AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782381570389
212 pages
Éditeur : libre 2 lire (01/10/2020)

Note moyenne : 4.88/5 (sur 8 notes)
Résumé :
PETIT EXTRAIT DU LIVRE

La petite rousse me regarde en souriant, sa cigarette à la main. Elle n’a pas les yeux verts, mais
marron foncé. Ces cheveux mêmes ne sont peut-être pas exactement roux, peut-être est-ce la
lumière qui leur donne cet aspect cuivré, peut-être blond vénitien. Elle a ce beau regard des
myopes. J’ai tout oublié d’elle. Elle lisait Joyce et la Critique de la Faculté de Juger, elle aimait
Kant. Elle avait u... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Luniver
  12 novembre 2020
France, au lendemain des attentats de Charlie Hebdo. Au milieu de l'effervescence qui agite la société se tient le procès Sérisé, une jeune femme assassinée dans une start-up parisienne. le coupable tout désigné est son patron, soupçonné d'une fraude à la TVA de grande ampleur. Mais quelques éléments ne tiennent pas la route, et quelques employés, à coups de discussions, essaient de retracer le cours des événements de leur côté.
J'ai apprécié la narration, qui retranscrit bien la dynamique des pensées : à partir d'un petit détail, on est projeté dans les souvenirs du narrateur, puis on revient brutalement dans le présent, avant de divaguer à nouveau à la prochaine madeleine de Proust. Un peu déconcertant au début, mais on s'y fait rapidement, et ça n'altère pas la fluidité du récit.
Si j'avais deux critiques à apporter, ça serait d'abord une multiplication des personnages féminins dans les souvenirs du narrateur, qui dans mon esprit se ressemblaient plus ou moins toutes et n'avaient pas le temps de prendre de la consistance. Et enfin, en s'approchant de la fin du livre, il reste trop peu de coupables possibles, et la révélation finale n'est donc plus qu'une demi-surprise.
Le cadre du récit est à la fois très contemporain (Charlie Hebdo, références à des scandales politiques récents) et un peu nostalgique : les lecteurs qui ont passé un peu (trop) de temps sur l'internet français dans les années 2000-2010 y trouveront de nombreux clins d'oeil. J'ai pris autant de plaisir à suivre l'intrigue qu'à chercher toutes les références qui pouvaient se présenter à moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
oceaneLiseuse
  22 octobre 2020
Un livre passionnant, qui se commence comme un polar et qui évolue comme un piège. L'aspect polar est très sympa, assez classique mais avec une collection de textes de nature différentes (commes des mails). Et passé les twists finaux, on referme le bouquin en se disant qu'on vient juste de comprendre qu'il y a un message profond derrière cette histoire… Une sorte de critique féroce de notre société qui flanque comme un petit coup de cafard …
Commenter  J’apprécie          20
idiotie91
  17 octobre 2020
Passionnant! Se lit d'une traite, ou presque. On est un peu désorienté(e) ou confus(e) au début, et tout se met en place dans les 2 derniers chapitres.
Commenter  J’apprécie          20
La_Fleur_de_Lys
  22 octobre 2020
Polar sympathique, on passe un agréable moment à essayer de tout comprendre, de tout remettre dans l'ordre
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
LuniverLuniver   07 novembre 2020
Anne-Sophie était un peu trop vieille – avait-elle plus de 35 ans, pourtant ? –, pas assez belle, et surtout elle était souvent un peu à côté de la plaque. Elle n'avait pas les codes de cette société. Une fois, lors d'une soirée comme celle-ci, médiocrement maquillée et mal fagotée, elle avait, au milieu de jeunes Sciences Po Paris outrés, défendu avec émotion un point du programme économique de Nicolas Sarkozy ou de François Fillon – et elle l'avait fait, suprême outrage, incompréhensible absurdité – non pour l'agrément de la conversation, non pour le plaisir de la joute verbale, non, elle l'avait fait pour répondre à quelque parole injuste ou excessive, pour défendre une conviction intime. Elle en était devenue rosée de colère. C'était gênant. L'accent de sa Toulouse natale, habituellement si discret – « Oh, c'est charmant ce petit accent » – était, à l'improviste, devenu plus intense. Les Parisiens ont dû voir une sorte de verni craquer : Oh la Provinciale ! Oh la plouc ! Défendre une conviction ! Quelle idée ! Quelle sottise ! Dieu nous en préserve ! Qu'il préserve nos salons des discours hérétiques, et des conversations désagréables.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
LuniverLuniver   06 novembre 2020
Malgré les objurgations courroucées des avocats de l'accusé, qui faisaient valoir que rien n'était avéré et que ces opérations complexes devaient faire l'objet d'un examen approfondi, il devenait clair que le public et les jurés avaient résolu qu'il devait y avoir eu fraude car il y avait beaucoup d'argent associé à beaucoup de complexité.
Commenter  J’apprécie          70
La_page_blancheLa_page_blanche   17 octobre 2020
Si je te dis de me parler des femmes, tu vas m'offrir un topo sur les femmes que tu as le plus aimées, il t'ait peut-être même arrivé de baiser quelques fois, mais tu ne sauras pas me décrire ce que c'est que de se réveiller près d'une femme et de se sentir vraiment heureux.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : Start-upVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2008 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre