AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782490098002
Éditeur : éditions Inspire (05/10/2017)

Note moyenne : 4.32/5 (sur 45 notes)
Résumé :
Et si les réseaux sociaux devenaient le terrain de chasse d’un tueur en série brillant et méthodique ?

Anna Santos, 15 ans, une fille sans histoire, bonne élève, rencontre pour la première fois au jardin du Luxembourg un ami avec lequel elle échange sur les réseaux depuis peu. Elle le trouve un peu plus vieux que sur sa photo de profil, mais ce n’est pas grave, se dit-elle.

Elle n’aura jamais 16 ans.

On retrouvera son cor... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (39) Voir plus Ajouter une critique
KRYSALINE555
  27 mai 2020
Je remercie tout d'abord l'auteure pour sa confiance et la plateforme SP Simplement pour cette mise en relation. C'est une découverte, et celle-ci m'a bien plu.
Nous avons ici, un thriller de très belle facture, certes classique mais impeccable et efficace. Un petit coup de coeur pour moi, même si la fin m'a un peu laissée sur ma faim… mais, malgré mon habitude des thrillers, j'avoue que je n'avais pas deviné le coupable. J'étais plutôt absorbé par le personnage en lui-même que pas son identité.
Un chapitre sur deux est consacré au tueur, à son point de vue au travers d'un journal intime qu'il espère léguer à la postérité… Ici, pas de sentiments, pas d'empathie (ce qui est le propre d'un psychopathe), juste de l'excitation malsaine, une jouissance à tuer, une soif de perfection et toujours l'insatisfaction qui pousse à recommencer, encore et encore…
Les autres chapitres sont consacrés à l'enquête des deux flics en charge de(s) affaire(s). Pour une fois, ces flics là, ne sont pas trop « plombés » niveau passé, même si ce n'est pas le top. Ils sont « originaux » à leur manière.
On suit le fil de l'enquête et on zigzague de meurtre en meurtre et l'on s'échine à tenter de démasquer un coupable…
Le thème de ce récit se base sur un sujet de « société » de plus en plus d'actualité : Internet. Son côté « fun » pour les ados qui échangent selfies et blagues pour atteindre le plus grand nombre d'amis, de « like » et de « poke » possible sur les réseaux sociaux tels Facebook et Instagram. Mais voilà, la plupart de ces « amis » là sont virtuels ; ils ne se connaissent pas vraiment. Pas du tout d'ailleurs.
L'auteure dévoile aussi et surtout, tous ces dangers cachés. Ces voyeurs qui rodent à l'abri d'un écran. Autant de prédateurs en puissance qui traquent les ados sans même qu'ils en aient conscience. Ça fait froid dans le dos, c'est terrifiant.
On voit combien la technologie, sans cesse en mutation, laisse les moins jeunes complètement « à la ramasse ». Jusqu'à ce que ce soient les parents d'ados de 15 ans, largués par l'évolution qui entraine une trop grande méconnaissance des menaces et comme une espèce de laxisme dans l'éducation (ou alors les interdictions qu'ils croient strictes et pourtant tellement facilement contournables). Comment exercer un contrôle sur ce qu'ils ne connaissent pas et ne maitrisent pas ?
Ces ados en proie à un besoin de reconnaissance virtuelle cèdent à ce phénomène de mode qui progresse à la vitesse d'un tsunami. A mon sens, il faut lire ce thriller comme une sonnette d'alarme, comme un rappel des dangers d'Internet.
L'histoire est bien menée, pas de temps mort, on ne s'essouffle pas ; le timing est parfait. La plume est nerveuse presque fébrile lorsqu'il s'agit du tueur ; Ses mots sont percutants et terrifiants. Ils sonnent comme autant d'avertissements aux utilisateurs ces réseaux. Plus légère, humaine et empathique lorsqu'on passe du côté des enquêteurs.

Ceux-ci sont attachants et on a plaisir à les suivre aussi bien professionnellement que personnellement. Ils apportent un peu de fraîcheur au récit par ailleurs très sombre.
Pour moi, je dis bravo, c'est un presque sans faute ! Et d'ailleurs le presque est en trop….Je souhaiterais que ce livre soit lu par le plus grand nombre d'ados possible pour qu'ils sachent que leurs agissements n'est pas sans conséquences dans la « vraie » vie.
Merci Chris Roy pour cette lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Chrichrilecture
  04 mai 2020
Un super premier roman
Un roman qui devrait être lu par tous Un bon thriller réaliste ce qui est assez rare pour ce genre de littérature. Un suspense garantie jusqu'au dernier mot de l'épilogue Un roman qui montre bien notre vie actuelle de notre société sur les dangers des réseaux sociaux
Commenter  J’apprécie          230
Kazcook
  22 décembre 2019
C'est au coeur de Paris, dans ce tableau réaliste et fidèle de notre monde moderne que ce roman prend place. À l'aide d'une plume vive et incisive, d'une efficacité certaine, l'auteure nous embarque dès les premières pages dans cette époque nocive aux multiples dérives... Internet et les réseaux sociaux en ligne de mire, en tant qu'appât d'un être abject, se prenant pour un justicier fou, au-dessus de tout.
Reposant sur une narration très immersive et une construction riche et pertinente nous offrant le panel complet de tous les points de vue, on obtient une vision globale des sujets traités avec soin. Que l'on se place du côté des victimes, de celui des enquêteurs ou même lorsque l'on plonge au plus profond des pensées du tueur, on se régale de la maîtrise de la dimension psychologique du roman. Les extraits du journal intime du bourreau sont complètement effroyables, c'est si criant de vérité...
Formidablement bien ancré dans ces temps vouant un véritable culte au virtuel, au paraître, à l'image, ce thriller tient incroyablement bien la route et nous livre une enquête sociétale de qualité, ne laissant rien au hasard et exploitant la moindre faille de notre système. C'est bien écrit, bien fait, incroyablement malin dans le déroulement des événements et dans les enchaînements.
On ne manquera absolument pas de s'attacher à notre petit couple de flics, crédible à souhait, touchant et captivant. D'ailleurs chaque personnage a sa place, les profils sont intéressants, et les relations entre eux apportent un vrai plus à l'intrigue, en la nourrissant d'une belle et profonde humanité, dans toute sa richesse, bonne ou mauvaise...
Se mettre dans la peau du Mal, sentir la peur de ces petits anges se révèle vraiment machiavélique et nous pousse à vouloir en savoir toujours plus, page après page, mort après mort... Quel page-turner !
Les thèmes abordés m'ont carrément passionnée. Cette proximité directe avec notre propre existence rend cette sordide histoire encore plus forte, tant elle nous touche et se montre vraie.
Une documentation fouillée se cache forcément derrière et tous les rouages d'enquête policière sont bien utilisés pour nous en mettre plein la vue. On s'amuse à remonter les pistes avec eux, à émettre des hypothèses et à se faire avoir encore et encore par cette intrigue si intelligente et pourtant tordue ! le dénouement se montre salvateur par ses surprises fascinantes, toutes les pièces du puzzle semées au préalable s'imbriquent parfaitement et tout se justifie, dans le moindre détail. Tout était pourtant sous nos yeux, non ?
Ce roman est une vraie réussite dans le genre, il tient toutes ses promesses et offre un moment de lecture haletant, angoissant, qui nous prend aux tripes.
Je vous le conseille donc... de toute urgence !
Pensez bien aussi à surveiller vos chères petites têtes blondes... On ne sait jamais ce qu'il pourrait leur arriver derrière leur écran... L'égorgeur des réseaux n'est peut-être pas loin...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Valmyvoyou_lit
  22 février 2020
Les unes après les autres, des adolescentes sont enlevées et lorsqu'elles réapparaissent, elles sont, malheureusement, mortes, après avoir été violées. Dans le même intervalle, une fillette est retrouvée vivante, ainsi qu'une adolescente. le mode opératoire est différent. La Police n'arrive pas à déterminer si ces affaires sont liées aux autres.

En parallèle de l'enquête, nous avons accès au journal intime du tueur et entrons dans son esprit dérangé. C'est glaçant. Il décrit le mode de recrutement de ses victimes : il crée des faux profils sur Facebook. C'est effarant de constater la facilité avec laquelle il attrape les adolescentes, dans ses filets. Une des kidnappées relate, en temps réel, de quelle manière, elle rencontre son ravisseur, ce qu'il lui fait subir et son récit recoupe les investigations policières. Malgré des parents présents et prudents, elle a échappé à leur vigilance. L'auteure montre les dangers des réseaux sociaux sur les jeunes, qui les maîtrisent plus que nous, qui sont à la recherche de popularité et ne se méfient pas. C'est un véritable cri d'alerte.

La brigade, créée spécialement pour traquer l'individu, est dirigée par Sara et Stan, un duo très attachant et très complice. Malgré leur formation et leur expérience, ils sont dépassés. Plusieurs suspects sont en garde à vue, mais ni eux, ni nous, n'avons des certitudes. Pendant ce temps, des adolescentes sont enlevées… Sara et Stan sont sur les dents, cette affaire les dévore, ils savent qu'il y a urgence.

Le fait de mêler les trois voix à l'intrigue augmente le suspense et l'effarement provoqué par le danger d'Internet pour nos enfants. Bien sûr, Chris Roy ne rejette pas la toile, mais son thriller est une mise en garde.

Le suspense est très bien mené. La conclusion m'a abasourdie et je ne l'avais, absolument, pas envisagée. La tension est très forte, l'histoire obsédante et l'écriture addictive. J'ai adoré Là-haut les anges.

Je remercie sincèrement Chris Roy pour ce service presse et pour sa patience.

Lien : https://valmyvoyoulit.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Les_lectures_de_Florelle_et_Robin
  21 mars 2020
Je viens de refermer Là Haut les anges de Chris Roy, et je suis sans voix.
J'ai eu l'opportunité de lire ce livre en S.P., sans savoir de quoi il retournait véritablement, Robin m'ayant lu rapidement la 4ème et moi l'ayant écouté d'une oreille, sûrement plongée dans un autre livre, ou occupée avec les enfants.
Lu en deux jours, complètement transportée par ce thriller passionnant, j'ai voulu faire quelques recherches sur l'auteur, qui est en réalité une femme et qui signe ici son premier roman, et là je ne peux m'empêcher d'être admirative, un premier roman d'une telle qualité, waouh !!!
Préparez-vous à vivre une histoire absolument effrayante, terrifiante, à dévorer ce bouquin en un temps record tant vous serez captivés. L'écriture est addictive, fluide, d'une maîtrise parfaite. L'auteure va emporter votre attention tantôt dans la tête du tueur en lisant son journal intime (oui vous allez voir il est vraiment complètement givré le type), tantôt dans l'esprit de ses proies, des jeunes filles de 14 à 16 ans, accros aux réseaux sociaux et qui vont se faire piéger par le machiavélisme de leur futur bourreau, tantôt vous participerez à l'enquête avec Stan et Sara, deux flics terriblement attachants mais également avec toute leur équipe composée de personnages travaillés avec une précision chirurgicale. le récit est tellement flippant, et je suis contente d'avoir des garçons, cependant je suis bien consciente qu'il est de plus en plus difficile de protéger nos enfants des prédateurs. Mais non !!! Pourquoi tu dis ça, tu vas en perdre le sommeil si tu commences à penser à ça ma vieille !!! Et si je mettais mes enfants sous globe ? Ils m'en voudraient mais au moins il ne leur arriverait rien non ?
Je suis en proie à des petites pannes de lecture en ce moment et mon esprit de lectrice un peu malmené a retrouvé de la joie de vivre (mais non je ne suis pas une psychopathe, pourquoi vous dites ça ??? parce que je suis heureuse en lisant des thrillers horribles, bah oui j'avoue, pas vous ?), de la passion, le bonheur de lire notamment avec ce livre et certains autres, pourvu que ça dure !!!
J'espère que mon ressenti vous suffira pour avoir envie de lire ce bouquin que j'ai vraiment beaucoup aimé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
ChrichrilectureChrichrilecture   02 mai 2020
Je suis utile à votre société, qui s'englue dans la consommation de masse. Moi, messieurs dames, je ne m'y complais pas. J'agis en conséquence. J'aide les mauvais parents à prendre les bonnes mesures, drastiques, pour éradiquer le dieu Google qui fait tant de mal à leurs enfants.
Commenter  J’apprécie          100
ChrichrilectureChrichrilecture   27 avril 2020
La vies n'est qu'une petite boule de feu qui roule, roule, et roule vers la mort, songea t il. On y est ballotté, comme dans un courant d'air, on attrape des rhumes, des angines, des cancers, un tas de trucs désagréables, ça brûle, on dit: c'est la vie!
Commenter  J’apprécie          100
AngeliqueLeslecturesdangeliqueAngeliqueLeslecturesdangelique   02 mai 2020
Le dégoût que lui inspirait le tueur lui donnait des nausées, surtout quand elle repensait à la vision des corps retrouvés, six en tout, six malheureuses qui n'avaient rien demandé. Des familles marquées à vie…
Tout avait commencé le 17 novembre. Des Roms, qui squattaient les abords du périphérique à hauteur de la Porte de Bagnolet, avaient fait une découverte d'un corps emballé dans un immense sac-poubelle noir : Anna Santos, quinze ans. Le 30 novembre, on trouvait deux corps : Milane Dalvaux et Ingrid Vaalsberg, seize ans. Puis le 13 décembre, Porte de la Chapelle : Marine Leroy, quinze ans. Charlotte Altègue, le 2 janvier, quinze ans. Le dernier en date du 15 février : Eva Fabriguez, quatorze ans. Une série de viols doublés d'homicides. Des jeunes filles mineures. Toutes disparues vingt-quatre heures au moins avant leur découverte. Rapide et méthodique, le tueur agissait avec une froideur mécanique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SurilitSurilit   14 novembre 2017
Comme je me régale avec ces réseaux sociaux, comme il est facile de pénétrer la vie des gens ! Je pourrais y passer des heures, en devenant voyeur malgré moi. Quelle impudeur, toutes ces personnes qui s'affichent en toute impunité, sans contrainte, qui passent leur journées à nous dire où ils se trouvent, avec qui, et si ça "lol" ! Seulement je suis là, moi, et je fais mon petit marché tranquillement, je jauge, j'étudie... j'en choisis une, je la punis... ou plutôt non, je la délivre. Hacker de cœurs d'adolescentes, je me vois comme ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
ChrisRoyChrisRoy   05 janvier 2020
Extrait
"Comme je me régale avec ces réseaux sociaux, comme il est facile de pénétrer la vie des gens ! Je pourrais y passer des heures, en devenant voyeur malgré moi. Quelle impudeur, toutes ces personnes qui s’affichent en toute impunité, sans contrainte, qui passent leurs journées à nous dire où ils se trouvent, avec qui, et si ça lol ! Seulement, je suis là, moi, et je fais mon petit marché tranquillement, je jauge, j’étudie, je dissèque, je décortique, je mange et me délecte, et puis pour finir : j’en choisis une, je la punis… ou plutôt non, je la délivre…
Hacker de cœurs d’adolescentes, je me vois comme ça. "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Video de Chris Roy (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chris Roy
Là-haut les anges, Chris Roy
autres livres classés : réseaux sociauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2077 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre