AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : (01/01/1900)

Note moyenne : 4.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Un homme dont la carrière semble avoir été un défi au bon sens; un homme dont le nom a sombré dans l'oubli, et qui pourtant reste une figure inoubliable : Ignace-Philippe Semmelweis, celui qui découvrit les causes de la fièvre puerpérale.

Et, pourtant, cet homme-là ne connut de son vivant que les sarcasmes, et sa mort fut celle d'un martyr.

Quand Semmelweis arriva à l'hôpital général de Vienne, quatre femmes sur dix, après avoir mis leu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
babounette
  08 juillet 2009
Cette histoire est la vie de Semmelweis qui découvrit la cause de la fièvre puerpérale. le manque d'hygiène ! Il était bouleversé pas les souffrances atroces des femmes qui mouraient de cette fièvre après avoir mis au monde leur enfant.
Il fut traité de fou.
C'est une histoire romancée mais basée sur des faits réels
On découvre au travers de ces lignes les stupidités de la médecine au siècle dernier.
Je n'ai hélas pas pu trouver la page de couverture de ce livre.
.
Commenter  J’apprécie          182
Jmlyr
  12 février 2016
Histoire basée sur des faits bien réels, et aujourd'hui aucun médecin n'imaginerait accoucher à mains nues sans lavage préalable, et après avoir pratiqué une ou plusieurs autopsies ! Les médecins passaient de la morgue à la salle d'accouchement et vice et versa sans la moindre hygiène ! Et ne comprenaient pas la raison de tous ces décès ; Semmelweis qui lui avait fait le lien a passé sa vie à essayer de convaincre le monde médical... il s'y est épuisé ! Il en est mort.
Commenter  J’apprécie          130
tara001
  18 février 2018
Du même auteur : Médecin, rien que médecin (not as a stranger)
Sur le même thème : Cet inconnu Semmelweiss par Frank G. Slaughter.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   08 septembre 2013
Je ne demande rien qui doive bouleverser le monde ni donner à
quiconque un surcroît de travail. Je ne vous demande que de » vous laver les mains. Tout être humain peut » faire cela. Tout médecin doit le faire. Je ne vous demande que cela : lavez-vous les mains, messieurs. Lavez-vous les mains! Au nom de la pitié,arrêtez le meurtre des mères, arrêtez le massacre des innocents. Lavez vos mains, lavez » la moindre chose, le moindre objet, destiné à n être en contact avec le corps des patientes. Assez de meurtres! Pour l'amour du Ciel, lavez-vous les mains !.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
tara001tara001   18 février 2018
Je suis malade : j'ai pitié

Quand, avec les convictions qui sont aujourd'hui les miennes, je jette un regard sur le Passé, je ne puis dissiper la tristesse qui m'accable qu'en évoquant cet heureux Avenir où, dans les hôpitaux d'accouchement, et hors d'eux aussi bien, par le monde entier, la fièvre puerpérale ne sera plus.
Mais s'il ne m'est pas donné de voir de mes propres yeux cet heureux temps, de quel malheur Dieu daigne me préserver, la conviction absolue qu'un tel temps doit tôt ou tard se lever réjouira mon heure dernière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   07 septembre 2013
C'est un lutteur. Et un lutteur, fût-ce le plus brave, le plus courageux, a besoin de temps en temps de l'appât d'une victoire. En récompense. La chirurgie n'est pas pour les lutteurs. Elle est pour les hommes adroits de leurs mains. Pour les hommes dont la mémoire est longue et l'enthousiasme tiède. Pour les hommes dont l'expression même est la dextérité, qui ne tiennent pas à la récompense d'une réussite, aux yeux de qui la mort n'est pas un échec.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   08 septembre 2013
Nous sommes de grands hommes, Maria. De grands bonshommes. Des types magnifiques; admire connue nous mettons notre vie entière au service des malades, comment nous la vouons au soulagement de ceux qui souffrent. C'est ainsi que nous voulons que tu nous juges.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   08 septembre 2013
Le but le plus pur de l'homme, c'est l'étude. Tout le reste a bien peu de prix et de
poids. Le seul homme que l'homme puisse aider c'est lui-même. Néanmoins, nous sommes tous ce que nous sommes. Je sais que vous vous sentez obligé de persévérer. Mais, je vous en prie, marchez doucement. Soyez patient. Laissez la vérité vous guider; ne tentez pas de guider la vérité.
Commenter  J’apprécie          20
Video de Morton Thompson (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Morton Thompson
Film Not as a Stranger (1955), extrait (en anglais)
autres livres classés : histoire de la médecineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Morton Thompson (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
295 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre