AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B007TI3PCQ
Éditeur : Numeriklivres (11/04/2012)
3/5   2 notes
Résumé :
La petite robe noire, accessoire indispensable à toute femme qui veut magnifier sa féminité. Mais La robe noire de cette histoire est bien plus qu?un accessoire. Elle est sensuelle, presque vivante, et à coup sûr une véritable partenaire sexuelle qui va entraîner Justine dans des délices et des jeux érotiques qu?elle ne soupçonnait pas. Avec un fond de magie, magie noire peut-être, en tout cas magie des sens qui s?exacerbent pour notre plus grand plaisir.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
MoCommeMordue
  17 mars 2015
Ici, on rencontre Justine qui après avoir craqué sur une robe noire, se rend avec Thierry, son amoureux à un dîner « libertin ». Alors qu'en temps normal, Justine n'a pas cette audace, elle se désinhibe petit à petit durant cette soirée spéciale. Elle est persuadée que la robe noire qu'elle porte en est l'origine. D'ailleurs, parmi les personnes présentes à ce repas, il y a le mystérieux Luke qui est convaincu que la seule femme qu'il n'ait jamais aimé avait exactement la même. Ce dernier raconte donc sa relation avec elle et captive toute son assemblée et le lecteur par la même occasion.
Toute la partie concernant le récit des souvenirs de Luke est addictive. Etant délivrée au compte goutte, j'ai été suspendu à ces lèvres, tout comme les invités de ce dîner, jusqu'à avoir le fin de mot de son histoire. Ce passage a été le plus intéressant grâce à son mystère.
Ce qui est surprenant avec cette nouvelle, c'est la combinaison de genres différents. Au tout début, le lecteur découvre une histoire « plutôt contemporaine ». Puis cela change lorsque, le récit tourne autour de la « Robe » et donne des touches de fantastiques. Et pour finir, il y a le côté érotique exposé par l'aspect libertin de ce dîner. On pourrait croire que la combinaison des trois genres, est incompatible et/ou impossible à mélanger, mais le glissement de l'un à l'autre se fait naturellement.
D'ailleurs, au fur à mesure de la lecture, j'ai ressenti toute cette tension érotique qui montait crescendo et elle a même fini par prendre le dessus des autres genres. de plus, je me doutais fortement de la suite après le récit de Luke, même s'il y avait des explications concernant les événements du dernier quart de l'histoire. Selon moi, cette fin part complètement en vrille en voulant ajouter ces scènes de sexes. J'ai eu l'impression qu'elles étaient là parce qu'il fallait en mettre ! D'ailleurs, ces scènes n'ont absolument rien de sensuelle, c'est même tout le contraire ! J'ai clairement détesté cette partie pour cette raison. Malheureusement pour moi, avoir fini ma lecture sur cette impression, a presque fait oublier les points positifs de cette histoire.
Parmi eux, il y a d'abord Luke. Cet homme qui fait office d'homme de cérémonie durant cette soirée. Son histoire est tellement prenante qu'il arrive à faire passer Justine et à Thierry à l'arrière plan. Ensuite, l'auteure arrive à transformer un objet (presque du quotidien), une robe, en protagoniste principal car tout le récit est centré autour de lui. J'en ai été agréablement surprise car il s'agit d'une première pour moi.
Pour finir, cette nouvelle est très bien écrite et elle est addictive. Elle utilise des mots simples, à la portée de tous.
En conclusion :
Il s'agit d'une lecture plutôt agréable dans l'ensemble, jusqu'à ce que la fin approche. La conclusion me laisse comme un arrière goût désagréable et a complètement ternie cette histoire. Dommage car elle aurait pu être tellement meilleure, avec des choix différents. Mais, les personnages que je n'attendais pas et la plume agréable de l'auteure ont été les aspects positifs et de belles surprises.
Je ne la conseille pas, comme je ne la déconseille pas. C'est vraiment à vous de voir si vous souhaitez la découvrir ou pas.
Note : 12/20
Lien : http://mo-comme-mordue.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JuneSummer
  03 octobre 2019
On a toutes dans notre dressing, THE petite robe noire idéale, qu'on adore, qu'on peut porter à toutes les occasions et dans laquelle on se sent divinement bien.
Maintenant imaginez que cette même robe noire ait le petit truc en plus qui la rend unique ; imaginez-là comme saupoudrée de magie érotique & sensuelle.
C'est ce qui va arriver à celle de la jolie Justine des qu'elle en fait l'acquisition....
On dit souvent "l'essayer c'est l'adopter" !!
Sauf que là, et Justine ne le sait pas encore, c'est la robe noire qui va immédiatement l'adopter, je dirais même plus l'habiter, se glisser sur elle, telle une seconde peau et enrober avec délice ses jolies courbes sous des regards ravis et emplis d'envies coquines et voluptueuses.
La -Bête-, je veux dire la robe noire, telle une panthère....va, avec audace et sensualité, diffuser sa magie, apprivoiser la Belle, lui transmettre la fièvre érotique, la contrôler, insuffler, l'inspirer, la guider, intimer, la révéler.
