AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Eric Salch (Autre)
EAN : 9782344042472
192 pages
Glénat (19/05/2021)
3.62/5   37 notes
Résumé :
La périgourdine n’arrangera pas leurs misères...

On ne va pas vous réexpliquer Les Misérables de Victor Hugo. On connaît tous les histoires de ses personnages. Celle du pauvre bougre Jean Valjean qui un jour vola un pain, se fit mettre au bagne pendant 19 ans et toute sa vie tenta de racheter ses pêchés. Celle de la petite Cosette, orpheline et élevée par les raclures de Thénardier. Celle de cet indécrottable adorateur du livre des lois qu’est Javert,... >Voir plus
Que lire après Les MisérablesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
J'avais cru qu'en digne héritier de Reiser, Philippe Vuillemin avait tout osé. Je n'avais pas encore croisé Éric Salch !

Et mazette, Victor Hugo revisité par Éric Salch, c'est quelque chose ! C'est crade, ça pue, c'est sordide, gore, immonde et putride (prenez tous les synonymes et ajoutez les gaiement)

En même temps, c'est assez drôle et cette adaptation irrévérencieuse du chef d'oeuvre intouchable a quelque chose de très réussi où des planches très travaillées côtoient ce qui ressemble à des brouillons emballant des andouillettes.

Jean Valjean, Cosette, Javert et les Thénadrier dans un gros bol de vomi risquent de surprendre les coeurs purs
Lien : https://www.noid.ch/les-mise..
Commenter  J’apprécie          111
Magistrale et fulgurante adaptation des Misérables de Victor Hugo. Bien loin des traitements révérencieux, Eric Salch triture dans tous les sens le mythe et sa kyrielle d'icônes sacrées pour n'en conserver que l'essence : l'analyse au scalpel d'une société en proie à toutes les violences sociales. En mêlant les moments de bravoure de l'épopée hugolienne aux réalités contemporaines, l'auteur nous tend le plus jouissif et acide des miroirs.
Grinçant et mordant dans son propos, l'album rejoint les intentions politiques de Victor Hugo. le dessin monochrome porté par une vitalité du trait, rappelle autant les meilleures gravures de Daumier que les figures torturées de Manu Larcenet.
Commenter  J’apprécie          50
Si les adaptations des Misérables s'appuient inévitablement sur l'aspect tragique du récit de Victor Hugo, Salch nous propose une version fidèle à la narration mais complétement déjantée !! Les traits sont grossis, les personnages sont sans filtre, on rit de leur malheur, des anachronismes et de l'absurdité de certaines scènes.

Une adaptation surprenante, un bijou d'humour noir !


Commenter  J’apprécie          30
Encore une adapation des Misérables? Mais quelle adaptation! Victor Hugo doit se retourner dans sa tombe! Même si la trame narrative est respectée, le lecteur se retrouve propulsé dans une version décalée, parsemée d'anachronismes et d'absurdités ce qui rend l'histoire drmatique de Jean Valjean, Fantine, Cosette et Cie pleine d'humour et de caricatures accentuées par le dessin aux traits grossiers. ça déménage tout au long des 190 pages de cette BD à la couverture en carton brut comme le sont les dialogues! On aime ou on n'aime pas: cette nouvelle adaptation ne peut pas laisser indifférent.
Commenter  J’apprécie          10
Déjanté et irrévérencieux

Avec l'humour féroce et irrévérencieux qui le caractérise, Éric Salch s'inspire très librement des Misérables de Victor Hugo pour nous livrer un album caustique à l'humour drôlement féroce…

Son dessin nerveux et spontané campe des personnages crados, carricature azimutée et iconoclaste du roman originel. Mélangeant les techniques, il respecte la structure narrative du roman tout en donnant des coups de pieds au cul des personnages, alors que le rôle du narrateur échoie à un sale rat qui s'invite dans ses planches, mode coccinelle de Gotlib, mais en bien plus trash…

Après avoir lu Les Misérables de Salch, vous ne reverrez jamais plus Cosette, Valjean, Jabert et autre Thénardier comme avant…
Lien : http://sdimag.fr/index.php?r..
Commenter  J’apprécie          53


critiques presse (3)
LigneClaire
02 juin 2021
C’est décalé, agressif, caricatural mais respectueux de l’œuvre. Certains vont détester. D’autres, et on les souhaite nombreux, apprécieront cette version superbement surréaliste par moments qui va faire voir des renards ou des rats à Jean Valjean. Le pauvre n’a pas fini d’en baver.
Lire la critique sur le site : LigneClaire
BDGest
27 mai 2021
D rôle et tragique, aidé d’une poésie fiévreuse et souillée bien à lui, Éric Salch livre une vision personnelle et décalée des Misérables.
Lire la critique sur le site : BDGest
BDGest
27 mai 2021
Artiste à l’humour féroce, Salch crayonne sous la sainte influence de Jean-Marc Reiser. Il va ainsi à l’essentiel adoptant une mise en scène épurée et insolente. Il croque en trois traits, d’un geste jeté et sans repentir.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
14h31
Monseigneur !!
Réveillez-vous c'est horrible !!
Aarh..Mgnn
La télé a disparu !!!
Monseigneur!!
Gnn!!
Il aurait pu nous voler, Monseigneur
Arrêtez !! Allez me faire chauffer le café !!
( p 23)
Commenter  J’apprécie          10
Revenez !!
Barrons nous de ce monde pourri!
( p 187)
Commenter  J’apprécie          50
Elle commence un peu à en avoir marre d'être forte la "petite Cosette"
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Eric Salch (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eric Salch
Les Misérables - Trailer
autres livres classés : injusticeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus



Lecteurs (75) Voir plus



Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
20181 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..