AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B08GRHBJH3
242 pages
Éditeur : Auto édition (26/08/2020)

Note moyenne : 4.54/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Connaît-on vraiment la personne avec laquelle on partage son quotidien ?

Quand Lars retrouve Azel à Molenbeek, il n’imagine pas que sa vie va devenir une longue descente en enfer.

Seulement la belle et magnétique Azel cache un lourd secret.

Pourquoi est-elle en proie à tant de mal-être, de froideur ?

Mensonges, silences, non-dits, manipulations et addiction aux jeux vidéo, un cocktail qui va mener leur exis... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Imaginoire
  14 octobre 2020
Deuxième roman de cette talentueuse et prometteuse auteure après « Là-haut les anges », « Des ailes sous la peau » est un thriller psychologique qui vous ferra regarder la personne qui partage votre vie d'un autre oeil… Car à l'image de Lars, le principal protagoniste de ce récit, connaît-on vraiment sa moitié ? Et ce même si vous avez passé votre adolescence ensemble ?
Un groupe d'amis de l'enfance en Belgique que la vie sépare comme c'est souvent le cas, études, vies professionnelles, mariages, enfants, tous les prétextes sont bons pour s'éloigner. Mais quand votre amour de jeunesse, dont tous les garçons étaient amoureux et les filles jalouses vous appelle, votre vie peut être chamboulée.
Ce sera le cas pour Lars quand Azel se rappellera à son souvenir, séparée, un enfant, en plein doute sur sa vie… Lars verra l'occasion de vivre la vie dont il rêve depuis des années.
Mais Chris Roy n'écrit pas de feel good… C'est donc dans un engrenage infernal que Lars mettra le doigt. Une descente aux enfers où régulièrement quand on se dit qu'il ne pourra pas être plus mal, il s'enfonce un peu plus.
Ce tourbillon qui emporte Lars, est le même que vous allez ressentir à la lecture de ce thriller, votre empathie, vos sentiments à l'égard des personnages seront sans cesse remis en question, les nombreux rebondissements ne cesseront de vous déstabiliser.
J'ai vraiment apprécié la lecture de ce deuxième roman de Chris Roy que je remercie beaucoup pour l'envoi de son thriller et si vous ne connaissez pas cette auteure, je vous invite vivement à la découvrir.
Lien : https://imaginoire.fr/2020/1..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Kazcook
  30 septembre 2020
C'est avec grand plaisir que je me suis lancée dans ce second livre de Chris Roy, après avoir beaucoup aimé son premier il y a quelques mois.
On y retrouve sa jolie plume, incisive à souhait, percutante, de celles qui happent le lecteur dès les premiers mots. Elle maîtrise la langue, et son style soigné ne peut que me séduire...
Une fois commencé... impossible de le lâcher, un vrai page-turner ! On y découvre les prémices de l'histoire, des personnages travaillés, déroutants au passé parfois troublé et ô combien marquant... Un cadre bien bâti pour une balade en Belgique des plus prenante. Quand les bases sont enfin posées et que l'intrigue policière peut commencer, on se régale... Chris se révèle une fois de plus très douée pour nous retourner le cerveau, nous mettre sur une piste, et dans la seconde qui suit nous faire subir un retournement de situation complètement dingue... Elle nous en met plein la vue, c'est malin, explosif et incroyablement bien amené.
Les pages défilent avec un plaisir grandissant, on suit l'enquête avec beaucoup d'intérêt tant elle a pris soin de bien construire son intrigue et ses différents éléments. Les thèmes contemporains abordés le sont avec justesse et précision. Bien ancré dans notre époque, elle exploite à merveille les fléaux des temps modernes... Rien n'est gratuit mais tout s'imbrique parfaitement pour construire sous nos yeux un puzzle on ne peut plus captivant. La psychologie, au centre du récit, se montre fine et juste, complètement bluffante, nous laissant presque sans voix. C'est incontestablement un thriller abouti, bien documenté, aussi tordu que glaçant ! Êtes-vous prêt à essayer de démêler le vrai du faux ? Méfiez-vous, manipulation et faux-semblants vous attendent, et n'oubliez pas que les apparences sont trop souvent bien trompeuses...
Chris Roy transforme l'essai avec ce deuxième roman, elle entre directement dans la cour des grands et fait partie de ces nouveaux auteurs autoédités talentueux que je suis avec plaisir à chaque nouvelle publication.
Telle une magicienne des mots et du suspense elle sait m'embarquer dans son univers et m'offrir un moment de lecture exceptionnel, porteur d'un beau message et poussant à la réflexion. Bien plus qu'une histoire, elle arrive à mettre en scène des (mé)faits contemporains avec brio pour nous alerter... Sombre et maîtrisé, avec une lueur d'espoir, ce roman plaira à coup sûr aux amoureux du genre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LesdeliredeLou
  01 octobre 2020
Après nous avoir sensibilisé sur les dangers des réseaux sociaux avec « Là-haut les anges », Chris Roy nous propose un roman policier qui est un véritablement coup de coeur pour moi.
Cette histoire est toujours en lien avec la cybercriminalité mais elle est encore plus sombre que la précédente. C'est une enquête étonnante surprenante, actuelle, impressionnante.
L'auteure vous plonge dans l'horreur absolue !
*****
Lars est un jeune homme simple, un suiveur. Il est plutôt introverti et peu sûr de lui et a toujours été attiré par l'énigmatique Azel, qu'il a connu pendant ses études. Alors, quand elle lui demande de venir le chercher après plusieurs années d'absence, il court sans même attendre, ni réfléchir.
Trop heureux de la retrouver, ils vont très vite s'installer ensemble avec Yanis, le fils d'Azel né d'une précédente union et ils auront un fils Elliot.
Malgré tout, Azel ne sera jamais heureuse et ne sera jamais tendre et aimante envers ses enfants, ni même envers Lars d'ailleurs mais celui-ci s'en accommodera car, après tout, Azel a toujours été comme ça.
A sa décharge, elle a grandi dans un cocon familial peu enclin à l'épanouissement personnel. Alors il supporte, en attendant des jours meilleurs.
Puis un jour, Azel va disparaitre. La police retrouvera à son domicile des preuves, qu'elle aura laissées, et qui montreront que Lars est son meurtrier mais également un proxénète.
Dès ce moment, les accusations fusent, la suspicion nait, l'horreur, l'abomination apparaissent au grand jour.
Malgré l'absence de corps, Lars va être accusé du meurtre d'Azel. Il va s'ensuivre pour lui une longue et douloureuse descente aux enfers.
Mais ça, ça n'est que l'arbre qui cache la forêt.
*****
Si je vous dis que dès les premières pages, j'ai senti que ce livre serait un gros coup de coeur, vous me croyez ? Et pourtant, je vous ai prévenu, Chris Roy nous plonge dans une abomination totale et elle ne nous épargne pas. C'est étouffant, écoeurant, dérangeant mais c'est fait avec beaucoup de pudeur et de sensibilité. Même si le sujet est difficile, beaucoup de choses sont suggérées plutôt que décrites en détail et c'est amplement suffisant au vu du sujet abordé !
L'intrigue est parfaitement maitrisée (une fois de plus), l'auteur se joue de moi et m'emmène sur de fausses pistes. Ce qui était déjà le cas pour son premier livre !
Chris Roy excelle vraiment dans ce domaine. Je crois avoir tout compris mais au fur et à mesure que je tourne les pages (à un rythme effréné tant je suis happée par ce récit), je m'aperçois que je fais fausse route.
Je découvre les éléments au même rythme que les enquêteurs. Je suis estomaquée à chaque nouvelle révélation. J'ai le coeur qui palpite, j'assiste impuissante à ces atrocités.
D'autant plus que Chris Roy retranscrit parfaitement les sentiments de ses personnages, qu'ils soient bon ou mauvais.
