AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782322015511
250 pages
Éditeur : Books on Demand (03/03/2015)
4.31/5   8 notes
Résumé :
Recueil de 12 nouvelles, allant du drôle au terrible, du tendre au dur.
12 récits qui vous transporteront dans les méandres de cet endroit mystérieux, l'âme humaine.

Après un premier recueil très favorablement accueilli, "Après tout, ça arrive tous les jours", voici le deuxième ouvrage de Céline Saint-Charle. Découvrez sa plume souvent féroce, mais toujours juste.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Annicklecture
  04 mai 2020
Découverte de cette auteure que je suis sur les réseaux depuis quelques temps. Et puisque je n'en entend que du bien, il fallait absolument que je la lise. J'ai choisi ce recueil de 12 nouvelles, différentes les unes des autres, par leurs personnages ou thèmes mais toutes tellement réalistes et humaines de par l'écriture et le ressenti.
Chaque nouvelles nous amènent vers un personnage, une vie, des émotions fortes, tendres, vives, comme tout un chacun peut en avoir dans sa vie. Un recueil touchant où l'on découvre l'auteure sur des thèmes variants.
Extrait d'une nouvelle qui m'a particulièrement bouleversée :
"Il ne faut pas me juger, j'ai essayé. On n'a pas voulu me donner de place à la garderie, à la crèche, parce que je ne travaille pas. Elle aurait été bien là, avec d'autres bébés, on aurait pris soin d'elle mieux que moi, au moins la journée. j'ai demandé à être prise dans un programme pour être clean. Mais ils prenaient pas les gosses, je ne voulais pas la mettre en foyer pendant le programme, elle n'aurait pas supporté. Qu'est-ce que je pouvais faire, hein, qu'est-ce que je pouvais faire?"
Il est très intéressant, enfin c'est mon avis, de tester la lecture d'un auteur par quelques nouvelles, ce qui nous donne une variété d'écriture sur des thèmes différents. Dans quelques temps je lirais "La coupole" de cette auteure que j'ai pris en même temps que ce récit, le premier d'une trilogie, si je ne me trompe pas. Et n'hésitez pas à découvrir ces textes…

Lien : https://passionlectureannick..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Diabolau
  06 décembre 2019
Je viens de terminer ce recueil de nouvelles qui est une réussite. Céline Saint-Charle, que j'avais repérée dans la revue indépendante et gratuite l'Indépanda, confirme ici et s'impose comme une excellente peintre du quotidien, en abordant des questions de société graves et essentielles : le suicide, la charge mentale des femmes, l'empathie, l'immigration, la discrimination, la vie des enfants...
Ce qui est impressionnant chez elle, c'est le regard bienveillant porté sur ses personnages, même quand ils ont fait de grosses bêtises. Elle a vraiment trouvé la recette de ce que devrait être un vrai "feel good", sans la mièvrerie ni la happy end nécessaire qui va avec.
La nouvelle "pause cigarette", qui donne à juste raison son titre au recueil, est absolument bouleversante. Une ode magistrale aux petites mains qui rendent le monde meilleur - ou moins mauvais - en faisant leur travail avec conscience et empathie, anonymement, sans attendre médaille ni reconnaissance.
Une nouvelle qu'on aurait bien envie de faire lire aux politicards hors-sol qui détruisent le service public.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
badpx
  02 mai 2016
Comme pour son premier recueil de nouvelles, on partage la vie de gens comme nous......
Quoique les personnes souhaitant impressionner leur Belle mère peuvent se révéler des super-woman.
C'est touchant.
Et facile à lire.
Un vrai un moment.
Commenter  J’apprécie          40
EmilieAFDL
  23 septembre 2018
Douze nouvelles traitant l'âme humaine, la promesse est tenue. À travers des personnages que l'on aime, que l'on déteste, pour qui on a de la compassion ou du mépris, chacun va nous proposer une facette plus ou moins reluisante de l'humanité. L'humanité dans ce qu'elle a de plus beau, forcément, mais aussi de plus sale, mauvais, ou discutable.
Il y a indéniablement une prouesse de la part de l'auteure dans ce recueil. Celle d'avoir été capable de capter et retranscrire les sentiments et les actes, les comportements et les caractères, toujours avec précision, justesse et authenticité. Ainsi la détresse humaine est aussi bien traitée que l'égocentrisme, le quotidien d'une escort girl aussi bien décrit que les journées d'une jeune bergère qui vit dans la nature. Et toujours ces mêmes profondeur et authenticité dans la construction des personnages et des différentes intrigues. Pas une nouvelle en dessous de l'autre.
Lien : https://surlestracesde.wordp..
Commenter  J’apprécie          30
Floky
  24 mars 2019
Un recueil à lire le temps d'une pause cigarette.
Comme son titre l'indique, ces sont des histoires courtes (nouvelles) qui peuvent aisément être lues le temps d'une pause (qu'elle soit cigarette, au soleil ou dans un train). Comme les autres recueil, Céline Saint-Charle aime nous dépeindre l'âme humaine à travers des histoires touchantes et poussant à réfléchir sur l'humain et ses choix.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
badpxbadpx   02 mai 2016
"Au fait, maman, j'ai oublié de te dire, demain il y a un goûter à l'école. On a nos correspondants de Rouen qui viennent passer la journée avec nous. Moi, j'ai dit que j'amenerais un gâteau."
Hein ? Un gâteau ? Ma première réaction a été de lui dire d'aller se faire voir avec son gâteau. Mais je n'ai rien dit, bien sûr, en bonne mère. Il a ajouté :
" un joli gâteau, décoré, ça serait bien", du ton définitif qu'un milliardaire habitué à ce qu'on exécute ses moindres désirs emploierait en réclamant une bouteille rarissime au sommelier d'un restaurant. Sans appel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
DiabolauDiabolau   13 novembre 2019
Quand Mrs Taylor se pointe avec sa canne, elle demande toujours des choses du genre "un paquet de crackers, s'il vous plaît Mister Harry, le même que la dernière fois". Sauf que la dernière fois peut remonter à trois mois. Harry entend alors la petite voix douce de Devlin "des Jacob's, pas des Carr's. Mrs Taylor n'aime pas les Carr's. Mrs Taylor les trouve trop salés."
Commenter  J’apprécie          10
DiabolauDiabolau   02 décembre 2019
Les parents sont toujours allés aux réunions scolaires, auxquelles ils ne comprenaient rien, ils ont toujours insisté pour que les devoirs soient faits, embauchant les plus grands pour vérifier que les petits faisaient bien ce qu'ils avaient à faire. Son père distribue généreusement les calottes, sa mère ne voit pas au-delà de la prochaine lessive et du prochain repas, mais Hamid les aime comme ils sont.

[Hamid]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DiabolauDiabolau   13 novembre 2019
Trevor avait eu l'impression de perdre Harriet une deuxième fois en voyant la foule qui s'était déplacée pour lui dire au revoir.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2190 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre