AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Lookbook tome 1 sur 2
EAN : 9782352077190
96 pages
Audie-Fluide glacial (04/05/2016)
3.55/5   11 notes
Résumé :
Éric Salch sait de quoi il parle : après des études artistiques, il a travaillé chez un créateur de mode pour lequel il réalisait précisément... des Lookbooks !
Quand tout ça a-t-il déraillé ? Certainement après la publication de son premier album chez les Rêveurs « Les Meufs Cools » dans lequel il se met en scène peu à son avantage. Beau petit succès. L'album est réimprimé plusieurs fois. Entre deux planches, il s'adonne à des petits crobards « Lookbook » qu... >Voir plus
Que lire après Lookbook, tome 1Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Avec ma fille, une adolescente de son époque, nous avions une discussion sur les tenues vestimentaires qu'elle, que ses amies et amis et que ses contemporaines et ses contemporains portent et notamment sur les phénomènes d'imitation des uns et des autres. Je lui rappelai alors comme Gabriel Tarde dans Les lois de l'imitation que « Nous imitons infiniment plus que nous n'innovons » et qu'elle, que ses amis et amies et que ses contemporaines et ses contemporains voulaient être différents les uns des autres mais en étant tous les mêmes.

La tenue vestimentaire en question était ce que Salch appelle le look « fils de pute » dans son Lookbook : à savoir, « ourlet de fils de pute » et « pas de chaussettes (pour les gros gros fils de pute) » - ou la variante avec des mi-chaussettes - et les chaussures iconiques que sont devenues les Stan Smith. Au passage en lien avec la citation de Tarde, il est étonnant que, créée initialement par le joueur de tennis français, Robert Haillet, ses chaussures devinrent des Stan Smith après un accord entre Adidas et le joueur de tennis américain, Stan Smith. Par ailleurs, je me souviens que lorsque j'avais l'âge de ma fille, les Stan Smith n'étaient pas nécessairement à la mode.

Dans ce premier tome, Salch dégoupille une première salve de ses lookbook - terme venant de la mode, un secteur dans lequel Salch à travailler - à coup de « fils de pute » et autres joyeusetés. Manière minimaliste - avec des flèches et beaucoup de « fils de pute » - de représenter l'actualité et de caricaturer des archétypes, Salch propose entre autres les « look » chauffeur de taxi, Roland Garros, jeune républicain, migrant… L'humour est singulier et corrosif - si le terme « fils de pute » n'est pas dans votre langage, il faudra passer - et peut surprendre, choquer ou fortement déplaire. À titre personnel, je suis plutôt client de ce type d'humour « trash » à prendre avec quelques degrés - j'ai d'ailleurs essaimé l'oeuvre de Salch autour de moi avec des réactions diverses et variées.

À feuilleter en écoutant « Motherfucker=Redeemmer »* des géniaux Godspeed You! Black Emperor* ou « Hey Mr. Sky » des remarquables Jackie-O Mother Fucker.

* À écouter ici : https://www.youtube.com/watch?v=mPj1R2UT9mc
** À écouter ici : https://www.youtube.com/watch?v=RoZv43CFGmM
Commenter  J’apprécie          120
Un humour à se pisser dessus...

Eric Salch, connu pour ses BD irrévérencieuses mais profondes et porté par l'éditeur Fluide Glacial, nous offre une vue d'ensemble des looks français de 2015, année de l'attentat de Charlie Hebdo.

Au programme, beaucoup de têtes « cons »... mais aussi des « petites putes », des « fils de... », des « connards » et au final tout le monde en prend pour son grade : selon Salch, le « beauf de 2015... rigole à mes dessins ».

Hilarant (aïe...), je me suis délecté de ces caricatures, un peu puériles et surtout très grossières...

Un exutoire tout en dérision.
Commenter  J’apprécie          00
Une bande dessinée humoristique qui, je pense, ne plaira pas à tout le monde. À travers les nombreux lookbooks d'Éric Salch, c'est en réalité de l'actualité dont il question. Me concernant, j'ai beaucoup rigolé.
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Sceneario
13 juin 2016
Heureusement, on sait que c’est de l’humour. Et comme on sait jusqu’où peut aller l’humour même si on n’y adhère pas forcément, on dira pour conclure que Lookbook est un putain de livre de gros enculé de sa race de bâtard.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Peine de mort pour les designers à la mode chez les trous du cul !!!
Prend toujours des poses à la con, a sucé Starck, pull cintré véritable incitation au meurtre !! Option décolleté de salope avec petits poils de fils de pute, même quand il chie ses crottes sont design.
Commenter  J’apprécie          21

Lire un extrait
Videos de Eric Salch (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eric Salch
Les Misérables - Trailer
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus



Lecteurs (39) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5164 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}