Les tabous vont tomber et les plaisirs seront sans limites....Des fantasmes seront assouvis, cette aventure emmènera Justine vers l'autre Monde en totale harmonie avec son partenaire Thierry.
C'est lascif, sensuel, sauvage, émoustillant, suggestif, charnel & machiavélique. Je me suis volontiers laissée envouter par cette histoire originale, au scénario inattendu et magnétique.
Mais assez disserté, je vous laisse, je file faire les soldes, j'espère qu'il en restera une pour moi !!!!!
Liz sur Amazon
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
JuneSummerJuneSummer   03 octobre 2019
Justine amène ses achats à la caisse, souriante et fière de ses achats,
elle se réjouit tellement de tout montrer à Thierry tout à l’heure. La
vendeuse commence à plier les vêtements, mais se fige en apercevant
la robe noire :
— Vous êtes sûre de vouloir acheter cette robe ?
— Oui bien sûr, pourquoi, elle a un défaut ?
— Oui… Elle est toujours ramenée au magasin après achat, cela
fait la quatrième fois hier ! Comme si elle ne plaisait pas à long
terme… Et là, elle est soldée. Vous ne pourrez pas la ramener.
— Oh pas de souci, elle devait m’appartenir, c’est pour cela, j’en
suis certaine ! répond Justine avec assurance.
La vendeuse sourit d’un air contraint, ne semblant pas convaincue,
mais elle emballe la robe dans un sachet qu’elle tend à Justine. Celleci sort du magasin comme sur un nuage. Le vêtement à sa main
semble vibrer d’une façon mystérieuse, émettant en silence des mots
suaves à sa nouvelle propriétaire : « Tu verras, tu ne regretteras pas
de m’avoir choisie ! Je suis magique ! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   13 septembre 2020
J'avais des spasmes, des crampes, je jouissais et je me retenais, enchainant les sensations, tandis qu'elle enchainait ses orgasmes... Oui, je sentais son sexe se contracter par vagues, et j'en prenais encore plus de jouissance... Terrible je vous dis... Et cette robe... Elle se frottait aussi sur moi, elle m'excitait et m'attisait, elle semblait nous faire l'amour, comme un animal vivant entre nous, soyeuse, délicieuse, pernicieuse... Perverse même. Oui, je dirais un peu perverse... Terrible… — Oui, je voudrais bien ce traitement terrible et pervers ce soir, intervient l'homme assis à côté de Justine. — J’écoute avec attention chéri, ne t'inquiète pas, répond en riant sa voisine, lui caressant la joue de sa main aux ongles carmin. Loïk reprend : — Après un moment aussi voluptueux, Luna s'est retirée de mon sexe…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   13 septembre 2020
Justine se sent bizarre, elle a chaud, elle a des frissons. La robe vibre et ronronne doucement contre sa peau, semblant pulser d'une énergie croissante depuis le début du récit de Loïc, électrique, érotique envahissante... Justine ressent des impatiences dans les jambes, elle a envie de danser, de crier, de faire l'amour tout de suite, elle ne peut plus contrôler cette pulsion de vie qui l'envahit de manière de plus en


plus impérieuse. Elle entend une voix douce et sensuelle lui chuchoter à l'oreille des mots crus, des mots osés, comme si Luna était assise à côté d'elle. Il lui semble percevoir un parfum capiteux et comme un souffle, la caresse d'une chevelure sombre contre son épaule. Comme si elle la poussait à oser, à se donner, complètement, passionnément, totalement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JuneSummerJuneSummer   03 octobre 2019
— Aiie !
Justine se débat avec le tissu qui s’enroule autour de sa tête comme
une pieuvre satinée et vivante, elle panique presque, elle ne voit plus
rien, elle se sent comme dans un piège de velours qui voudrait
l’étouffer. Elle tire avec force et, avec une petite mèche de cheveux
arrachée dans l’opération, la robe cède enfin.
Justine la regarde avec stupéfaction, en la tenant à bout de bras
devant elle, pincée du bout des doigts : paisible, douce et mordorée,
noire et sublime, étrange et mystérieuse. Elle la plie en un tout petit
paquet qui semble rester infroissable, comme fait d’une matière
particulière et magique. Elle se gratte la tête là où la mèche a quitté
son crâne, elle ne rêve rêve pas, ou bien a-t-elle imaginé que cette robe ne voulait pas la quitter ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   13 septembre 2020
Luna semblait jouir, mais elle criait parfois comme de douleur dans les coups de boutoir forcenés que je lui infligeais… Je ne maîtrisais plus… J’étais fou… Trop de jouissance, ça m’a brûlé le cerveau… J'étais flingué de folies érotiques… Et j’ai joui dans un éclair hallucinant qui m’a explosé dans les neurones ça a été incroyable… Et après… Le trou noir… — Comment ça ? Interroge l’homme assis près de Justine… Tu as perdu conscience… ? — Oui… J’ai joui comme jamais de ma vie, et j’ai perdu connaissance… — Et ensuite ? Et Luna ? — Et bien… C’est là le pitch de mon histoire. Luna avait disparu… Et je ne l’ai jamais revue depuis cette nuit-là…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : érotismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
310 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre