AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2848191120
Éditeur : Créer (06/05/2010)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Dans un Monde où rien n'était balisé, un Monde inconnu à quelques kilomètres de leur lieu de vie, certains de nos ancêtres ont vécu des aventures hors du commun. L'Amour, souvent, en était la cause et il en était le moteur. Lorsque la passion prenait la place, ces aventures pouvaient atteindre au sublime comme elles pouvaient atteindre au tragique. Quand François a croisé Laura il a su, dans l'instant, qu'ils étaient faits l'un pour l'autre. Mais il lui a fallu sa v... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
CREERCREER   15 avril 2013
Détendus, heureux, c’est tous deux qu’ils sont redescendus à la cabane, côte à côte, lui, parlant à cette ombre si chère, elle, soudain inondée du bonheur de se retrouver dans son monde, chez elle, sereine.
John l’attendait :
« Où tu étais ?
– Là-haut !… »
Et il montrait le sommet qui lui avait offert le paysage :
« C’est grand ! Il y a de la place !…. »
Son compagnon évaluait le côté pratique. Pas de concurrence.
Le gibier serait à eux !…
« Tu ne vois jamais personne ?
– Si ! J’irai voir les Têtes Plates ! Chercher ton sac ! Tu en auras bientôt besoin !… »
Et il a ajouté avec ce rire qui lui secouait les épaules :
« Seul.
– et autrement ?
– Il y a trois pèlerins qui passent dans l’année : le grand loup gris parfois seul, parfois avec sa meute quand la faim le fait descendre de la montagne, Balou, un ours gigantesque qui va chasser à la pointe du lac et là-bas, très loin, vers Miramichi… et puis le vieux Brad !…
– Brad?
– Oui ! Brad Norman, mon ami. Il a sa cabane à l’autre extrémité du lac, à trois jours de marche. Il s’arrête toujours en passant et aussi quand il vient de ce côté. Souvent, il arrive un soir, sans avertir personne !
– Parle-moi de l’ours !
– Tu le verras peut-être. Jusqu'à ce jour il n’a jamais attaqué les chevaux ou la mule. Il est énorme et préfère aller chasser vers l’extrémité du lac, là où est Brad. Il est souvent seul. Rappelle-toi. Ce n’est pas parce qu’il n’a jamais cherché à nous attaquer qu’il ne le fera pas si l’envie lui en prend et là, il te sentira alors que tu n’auras aucune idée de sa présence. Il chargera sans le moindre avertissement. Mais comme il fait un bruit énorme tu pourras, peut-être, te sauver. Rejoins la cabane. Enferme-toi et vise juste. Sinon il serait capable de tout démolir. Si tu le vois de loin, regarde-le et ne te montre pas. Par contre, il y a quelquefois une femelle et des petits. Là, c’est notre chasse. Une peau d’ours, c’est une protection contre tout : le froid, la pluie, la neige…
– Le froid ?
– Dans un mois… un peu plus. Et on a beaucoup à mettre en place. On commencera demain. Aujourd'hui ? On avait gagné une journée de repos! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CREERCREER   15 avril 2013
Elle est très âgée, mon interlocutrice, ridée telle une vieille reinette et bloquée par ses rhumatismes. Mais elle est heureuse de la nouveauté que je représente. Une autre grand-mère!… Il est aisé d’imaginer. Elle est arrivée de sa campagne, de sa ferme aujourd'hui confiée à sa fille. Elle est partie un jour, devenue veuve ou rendue par la vie incapable de faire face à ses charges. Elle s’est installée dans ce qu’il reste de son univers, privée de sa cour, de cette primauté qu’elle exerçait dans sa cuisine, emportant un mobilier qui avait été son honneur et que la mode aurait relégué à la grange ou au poulailler.
Elle me sourit, devine ce que je vais lui demander. Et je tente d’expliquer. Je me suis assis à côté d’elle et je l’écoute. Alors que je m’attendais à une voix cassée par le temps, c’est un timbre clair qui résonne dans ce monde devenu son univers.
« Je vivais à la campagne à l’époque. Je n’ai pas bien connu ton lointain ancêtre. Il s’appelait François. C’était amusant. Dans une branche, de père en fils, ils portaient tous ce prénom, dans l’autre, c’était Philippe. Il est parti jeune. Il avait eu une jeunesse très mouvementée. Il est revenu, un jour. Il n’aurait jamais dû. Après, on a raconté beaucoup de choses !… »
J’ai réalisé que j’avais un fil, un tout petit fil… mais qu’il était inutilisable. Elle cherche dans ses souvenirs. Et, soudain, elle sourit :
« Si tu veux savoir, tout au moins en connaître un peu plus, il te faudra aller au château. On dit « le château », en fait c’est une grosse maison de ferme, un manoir. Celle qui peut te dire, habite là. Seulement elle est un peu sauvage. Il te faudra l’amadouer. Elle ne te laissera pas rentrer comme moi je l’ai fait. Mais tu parais gentil. Alors, décide-la. Tu sais, dans la vie, on éprouve parfois le besoin de parler !… »
Elle a semblé hésiter, mon interlocutrice. Elle a ajouté, comme s’il s’agissait d’un secret :
« Si elle veut bien te raconter… dis-lui de te parler de Laura !… »
L’entrevue était terminée. J’ai embrassé doucement l’aïeule. Elle m’a regardé partir :
« N’oublie pas !… Laura !…»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
autres livres classés : roman d'aventureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Romancières anglaises à l'honneur !

"Orgueil et préjugés" (1813) est un roman écrit par...

Jane Marple
Jane Steele
Jane Eyre
Jane Austen

10 questions
285 lecteurs ont répondu
Thèmes : écrivain femme , littérature anglaise , titresCréer un quiz sur ce livre