AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782849531112
60 pages
Éditeur : La Boîte à Bulles (02/12/2010)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Bande dessinée.
Une jeune femme part en voyage dans l’espoir d’oublier celui qu’elle aime et qui l’a quittée. Une autre se demande en quels apprêts elle attendra son amoureux, le soir venu. Une troisième tente de convaincre une de ses semblables des charmes de l’amour saphique, une quatrième promet à son amant qui la délaisse que désormais elle saura… s’aimer!

Dans la réédition de ce travail intime et sensible, Johanna nous offre une douzaine d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Heureuse
  21 janvier 2011
Le premier mot qui vient à l'esprit est "déconcertant". Je m'attendais à des nouvelles érotiques et je me suis retrouvée face à un bande-dessinée essentiellement en noir et blanc.
J'ai été surprise car autant je trouve que le pouvoir d'évocation de la littérature érotique est immense, autant j'ai été surprise par le peu d'emprise que ce livre prend sur les sens. Ce sont finalement des images très froides, assez loin de toute émotion alors que le texte évoque des émotions très fortes.
Ce qui vient à me faire penser que ce petit livre est bien plus conçu pour nous amener à réfléchir. En tous cas c'est ce qui s'est passé pour moi.
Entre autres à cette question qu'on s'est sans doute tous posée : quelle est la place de la sexualité dans une histoire d'amour? Est-ce que la différence entre l'amitié et l'amour c'est l'absence de relations intimes? Je trouve ça très réducteur et c'est pourtant ce que semble suggérer "propos dépareillés".

Ces nouvelles présentent un petit tour d'horizons de relations amoureuses. Visions intimes mais superficielles, comme peut l'être le sexe finalement. La seule qui m'ait dérangée est la première: cette femme qui se soumet à un homme qu'elle veut quitter parce qu'il la fait souffrir m'a gênée car le rapport de domination (ses sens sur ses sentiments) m'énerve. Elle subit et ça m'agace de retrouver cette image de femme soumise.
Merci aux éditions "La boîte à bulles" et à Babélio pour cette étonnante découverte.
Post scriptum : ça fait une dizaine de jours que j'ai ce livre et je prends énormément de plaisir à le feuilleter, relire une nouvelle, m'attarder sur une image, une expression. Curieusement bien plus qu'à la première lecture...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
genieblanc
  13 février 2011
J'ai reçu cette BD dans le cadre de l'opération Masse critique.
Elle se compose de 12 saynètes de la vie quotidienne, au centre desquelles il y a un homme, une femme et le désir. Il est question d'amour, de désir , de rupture. Les références picturales abondent (Van Dijck, Courbet, Chagall, Valotton, Schiele, Ingres, Mappelthorpe). Présent et passé se mélangent dans l'universalité des sentiments.
Les extérieurs témoignent d'un goût pour l'architecture classique (bâtiments, statues, lanternes...), mais l'essentiel de l'intimité se déroule naturellement à l'intérieur, ou sur une plage déserte.
La première histoire, la seule en couleurs, montre les plaisirs de l'amour. Une femme veut quitter un homme à cause de ses infidélités (une par une, elle range ses affaires-et ses souvenirs- d'où le titre de l'album), mais il la reconquiert en lui faisant bien l'amour. Ce que je trouve beau, c'est la visualisation du plaisir par des volutes colorées qui s'échappent des corps enlacés, jusqu'à ce que les corps eux-mêmes soient embrasés par elles.
Les autres saynètes, bienque montrant souvent des corps nus, ne représentent plus que l'homme ou la femme seuls face à leur désir, qui ne sera pas forcément satisfait, puisque son objet est souvent parti. L'amour peut passer, mais le désir subsiste, le ton était donné dès la première histoire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Erik_
  30 novembre 2020
Je ne suis pas un expert en bd érotique (dixit les stats !). Aussi, il m'est particulièrement difficile de donner une note et même de rédiger un avis motivé. Sur quoi se base-t-on en la matière ? Mais bon, je vais essayer...
Ce recueil se lit assez rapidement car il s'agit de tranches de vie de gens qui n'ont aucun lien entre eux. On termine une scène par l'apparition de celui qui prend le relai. J'ai bien aimé ce procédé.
Le dessin crayonné en noir et blanc est vraiment pas mal. C'est jamais vulgaire. C'est même parfois poétique. On termine sur une note presque surréaliste entre une belle ange et un petit diablotin qui s'éprennent l'un de l'autre comme une espèce de clin d'oeil.
Commenter  J’apprécie          00
genieblanc
  13 février 2011
Je ne crois pas que ce soit l'usage sur Babelio, mais devant l'étonnement des contributeurs du résumé à propos de la citation que j'ai faite, je vais expliquer ce que j'en comprends. La voici :

"Comme plus jamais tu ne m'aimeras je ne manquerai plus j'amais de m'aimer"
Suite à une relation insatisfaisante (l'autre lui ayant manqué de respect), elle a décidé que désormais plus personne ne la traiterait ainsi, et donc elle doit s'aimer davantage pour être mieux respectée.
Commenter  J’apprécie          10
alouett
  18 décembre 2010
« Une jeune femme part en voyage dans l'espoir d'oublier celui qu'elle aime et qui l'a quittée. Une autre se demande en quels apprêts elle attendra son amoureux, le soir venu. Une troisième tente de convaincre une de ses semblables des charmes de l'amour saphique, une quatrième promet à son amant qui la délaisse que désormais elle saura… s'aimer ! » (synopsis extrait d'un échange sur le forum de BDGest').
Sentiments, relation, adultère, sexe, attirance, fantasmes, homosexualité…
12 petites histoires qui passent, qui dérangent parfois, qui marquent ou nous laissent indifférents. C'est étrange, indiscret, juste… et amusant de voir comment on réagit à chacune d'entre elle. Petite exploration des jeux de l'Amour et du Hasard.
Lien : http://chezmo.wordpress.com/..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
alouettalouett   18 décembre 2010
J’ai longtemps pensé qu’avec le sexe, je trouverais l’amour. Mais l’amour peut très bien se passer de sexe. J’ai pensé… qu’en te quittant avant de faire ce long voyage, te laissant à ton gout pour le libertinage, je rendrais les choses plus claires, moins douloureuses. Mais t’as été le passager clandestin de ma valise. Et au bout du monde, j’ai retrouvé ton visage
Commenter  J’apprécie          50
genieblancgenieblanc   13 février 2011
Comme plus jamais tu ne m'aimeras je ne manquerai plus j'amais de m'aimer.
Commenter  J’apprécie          40
Erik_Erik_   30 novembre 2020
L'une des plus grandes douleurs est d'aimer une personne que tu ne peux pas avoir.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Video de Johanna Schipper (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Johanna Schipper
A l'occasion de la sortie du deuxième volet, Johanna vous présentes son diptyque "Le printemps refleurira", une bande dessinée sur l'art et la montée du nazisme, éd. Futuropolis.
autres livres classés : érotiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3970 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre