AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782205204544
160 pages
Dargaud (06/10/2023)
3.52/5   30 notes
Résumé :
Qui est Edgar ? Un septuagénaire portugais qui aura connu mille vies, farouche marxiste, résistant sous la dictature de Salazar, agent secret, déserteur, descendant direct du duc de Wellington...
Conteur hors pair et historien intarissable, à défaut d'être orthodoxe il trouble parfois la frontière entre le vrai et le faux. Mais comme le hasard fait bien les choses,
Edgar est aussi le beau-père de Mathieu Sapin. Et qui de mieux pour nous faire découvr... >Voir plus
Que lire après EdgarVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Club N°55 : BD non sélectionnée
------------------------------------

Nouvelle production de Mathieu Sapin.

Intéressante pour le scénario (l'histoire du Portugal du siècle dernier).

Le beau père parano me rappelle un peu le père de Sorj Chalandon...

Histoire intéressante mais je trouve que le dessin n'apporte pas grand chose de plus.

Mitigé.

Jacques
------------------------------------
Commenter  J’apprécie          430
Une BD sur le Portugal: ça fait des années que Mathieu Sapin doit en faire une. Il a bien une idée de polar avec un détective privé lisboète un peu foireux...mais il décide finalement de raconter la vie d'un personnage haut en couleurs, son beau-père.

Marxiste engagé, résistant pendant la dictature de Salazar, parti trouver refuge en France ... Edgar a beaucoup de choses à raconter. Et il le fait bien volontiers, livrant sa vérité, son histoire en arpentant les rues de sa jeunesse à Lisbonne, Ribamar et ailleurs avec le dessinateur à ses trousses.

Une vérité forcément un peu floue, que Mathieu Sapin agrémente d'apports historiques, qui revisite les moments forts du Portugal: la révolution des oeillets notamment. C'est surtout la version d'un homme convaincu, peut-être un peu parano mais entier et sincère.

Mathieu Sapin, comme à son habitude, se met en scène dans ce reportage à la fois intime et historique et les scènes sont souvent drôles tant il semble interloqué, dubitatif même parfois, devant les récits de son beau-père.

"En te disant la vérité, je te trompe". Les mots d'Edgar sèment un trouble savamment entretenu durant tout l'album. Une lecture instructive, amusante et agréable avec de belles photos des carnets de Mathieu Sapin en cadeau final !
Commenter  J’apprécie          100
Jolie Bd de 152 pages qui nous raconte l'histoire, un peu mouvementée et étonnante d'Edgar, par son gendre. Et ce gendre c'est Mathieu Sapin, parti à Lisbonne pour pour un projet de Bd sur un détective privé. Cinq ans que l'auteur procrastine sans avancer. En fait il va plutôt suivre son beau-père dans l'aventure de sa vie. Jeune homme avant la révolution des oeillets, il a trempé dans différentes magouilles sans trop savoir où il mettait les pieds.
Son rêve, aller en Russie, puis il se passionne pour Mao et le petit livre rouge ( c'était l'époque). Mais comme le raconte Edgar " moi, tout ce que je voulais c'était briser le fascisme". Leçon d'histoire un peu embrouillée, je me suis un peu perdue dans les méandres de sa vie, d'autant plus que l'on ne sait pas vraiment où est la vérité ou l'exagération. En tout cas moi j'y ai cru à tout ça. Moins peut-être pour les ancêtres célèbres. Mais pourquoi pas ?
Mathieu Sapin a le talent de se mettre en scène dans ses planches, et le chic pour l'auto-dérision. Je me régale de ces petits clins d'oeil qu'ils glissent dans le scénario.
Une histoire familiale d'une époque que l'on espère révolue mais quand on voit que l'extrême droite monte en puissance au Portugal on se dit que les peuples ont la mémoire courte.
Une bande dessinée intéressante par son cheminement dans une époque troublée. Mathieu sapin est un observateur dans ce cas, il sait nous transmettre et émotions et les ressentis. J'ai aimé l'image d'Edgar, fier et passionnant "vieillard" sans concession et touchant.
La couverture est un parfait résumé des tribulations d'Edgar et de Mathieu Sapin. C'est la fois drôle et passionnant. Une page d'histoire originale à découvrir. J'ai aimé.
Commenter  J’apprécie          70
Mathieu Sapin nous relate l'histoire de son beau-père portugais, un homme qui aura eu mille vies au cours de sa jeunesse.



L'auteur questionne avec humour la perception de soi, et entend replacer l'histoire individuelle de sa belle-famille dans les événements qui ont marqué le Portugal au XXe siècle. C'est aussi l'occasion d'aborder les mutations que connaît encore le pays à l'heure actuelle ; la vive augmentation du tourisme qui transforme les villes (Lisbonne) et les campagnes (le petit village d'Edgar).

On ressent une vraie affection de Mathieu Sapin pour la patrie d'Edgar, qui se retransmet dans les belles planches consacrées à ces espaces urbains et côtiers et pleine mutation.

Le vrai sujet de cette bande dessinée n'est donc à mon sens pas à trouver dans la personnalité d'Edgar. L'intention de l'auteur de partager sa tendresse pour l'ancien révolutionnaire tombe quelque peu à plat, et ce malgré le point de vue critique et l'oeil amusé que Sapin ne manque pas de porter sur son beau-père.
Commenter  J’apprécie          40
En 2017, Mathieu Sapin est en résidence à Lisbonne, pour trouver l'inspiration sur sa prochaine bande dessinée qui serait un polar à la manière de Dashiell Hammett avec de l'humour, dont l'action se situerait au Portugal. Mais très vite, l'inspiration se tarit et Mathieu doit envisager une autre voie pour sa nouvelle bande dessinée. C'est alors qu'il pense à son beau-père, Edgar, un Portugais dont l'histoire et le parcours méritait bien qu'on s'intéresse de près.

Il va aller s'installer quelques jours chez lui au Portugal, pour l'interroger sur son passé de marxiste, sur ses ancêtres (il est un lointain descendant du Duc de Wellington qui a battu Napoléon à Waterloo) et plus globalement sur l'histoire du Portugal. Il faut dire qu'Edgar est un sacré personnage, un homme qui donne l'impression d'avoir vécu mille vies, qui écrit des livres, cultive son jardin et surtout à des choses à raconter sur lui, son passé et son pays. Même si Edgar est quelqu'un qui a tendance à exagérer – par moment un peu parano et un peu mégalo – qui aime se mettre en lumière, c'est en tout cas un homme atypique, passionnant, au parcours romanesque, qui nous permet de comprendre au fil des pages ce qui a pu séduire Mathieu Sapin dans son envie de lui consacrer une bande dessinée car parcours de ce beau-père est assez singulier. Engagé très tôt dans la révolution, il a du fuir le Portugal de Salazar pour se retrouver seul et sans rien, en France, au moment de mai 68.

Malgré le côté très sérieux du propos et du personnage et la dimension intrinsèquement historique du récit, Mathieu Sapin n'oublie jamais de mettre beaucoup d'humour et de distance dans son récit, comme il l'a fait par le passé avec Depardieu ou François Hollande… Une manière de faire qui est devenue pour ainsi dire une marque de fabrique pour cet auteur qui se met toujours en scène dans ses bandes dessinées avec beaucoup d'autodérision.




Lien : https://www.benzinemag.net/2..
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (2)
BDGest
10 novembre 2023
Toujours bienveillant (mieux vaut l’être quand il s’agit de la famille proche), il dresse le portrait d’un individu lambda, courageux qui a su faire fi des aléas et a mené sa vie d’une manière volontaire, tout en restant fidèle à ses convictions.
Lire la critique sur le site : BDGest
LigneClaire
10 octobre 2023
Un témoignage ne doit jamais être pris pour argent comptant même d’un acteur des faits. [...] On en est là avec Edgar qui, quoi qu’il en soit est un personnage attachant qui valait bien la promenade en fait que Mathieu Sapin a su décrypter.
Lire la critique sur le site : LigneClaire
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
-La seule chose que je te demande , c’est : la vérité, rien que la vérité
-Euh…D’accord
-Encore qu’il existe une expression en portugais qui dit : » en te disant la vérité je te trompe. »
-Ah, ok. (Tout un programme…)
Commenter  J’apprécie          40

Lire un extrait
Videos de Mathieu Sapin (61) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mathieu Sapin
L'oeil du loup
autres livres classés : révolution des oeilletsVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (65) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5210 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..