AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782755641035
183 pages
Éditeur : Hugo Document (04/04/2019)
3/5   2 notes
Résumé :
Sa forme, sa santé, son bien-être, Nathalie Simon les doit à une pratique régulière du sport. Nathalie varie les sports pour garder le plaisir. Elle nage, roule, court et mange sainement. Oui, c'est une ancienne sportive de haut niveau mais, sans devenir des compétiteurs, nous sommes tous capables d'intégrer le sport dans notre vie. C'est le message que Nathalie nous délivre dans ce livre. Bouger un peu tous les jours, c'est aller bien, longtemps. Au fil de son témo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
polarjazz
  14 juillet 2019
Nous ne sommes pas tous ego face à la pratique sportive. Nathalie Simon pratique le sport depuis l'enfance. En famille, puis avec son conjoint. Très tôt, elle nage, fait du vélo, du tennis, court. Un véritable "courant d'air". Plus tard, la compétition lui forge un mental solide qui lui permettra de prendre les bonnes décisions à chaque étape importante. du sport, une bonne hygiène de vie, un conjoint présent concourent à une vie pleine et heureuse.
Pourtant, il y a des hauts et des bas. Donner la vie ne va pas de soi. L'assistance de la médecine est nécessaire et un chemin de combattants s'engage. Nina, son rayon de soleil. Une nouvelle vie se construit.
On dit que la chance sourit aux audacieux. Je le crois. Sortir de sa zone de confort est nécessaire pour vivre en liberté, pour vivre SA liberté. Elle renforce son estime de soi, permet de se dépasser.
Comme Nathalie, j'aime le sport. Un peu sur le tard, il est vrai. le sport, c'est prendre des risques, se lancer des défis, découvrir de nouvelles sensations, partager, être soi-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
polarjazzpolarjazz   14 juillet 2019
Les africains ont un proverbe qui me parle beaucoup, c'est : maman heureuse, bébé heureux... C'est vrai qu'on culpabilise quand on prend du temps pour soi, mais ces fameuses digues il faut les construire et les renforcer, et cela passe par un peu de temps à soi. Ce temps-là, chacun, chacune le consacre à SON soi.
(P. 139)
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
autres livres classés : sportVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
220 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre