AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les Légendaires tome 4 sur 23
EAN : 9782847899214
46 pages
Delcourt (05/10/2005)
4.13/5   306 notes
Résumé :
Ils sont cinq justiciers, ils sont les valeureux défenseurs du peuple d’Alysia, ils sont les Légendaires. Danaël, Gryf, Jadina, Shimy et Razzia sont grands. Ou plutôt ils l’étaient ! Lors d’un combat contre les forces du Mal, une malédiction s’abat sur tous les adultes du royaume, et tous retrouvent leur apparence d’enfant. Aujourd’hui, les Légendaires doivent briser le sortilège…En buvant le philtre des Zari-kos, Elysio est redevenu Dark-hell. Mû par une puissance ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
4,13

sur 306 notes
5
10 avis
4
4 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

Lildrille
  01 décembre 2019
Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle du cycle 1 (tomes 1 à 8) est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=35400
J'ai mis la note de : 18/20
Mon avis sur le cycle 1 (tomes 1 à 8) : Les Légendaires sont un groupe d'aventuriers qui a marqué une génération. Plusieurs séries sont à leur actif : Les Légendaires, la série de bande-dessinées d'origine, Les Légendaires origines, une série récente qui raconte les passés tumultueux de nos héros préférés, et Les Légendaires parodia, où nos personnages favoris sont aussi petits que des gnomes et complètement fous. Des romans sont même édités et reprennent les histoires que l'on connaît déjà. Au fil du temps, ils sont devenus aussi célèbres que leur renommée dans leur propre monde d'Alysia. Patrick Sobral a su créer un univers à la fois riche, complexe, beau et plein de surprises. le cycle 1, qui est critiqué ici, comprend les tomes 1 à 8.
L'accident de Jovénia a détruit la réputation des héros qui sont maintenant détestés par la population. le tome 1 marque leur réunification, après des années de détresse, de bannissement et de solitude. le groupe est composé de 5 membres : Shimy, l'elfe élémentaire, Danaël, le preux chevalier, Jadina, la magicienne, Razzia, le colosse et Gryf, l'homme bête. Chacun a une personnalité bien différente et ensemble ils deviennent complémentaires. Shimy est plutôt froide, distante et pragmatique, quand Jadina est plus émotive et sensible. Danaël est idéaliste et aime la justice, quand Razzia aime foncer dans le tas. Quant à Gryf, il est plus sournois et subtile. Les personnages sont présentés brièvement et de belle manière, à la toute première page de chaque tome. Cela permet de s'approprier leurs personnalités plus rapidement et de plonger plus vite dans l'histoire.
L'auteur nous offre des personnages au caractère bien développé, qui ne cessent de nous surprendre au fil des tomes. Shimy et Jadina se disputent souvent, l'elfe ne semblant pas apprécier le comportement de fille gâtée de la magicienne. Leurs chamailleries font sourire, tout comme les situations embarrassantes entre Gryf et Shimy ou entre Danaël et Jadina, dont on sent la montée de futures histoires d'amour. L'auteur traite ces sujets de manière mature et n'exagère rien.
On sent que les héros sont bien construits et que l'on a encore beaucoup à apprendre d'eux, de leur passé, de leur histoire familiale et de là d'où ils viennent. L'histoire est ainsi faite que chaque tome nous en dévoile un peu plus sur l'un des personnages. Par exemple, le tome 2, le gardien, se focalise plus sur le passé de Danaël ; le tome 3, Frères ennemis, fait entrer un personnage important du passé de Shimy ; le tome 5, Coeur du passé, ramène près de Jadina une personne qu'elle connaît depuis sa naissance et le tome 7, Aube et Crépuscule, va aider Gryf à comprendre son histoire. le personnage de Razzia est, dans ce cycle, moins développé que les autres héros, mais cela sera rattrapé dans les cycles suivants.
L'univers est vraiment mignon et plaisant, notamment à cause des dessins de style manga (gros yeux, couleurs vives, traits ronds), de l'univers créé, des histoires pleines de bons sentiments, mais aussi et surtout à cause de l'humour qui s'immisce un peu partout, et de toutes les références littéraires et cinématographiques que l'auteur a cachées dans ses pages. le lecteur averti reconnaîtra, par exemple, des allusions au Seigneur des anneaux de Tolkien, à l'univers Pokemon, et à d'autres oeuvres cultes que nous vous laissons le plaisir de découvrir par vous-mêmes.
Les personnages font également rire par leurs remarques sarcastiques, leur comportement parfois (à peine) exagéré et leurs mimiques excessives. L'univers créé regorge aussi de jeux de mots très amusants qui font sourire, de situations embarrassantes et le fait que tous les habitants d'Alysia soient des enfants (à cause de l'accident de la pierre de Jovénia), amène des quiproquos et paradoxes vraiment bien trouvés.
Le style des dessins peut, à tort, laisser penser que les histoires sont enfantines, alors qu'il n'en est rien. Les intrigues sont complexes et bien travaillées. En plus de la trame principale qui est de pouvoir trouver une solution permettant aux habitants d'Alysia de retrouver leur forme adulte, chaque paire de tomes raconte une histoire bien particulière qui se termine complètement tous les diptyques. Cette façon de faire est plutôt originale et permet de développer des scénarios intéressants avec un début, un milieu et une vraie fin, un double album laissant plus de temps pour détailler certains évènements. La trame principale n'est, en plus, jamais perdue de vue et avance petit à petit.
Alysia est un monde où la magie existe et sur lequel vivent de multiples races et espèces en communauté. Outre les elfes, les hommes bêtes, ou les humains, on découvre de multiples autres peuples au fur et à mesure. On ne sait pas très bien où sont les limites de la magie dans cet univers créé par des dieux et des pierres de puissance. Jadina semble contenir une magie surpuissante en elle dont on découvre les prémices dans le tome 6, Main du futur, et les méchants principaux de l'histoire ont l'air de mages noirs omnipotents. Les dieux créateurs n'ont pas quitté la partie non plus et n'hésitent pas à évincer les héros, qui se retrouvent impuissants face à eux. Cette ambiance ésotérique et spirituelle est bienvenue et laisse penser que tout ce qui se passe n'est pas que le fruit du hasard mais aussi peut-être celui de jeux entre divinités qui s'ennuient. Cette dimension mystique amène une complexité supplémentaire à l'histoire principale, et l'on en découvre de plus en plus sur la création du monde au fur et à mesure de la lecture.
Le lecteur s'attache aux différents héros et aime en apprendre davantage sur eux à chaque tome. Cette façon de faire, en donnant des informations au compte-goutte, est agréable même si cela apporte un suspens parfois difficile à supporter. La fin de chaque tome est agrémentée d'un petit ‘teaser' du tome suivant, qui nous fait davantage saliver et permet d'attendre la sortie des tomes futurs.
Le monde des Légendaires fait du bien, s'appuie sur des messages de justice, d'amitié, d'amour et de bonne entente entre les peuples, tout en dénonçant certains penchants malsains, comme le racisme, l'attrait du pouvoir ou l'égoïsme. Les dessins sont incroyables et hauts en couleur, apportant à l'univers un côté rafraîchissant que l'humour vient embellir. de plus, il n'y a pas de violence à proprement parler, nos héros évitant de tuer dès que cela est possible.
Ce cycle est lumineux, et loin d'être aussi sombre que le cycle suivant : le cycle d'Anathos.
Lien : http://www.lavisqteam.fr/?p=..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LeScribouillard
  21 septembre 2018
C'était difficile de faire mieux après un tome 3 pareil ! Un bon équilibre action/dialogues, avec enfin des explications sur le lien avec le premier diptyque. Et autant vous dire qu'au niveau du combat, l'épique va très loin !
On a peut-être un retour au manichéisme classique (désormais il y a le gentil et le méchant Elysio), mais pas tant que ça quand on y réfléchit, car les Piranhis sont les marionnettes des puissances du mal sans s'apercevoir, innocents en somme et pourtant ennemis des elfes qu'on nous présente toujours en protagonistes, ce qui fait qu'ils ne sont ni vraiment noirs ni vraiment blancs : ils sèment la destruction sans s'en rendre compte, ce qui leur confère une dimension humaine.
Ensuite, les légendaires et les Fabuleux s'unissent (enfin), ça passe par des petites choses de la vie pas trop mal décrites, et on a en parallèle une réflexion sur le sens du sacrifice... Mais je n'en dis pas plus ! On a une conclusion efficace, le tout sur le ton habituel optimiste, mais pour une fois un peu plus adulte. Au final, sans doute un des meilleurs tomes de la série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
lolzgrave
  29 septembre 2018
J'adore quand les légendaires sont dans le monde des elfes. Surtout qu'il y a ma bataille préféré. A vous de lire pour savoir ce qui va ce passer.
Commenter  J’apprécie          127
Lukabook
  23 mars 2021
En avant pour le tome 4...
Déjà, le titre amorce bien l'intrigue : qu'est-ce que ce mystérieux "Kréa-Kaos", dont les deux parties du nom semblent opposées (créer et chaos, enfin je crois) ? Et en quoi est-il réveillé ?
Passons maintenant au contenu ; déjà, c'est le premier tome où la première scène est la suite directe de la dernière du tome précédent, et où la première case est aussi grande, et les explications d'Elysio sont bien réussies elles aussi. J'ai éclaté de rire quand Elysio a repoussé Shaki le plus pacifiquement du monde.
Ensuite, l'idée d'utiliser la maginétique pour les héros puisque Elysio a toutes les connaissances de son double maléfique est bien trouvée, et la bataille finale aussi, dont l'issue est très surprenante, même si, là encore, je ne me souviens pas avoir été particulièrement bouleversé au sacrifice d'Elysio (surtout avec la plume retrouvée par Gryf), mais la scène finale est géniale, y compris la statue d'Elysio et la réconciliation entre Shimy et sa mère.
Bref, encore un tome tout ce qu'il y a de plus réussi, même s'il manque encore l'ingrédient principal d'une saga : l'émotion...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DocBird
  16 avril 2017
Résumé : Elysio annonce à l'assemblée des elfes qu'il est à la fois le gentil Elysio, mais aussi le méchant Darkhell qui est sorti de lui, et que ce dernier utilise les piranhis pour s'emparer de l'armure appelée Kréa-Kaos. Il lui reste à convaincre les elfes, avec ses amis Légendaires, de se battre contre Darkhell pour éviter la fin du monde !
Mon avis : Beaucoup plus d'actions dans ce tome, où le monde se retrouve en danger à cause de la découverte par Darkhell de l'armure qui va lui permettre de détruire le monde et d'être le maître absolu.
Les Légendaires et les elfes vont devoir combattre main dans la main s'ils veulent réussir à le contrer !
L'accent est mis sur la réflexion, la ruse, la solidarité et l'unité afin de réussir le combat. Les scènes d'action se succèdent, entrecoupées de scènes plus tendres ou humoristiques, permettant de détendre un peu l'atmosphère.
Encore une belle réussite qui donne envie de connaître la suite !
Lien : http://docbird.over-blog.com..
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
sylvichasylvicha   27 décembre 2012
-Ho mais je suis sûr que tu te rappelles de celui qui a laissé cette cicatrice sur ton visage !
- Ma... cicatrice ?! Tu es le guerrier qu'on appelle " petit chat qui boit son bol de lait" ?!
- C'est bien moi !! Mais... je préfère qu'on me surnomme "Shaki", si ça ne te dérange pas. C'est pas ma faute si j'ai un nom ridicule !
Commenter  J’apprécie          41
mamangel1mamangel1   15 novembre 2016
-Elysio! Les zar-ikos sont ton œuvre ; comment as-tu crée cette race d'homme-plante?
-Grâce à la "maginétique"! c'est une science que j'ai développée, permettant de croiser des espèces par magie. Pour les zr-ikos, j'ai combiné les gènes d'une plante klafootyenne et d'un sancta.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Patrick Sobral (46) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Sobral
Les Mythics contre les 7 péchés capitaux ! La nouvelle saison se poursuit pour cette série imaginée par les auteurs des Légendaires et de la Rose écarlate : Patrick Sobral, Patricia Lyfoung & Philippe Ogaki.
Après la confrontation entre Amir et Shade, les Mythics ne devraient plus avoir à se soucier des assauts des péchés capitaux ! Mais alors qu'ils sont appelés à s'exprimer à l'assemblée générale des Nations Unies, l'opinion publique se déchire au sujet de nos héros. Et la colère grandissante s'apprête à pousser le monde au bord du précipice...
En savoir plus : https://www.editions-delcourt.fr/jeunesse/series/serie-les-mythics/album-les-mythics-t17
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.editions-delcourt.fr https://www.facebook.com/editionsdelcourt https://twitter.com/DelcourtBD https://www.instagram.com/delcourt_soleil_bd/
Achetez le tome : Amazon : https://www.amazon.fr/gp/search?ie=UTF8&keywords=9782413044666&tag=soleilprodcom-21&index=blended&linkCode=ur2&camp=1638&creative=6742 Fnac : https://www.awin1.com/cread.php?awinmid=12665&awinaffid=651807&clickref=&p=https://recherche.fnac.com/SearchResult/ResultList.aspx?Search=9782413044666 Cultura : https://www.cultura.com/search/results?search_query=9782413044666
+ Lire la suite
autres livres classés : herosVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus





Quiz Voir plus

Les Légendaires

Qui Ténébris nomme grand conseiller?

Razzia
Roi Kinder
Le professeur Vangelis
Le professeur Léton

4 questions
132 lecteurs ont répondu
Thème : Les Légendaires, Tome 14 : L'héritage du mal de Patrick SobralCréer un quiz sur ce livre