AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Lune ardente tome 1 sur 2
EAN : 9791094786642
408 pages
Editions Plume Blanche (06/10/2020)
4.15/5   134 notes
Résumé :
Depuis la nuit des temps, les Sombre-Lune et les Sang-de-Soleil sont des peuples ennemis.
Les premiers, adulateurs de la Lune, vivent en Tsagaan, pays de glace et de neiges éternelles.
Les seconds, adorateurs du Soleil, règnent en Ulaan, royaume de sable et de luxure.
Sur le point de perdre la guerre, Sioban Calypsa, princesse Tsagaan, pactise avec le roi Callaghan Huxley, son ennemi.
Elle épousera son fils aîné, renoncera à son héritage ... >Voir plus
Que lire après Lune ardente, tome 1 : CrépusculeVoir plus
Les Aînés, tome 1 : Les cycles corrompus par Howell

Les Aînés

Serenya Howell

4.42★ (350)

3 tomes

Seirens, tome 1 : Rivage par Scanu

Seirens

Melissa Scanu

4.23★ (116)

3 tomes

La guilde des ombres, tome 1 : Le don de mort (1/2) par Triss

La guilde des ombres

Anna Triss

4.75★ (1424)

6 tomes

Headline, tome 1 : Les bracelets rouges par Jomahé

Headline

Léna Jomahé

4.24★ (102)

2 tomes

Critiques, Analyses et Avis (41) Voir plus Ajouter une critique
4,15

sur 134 notes
Un roman de fantasy assez classique où deux peuples opposés s'affrontent depuis toujours, l'un adorateur de la lune, l'autre du soleil. Pour arrêter un bain de sang, la princesse sang-de-lune propose d'épouser le prince ennemi. Et la voilà loin de chez elle, entourée de gens qui la déteste, elle doit s'habituer aux coutumes de son ennemi et apprendre à vivre sous l'influence du soleil.
C'est carrément addictif cette lecture parce qu'on est en total empathie avec Sobian, déracinée, qui tente de garder la tête haute alors qu'on la méprise. On découvre en même temps cette civilisation du soleil, bien barbare par moment ! Les trahisons et intrigues politiques rythment la lecture, de même qu'une romance naissante assez prégnante mais qui ravira les fans des romances compliquées , d'ennemis à amoureux. C'est un premier tome et j'avoue que j'ai hâte de lire la suite !
Challenge Mauvais genres 2021
Challenge séries 2021
Challenge auteures sfff
Commenter  J’apprécie          230
La guerre fait rage entre Tsagaan (le royaume de la lune) et Ulaan (le royaume du soleil). Fille du roi des Sombre-Lune, Sioban Calypsa a peur pour son peuple, d'autant que le rapport de force est au désavantage des siens. Alors pour arrêter le massacre, elle a l'idée de proposer un marché au souverain des Sang-de-Soleil, celui d'épouser son fils aîné afin de conclure une alliance de paix. Contre toute attente, celui-ci accepte, faisant cesser immédiatement les combats. Pour Sioban, c'est le début d'une nouvelle vie chez ses ennemis d'hier. Mais ses premiers pas dans ce royaume hostile ne seront pas exempts de danger. Rejeter par les uns et moquer par les autres, il lui faudra se montrer très forte pour s'adapter et accepter son destin. Mais y parviendra-t-elle seulement ?

Lune Ardente nous ouvre les portes d'un univers béni par les astres. Morgane Rugraff a donc imaginé deux royaumes avec d'un côté, Tsagaan, une terre recouverte par la glace et la neige et dont les habitants vénèrent la lune, et de l'autre côté, Ulaan, un royaume de sable, protégé par le dieu Soleil. Deux contrées qui nous promettent deux ambiances différentes car marquées par des paysages, des croyances et des cultes bien différents. En effet, ces royaumes incarnent respectivement la nuit et le jour. Leur histoire est intimement liée à un mythe fondateur qui s'incarne à travers l'animal totem qui leur est propre. Aussi, alors que chaque Sombre-Lune est lié à un Delvahni, autrement dit un loup guerrier qui lui sert également de monture lors des combats, le Sang-de-Soleil, lui, dispose de Cortals, c'est à dire des lions géants en armure qui sont de redoutables coursiers. Morgane Rugraff a donc nourri sa duologie de légendes sans doute influencées par les nombreuses mythologies des différentes civilisations qui nous ont précédées : romaine, celte, nordique ou encore hindou car la lune et le soleil y occupent bien souvent une place prépondérante.

En dessinant les contours d'un tel monde marqué par l'affrontement, Morgane Rugraff se fait l'autrice d'un récit épique sombre et impitoyable. Les batailles, les trahisons et les manigances accompagnent les pages de ce premier volet et nous tiennent complètement en haleine jusqu'à la dernière ligne.

De même, la romance se mêle subtilement à l'intrigue conspiratrice ébranlant ainsi chacun des protagonistes de cette saga qui se voient souvent douter de ses certitudes.

Morgane Rugraff a construit son récit avec beaucoup de virtuosité nous ménageant de nombreux rebondissements que l'on ne voit pas venir et qui nous laissent bien souvent extatique.

L'élégance de cette plume agit dès les premières lignes en nous proposant avec ce roman, un véritable page-turner, impossible à lâcher.

Les protagonistes sont peu nombreux mais comblent pleinement nos coeurs de lecteurs. D'ailleurs, la magie de ce texte repose beaucoup sur son trio de personnages principaux. Il y a bien évidemment Sioban Calypsa qui personnifie le personnage féminin puissant de ce texte. Guerrière, elle est indéniablement une femme forte. Son sacrifice force l'admiration puisqu'elle n'hésite pas à se donner à ses ennemis dans le but de sauver les siens. Déchirée entre ses sentiments pour un Sang-de-Soleil qu'elle ne comprend pas et une fidélité indéfectible pour son peuple des Sombre-Lune, Sioban est une femme attachante. Humiliée, abusée, trahie, elle demeure, tout de même, vent debout face à l'adversité. Malgré les revers et les coups durs, elle conserve toute sa bienveillance vis à vis des autres. A ses côtés, les deux frères Huxley qui, malgré leurs aprioris, sont irrémédiablement attirés par la jeune femme.
Logan qui l'a épousé avec l'ordre de la mettre en confiance pour tout savoir des secrets stratégiques de Tsagaan ne peut s'empêcher d'éprouver des sentiments à son égard. Il n'est pas insensible à sa beauté mais est également touché par sa grâce. Seulement sous la coupe totale de son despote de père, il a beaucoup de mal à s'affirmer et à s'affranchir de ses ordres. Lâche et soumis, Logan conserve finalement jalousement sa place de fils prodige. A contrario son frère, Caleb, est, quant à lui, un esprit libre et indomptable. Irascible et colérique, il montre, d'abord, un visage hostile à Sioban. Pourtant, malgré toute l'aversion qu'il semble lui vouer, il n'en demeure pas moins qu'il cherche sa compagnie. Jamais loin lors de ses déplacements dans le palais, une relation conflictuelle va très vite se tisser entre ces deux-là.
Morgane Rugraff joue le chaud et le froid sur ses personnages qui entretiennent un triangle amoureux orageux et troublé par un début relationnel marqué par l'infamie et l'outrage.

Entre ses lignes, l'autrice aborde des thématiques douloureuses comme le viol dans le couple et les conséquences qui en découlent. En explorant ces traumatismes, elle nous offre une lecture rude et bouleversante qui nous touche au plus profond de notre être tout en nous amenant à réfléchir à l'après. C'est vraiment un texte d'une grande puissance... suite sur Fantasy à la Carte.
Lien : https://fantasyalacarte.blog..
Commenter  J’apprécie          70
Les Sombre-Lune et les Sang-de-Soleil sont deux peuples qui vivent dans des environnements très différents, avec des croyances très différentes. Les uns vivent dans une ambiance arctique, simple et de nuit, les autres ont leur capitale dans le désert et vivent le jour. Leur haine réciproque les a menés à la guerre. Princesse des Sombre-Lune, Sioban veut mettre fin au massacre de son peuple. En échange de la paix elle doit épouser l'aîné des princes Sang-de-Soleil et renier ses croyances. Ce sacrifice permettra-t-il vraiment d'apporter la paix ?

A l'issue de ce premier tome nous avons fait connaissance avec les deux peuples, mais beaucoup de zones d'ombres persistent. Les cultes de la Lune et du Soleil restent assez vagues.
Les 4 personnages principaux, Sioban, Logan et Caleb, les princes Sang-de-Soleil et Lavina l'ambitieuse qui rêve d'être reine, nous sont devenus familiers, avec plus ou moins de nuances dans leurs caractères. Sioban, à la fois forte et fragile avec ses étourdissements à répétition, est très attachante et nous partageons son exil forcé, sa naïveté, et ses accès de fierté. Logan, complètement sous la domination de sa brute de père, nous surprend agréablement par la retenue et le respect pour Sioban dont il peut souvent faire preuve. Caleb le révolté, se retrouve tiraillé entre des instincts qui l'attirent vers la Lune alors que sa raison est tournée vers le Soleil. Il est le plus tourmenté et imprévisible personnage du livre. Seule Lavina est le stéréotype de la courtisane avide de pouvoir dont nous n'attendons sans surprise que des coups bas.

J'ai bien envie d'en découvrir plus et de retrouver Sioban, Caleb et Logan pour découvrir ce qui peut leur arriver dans ce monde à la fois étrange et si humain. Sans oublier les Lions et les Loups géants qui servent de monture aux deux peuples et dont on perçoit un potentiel inexploité dans le premier tome.
Commenter  J’apprécie          92
J'ai testé le service Audible en écoutant ce roman, donc je m'excuse d'avance si j'orthographie mal les noms propres : je les ai uniquement entendus.
J'ai beaucoup de peine à définir ce que je ressens par rapport à ce roman. Une partie de moi le trouve très bon quand une autre le hais et vous supplie de fuir au plus vite haha XD

Nous suivons une jeune princesse au coeur trop noble pour ce monde déchiré, qui la brisera à petit feu tandis que des opportunistes lui arracheront tout ce qu'ils peuvent tirer d'elle. Vous trouvez ce pitch trop dur ? Attendez de lire le roman. Je préfère vous avertir honnêtement plutôt que de vous servir un résumé édulcoré (je n'étais pas préparée à cette lecture, donc je préfère vous éviter ça XD). le roman est classé en public averti et ce n'est pas pour rien.

À ce propos justement, un reproche que je ferais au roman est de se complaire un peu trop souvent dans des descriptions horribles. Je peux comprendre que la violence serve le propos de l'histoire, mais quand la narration et le style poétique semblent prendre plaisir à décrire les évènements, ça met juste très mal à l'aise, et c'est ce que j'ai ressenti ici. D'ailleurs, Trigger Warning, ce roman contient scènes de viol et harcèlement moral, ainsi que violences de guerre plus classiques en Fantasy.

Après tous ces avertissements, je vais enfin passer aux points qui font que j'ai noté ce roman quatre étoile.

Tout d'abord, la beauté du style. Juste sublime. Les descriptions prenaient vie dans ma tête si facilement grâce aux nombreuses descriptions, les mots coulaient doucement dans mes oreilles, agréablement dictés par la voix d'Adeline Chetail. Je recommande d'ailleurs la version Audio, qui est magnifique et met vraiment en valeur la plume de l'autrice.

L'univers qui prend vie sous nos yeux (ou dans nos oreilles XD ) n'est pas à proprement parler très compliqué, mais on y croit et on s'y attache dès les premières secondes. Il n'est pas nécessaire de créer un univers super vaste et complexe pour un bon roman de Fantasy, il faut que les éléments présentés soient suffisamment fouillés et nuancés, et c'est ici une véritable réussite. Les nations opposées, leurs coutumes, leurs croyances et tout ce qu'elles impliquent... sont peu à peu découvertes au fil de l'intrigue, s'y mêlant subtilement.

Enfin, je parlerai des personnages. Sentiments mitigés à leur égard, notamment car je ne suis pas une lectrice très friande de romance. La princesse Sioban est une héroïne attachante, brave, pleine de coeur, parfois un peu naïve... Je l'aime beaucoup et j'ai beaucoup aimé la suivre, mais elle est peut-être un peu trop parfaite : elle ne commet pour ainsi dire aucune erreur morale dans le roman, ne fait de peine à personne intentionnellement. Elle est trop bonne pour ce monde de brutes XD.
Les rois sont plus surprenants, nuancés, même s'ils sont avant tout des hommes politiques avec tout ce que cela implique. J'ai préféré les soldats, parmi les personnages secondaires, surtout les généraux : tiraillés entre leur devoir moral et les ordres qu'ils reçoivent. Leur psychologie est vraiment intéressante.
Les princes... Bon, je suis généralement très sévère avec les personnages masculins et ils n'échappent pas à la règle. Clairement, on nous présente l'un comme "meilleur" que l'autre (même s'ils ont tous deux leurs qualités et leurs défauts), mais aucun des deux n'a trouvé grâce à mes yeux. Ils profitent tous deux de certaines situations de manière très opportuniste et lâche.
Quant aux autres personnages féminins, elles ont un rôle insignifiant si ce ne sont pas carrément des vipères. J'ai trouvé ça dommage pour un roman dont les thèmes dénoncent des comportements, des traditions et plus généralement une société sexiste. Par exemple, si les Tsagaaniennes peuvent se battre à l'égal des hommes, alors où sont les autres guerrières de ce peuple ?

Voilà, je termine ici mon pavé. Si vous avez tenu jusqu'au bout, vous comprendrez que j'ai des ressentis mitigés, mais j'ai conscience qu'ils sont en grande partie personnels et je ne peux que reconnaitre les qualités du roman. Il m'a happée dès les premières minutes et ce, jusqu'à la fin. J'écouterai également le second tome pour retrouver la douce plume de l'autrice et pour connaitre la fin de cette tragique histoire.
Commenter  J’apprécie          00
Clairement ce qui m'a fait flasher sur ce livre c'est tout d'abord sa couverture. L'illustration est sublime. Et je peux dire que le travail éditorial est aussi beau à l'extérieur qu'à l'intérieur. En effet, les pages ont été joliment agrémentées de dessins de loups et des différentes phases de la lune. Ensuite, concernant l'écriture, je l'ai trouvé fluide et bien détaillée. Que ce soit les dialogues ou les paragraphes descriptifs, la plume nous entraine majestueusement au pays de la Lune ou celui du Soleil.

Parlons maintenant du contenu de ce roman. Premièrement, l'histoire démarre rapidement, j'ai été vite happé par les évènements. J'ai adoré le personnage principal Sioban. Son caractère, sa prestance et surtout son répondant. C'est un personnage de caractère et au début du roman elle illumine chaque scène de son aura. Ensuite, nous avons le personnage de Logan, le futur roi. C'est un homme macho, violent et qui croit bêtement tout ce que son père lui dit. J'ai l'impression que ce personnage a été créé juste pour qu'on le déteste, à mon sens c'est un peu cliché, juste dans le but qu'on tombe amoureux de son frère. J'ai trouvé ça tellement dommage et facile. Concernant Caleb, son frère, je l'ai bien aimé parce qu'il y a des passages où nous pouvons lire son point de vue, mais ce que je ne comprends pas c'est que Sioban puisse tomber amoureuse de lui. En effet, Caleb est doux avec elle et ensuite il l'insulte violemment et c'est ainsi tout au long du récit. Donc sans avoir son point de vue interne, je trouve que c'est un amour toxique. Et le détail que j'ai détesté c'est quand Caleb l'embrasse dans son sommeil. Pour moi ce détail est très problématique car c'est banaliser ce genre de comportement. Pour revenir sur Sioban, on constate clairement son déclin au fil du roman. Rien d'étonnant après tout ce qu'elle a vécu, cependant j'aurai aimé qu'elle garde de son répondant, ce qui n'est pas vraiment le cas. Ensuite, j'ai trouvé qu'elle était un peu naïve. On voit bien qu'elle trouve des choses étranges comme la lettre de son père, mais je m'attendais à ce qu'elle espionne, fasse des recherches ect. Pour moi il y a vraiment un manque de développement au niveau des intrigues royales. Enfin, concernant le troisième royaume qui arrive sur la fin du roman, j'ai trouvé ça bien car ça sort de la dualité, même si ça reste un peu cliché.

Pour conclure j'ai adoré le roman jusqu'au mariage, ensuite mon avis est plus mitigé. J'ai tout de même passé un très bon moment et je l'ai trouvé très addictif. Je lirais bien entendue le deuxième tome car il y a plusieurs intrigues laissées en suspens et je veux savoir la suite. Je remercie très chaleureusement Babelio et les Editions Plume Blanche pour cette découverte grâce à l'opération Masse Critique.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
-Et tu penses qu’une fois seul, ton astre aura la suprématie ? Pourtant c’est bien le soleil que tu portes dans ton ventre !
Une larme glissa doucement le long de la joue de la jeune femme.
-Non, Caleb. Ils sont complémentaires. L’un ne peut vivre sans l’autre. Ne l’as-tu pas compris ?
Commenter  J’apprécie          10
Hurle, princesse de la nuit. Hurle autant que tu en as besoin ... Je reste à tes côtés.
Commenter  J’apprécie          10
Sioban, ma fille, ma princesse, tu emporteras l’éclat de Lune où que tu ailles.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : fantasyVoir plus
Les plus populaires : Imaginaire Voir plus


Lecteurs (380) Voir plus



Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2431 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..