AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B07LDWBWRC
233 pages
Éditeur : (22/01/2019)
4.21/5   17 notes
Résumé :
J?ai rassemblé dans cet ouvrage quinze histoires très noires dont certaines ont eu l?honneur d?être primées dans divers concours. Ces récits ont en commun la mort sous toutes ses formes, jusqu?aux plus improbables. Souvent violente, parfois glauque, elle façonne minutieusement la noirceur de ces intrigues en les parsemant de cadavres, d?ossements, et même de momies. Vous aurez probablement du mal à discerner les victimes des coupables. Néanmoins, jusqu?à l?hécatombe... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
4,21

sur 17 notes
5
8 avis
4
3 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

livrement_ka
  10 février 2019
Titre : ON A TOUTE LA VIE POUR MOURIR
Auteur :Cyrille THIERS
Editions : auto-édité
Genre : Nouvelles noires
Dépôt légal : 2019
Nombre de pages : 333


Présentation du livre : 
C'est un livre au format  grand avec environ   330 pages.
La couverture est semi-rigide, et représente plusieurs personnages en dessin, vue à travers le viseur d'une lunette de carabine. (Illustration de André TAYMANS)

Résumé
Quinze nouvelles noires qui ont toutes trait à la mort dans toutes ses formes.
Des intrigues bien ficelées avec des personnages récurrents.
Il est possible de lire chaque histoire indépendamment des autres , mais le fait que certains personnages reviennent reste propice à la lecture dans l'ordre.



Sur l'auteur : cf monbestseller.com

"Raconteur d'histoires depuis toujours, je me suis enfin lancé dans l'écriture fin 2016, quand j'ai découvert le petit monde merveilleux des concours de nouvelles. Quelques petits succès plus tard, j'ai souhaité m'affranchir des contraintes de ces concours pour avoir la possibilité de me lâcher vraiment.
Plutôt adepte du genre noir ou policier, la principale ambition de ces modestes nouvelles est de surprendre les lecteurs, voire de les dérouter. J'espère que mon premier recueil saura atteindre cet objectif et déclenchera suffisamment de réactions positives pour m'inciter à basculer dans l'univers du roman.
Si vous êtes conquis, je vous propose de rejoindre mon petit groupe de lecteurs sur facebook, pour avoir accès à des histoires supplémentaires."


AVIS :
Un grand merci à Monsieur Cyrille THIERS, auteur, pour ce service de presse reçu rapidement et pour votre petite dédicace.
Ce recueil regroupe 15 nouvelles et un bonus. Sans vous en dévoiler trop, voici les raccourcis qui j'espère vous donneront envie de lire : 
La première nouvelle explore la pièce au repos éternel.
La deuxième nouvelle présente la trajectoire du sapin de Noëlle
La troisième nouvelle ou le ticket à gratter malchanceux
La quatrième nouvelle ou le faux coupable 
La cinquième ou la symphonie de Mozart.
La sixième ou pourquoi n'est-il pas bon de se faire justice soi-même
La septième ou la joie de retrouver de la famille grâce à la généalogie
La huitième ou les plaisirs de la bande dessinée fatale
La neuvième traite d'une disparition et de deux affaires résolues
La dixième mêle 1 ascenseur, 1 victime, 2 coupables
La onzième ou le tunnel de jenner
La douzième et le tableau à 150 euros
Le manège mortel est le thème de la treizième
La quatorzième et la disparition d'une tribu
et l'avion fou sera le sujet de la dernière histoire.
Et en bonus les coulisses de l'écriture
Que vous dire ? Chacune avec ses qualités et ses caractéristiques vous plonge dans une intrigue passionnante. J'ai apprécié toutes les histoires, quelles soient plus ou moins longues.
Les nouvelles de par leur faible longueur, apporte une intrigue et une histoire concentrées et permettent d'avoir la chute dans un laps de temps très court; une chute à chaque fois inattendue mais tellement impressionnante.
Idéal quand on a pas trop le temps de se mettre dans un roman long. 
J'ai trouvé ces nouvelles très attrayantes et notamment La marche funèbre que j'ai assimilé à "la pièce du repos éternel". Cette première histoire pose pour moi, le thème et le rythme du livre et nous entraîne à lire les suivantes rapidement. Surtout quand on sait d'où est partie l'histoire.....
Je ne sais pas si la position des histoires a été choisie ou s'il s'agit d'un pur hasard mais cette première nouvelle étant pour moi la meilleure, elle m'a donné envie de lire les autres tout à la suite sans pause. Et je me suis régalée.

Sur la forme de l'histoire : 
16 chapitres pour chaque histoire et pour les coulisses.
Un texte aéré et une plume fluide font de ce livre un récit accessible à tous.
Par ailleurs, la couverture laisse penser à une bande dessinée. Elle est très réussie.

Conclusion :
Encore une fois je me trouve happée par des nouvelles noires. Je me suis régalée et que vous soyez amateur ou non de ce genre de livres, vous ne pouvez rester indifférent à celles-ci.
J'attends vos avis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
melaniejarnet
  03 juin 2019
À la vie , à la mort.
15 nouvelles , 15 histoires de vies et de morts . Ici la vie ne tient qu'à un fil plutôt mince et ce , que l'on soit victime ou coupable.
Il y a encore quelques années je n'aimais pas les nouvelles car j'étais très souvent frustrée par le format court. J'ai toujours été plus attirée par les gros pavés ou les sagas car j'adore passer du temps avec les personnages. Mais depuis quelques temps déjà mon ressentir face à ce genre de texte change et ce notamment grâce à certains auteurs qui ont su me charmer avec leurs textes à la fois courts et percutants .
Ce qui fait que désormais je tente de plus en plus souvent l'expérience.
Quand j'ai vu ce recueil de nouvelles je n'ai pas pu résister . Pour moi c'était l'occasion de découvrir la plume d'un nouvel auteur que je ne connaissais pas . Et pour tout vous dire je ne regrette pas mon choix. Ce livre est une super découverte.
Pour moi qui aime les textes noirs ce fut un régal.
Ce recueil nous fait donc découvrir quinze nouvelles , quinze textes sombres mais non dénués d'humour ou de second degré.
Quinze nouvelles à la fois très différentes et semblables.
Différentes de par leurs personnages, les situations vécus mais semblables car toutes nous mettent face à l'ironie de la vie ( et de la mort ).
Chacun des textes portent en lui un côté sombre . Victime ou coupable parfois même victime et coupable , les personnages de Cyrille Thiers sont très intéressants, totalement humains ( aussi bien dans leurs qualités que leurs travers ) , capables du pire par choix ou par nécessité.
Cyrille Thiers joue avec ses personnages, les met à mal , les poussent dans des situations parfois ubuesques , leur fait prendre des voies bien sombres.
Appât du gain , vengeance, besoin de reconnaissance prennent ici le pouvoir sur des vies parfois bien ordinaires.
Je ne peux vous parler de chacune des nouvelles mais je vais vous parler de celles qui m'ont le plus marquées. L'avantage d'un recueil c'est qu'il y en a pour tous les goûts et que chacun peut trouver chaussure à son pied ;)
Tout d'abord " le tueur au tournevis" , un texte retors qui nous offre une jolie confrontation entre un journaliste et un policier. Cette nouvelle nous rappelle que les apparences sont souvent trompeuses et que tout le monde peut être amené à se fourvoyer.
"Dérapages" ou quand la frustration et la douleur nous conduise à notre propre perte.
"Généalogie appliquée " quant à elle nous rappelle que famille et héritage font rarement bon ménage.
"Ticket gagnant " qui mêle appât du gain, envie de plus et addiction. Mention spéciale à la fin de cette nouvelle que j'ai trouvé très marquante.
Et pour finir "Je vais à Rio..." qui est sans conteste la meilleure nouvelle de ce recueil. Pourquoi ? Car elle est la quintessence de toutes les nouvelles que l'on a pu découvrir au fur et à mesure de notre lecture.
Tout au long de ce recueil on a découvert des personnages qui furent les héros de leurs propres nouvelles mais qui pour certains sont également apparus en tant que personnage secondaire de d'autres textes. Les personnages se sont croisés, parfois sans le savoir.
Et ici plusieurs d'entre eux se retrouvent embarqués dans la même galère. Et je dois dire que pour le lecteur c'est particulièrement jouissif.
Tous ont des personnalités différentes, des objectifs différents mais ils vont devoir faire cause commune pour se dépêtrer de leur problème.
Je dois avouer que voir ces personnages réunis le temps de quelques pages nous donnent envie de les voir encore plus ensemble. Ces personnages que l'on a aimés ou détestés, qu'ils soient victimes ou coupables ont tous su provoquer une émotion en nous , un attachement qui nous donne envie de plus.
Au fond ils sont comme vous et moi , des humains pris dans les turpitudes de leurs vies . Ils ne sont pas parfaits , ont parfois du sang sur les mains mais c'est ce qui les rend si intéressants.
Cyrille Thiers se sert des failles de notre humanité pour nous divertir tout en nous faisant réfléchir à notre propre vie .
Et c'est très bien joué de sa part.
J'ai beaucoup aimé ce recueil, que j'ai trouvé riche et bien rythmé.
Comme je le disais chacun peut y trouver au moins un texte qui lui plaira.
De plus à la fin du livre il y a une partie " Secrets de fabrication " qui , je trouve, apporte un vrai plus car elle nous raconte les coulisses de chaque nouvelle. À la fois original et instructif.
Un vrai bon recueil.
Lien : http://mellectures.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
manue14
  01 avril 2019
Ce recueil de nouvelles est assez agréable à lire. En général je lis très peu de nouvelles car je suis souvent frustrée à cause de la longueur trop brève… et c'est malheureusement le cas de ces histoires aussi.
La plupart sont trop courtes et donc pas assez approfondies. Cela est expliqué par le fait que certains textes ont été écrits pour des concours de nouvelles avec des critères et un nombre de mots à respecter. Il est normal que Cyrille Thiers ait dû se plier à ces contrainte mais rien n'aurait empêché l'auteur de rajouter un début ou une suite en le précisant.
C'est parfois très frustrant !!
Les idées sont dans l'ensemble assez originales mais l'auteur ne s'embarrasse pas de détails. Il y a donc très rarement des descriptions physiques des personnages. Pour ce qui est de ce qu'ils peuvent ressentir c'est un peu la même chose. L'auteur n'évoque que très rarement les sentiments des protagonistes.
Souvent les faits sont racontés de manière très sommaire et froide.
Les lieux et les dates sont souvent oubliés. Nous ne savons que très rarement où et quand se passe la nouvelle.
Je pense que l'auteur aurait pu rajouter ce genre de détails surtout que certaines sont liées… du coup finalement on ne sait pas quand se déroulent les histoires et combien de temps les actions durent.
J'aurais vraiment apprécié que certaines nouvelles soient plus longues. Selon moi, 15 nouvelles dans un livre aussi court c'est trop… L'idéal aurait été 6 ou 7 plus approfondies.
J'ai parfois eu l'impression pour certaines nouvelles de lire le premier jet de l'histoire sans qu'elles soient retravaillées.
J'ai par contre bien aimé toutes les explications à la fin du livre concernant les nouvelles. On se rend compte aussi que l'auteur est proche de ses lecteurs s'ils le souhaitent, un groupe facebook est même crée pour faciliter les échanges.
Le style de l'auteur est fluide et assez agréable à lire dans l'ensemble.
L'auteur aborde des thèmes différents mais tous liés à la mort.
J'ai bien apprécié la dernière nouvelle qui rassemble tous les protagonistes des différentes histoires, c'est surprenant et personnellement j'ai trouvé original le fait de finir sur une nouvelle de ce genre.
En résumé, si vous aimez les nouvelles courtes, les personnages originaux et les auteurs proches de leurs lecteurs alors ce livre peut vous plaire !
Lien : https://fais-moi-peur.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LesMissChocolatinebouquinent
  25 juin 2019
Voici un recueil de quinze nouvelles aussi qu'intrigant que jubilatoire. Une atmosphère sombre, inquiétante et noire comme la nuit. Quinze nouvelles subjuguantes, quinze scènes où l'inattendu frappe sournoisement à la porte pour mieux surprendre. Cadavres dans le placard ou autres endroits incongrus, les personnages éclectiques ont du mordant et du sang sur les mains. Cyrille Thiers a le sens de la mise en scène. Un peu d'Edgar Alan Poe et un peu de Stephen King, Cyrille Thiers a su me captiver dès le départ. Une plume acérée et légèrement morbide m'a plongée dans un univers captivant, dramatique, sanglant où la logique n'est pas celle que l'on peut appréhender dans un premier temps. Mais le plus surprenant est la manière dont Cyrille Thiers s'approprie son recueil. En effet, l'auteur a eu l'ingénieuse et l'originale idée de relier ses nouvelles. Un lien intrinsèque qui se concrétise dans la dernière nouvelle.

Ce recueil est juste stupéfiant. J'ai tout simplement adoré. le format « nouvelle », pour une fois, ne m'a pas du tout frustrée. Je n'ai eu à aucun moment ce sentiment où il m'en fallait plus. Ces quinze nouvelles sont de longueurs inégales mais où le sujet est exploité de manière suffisante pour assouvir ma curiosité. L'originalité est partie prenante. L'humour noir et mini intrigue sont de rigueur pour mon plus grand des plaisirs. Parmi cette diversité, j'ai apprécié toutes les nouvelles. Seule une, « Conquistadors », m'a laissé coite. Petit bonus, Cyrille Thiers nous livre à la fin de son recueil LES SECRETS DE FABRICATION, une nouvelle idée géniale afin de découvrir les coulisses d'écriture d'un recueil sensationnel.

Maintenant place aux nouvelles que je vous décris en quelques mots.

MARCHE FUNÈBRE : enterrement, vengeance, pièce cachée.
LE SAPIN DE NOËLLE : cadeau de noël, haine, tempête meurtrière
TICKET GAGNANT : avarice, jackpot, malchance
LE TUEUR AU TOURNEVIS : journaliste, enquête, corps
MOZART EST LA : secret, marchandage, pizza empoissonnée
DÉRAPAGES : dénonciation, sniper, bombe, rancoeur
GENEALOGIE APPLIQUÉE : famille, héritage, argent
LE SPECTRE DE L'AUTOCAR : bandes dessinées, casse automobile, trésor
SON PETIT DOIGT M'A DIT : disparition, corps enseveli, complot
VOUS ÊTES TOUS TÉMOINS : ascenseur, meurtre, deux coupables
GENEALOGIE APPLIQUÉE – la suite : ancêtre, seconde guerre mondiale, tunnel Jenner
LA CROUTE DU SIÈCLE : peinture, Picasso dissimulé, house noire
TUEURS EN PARALLÈLE : personnage atypique, piège, violeur
CONQUISTADORS : eau, destruction, âme
JE VAIS A RIO : avion, attentat, la plupart de tous les personnages
SECRETS DE FABRICATION : le making-off, Cyrille Thiers revient sur chaque nouvelle et délivre ainsi les petites anecdotes de fabrication.

Je vous invite vraiment à découvrir ce recueil. Je n'ai pas été déçue par cette lecture aussi riche qu'atypique. Un univers multiple où les cadavres exquis germent ici et là au sein d'une atmosphère où le mal crépite avec vigueur.
Lien : https://lesmisschocolatinebo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pbrient
  17 juin 2020
Merci à l'auteur pour m'avoir proposé son livre sachant que je ne lisais pratiquement jamais de recueil. Quinze nouvelles, un fil rouge « mourir ». Sur un fond de roman noir l'auteur se transforme pour l'occasion en tueur en série sans jamais le même modus operandi. Avec sa recommandation, il est préférable de lire les textes dans l'ordre car au fil des histoires certains personnages, certains lieux ou situations se retrouveront sous une autre écriture. On trouvera en fin de livre quelque chose de novateur. L'auteur appelle cela « secret de fabrication », un bonus qui contient le making off de son livre et là je dis chapeau Mr Thiers. J'ai adoré toutes ces explications, un vrai plus, utile et agréable.
Les textes sont à la fois courts, ce sont des nouvelles, mais bien menés, vivants, poignants. Quelques notes d'humour y sont parsemées, ce qui m'a fait sourire par moment au vue de certaines situations et descriptions de personnages. On s'y attache, qu'ils soient bons ou méchants, victimes ou assassins. Il les a fait humain avec ce qu'on possède tous : nos bons ou mauvais côtés, nos choix ou besoins.
Un mot de la couverture. Celle-ci m'a tout de suite fait de l'oeil ! J'adore. Elle m'a fait penser à une bande dessinée. On ne peut qu'applaudir André Taymans.
Ce livre est une superbe découverte d'auteur. J'ai aimé son style d'écriture, travaillé, cohérent, je me suis retrouvé au milieu des personnages, des décors, des localisations. La connaissance des sujets décrits par l'auteur sont clairement un point fort, ça donne de la crédibilité aux textes, aux histoires. Il y a eu beaucoup de recherche. Il a une écriture rythmée qui rend le récit fluide, l'écriture est visuelle je me suis senti comme un spectateur dans chaque nouvelle.
Comme pour chaque recueil on ne peut pas toutes les apprécier. Il y a des histoires de vengeances, de cupidité, de rivalité, de convoitise, etc. Mes trois préférences iront à : Marche funèbre, Tueurs en parallèle et Je vais à Rio. En bilan, deux nouvelles ne m'ont pas permis de m'évader vers ce monde noir que propose Cyrille THIERS.
En conclusion : j'ai été conquis, un très bon roman noir, novateur, amusant, riche. En refermant ce livre, j'ai souri en me disant que j'avais passé un excellent moment. Au plaisir, cher Cyrille, de retrouver un jour Sabrina et Fulgence.

Lien : https://www.facebook.com/Phi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
manue14manue14   01 avril 2019
Son père fit brusquement demi-tour :
- Je vous laisse, je vais me reposer.
- Tu veux que je t’aide ?
- Non, c’est bon, je vais rester dans mon fauteuil.
L’instant d’après, il n’était plus là.

Justin se retourna vers le fils de monsieur Boullu. En une fraction de seconde, il vit son visage grimaçant de colère puis le tisonnier qui fendait l’air dans sa direction.

Ensuite, plus rien…


Marche funèbre
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   26 janvier 2019
Sa femme et lui avaient passé toute leur vie à faire la chasse aux incivilités du quotidien. Le bruit, les odeurs, les insultes, les comportements dangereux sur la route, mais aussi les gens qui s’allongent sur les sièges de bus, ceux qui hurlent dans leur téléphone portable ou qui fument à côté des enfants. Il y avait également les profiteurs en tout genre : les fonctionnaires qui font leurs courses pendant leur temps de travail, les locataires des HLM qui sont bizarrement toujours ceux qui en ont le moins besoin, les travailleurs au noir qui touchent une pension d’invalidité…
La liste était sans fin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 janvier 2019
Foutue retraite ! Ce n’était déjà pas facile de devoir tourner le dos à une vie entière consacrée à la police, mais en plus, il fallait que ça arrive le jour où il coffrait ce tueur en série qui le narguait depuis le début de l’année. Pour une fois qu’il aurait pu parader à la télé…
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   26 janvier 2019
Tout d’abord, pour la première fois on retrouve l’arme du crime : un tournevis couvert de sang dissimulé dans le conduit de la cheminée. J’ai donc parlé de « tueur au tournevis » dans mon article et le nom est resté. Mais il se trouve qu’il a également massacré les chats de la même façon que leur maîtresse. Immédiatement, ce fut le déchaînement sur les réseaux sociaux. Tuer trois personnes, passe encore mais deux chats, ce n’est pas humain : ce type est un monstre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 janvier 2019
Lorsque l’extrême droite avait remporté la majorité à l’assemblée, tous les gens comme lui s’étaient mis à rêver d’un monde où ils seraient enfin respectés. Mais depuis qu’ils avaient été élus, rien n’avait changé. À chacune des propositions de réforme allant dans le bon sens, le gouvernement avait reculé devant la pression de la rue. Pour certains sympathisants, ça n’était plus possible : si l’état ne pouvait pas les protéger, ils le feraient eux-mêmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Cyrille Thiers (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "On a toute la vie pour mourir" de Cyrille Thiers.

Dans la nouvelle "Marche funèbre", avec quoi Jules frappe-t-il Justin ?

un marteau
un vase
un tisonnier

15 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : On a toute la vie pour mourir de Cyrille ThiersCréer un quiz sur ce livre

.. ..