AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2714458610
Éditeur : Belfond (04/06/2015)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Délicieuse comédie so british sur l'émancipation des femmes, critique espiègle de l'Angleterre des années 1930 engoncée dans son carcan moral, Les Aventures de Cluny Brown, ou quand une femme de chambre aussi délurée qu'attachante fait fi de toutes les conventions pour former un couple improbable avec un fantasque intellectuel polonais fuyant les nazis. Surprenante création d'un auteur par ailleurs connu pour sa série jeunesse Bernard et Bianca, Les Aventures de Clu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  06 novembre 2015
Cluny Brown est la nièce d'un simple plombier, qui l'élève seul depuis le décès des parents de Cluny. Et cela est loin d'être simple car Cluny est un sacré numéro !
Bien que laide comme un pou, elle a l'habitude de ne jamais faire ce qu'on attend d'elle, à savoir répondre au téléphone et rester à sa place.
Mais Cluny voit les choses autrement, elle se présente chez les clients et tente de déboucher un évier, se rend seule dans les grands hôtels pour y prendre le thé…cette fille a du tempérament et de l'audace, surtout pour l'époque, les années 30, en Angleterre.
Bref, son oncle, à bout de nerf, décide de lui trouver une place où elle sera bien obligée de faire ce qu'on lui demande et rien de plus, c'est ainsi que Cluny devient femme de chambre dans une grande maison.
Du moins, c'est ce qui était prévu...
Ce roman, réédition des années 40 est un petit bijou de drôlerie, il narre les aventures d'une jeune femme qui avait compris que rien n'est figé, que l'on n'a pas « une » place dans la vie, que rien n'est immuable, que la condition sociale, l'amour, la fortune, tout ça peut fluctuer, et que la vie réserve bien des choses à celui ou celle qui en attend beaucoup !
L'écriture est de toute beauté et l'humour qui se dégage de ces pages est aussi caustique que raffiné.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          343
iris29
  06 octobre 2015
La maison d'édition Belfond ressort des livres sous la dénomination "vintage", c'est plutôt sympathique , d'autant qu'ils font un merveilleux travail de présentation artistique. Illustrations charmantes , typographie idem.
Cluny Brown , (jeune orpheline élevée par son oncle) , est placée comme femme de chambre dans une famille d'aristocrates , à la campagne. Cluny est une jeune fille agréable mais elle ne sait pas rester à sa place; à sa place au niveau social, à sa place en tant que femme et en tant que domestique .
J'ai trouvé cette histoire assez charmante, mais un peu fade dans la description des rapports humains (tant amoureux que hiérarchiques ). A coté de ce roman , ceux de Jane Austen (écrits pourtant dans l'Angleterre Victorienne ) ,ainsi que ceux (contemporains ) ,écrits par Agatha Christie ou Patricia Wentworth , sont d'une audace et d'une intensité inouÏe...
Quand au dénouement final, il arrive comme un "cheveu sur la soupe"(si vous me permettez cette expression, je n'en trouve pas de meilleure!). Rien ne le laisse présager, et on a vraiment l'impression que l'auteur s'est débarrassée des explications et d'une montée en puissance ,davantage par "flemme" ou manque d'inspiration que par choix artistique...
Donc un avis mitigé, une lecture certes charmante et "so bristish" (comme l'indique la 4° de couverture ) mais assez fade et décevante sur la fin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
Colibrille
  24 septembre 2015
Je ne savais pas trop à quoi m'attendre avec ce roman. J'ai décidé de me lancer dans sa lecture en ayant seulement lu les deux premières phrases du résumé sur la quatrième de couverture. Une comédie british sur l'émancipation des femmes dans l'Angleterre des années 30, il n'en fallait pas plus pour attiser ma curiosité!
Je dois dire que j'ai été totalement séduite par ce roman. Plus que le contexte historique de l'entre deux guerres, ce sont les personnages ainsi que le style de l'auteur qui m'ont fait aimer ces "Aventures de Cluny Brown".
Je suis rapidement tombée sous le charme de Cluny, cette jeune fille qui tente tant bien que mal de se faire une place dans le monde. On ne peut s'empêcher d'avoir de l'affection pour elle. Au départ, j'avoue avoir trouvé son personnage plutôt fade, insignifiant . Mais au fil des pages, nous découvrons que sous ses airs de petite fille un peu idiote et farfelue se cache une personne sensible, possédant des manières et un franc parler des plus réjouissants! L'auteur dresse avec beaucoup d'humour le portrait de cette femme en devenir, une femme qui s'ignore et découvre peu à peu la vraie vie.
Comment résister à l'autre personnage central du roman, l'écrivain Bellinski? Eh bien, on y résiste pas, tout simplement! On se laisse séduire à petit feu par ce personnage tout aussi atypique que Cluny! L'auteure nous régale avec le portrait de cet homme un peu survolté, en quête de bonheur et d'amour.
Ces deux personnages sont finalement à l'image du style d'écriture de l'auteure, farfelu, émouvant, drôle, mais surtout irrévérencieux et imprévisible!
Ce roman serait un petit coup de coeur que ça ne m'étonnerait pas !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LeaTouchBook
  10 juin 2015
Tout le monde connait Margery Sharp, célèbre créatrice de Bernard et Bianca (Disney), la voici dans un registre complètement différent : celui du classique, de la comédie de moeurs. Les Aventures de Cluny Brown est un pur délice !

Je ne savais absolument pas à quoi m'attendre avec cette lecture, j'ai été très agréablement surprise par cette fraicheur intrinsèque au récit, par cette naïveté et liberté de Cluny, par cette fin rocambolesque, par les dialogues vifs et intelligents et un style vivifiant : ce sont des aventures à mettre dans tous les bibliothèques !
En effet, Cluny Brown est un protagoniste vraiment unique, avec une personnalité extraordinaire : elle est cherche sa place dans un pays emprunt de traditions et d'étiquettes. Elle est moderne, naïve, pleine d'esprit, a priori dénuée de beauté mais c'est au travers de sa personnalité que se cache le plus grand des trésors. J'ai vraiment adoré cet être et de ses réflexions qui sont mises en exergue avec ses conversations auprès des autres protagonistes. Ainsi vous rencontrez de tout dans ce roman : jeunes et moins jeunes, riches et moins riches mais surtout vous découvrirez des protagonistes à part entière avec leurs qualités et défauts.
J'ai aussi adoré l'histoire de ce livre qui mélange plusieurs intrigues : amoureuses mais aussi philosophiques. J'avais l'impression de lire une pièce de théâtre mélangée à un roman de Jane Austen : on voit véritablement les scènes se jouer devant nous, les répliques sont pleines d'esprit et on tourne les pages à une vitesse folle ! Ce livre peut tout autant être considéré comme un classique que comme un roman d'une très grande modernité !
En définitive, une très bonne lecture qui sera parfaite pour les vacances pour ceux qu'ils veulent rire tout en lisant de la grande littérature !
Lien : http://leatouchbook.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Jacinthe44
  24 juin 2018
Je viens de relire Cluny Brown – petit bijou intimiste d'humour - que j'avais découverte durant mon adolescence. J'ai retrouvé le même plaisir à suivre les aventures de cette grande bringue, soit disant « laide comme un pou ». Mais, en fait, elle n'est laide que pour ceux qui sont dépassé par sa personnalité. Les mêmes considèrent qu'elle ne sait pas se « tenir à sa place ».
Et pourquoi chaque individu devrait-il rester à une place qui lui serait désignée par sa naissance, son rang social… ?
Il faut dire que l'histoire se passe dans les années 30 et que les événements annoncent la deuxième guerre mondiale et ses bouleversements.
Et Cluny Brown qui ne sait pas rester à sa place n'est pourtant jamais déplacée. Elle n'hésite pas à aller prendre seule le thé au Ritz, elle, l'orpheline élevée par son oncle plombier.
Pour canaliser son esprit fantasque, son oncle la fait mettre en place comme femme de chambre/femme à tout faire chez de charmants aristocrates où elle va désespérer l'intendante de la propriété qui ne lui reconnaît qu'une seule qualité, la longueur de ses bras, avantage pour le service à table.
Mais là aussi se trouve un personnage qui n'est pas à sa place, le professeur Adam Belinski. Et ces deux « esprits libres » vont finir, à la surprise générale et surtout à la leur, par se trouver et vivre sans contraintes, incertains de l'avenir mais tout ouverts à l'imprévu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
ColibrilleColibrille   24 septembre 2015
- [...] Vous, je n'aurais pu partir sans vous
- Vous étiez déjà parti pourtant, fit remarquer Cluny, non pas pour le lui reprocher, mais parce que le moindre détail prenait un intérêt passionnant.
- Oui... mais je me demandais ce que j'avais oublié. Je serais revenu vous chercher. Peut-être serez-vous parfois obligée de courir après moi : je ne suis pas encore très sûr de ma fidélité. Pourtant il me semble qu'à vous je serai fidèle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
iris29iris29   06 octobre 2015
" Il faut toujours avoir des dessous bien coquets , pour si on se fait écraser par un autobus ." A Friars Carmel, un accident de ce genre n'était guère à craindre ... pas même sur la grand-route .
Commenter  J’apprécie          80
Jacinthe44Jacinthe44   24 juin 2018
-Craindriez-vous quelque chose ? demanda Cluny incrédule.
-Tout répondit M.Belinski. Je suis rongé de crainte jusqu'à la moelle des os. Je redoute cette moelle de mes os elle-même ; je la sens peu à peu se transformer en une pâte blanchâtre. Je sens mon cerveau s'amollir, tel du ris de veau. Je perds ma virilité. Essayez de me faire bouillir, tel que je suis, vous obtiendrez une tasse de bouillon de poulet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
iris29iris29   06 octobre 2015
"Tout va bien , rien de très particulier ", écrivait Mr Porrit , avec une telle régularité que Cluny en venait à se demander pourquoi il n'envoyait pas simplement une carte postale avec Idem...
Commenter  J’apprécie          30
iris29iris29   05 octobre 2015
- L'ennui avec la jeune Cluny, c'est qu'elle ne sait pas rester à sa place.
...
- Mais où est-ce sa place ? demanda la dame , visiblement amusée.
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : conventions socialesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1848 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre
.. ..