AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782900696088
274 pages
Éditeur : Entreprendre Editions (02/01/2018)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
…il aurait raconté l’histoire de la fille du train. Il avait envie de raconter à Annabelle, comme une sorte de conte, qu’on ne trouve que dans les histoires d’enfants. Mais il n’avait pas osé. A table, plus tard, ils auraient dit : « Mais où vas-tu chercher toutes ces histoires, toi ? »
Il avait pensé qu’ils diraient une phrase pareille. C’est vrai ça, d’où sortait cette histoire ?
Dans un quelque part qui ressemble à nos vies, à nos villes, la pluie ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
La_Bibliotheque_de_Juju
  12 octobre 2018
Un Jour.
Souvent, les histoires commencent un jour.

Un jour, quelque chose arrive. Quelque chose se passe. Un jour.
Donc, ici, un jour, le héros de ce livre va frauder dans les transports en commun. le départ de tout. de rien. Les débuts de la suite de son existence.
A cette occasion, il va rapidement croiser Stella. Qui va venir bouleverser son quotidien.
Pourtant. On pensait voir venir la suite. Et non. Un autre jour. Un drame. Je ne vous en dis pas plus. Il faut laisser le charme agir.
Un livre plein de poésie. Plein d'humanité. de failles. Comme je les aime.
Où chaque mot est à sa place et entre en résonance avec son récit. L'auteur maîtrise, cisèle, en véritable orfèvre littéraire un récit doux comme de la soie, feutré et émouvant. Je me suis régalé à chaque phrase de ce livre qui sort des sentiers battus. Il est bon parfois de se laisser surprendre par une lecture peu plébiscitée par les médias mais qui le mériterait tellement …
Le récit est peu banal. Ne va jamais là où on l'attend. Emporte. Fait réfléchir. Émerveille.
Il parle de ces jours qui font notre vie. de ces jours là qui la défont. de ces jours qui passent. Et qui d'un coup changent tout. de ce jour qui commence …
J'en appelle à votre amour de la littérature. de l'amour. Sublime et passionné. de la vie. Qui blesse et enchante…
Il y a tout cela dans ce livre là. Et bien plus que ça.
Merci Guillaume Roux pour ce récit.
Il y a tellement de lumière ici.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          558
Christlbouquine
  10 juillet 2018
L'émotion n'est pas retenue dans le livre de Guillaume Roux, et c'est notamment ce qui en fait la valeur.
Il ne triche pas avec les sentiments de ses personnages même quand les plus extrêmes douleurs les laissent seuls, à vif, au bord de l'abîme, même quand l'amour les conduit au-delà d'eux mêmes.
C'est un auteur au coeur du réel, qui exprime les rencontres des corps, les sentiments, les questionnements, les angoisses et les joies avec une grande pertinence et des mots d'une incroyable justesse.
Avec une élégance et une sensibilité magnifiques il nous fait entrer au coeur de cette rencontre entre deux êtres déchirés et que la vie n'a pas épargnés.
Nous explorons avec le narrateur les lignes de faille, moments de basculement où la vie peut devenir terrible ou au contraire merveilleuse. Nous avançons avec les personnages dans leurs phases de reconstruction et d'apprivoisement qui les conduisent lentement et en douceur vers la lumière, la renaissance.
Un avis ne peut rendre toute la poésie, la force, la richesse de ce livre. Je ne peux que conseiller de lire urgemment ce livre et me joindre au choeur des lecteurs qui ont été touchés par la grâce et la justesse de ce roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
loeildem
  28 août 2018
Cette citation répond parfaitement à mon ressenti face à cette lecture. Tout comme le personnage principal, je n'ai plus su distinguer le réel et l'inventé, l'invraisemblable. Qui sont réellement les personnages ?
Le prénom du personnage principal n'est jamais cité. En revanche, nous connaissons ceux de tous les individus qui gravitent autour de lui : Emma sa compagne, Chris, Desmond et Annabelle, un couple d'amis et leur fille. Monsieur tout le monde mène une vie banale, sans excès, d'une platitude à mourir. Boulot, métro, dodo. Un jour, il est à deux doigts de louper le train qui l'emmène au travail. Sans réfléchir, il se rue sur les portes, sans ticket. Son coeur bat la chamade, il se sent observé mais grisé. Quelque chose qui détonne, qu'il pourra raconter aux collègues, à Emma. Lui qui est si lisse. C'est là qu'il rencontre Stella, la fille du train. Il la regarde à peine. Pourtant, telle une chimère, il ne cessera de penser à elle. Il lui écrira même des lettres.
Un drame vient bouleverser son quotidien. Dès lors, il erre comme une âme en peine. Spectateur de sa vie, il se laisse guider par ses sentiments. La douleur, le désespoir, l'excitation, la joie. Monsieur tout le monde est à un carrefour. Au croisement de sa vie. Que doit-il faire ?
Immersion. La rencontre des deux personnages est bouleversante. Elle nous ébranle un peu.
Stella. Une femme irréelle. La chimère qui erre, elle aussi, qui attend Monsieur tout le monde. Et si c'était le destin ? Elle attend, toute sa vie. Elle attend tout le temps. Elle se laisse porter par la vie, le cours des choses. Ensemble, les deux personnages parcourent le chemin de la renaissance. Ils sont au croisement de tout, à eux de décider. Stella est invraisemblable, incohérente. Au fond, je n'ai pas réussi à saisir qui elle est. J'ai même pensé qu'elle était seulement dans l'esprit de Monsieur tout le monde. Comme un rêve, insaisissable. J'avais beau la saisir, parfois, puis elle s'échappait de nouveau.
Je me suis totalement abandonnée dans ce roman. J'ai saisi ce qu'il y avait à prendre. Je suis allée à l'essentiel, au plus vrai. L'alliance des corps, des coeurs est si juste.
L'auteur explore avec brio les lignes de failles humaines. Une écriture très poétique qui fait penser à un songe, mêlant incohérence et réalité. Une sorte de rêve qui dérange parfois, mais qui nous embarque à la rencontre des sentiments, des prises de décision. J'ai plongé.
En revanche, je me suis souvent perdue dans certains passages. Je ne comprenais plus où j'en étais dans ma lecture, je ne saisissais pas tout. Les personnages, leurs réflexions sont peut-être parfois trop complexes.
Lien : https://loeildem.wordpress.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ChristlbouquineChristlbouquine   07 juillet 2018
« De leur silence naissait une musique, la mélodie, l’accord, que le vent poussait plus haut vers les nuages. La chose simple, alchimique pourtant, mystérieuse aussi, de l’amour palpitant, unissait deux cœurs qui semblaient se connaître, s’émerveiller. »
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : conte poétiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1999 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre