son travail et qui voit de temps à autre sa fille, Sabrina et son meilleur ami, John. C'est un scientifique, il est pragmatique et croit à ce qu'il voit et à ce qui est prouvé. Aussi, quand il commence à avoir des visions inconscientes et qu'on lui parle d'âme, d'apprentissage d'idées ou d'expériences acquises au cours de vies passées, il paraîtrait normal qu'il soit dubitatif. On amorce donc là le premier élément qui laisse perplexe dans ce roman, le héros accepte les choses avec trop de facilité, et son entourage proche semble avoir déjà le pied dans ce concept d'âme vagabonde et de vies antérieures. On peut donc d'ors et déjà reproché cette rapidité. Par ailleurs, second point décevant, les protagonistes du présent sont plutôt fades et très peu attractifs, Logan en tête, il manque de profondeur et de maturité, difficile de l'imaginer avoir la quarantaine sans la présence de son adolescente de fille, Sabrina, cette dernière a d'ailleurs un rôle qui ne sert pas franchement l'histoire… En suite, il y a John, le meilleur ami, acceptant les choses et orientant son ami comme si le fait d'avoir des incarnations passées soient d'une logique déconcertante. Seule Rain, la médium relève un peu le niveau et encore, son attitude mère poule agace parfois. Vous l'aurez compris, le fait que les personnages soient plus âgés rendaient la chose intéressante, cependant, on a plutôt l'impression qu'ils sont jeunes et leur attitude manque clairement de maturité. Enfin, pour finir sur ces moments présents, le style de l'auteure est assez particulier quand elle écrit ces moments là, c'est simpliste et un peu décousu. Certes, ça se lit bien mais il manque ce petit ingrédient magique pour nous emporter complètement.
Dans les seconds, là le niveau est tout autre, c'est nettement plus passionnant à lire et à suivre. le talent d'écriture de l'auteure prend dans ces quelques chapitres toute sa splendeur ! On voyage dans le passé de l'humanité et cet aspect est épique, même si l'accumulation de ces vies passées donne une impression de recueil de nouvelles historiques plutôt qu'un roman, c'est le point positif à souligner. Sous forme de courts chapitres, on visite donc la fameuse cité d'Atlantide et la venue des êtres d'ailleurs, on s'immerge dans l'Egypte antique où l'ère pharaonienne et ses manigances politiques font frissonner et où l'on suit la sagesse et la patience d'un sculpteur de talent, on revit la quête de paix d'un jeune homme prêt à faire face aux barbares pour éviter un bain de sang, on souffre d'un amour perdu et vivons la rédaction des premières lois en Mésopotamie, où encore les premières vie communautaires amérindiennes. Toutes ces histoires, ces vies, où l'âme de Logan s'est baladée afin de se purifier, d'acquérir des compétences et d'en tirer les leçons nécessaires à la réussite de sa mission en ces temps modernes. Une mission obscure dans ce tome où le sujet fait la part belle à l'apprentissage de l'âme de Logan afin qu'il devienne une sorte de chef ou de mentor qui aidera à sauver l'humanité de sa propre destruction. C'est certes très idéaliste mais finalement très actuel comme concept.
En bref, un roman qui laisse un goût mitigé après sa lecture, il y du bon comme du moins bon. On retient surtout qu'il y a une certaine dualité entre les moments présents et les réminiscences passées de l'âme de Logan. Les uns rendent perplexes et ne captivent pas franchement, les autres passionnent. L'auteure serait-elle davantage plus à l'aise dans le récit « historique » que « contemporain » ? Je suis toutefois curieuse de lire le second tome pour me faire un avis définitif sur cette série, en souhaitant qu'il soit plus abouti.
Je remercie Les éditions Michel Lafon et plus particulièrement Camille pour ce partenariat.
Lien : https://songesdunewalkyrie.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Ninis47
  12 novembre 2015
Je reconnais qu'à la lecture du résumé, c'est une des sorties du mois d'octobre qui me faisait le plus envie, d'autant plus que je n'ai jamais lu Anne Robillard (bien que toute la saga des Chevaliers d'émeraude soit dans la biblio de mon homme...!). Malheureusement je dois avouer que ça a été une lecture en demi teinte pour ma part...
Logan, la quarantaine, travaille dans un atelier de réparation d'appareils électroniques. Divorcés depuis quelques années, papa d'une adolescente qu'il ne voit que de temps en temps, il ne ménage pas ses efforts et fait un nombre d'heures supp considérables. Sa vie se partage essentiellement entre son travail, son appartement et ses dîners avec son meilleur ami, John. Un jour, il se met à avoir des absences pendant lesquelles il a des visions de vies antérieurs (enfin au début il ne sait pas que c'est ça!). A contre coeur, il prend rendez vous avec une médium, Rain, qui lui apprend à ouvrir son esprit, pour pouvoir revivre ses multiples vies antérieures, afin d'en retenir les leçons qui pourront l'aider à améliorer le monde dans sa vie actuelle... (C'est un peu confus dis comme ça, je suis d'accord!!)
Commençons par les points positifs:
Déjà j'ai grandement apprécié que le personnage soit un adulte. Au début j'avais un peu la crainte que ce soit un adolescent, qu'on retombe dans une aventure YA, mais non franchement ça c'est appréciable!
La découverte des vies antérieures de Logan est vraiment sympa. On voyage à travers les contrées et les âges, en apprenant un peu plus sur le mode de vie, mes coutumes. On est complètement dépaysé au fil des pages et c'est sûr on ne reste pas les deux pieds dans le même sabot!
Dommage ceux sont les deux seules choses qui m'ont séduite dans ce roman...
Déjà les personnages. Je n'ai adhéré à aucun.
Logan est au début du roman très terre à terre, très centré sur son travail. Dès qu'il commence à avoir ses visions et qu'on lui parle de surnaturel, de médium, de vies antérieures, il y croit beaucoup trop vite et beaucoup trop facilement à mon sens... ça ne colle pas sa personnalité de base. J'aurais aimé qu'il soit plus sceptique en fait...
Rain, elle a beau être une femme forte, indépendante telle que je les aime, elle va d'énigmes en énigmes, elle n'est jamais réellement franche, pareil elle m'a laissée plutôt indifférente en fait...
Ensuite, même si tout ce que l'auteure a imaginer est original, innovant et sympa, je trouve que tout va trop vite justement. Elle ne nous laisse pas le temps de tout appréhender, de tout digérer. Elle enchaîne les chapitres où on découvre les anciennes vies de Logan très très vite. Nous n'avons pas le temps de comprendre ce qu'elle veut nous dire, de nous habituer aux personnages, il y a une multitudes d'informations à engranger... Beaucoup trop pour moi... Je n'arrive pas vraiment à comprendre là où Anne Robillard veut nous emmener, quel message elle tente de nous faire passer, malgré les chapitres Leçons de... C'est vraiment dommage car l'idée de base m'a vraiment emballée...
La fin arrive de manière très abrupte, sans doute l'auteure a-t-elle voulu terminer sur un cliffhanger, de sorte à donner au lecteur envie de lire le second tome. Pour ma part, au vue de mon avis mitigé sur ce premier tome, il ne fera pas partie de mes priorités... Une déception donc pour un roman que j'attendais avec impatience.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ewylyn
  17 septembre 2017
J'ai acheté ce roman parce que je souhaitais avoir un souvenir de ma rencontre avec Anne Robillard lors de son passage aux Utopiales (Nantes 2015). J'avais bien aimé la manière dont l'auteure avait parlé de ce roman lors de la conférence-rencontre. Depuis, il était dans ma PAL, j'entendais de mauvais échos sur ce tome, j'ai plusieurs fois pensé le lire... Je m'y suis mise récemment et c'est une bonne surprise. Il est atypique et l'idée, c'est que, soit vous allez aimer, soit pas du tout.
En vérité, une fois refermé, voici ma première pensée : c'est un flou artistique total. Comme si vous aviez posé sur une table les ingrédients et les ustensiles pour faire une forêt noire, mais sans la recette. Ici, l'auteure vous donne tout un tas de notions, elle flirte avec tout un tas de genres, et l'on se retrouve comme ça : JE FAIS QUOI ? Parce que oui, ce tome est clairement une très longue introduction qui manque de matière, je soupçonne même l'auteure de l'avoir fait exprès. Elle nous laisse mariner dans les questions et les mystères, elle laisse volontairement les choses sans réel fil rouge pour mieux nous rattraper à la fin.
J'ai donc relu le résumé, puis relu la dédicace d'Anne Robillard « Partir à la recherche de son âme ». Et là, tout a pris son sens. Logan, ça peut être moi. Et si je me mets à la place de Logan, les vies passées donnent des leçons intéressantes, des points de vue différents selon le sexe, le pays, l'époque, le métier exercé. C'est hyper intéressant et fascinant de voir à quel point son passé construit le présent et le futur, en tant qu'amatrice d'histoire, je ne peux qu'approuver le concept. On nage très clairement dans un roman initiatique, nous sommes donc loin des Chevaliers d'Émeraude et de l'action omniprésente pour être dans un roman plus philosophique et ésotérique.
C'est peut-être là que je rejoins les avis mitigés et négatifs. Anne Robillard nous présente tout un peuple lié à l'Atlantide, des sortes d'anges venus réveiller les hommes et les accompagner dans leurs vies passées, nous avons la prédiction d'un avenir sombre, sanglant, voire apocalyptique. Mais tout reste flou. Pareil pour l'aspect ésotérique avec les pierres de pouvoirs, le karma, l'âme, toutes ces notions ne sont pas assez poussées pour pleinement nous accrocher. Et une fois encore, les incarnations passées demeurent floues dans leur approche historique. Même si cela est suffisant pour le texte, ça manque un peu de substance pour être précis et fouillé. D'où cette impression d'inachevé, de rester sur sa faim, de manquer un truc, de passer à côté... Toutefois, j'ai un peu cette idée que l'auteure a pensé cette histoire comme un tout séparé en trois tomes. Lire la trilogie dans son intégralité aura peut-être plus de sens.
En vrai, l'aspect philosophique m'a convaincue. Voir Logan revenir sur ses vies passées entre soldat du pharaon, femme d'un minier chinois pleurant la mort de ses enfants (etc.) est tout à fait passionnant. Certes trop rapide pour s'attacher à tous les personnages présentés, néanmoins, le texte n'est pas dénué d'émotions et de sens. La guerre et la paix, l'amour et la famille, le travail, trouver sa place dans le monde et se sentir exister, trouver un sens à sa vie, qui suis-je... l'auteure aborde une foule de questions et de sujets qui nous force à nous poser des questions. J'ai joué le jeu parce que le récit est pensé ainsi. Un chapitre sur une incarnation passée, un chapitre sur les leçons tirées et sur la progression de Logan sur cette nouvelle voie à laquelle il n'y croyait pas.
Alors, on pourra râler sur l'idée que ce type ne croyant pas à la magie y croit sérieusement et subitement. Personnellement, si un ange arrive dans un pop sonore dans ma chambre pour me parler de mes vies passées, je ne sais pas si je vais y croire ou me barricader dans la salle de bain. Bref, j'ai apprécié le chemin parcouru par Logan et le mien, par effet boule de neige sans réellement me rendre compte que j'étais accro au récit et que je l'ai dévoré rapidement. Vu mes dernières lectures laborieuses, j'étais contente de me reposer avec celui-ci. Surtout que les voyages sont pas mal fait et bien choisis : Atlantide, la Scandinavie, la Chine, l'Égypte antique, l'Italie... ce sont de très beaux voyages. Je pourrais également m'agacer de la forme du récit très simple (1 chapitre au passé, 1 chapitre au présent), mais comme cela sert l'histoire et le message de l'auteure, je passe totalement l'éponge dessus. le style d'Anne Robillard est toujours aussi fluide et visuel, agréable à lire et sans prise de tête.
En conclusion, cette quête mystérieuse m'intrigue au plus haut point. Son aspect un brin opaque me rend curieuse même je peux comprendre que certains soient hermétiques. le tome est certes très introductif, l'on pourra s'énerver du manque de précision de l'auteure, des simplicités employées, du manque de profondeur des personnages. Toutefois, je suis certaine qu'en poussant plus loin dans l'histoire (avec les tomes 2 et 3), j'aurais un rendu plus enthousiasmant. En tout cas, j'ai été aussi surprise que conquise par ce voyage initiatique en compagnie de Logan, c'est une aventure oscillant entre le genre fantastique et historique. C'est plaisant à lire, riche en enseignements, j'ai passé un bon moment et je suis partante pour découvrir la suite.
Lien : https://la-citadelle-d-ewyly..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
KatalynKatalyn   15 novembre 2015
Ce que l'âme apprend durant ses incarnations lui sert dans toutes ses vies subséquentes. Rien n'est jamais perdu.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Anne Robillard (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Robillard
Anne Robillard explique le pourquoi de l'Ice Bucket Challenge .
autres livres classés : réincarnationVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les Chevaliers d' Emeraude

Comment s'appelle la petite fille mauve qui est apporté par la reine de Shola ?

Magda
Kira
Anna
Louise

7 questions
251 lecteurs ont répondu
Thème : Les Chevaliers d'Émeraude, Tome 1: Le feu dans le ciel de Anne RobillardCréer un quiz sur ce livre