Ils sont tous très différents et également tous très complexes. Aucun d'eux ne vous laissera de marbre, que ce soit de la compassion ou de la haine. C'est une histoire ignoble, avec des personnages aux comportements ignobles.
Je suis peinée du malheur de certains d'entre eux mais en même temps horrifiée de voir si peu de chaleur humaine, d'amour envers sa progéniture. Ces personnages dont la vie se résume à : pas d'amour, pas d'envie, pas d'ambitions, le néant total.
Quelles peuvent en être les raisons ? Quel peut être l'origine de ce mal qui ronge Azel et qui lui ôte l'envie de se battre pour elle, pour ses enfants. Lars prendra connaissance de ses mensonges.
Et là, je compatis, j'ai le coeur en compote. Quel choc ce doit être de découvrir que votre âme soeur, votre bien aimée a ôté son masque, qu'elle n'est pas celle que vous croyez, qu'en fait vous ne connaissiez rien d'elle. Mais il est parfois difficile voire impossible d'aider les gens surtout lorsqu'ils ne le désirent pas.
Ce livre me fait réfléchir sur la nature humaine, sur le sort de certaines personnes.
Pensez-vous que l'on a tous les mêmes chances dans la vie alors que notre bagage familial pèse une tonne. Pensez-vous que nous sommes forcement enclin à reproduire le schéma familial dans lequel nous avons grandi, qu'il soit bon ou mauvais ?
Comment prendre soin des autres lorsqu'on est incapable de s'aimer soi-même ?
Difficile d'avoir des réponses toutes faites.
Quoi qu'il en soit, Chris Roy signe ici un excellent roman policer que je vous recommande vivement.
Lien : https://www.facebook.com/per..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
VeroniqueHallier
  15 mars 2021
Le synopsis en dit long, on fait pas mal le tour de l'intrigue à travers ses quelques lignes. On retrouvera dans le livre le déroulement de l'histoire à travers les yeux de plusieurs personnages. Cette narration aux multiples facettes est intéressante et très prenante. Tantôt les avis viendront de l'entourage, tantôt de Lars lui-même, tantôt des enquêteurs… c'est avec toutes ces empreintes apposées sur le scénario qu'il faudra, à vous lecteurs, tenter de résoudre l'enquête et de déchiffrer le mystère. Celui-ci est bien pensé, mais surtout bien amené. de multiples rebonds vont vous mettre sur la mauvaise piste, et c'en est très plaisant.
Du coup, le protagoniste, il court. Toute l'histoire se fonde sur un passé qu'il a laissé couler, un futur qu'il ne peut pas envisager et un présent plus que brouillon. Pris en étau entre une situation qui le dépasse et un enfant qui lui en veut, il ne sera jamais laissé en paix par la plume incisive de l'autrice qui met du coeur à l'ouvrage pour ne rien lui épargner. Autant dire que ce dernier n'est pas au bout de ses peines ni des accusations qui seront portées à son égard.
Les personnages, plus généralement, sont bien fouillés eux aussi. Il faut dire qu'on ne nous dit pas tout d'eux, qu'il n'y a pas de fioritures et qu'on ne tourne pas autour du pot, mais on sait exactement ce qu'il y a à savoir. Les descriptions de ces derniers sont éparpillées toujours au plus juste, à l'endroit où on va pouvoir se rendre compte du rôle de chacun et de son utilité dans le récit. Bref, les phrases sont courtes et percutantes, à l'instar des descriptions. On sait qui est où, qui fait quoi, et le tout est rythmé juste ce qu'il faut pour qu'on devine l'état des lieux sans s'ennuyer pour un sou.
Je ne peux pas promettre que ce soit la volonté de l'autrice, mais un point fort dans cette histoire : toucher du doigts les raccourcis légaux et judiciaires qui peuvent être faits à une grande vitesse (non pas forcément pour bâcler l'affaire volontairement) quand l'enquête s'y prête et que tout « roule ». Ici, on se rendra vite compte qu'il y a de la poussière dans les rouages et que tout n'est pas si simple. le démêlement des événements prend alors une dimension complètement hallucinante, pour notre plus grand plaisir.
Le récit se développe sur trois grands axes : la jeunesses des personnages, dans leurs études, leur vie de « jeunes adultes » et leur vie actuelle, d'adultes un peu plus mûrs, parents pour certains… On virevolte sur ces axes sans jamais s'y perdre. La cohérence entre eux est bien vue et traitée de façon intelligente. de ce mélange des époques naît une contextualisation sur le long terme et, surtout, une crédibilité sans accroc du début à la fin. On comprendra donc assez rapidement la particularité de chacun et le suivi de l'intrigue est du coup très fluide. Entre la plume qui se veut concrète et mordante et le récit qui se veut fluide, nous avons donc une lecture rapide et prenante… tout ce qu'il faut pour un week-end 😉
Enfin, nous avons tout du long une ambiance particulière. Les proches de Lars, tous sous l'addiction des jeux vidéos, vont se trouver comme une sorte d'exutoire au quotidien, une deuxième vie qui leur échappe un peu moins que la première. Les plus jeunes, quant à eux, qui souhaitent exceller dans le domaines, sont d'autant plus pris au piège de cette « autre réalité ». Mais comme je vous le disais, le récit est intelligent, et ce n'est pas une simple dénonciation de cette pratique qui est faite ici, mais bel et bien une alerte… quelque chose qui va en découler, mais qui va nous laisser « sur le cul ». Oui oui, cette implication du jeu vidéo a ici une importance capitale, autre que la prévention contre les écrans… et, quelque part, ça fait du bien. On a ici tout plein de dangers qui rôdent : saurez-vous les reconnaître ? 😉
Je ne peux malheureusement pas en dire plus, on est ici au bord du spoil 😉
Je conseille vraiment ce livre dans lequel on retrouve une écriture limpide, des sujets troublants auxquels on ne fait jamais assez attention, une ambiance particulière (sans que je ne sache vraiment comment la définir), des personnages attachants et bien ficelés et, pour finir, une intrigue qui ne se relâche pas du début à la fin. Bref, un vrai bon moment !
Bonnes lectures à tous !
Lien : https://jetdemot.wordpress.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
IDay
  03 mai 2021
Après la région parisienne pour son premier ouvrage, l'autrice Chris Roy choisit un nouveau décor : la Belgique. Et de nouveaux enquêteurs. Mais sa plume reste la même, efficace, maitrisée.
L'intrigue commence tout en douceur, avec une ambiance et des personnages intrigants qui ne sont pas sans me rappeler le film Gone girl (lui-même adapté de l'excellent "Les apparences" de Gillian Flynn). Même si bien sûr, on est là sur quelque chose de différent et d'original.
Comme pour Là-haut les anges, j'ai lu très vite tant on est accroché et qu'on a envie de connaître la suite. L'autrice a l'art de retourner les situations et de nous surprendre.
En bref, je recommande Des ailes sous ma peau à tous ceux qui aiment les bons polars.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LectureChroniqueLectureChronique   27 novembre 2020
Au début de leur emménagement à Torhout, Lars avait été si fier d'appeler le groupe et de leur faire la surprise du retour d'Azel. Il avait organisé un dîner qui avait tourné au fiasco total. Mauvaise volonté d'Azel. Des piques, des jugements, des allusions gratuites. Une façade froide, distante et sans empathie. Elle s'était éclipsée avant le dessert. Lars s'était excusé auprès de ses amis, avait avancé un millier d'arguments pour la défendre. Après ce qu'elle avait vécu, sa conduite était normale. Hugo, Paula, Red et les autres avaient donné le change, mais au fond d'eux, ils ne cautionnaient pas cette posture d'enfant sauvage. Ce retour d'Azel dans la vie de Lars les inquiétait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Video de Chris Roy (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chris Roy
Là-haut les anges, Chris Roy
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Chris Roy (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2096 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre