AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782081261600
293 pages
Éditeur : Flammarion (09/10/2013)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Avril 2010. Le cinéaste américain Michael Cimino (Voyage au bout de l'enfer (1978), La Porte du Paradis (1980), L'Année du dragon (1985), Le Sicilien (1987)) accepte une rencontre à Los Angeles avec le critique de cinéma Jean-Baptiste Thoret. Lors de cet entretien, le réalisateur lui propose alors un voyage à la recherche de « son Ouest ». Partir sur la route avec Michael Cimino, c'est se lancer dans un road movie de 2500 miles, de Los Angeles aux Rocky Moutains du ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Bazart
  03 mars 2014
Jean-Baptiste Thoret, critique et historien, aime la route au cinéma, on se souvient de « Road movie U.S.A » beau livre co-écrit avec Bernard Benoliel paru chez Hoëbeke en 2011. Aujourd'hui c'est avec Michael Cimino qu'ilembarque pour un périple de 4000 km, départ Los Angeles direction le Montana en passant par les montagnes du Colorado.
« Si vous voulez comprendre mes films, il faut que vous voyiez les paysages de mon Amérique, les endroits où j'ai tourné, il faut que vous regardiez les ciels immenses du Montana et les premières neiges sur les montagnes du Colorado » Il faut le reconnaitre, Cimino, le secret, le pudique, une fois lancé se livre avec générosité, et de road-movie, le livre devient un buddy-movie.
Cimino sait mieux que personne combien son nom relève aussi bien du mythe que de l'épouvantail. Jeunedébutant, en 1974, il convainc Clint Eastwood alors l'acteur le plus important d'Hollywood, star du box-office de jouer dans son premier film « le canardeur » faux film de gangsters, mais vrai film mélancolique. Il signe ensuite trois chef-d'oeuvre indiscutables : « Voyage au bout de l'enfer » cinq oscars et une réputation de réactionnaire, « La porte du paradis » magnifique western fleuve, énorme échec commercial et une réputation de marxiste, « L'année du dragon » et une réputation de raciste.
Des heures de conversations enregistrées sur la route, Cimino raconte son admiration pour le cinéma de John Ford et de Sam Peckinpath, son amour de la littérature russe. Il sera question de Franck Loyd Wright et de David Hockney, architecture et peinture ses deux autres passions.Il évoque ses projets avortés sans amertume ni colère. Jean-Baptiste Thoret se livre à une analyse brillante de ses filmssous l'oeil admiratif du cinéaste : « Tous ses films ont mis en scène la stupéfaction de ceux, qui devant les temps qui changent réalisent brutalement qu'ils n'ont plus leur place ».
Beau livre sur un réalisateur,rare, qui a toujours sa place dans le coeur des cinéphiles comme l'a prouvé l'accueil chaleureux qu'il a reçu l'an dernier à l'Institut Lumière.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
charlit21
  14 juin 2020
Pour les amateurs du cinéma de Michael Cimino, de cinéma tout court, de grands espaces américains, d'histoire américaine, de voyages "on the road"...
En 2010, Jean-Baptiste Thoret propose à Michael Cimino un road trip en voiture à travers l'Ouest américain. Cimino accepte.
Cimino : réalisateur culte, à l'époque complètement sorti des radars. Homme placé dans une retraite prématurée depuis 15 ans, après une succession d'échecs. Depuis il continue de travailler des projets de films dans son coin, dont une chimérique Condition humaine de Malraux.
Malheureusement mort en 2016, on sait qu'il n'en a rien été.
JB Thoret : critique (Les Cahiers, Libé, Charlie Hebdo, France inter...), réalisateur, écrivain, conférencier. Sur Cimino et son cinéma en particulier, il passe pour un spécialiste hyper-averti.
Ensemble, les deux hommes font 4000 kms à travers la Californie, le Nevada, l'Utah, le Colorado. JB Thoret enregistre toutes les conversations. Des conversations qui tournent autour de ses souvenirs de cinéma, de ses influences (Ford, Vidor, Visconti, Malick...), des paysages, des mythes américains...
Au retour, JB Thoret a des heures et des heures d'enregistrement. Il les retranscrit, filtre, ordonne, assortit de commentaires. Il construit ainsi son livre où l'avancée du trajet en voiture sert de fil rouge (un chapitre par état traversé).
En parallèle du trajet, comme si les paysages y répondaient directement, il prend le temps d'analyser en profondeur chacun des films de sa filmographie.
Le format "paperback" du bouquin lui donne un côté "livre posé sur la banquette arrière", ou "livre feuilleté dans un motel". Souple, "easy-reading", pas chichiteux. On écrit dans les marges, on met son chapeau de cow-boy, on revoit un film ou deux (dans un ciné drive-in?).
Pour moi, un bon livre pour une île déserte, dans le Nevada, ou dans l'Utah...
Pour les personnes intéressées, ces conférences passionnantes de JB Thoret:
>> Sur "Voyage au bout de l'enfer":
https://www.youtube.com/watch?v=v1l31xnjqR0
>> Sur "L'année du dragon":
https://www.youtube.com/watch?v=uFm_BFxHvwY
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Fx1
  24 juin 2014
Cimino .... Un nom incontournable du cinéma mondial . Qui a pu oublier Voyage au bout de l'enfer , ce terrible réquisitoire contre la guerre du Vietnam ? Qui a pu oublier la splendeur de la porte du paradis , échec commercial qui lui couta si cher ? Qui à pu oublier le superbe polar noir qu'est L'année du dragon ? Méme Sunchaser , trop méconnu est un grand film . Ce grand auteur du cinéma américain méritait largement un grand livre pour que chacun et chacune puisse se faire une idée plus précise du personnage , extrémement discret . Ce road movie au coeur des Usa est l'occasion pour lui de se livrer , de faire enfin entendre sa parole , pour que l'on puisse comprendre ce que ces grands films cachent de leur auteur . En l'état cet ouvrage est passionant , car il ouvre au public la vision cachée du cinéma caché des 70's aux Usa . Un ouvrage à decouvir absolument .
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
BazartBazart   03 mars 2014
" Tous ses films ont mis en scène la stupéfaction de ceux, qui devant les temps qui changent réalisent brutalement qu’ils n’ont plus leur place ».
Commenter  J’apprécie          120
charlit21charlit21   10 juin 2020
[Anecdote rapportée par Michael Stevenson, tournage de Mission Impossible] Pendant une pause, Brian s'assit sur une chaise et parla de cinéma en général avec son équipe. Soudain, le nom de Michael Cimino arriva. [...] Les gens de l'équipe se demandaient pourquoi Michael Cimino ne tournait plus. Qu'est-il arrivé? L'un d'entre eux dit alors: "Mais est-il vraiment un si bon réalisateur?" De Palma le fusilla du regard et lui répondit droit dans les yeux, avec un calme glaçant: "Quiconque a réalisé Voyage au bout de l'enfer est un immense cinéaste." Ce fut la fin de la conversation.

(p. 273)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Jean-Baptiste Thoret (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Baptiste Thoret
Rencontre avec Jean-Baptiste Thoret autour de son livre : Michael Cimino. (2ème partie)Rencontre avec Jean-Baptiste Thoret autour de son livre : Michael Cimino. (2ème partie)
autres livres classés : road movieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
5714 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre