AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782955744543
184 pages
Éditeur : Auto édité (05/11/2019)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Il y a plus de cent ans, H. G. Wells nous offrait sa vision du futur dans "La Machine à explorer le temps", une œuvre marquée par les luttes sociales de la fin du XIXe siècle, et notamment par le communisme.
Que serait le roman dH. G. Wells réécrit au prisme des enjeux du troisième millénaire? Ce livre reprend l'histoire d'origine pour vous offrir un nouveau futur!
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
kateginger63
  03 décembre 2019
Une vision du futur sur les fondements de notre société
*
Ici, sur le forum, j'ai eu un message d'une membre @Abujoy pour lire son nouveau roman autoédité. Son petit mot m'a carrément intrigué. Elle a repris l'histoire d'origine d'une oeuvre célèbre "La machine à explorer le temps" de H.G. Wells. On appelle cela un mashup.
C'est à dire que l'histoire débute de la même manière tout en offrant une suite différente de l'original. En insérant par exemple de nouveaux enjeux.
Le style d'écriture complètement identique (langage soutenu du début du 20e et surtout la même plume de Wells) confère une impression d'être revenue dans l'Angleterre victorienne.
*
J'ai lu le chef d'oeuvre de Wells il y a 25 ans, je ne me souviens pas de toute l'intrigue ou du dénouement mais essentiellement de la trame principale. Je ne peux donc pas vous informer sur la réussite de ce mashup.
Mais je peux vous révéler mon enthousiasme, ma satisfaction de lectrice pour cette expérience.
Une plongée sombre dans un futur lointain complètement anxiogène. Une réflexion sur la sauvegarde de nos ressources ainsi qu'une prise de conscience de notre humanité.
*
Une question subsidaire: avec une machine à remonter dans le Temps, devrions-nous modifier quelques comportements humains délétères? Ou laisser la révolution industrielle suivre son cours? Glaçant!
*
Une anticipation "revisitée" , modernisée et respectée. Beau travail. Pour tous les fans de Wells, voici une variation à lire ASAP !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          411
Bookinette
  05 novembre 2019
Voilà un livre qui m'a tout de suite intriguée lorsque je l'ai vu passer sur Simplement pro. Je n'avais jusqu'alors jamais lu de mashup et pour bien comprendre la démarche de l'auteur, j'ai commencé par relire l'oeuvre originelle.
Je ne vais pas revenir longuement sur l'histoire que l'on connait bien, elle a peu changé, il y a toujours cet explorateur qui a mis au point cette machine révolutionnaire qui lui permet de voyager dans le temps. Devant son auditoire attentif mais sceptique, le Psychologue, le Docteur, le Raisonneur, le Provincial et le Narrateur initial, il déroule son expérience extra-ordinaire !
Destination le futur, dans un monde un peu désincarné marqué par les luttes sociales, il rencontre les Eloïs et les très marquants Morlocks. La vision de l'avenir de l'humanité n'est pas des plus réjouissantes.....
En reprenant le récit d'origine, Emilie Roch distille peu à peu des changements au coeur du texte, tout d'abord imperceptibles : changement de décor, de vêtement, d'aspect tout en gardant le corps du texte, puis quelques phrases, des paragraphes et tout cela de façon très travaillée afin de se fondre dans l'histoire. Très honnêtement si je n'avais pas eu le texte initial à côté, je n'aurais certainement pas repéré toutes les variations effectuées tant l'exercice de style est réussi. Les deux plumes se fondent parfaitement en un bel ensemble.
Très longtemps, je me suis demandée à quoi servaient ces petites modifications qui semblaient insignifiantes et ne semblaient pas peser sur l'histoire. Mais peu à peu, les références à notre monde actuel - clins d'oeil à certaines marques par exemple - nous donnent un regard plus lucide que l'auditeur du XIXème. Chaque élément se révèle important et l'ensemble prend corps jusqu'au final qui offre au lecteur un nouveau point de vue sur les enjeux de notre société.
Outre l'exercice de style très réussi, il faut saluer le changement de perspective qu'offre cette version modernisée. Emilie Roch, avec beaucoup de respect envers le roman de H.G. Wells, parvient en ajoutant les composants de notre quotidien du XXIème siècle, à modifier le message pour le rendre plus actuel bien que tout aussi sombre.
Un grand merci à l'auteur pour l'envoi de son mashup !

Lien : https://chezbookinette.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
gabrielleviszs
  29 octobre 2019
La machine à explorer le temps, une expérience hors du commun pour un homme qui réussit à traverser le voile du temps pour parvenir dans un ailleurs. Je remercie l'auteur Émilie Roch qui m'a envoyé cette histoire revisitée par ses soins. le livre est un format poche avec une couverture qui décrit une part de l'histoire. Je n'ai jamais lu celle de H.G. Wells, par contre je connaissais l'histoire l'ayant entendu un nombre incalculable de fois et vu le film tiré un peu par les cheveux qui porte le même nom. Émilie indique au tout début du livre que certains passages du texte original ont été repris.
Les personnages principaux se retrouvent tous dans un petit salon de l'ancien temps, discutant du futur, ou plutôt de la machine. Cette fameuse machine qui serait capable de les transporter dans un autre temps. le déroulé de cette discussion nous renvoi dans le passé, les mots se suivent et nous emportent directement dans ce fauteuil en vieux cuir, une odeur de tabac dans la pièce. Et puis le temps passe et alors que le propriétaire des lieux prévoit un repas, il arrive en retard, abîmé, sans explications. Et ces dernières arrivent, avec un récit de voyage digne de n'importe quelle histoire fantastique.
Il a réussi ! EUREKA serait la formule exacte, si ce qu'il leur raconte est la vérité. Comment savoir si cela est vrai ou non ? Un récit captivant entraînant notre personnage principal dans le futur. L'Explorateur du Temps a une manière de raconter qui fascine son auditoire. le Psychologue, Filby, le Provincial, le Docteur, le très Jeune Homme... Chacun tient son rôle à la perfection, l'enthousiaste, le sceptique, le réfléchit, le calculateur... le livre m'a fait penser à une pièce de théâtre. Entre le texte, les gestes et la façon dont les lieux ne bougent que très peu, c'était comme si j'étais assise au premier rang observant une scène d'un ancien temps.
La machine est décrite pour nos yeux, présentée avec soins afin que nous puissions l'imaginer et la voir se créer sous notre regard. Et puis il y a le récit en lui-même sur ce voyage. L'avenir reste incertain et si l'auteur nous apporte des idées, elles font comme qui diraient peur. L'évolution de l'espèce humaine est particulière, mais pourquoi pas ? Après tout Londres est souvent vu dans le futur entouré d'eau, devenue une île. Des arbres gigantesques, une végétation qui reprend ses droits et une population différente. le récit ressemble au film de 2002 nommé la machine à explorer le temps" du petit-fils Wells (ou arrière-petit-fils, j'ai un doute). J'ai beaucoup aimé les Morlocks. Grâce aux nombreuses descriptions nous pouvons les imaginer et "yeurk" vient naturellement. Les explications viennent les unes après les autres, ce qui donnent froid dans le dos.
Bien que l'auteur ait indiqué avoir pris une part du récit original, je dois admettre que je n'ai pas vu de différences significatives, donc chapeau bas pour l'écriture, cela doit être compliqué de rester dans la même tonalité. J'ai beaucoup aimé l'avant et l'après-voyage. L'avant pour l'enthousiasme de l'Explorateur du Temps, sa façon de décrire ce qu'il veut créer, voir et entraîner ses amis. L'après avec le récit, mais surtout après l'histoire qu'il raconte. Je n'en dirais pas plus à ce sujet, juste que j'ai aimé la façon dont l'auteur voit la suite des événements. Des questions restent en suspens à ce sujet. Et si ce qu'il avait vu pouvait être rectifié ?
En conclusion, une vision particulière d'un futur qui pourrait être modifié, si nous avions une machine à explorer le temps, à moins que... Nous ne commencions par nous occuper de notre présent ?
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/la-machine-a-explorer-le-temps-3-0-h-g-wells-emilie-roch-a175223534
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Carolivra
  04 octobre 2019
Quand Émilie Roch m'a proposé de lire son roman auto-édité, je n'ai guère hésité en lisant le résumé. Un roman qui reprend l'oeuvre de H.G Wells à la sauce 3.0? C'était plus que tentant. Je sors ravie et conquise autant par l'intrigue que le style de l'auteure.
Au XIXème siècle, l'explorateur convoque un petit cercle d'initiés dans son salon pour leur présenter sa machine à explorer le temps. Les convives sont d'abord dubitatifs mais quand l'explorateur déboule un autre soir, couvert de poussière, les vêtements en lambeaux, ils réalisent qu'il a réussi à explorer le temps. L'explorateur va alors raconter son périple. Propulsé dans les années 8000, il a pu observer ce qu'est devenue la planète Terre et ses habitants.
J'ai d'abord adoré le style de l'auteur. Les premiers paragraphes sont ceux écrits, à l'époque, par H.G Wells. Émilie Roch prend le relais un peu plus tard sans que le lecteur ne s'en aperçoive. Elle a su parfaitement conserver la plume classique de l'auteur originel.
Je me suis ensuite prise au jeu de l'intrigue. A quoi ressemblera la terre en l'an 8000? L'auteure nous propose une plongée vertigineuse et inquiétante dans le futur. Si les plantes et les animaux ont repris leurs droits, que sont devenus les hommes? Ont-ils évolué comme le pense le narrateur? Ont-ils disparu? J'ai adoré suivre les aventures du narrateur qui découvre, comme le lecteur, l'avenir de notre planète.
Le mystère s'épaissit au fur et à mesure. le constat d'abord positif, deviendra au fil des pages de plus en plus sombre. L'auteure crée un effet de décalage entre ce que sait son narrateur venu du XIXème siècle et ce que sait le lecteur du XXIème siècle. Ainsi lorsque l'explorateur découvre la « fresque » d'une sirène répondant au nom de « Bucks », il imagine le culte que les habitants de la planète ont pu porter à cette déesse d'un nouveau genre! Lorsqu'il s'approche de la mer (qui entoure Londres!), il constate que des milliers de petits morceaux de toutes les couleurs parsèment les eaux, étrange héritage laissé par les hommes…
La fin du roman est glaçante quand on comprend ce que les hommes ont fait de leur planète et ce qu'ils sont devenus. L'explorateur remettra-t-il en cause le modèle de la révolution industrielle? Rien n'est moins sûr…
Avec « La machine à explorer le temps 3.0 », Émilie Roch redonne un coup de jeune à l'oeuvre de H.G Wells et nous offre une vision bien sombre de notre planète Terre.
Lien : https://carolivre.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LisaGiraudTaylor
  10 novembre 2019
Émilie Roch m'a envoyé le roman de H.G. Wells, revisitée par ses soins. Au départ, les personnages principaux se retrouvent tous dans un petit salon de l'ancien temps, discutant du futur, ou plutôt de la machine. Cette fameuse machine qui serait capable de les transporter dans le temps.
Le livre m'a fait penser à une pièce de théâtre. La machine est décrite pour nos yeux, présentée avec puis il y a le récit sur ce voyage.
L'évolution de l'espèce humaine est particulière, mais pourquoi pas ? Londres est devenue une île. Des arbres gigantesques, une végétation qui reprend ses droits et une population différente. Les explications viennent les unes après les autres, ce qui donne froid dans le dos.
Il faut signaler l'écriture car cela est souvent compliqué de rester dans la même tonalité.
J'ai beaucoup aimé l'après-voyage avec le récit et l'histoire qu'il raconte.
C'est une vision particulière d'un futur qui pourrait être modifié, si, et seulement si, nous possédions une machine à explorer, remonter, avancer le temps… sauf si nous choisissons de nous occuper de notre présent…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   29 octobre 2019
Puis il sonna en se levant et nous conduisit dans la chambre attenante.

- Vous avez parlé de la Machine à Blank et aux autres ? me dit-il, en se renversant dans son fauteuil.

- Mais ce n'est qu'un paradoxe ! dit le Rédacteur en chef.

- Je ne puis en discuter ce soir. Je veux bien vous raconter l'histoire, mais non pas la discuter. Je vais, continua-t-il, vous faire le récit de ce qui m'est arrivé, si vous tenez, mais il faudra vous abstenir de m'interrompre. J'ai besoin de raconter, absolument. La plus grande partie vous semblera pure invention ; soit ! Mais tout est vrai du premier au dernier mot. J'étais dans mon laboratoire à quatre heures et depuis lors...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : anticipationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Emilie Roch (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3446 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre