AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782268106106
304 pages
Les Editions du Rocher (06/10/2021)
3.74/5   46 notes
Résumé :
Féru d'histoire et conteur savoureux, Bruno Solo a convié chez lui, le temps d'un dîner imaginaire, des personnages de l'Histoire de France : Clovis, l'inconnu le plus célèbre de notre récit national ; le sage Éloi, ministre de Dagobert ; Alcuin, l'avisé moine et conseiller très éclairé de Charlemagne ; l'ardente Aliénor d'Aquitaine, reine de France puis d'Angleterre ; Christine de Pizan, la première femme écrivaine et philosophe de langue française à avoir vécu de ... >Voir plus
Que lire après Les visiteurs d'HistoireVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
A la fois instructif et divertissant.

J'avoue, je n'aurais pas envisagé de lire cet ouvrage si on ne me l'avait pas prêté. Je connais Bruno Solo comme comédien, j'ignorais sa passion pour l'Histoire.
Et bien, j'ai été agréablement surprise par son livre, aussi bien sur le fond, riche et sérieux, que sur la forme, originale.

C'est que l'ami Bruno reçoit à dîner des invités prestigieux, des personnalités de l'Histoire de France qui l'ont marqué, et à qui il demande de raconter leur histoire. Une façon originale de découvrir, ou redécouvrir, le récit de leur vie, dans quel contexte historique ils ont vécu et ce qui fait d'eux des personnages marquants de notre Histoire.

Les spécialistes n'apprendront probablement pas grand chose de cette lecture. Elle constitue en revanche une excellente porte d'entrée pour des novices comme moi qui s'intéressent à l'Histoire (et qui mesurent l'étendue de leur ignorance dans le domaine !) ou même à des lecteurs qui ont toujours hésité à se lancer, de peur de s'ennuyer ou de se perdre dans les couloirs du temps. Avec une touche d'humour, nous découvrons chronologiquement l'un après l'autre les convives, partant de Clovis le plus ancien, jusqu'à Georges Mandel, plus contemporain.

J'ai été particulièrement ravie de lire le récit d'Eloi et celui d'Alcuin, des noms que je connaissais mais dont j'ignorais l'histoire.
Très intéressée aussi de connaître celle de Christine de Pizan, puis de Louise Michel, des femmes exceptionnelles que je ne connaissais pas, honte à moi, mais grosse lacune rectifiée heureusement à présent.

Une belle initiative de l'auteur, j'ai passé un agréable moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          206
Plus qu'une critique, voici un conseil de lecture à tous ceux qui sont passionnés d'histoire mais également à ceux qui y sont allergiques.
« L'Histoire c'est chiant » est la première phrase de la Postface du livre « Les visiteurs de l'Histoire » de Bruno SOLO. Et bien non ! Pour moi en aucun cas. Fervente amatrice de cette matière depuis le collège grâce à une professeure absolument géniale qui l'enseignait d'une manière si passionnante et que je ne remercierai jamais assez !

Quelle idée géniale a eu Bruno SOLO de convier chez lui le temps d'un diner imaginaire différents personnages de notre Histoire de France, certains très connus (Clovis, Aliénor d'Aquitaine, Eloi fameux ministre de Dagobert…) d'autres beaucoup moins connus (Alcuin, moine avisé et conseillé de Charlemagne, Christine de PIZAN, René-Robert CAVELIER explorateur…). Bref un banquet mémorable, plein de fantaisie mais au service d'un fond rigoureux et intelligent.

Grâce à Bruno SOLO, passionné d'Histoire, voici donc une manière plus qu'originale de nous la faire aimer et de nous rendre un petit peu plus érudit sur le sujet.

Alors, n'hésitez pas un instant, précipitez vous ! Vous passerez un excellent moment.


Commenter  J’apprécie          220
Passionnant dîner

Si vous pouviez inviter des personnages historiques à dîner, quels convives seraient à votre table ?
Difficile question n'est-ce pas ? le plan de table serait un vrai casse-tête !

Bruno Solo, lui, en a invité 11 (13 à table ça fait des histoires, qu'il n'avait pas envie de raconter). de Clovis à Georges Mandel, en passant par Christine de Pizan ou Charles D Éon de Beaumont, cette joyeuse assemblée se retrouve réunie chez leur hôte pour un dîner des plus particuliers.
Imaginez un peu les conversations entre Aliénor d'Aquitaine (le « monstre femelle » selon ses contemporains) et Éloi le vertueux ou encore l'arrivée en fanfare d'un Clovis hache à la main…

Chaque convive raconte son histoire, encouragé par un Bruno Solo qui n'hésite pas à poser les questions qui fâchent et ponctue chaque conversation de son humour caustique.

Bruno Solo est un vrai passionné d'Histoire et cela se sent. Même si l'ouvrage est plein d'humour, le prétexte du dîner est l'occasion d'apprendre tout un tas de faits historiques passionnants.
11 biographies allégées pour un dîner historique complètement digeste.
On traverse le temps à travers quelques figures emblématiques et on savoure chaque nouvelle rencontre.
Il y a un vrai travail de recherches, rigoureux, mais le ton et la forme font de cet ouvrage historique un livre vraiment facile et plaisant à lire.
Un vrai travail de « médiation ».

J'ai vraiment beaucoup apprécié ce dîner (j'avoue que j'ai un faible pour Aliénor, cette nana avait du… panache !) et je retournerais bien faire un tour chez Bruno et ses convives.
Lien : https://demoisellesdechatill..
Commenter  J’apprécie          80
Ce n'est pas la couverture qui vous donnera envie de lire ce livre. Mais bon, passez la couverture, voilà un ouvrage très bien écrit, très bien documenté et pétri d'humour que son auteur manie à merveille.
Bruno Solo, nous emmène à la découverte de quelques personnages de l'histoire de France qu'il apprécie et qui ont marqué par leur courage, leur audace, leur conviction.
Nous sommes donc invité à diner chez Bruno Solo pour rencontrer Clovis Ier, Aliénor d'aquitaine, Théophraste Renaudot, Louise Michel et bien d'autres encore, onze en tout.
Mais...il faut bien un mais, bien que cet ouvrage soit un ouvrage de vulgarisation, je le trouve un peu ardu dans le sens où il n'est pas toujours évident de replacer les personnages dans la période historique. Même si l'auteur le fait, il m'a manqué parfois quelques connaissances historiques pour bien replacer le contexte.
Commenter  J’apprécie          60
J'ai passé un excellent moment de lecture avec ce livre, extrêmement bien documenté, et surtout très drôle ! Je suis ressortie de ma lecture en ayant découvert des figures historiques, et en apprenant énormément de choses. Apprendre en s'amusant, c'est possible même quand on est grand !

Avant de découvrir la série documentaire qu'il présente, je ne connaissais pas la passion de Bruno Solo pour l'Histoire et la littérature. J'ai adoré la manière dont il a expliqué son lien avec ces deux passions dans ce livre, à travers ses parents, et dont tout cela a mené à cette rédaction et à son évolution de carrière. Bruno Solo est connu pour ses rôles dans des comédies, et il se sert de cette étiquette dans le livre pour amener beaucoup d'humour et de traits d'esprit au récit. Cela sert à alléger un peu le récit, et est le bienvenu dans ce genre d'ouvrage !

Ce livre n'est pas qu'une succession de biographies sommaires, bien au contraire. Bruno Solo s'évertue à imaginer un vrai dîner dans ce livre, faisant dialoguer ses personnages entre eux et imaginant le plan de table idéal. J'imagine d'ailleurs très bien ce livre adapté au théâtre, cela pourrait donner lieu à une pièce ludique et très drôle ! La manière dont les biographies se suivent – sans se ressembler – permet de prendre beaucoup de recul sur une période et sur l'oeuvre de chacun. Les thèmes abordés sont nombreux : progrès scientifique et philosophique, féminisme, évolution de la vision du pouvoir au fil des siècles, liberté de la presse, et j'en passe. le tout est très bien documenté, et même si les plus férus pourraient regretter un manque de détails, le but ici n'est pas de connaitre une vie d'un bout à l'autre, mais bien de faire découvrir des destins qui ont marqué leur époque, et sont eux-mêmes miroir de leur époque.

J'ai découvert des destins passionnants dans ce livre, que je ne connaissais pas avant de le lire. Parmi eux, je retiens avant tout celui de Christine de Pizan, digne féministe de son époque médiévale, première autrice à pouvoir vivre de sa plume, et célibataire avec ça ! J'ai également découvert le parcours atypique de Georges Mandel, figure trop méconnue de la Seconde Guerre Mondiale, et ai pu découvrir plus en détails le parcours de Louise Michel. Toutes les époques sont traitées dans le livre, ce qui le rend d'autant plus passionnant !

Féru ou simple amateur d'Histoire, je vous conseille la lecture de ce livre, qui change de tous les autres ouvrages historiques que j'ai pu lire ! Entre biographie et humour, Bruno Solo m'a fait passer un moment très sympathique, plein d'érudition : j'en redemande !
Lien : https://matoutepetiteculture..
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Depuis Clichy, la ville favorite de feu Dagobert, la régence du royaume de Neustrie est assurée par la dernière épouse de Dagobert, la reine Nantilde. Éloi continue à servir la couronne quelques mois, tout en se préparant à donner un nouveau virage à son existence. Avec l'ami Dadon, ils sont ordonnés prêtres à Rouen en 641. Ivres de joie, ils fêtent cela en se livrant à une débauche de prières. À chacun ses bringues.
Voici venu leur tour d'administrer l'Église. Didier, son collaborateur aquitain sus évoqué, prend la tête de l'évêché de Cahors, Dadon est consacré évêque de Rouen sous le nom de Ouen. Il meurt au palais de Clichy en 686. Canonisé, il donnera son nom à la commune voisine de Saint-Ouen, sur la route de la basilique de Saint-Denis. Paris, Clichy, Saint-Ouen, Saint-Denis... J'y vois une petite consolation pour les passagers de la ligne 13 du métro parisien : leurs trajets suffocants sont en quelque sorte des excursions sur les pas du bon roi Dagobert.

(Éloi aux mains d'argent)
Commenter  J’apprécie          60
Louise quitte donc l'enseignement public pour fonder à Audeloncourt, toujours en Haute-Marne, une petite école libre, son école. Dans la salle à manger d'une maison, une vingtaine de filles et de garçons reçoivent une "coéducation". Trente ans avant les lois de Jules Ferry, elle rêve d'une école gratuite, laïque et obligatoire. Et mixte car, en pionnière du féminisme, elle compte bien instruire les filles. En formant des citoyens éclairés, elle aspire à "vider les classes et les têtes de nos enfants des crucifix".

(Louise Michel, L'école des flammes)
Commenter  J’apprécie          112
En janvier 1564, il* guide la plume de Charles IX qui, bien incapable de la tenir seul, signe et publie une ordonnance de trente-neuf articles. Parmi eux, la fixation du début de l'année civile au 1er janvier, à la place de Pâques.
-Non ! Du coup le réveillon et les cotillons c'est toi ?
-Oui et alors ?

(*) Michel de L'Hospital
Commenter  J’apprécie          82
A sa mort, en 511, Clovis a dévoré une bonne partie de la Gaule romaine. Mais il n'a pas envisagé de transmettre ce royaume à un dauphin - est-ce si étonnant pour un requin ?-, et le partage se fait donc entre ses héritiers.
Commenter  J’apprécie          102
Remplissant les verres d'une main tremblante, je leur clame, des flammes dans la voix, que nous recevons à présent celui qui a lancé dans notre pays cet objet littéraire inépuisable, alliage prodigieux du métronome et de la plume, capable de figer l'éphémère sans interrompre sa course, de dépeindre en le poursuivant un monde en perpétuel mouvement : le journal !
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Bruno Solo (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bruno Solo
LA CHRONIQUE DE GÉRARD COLLARD - LES VISITEURS D'HISTOIRE
autres livres classés : histoireVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (130) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3166 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..