AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Hélène Fournier (Traducteur)
EAN : 9782226218711
405 pages
Éditeur : Albin Michel (05/01/2011)

Note moyenne : 3.74/5 (sur 80 notes)
Résumé :
Miles Cheshire, la trentaine, cherche son frère jumeau Hayden, schizophrène et disparu depuis une dizaine d’années. Lucy Lattimore, peu après la remise des diplômes, s’enfuit avec George Orson, son charismatique professeur d’histoire. Ryan Schuyler, un autre étudiant, découvre le secret de ses origines et quitte tout. Leurs destins vont se rencontrer, avec des conséquences inattendues…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
smiroux
  23 janvier 2012
Il va m'être particulièrement difficile de vous parler de ce livre... Il faudrait réussir ce tour de force de vous donner envie de le lire, sans vous en dévoiler trop, sans rentrer dans le corps même du récit.
Si je vous dis que c'est l'un des romans les plus marquants que j'ai lus ces dernières années ? si je vous dis que l'on est face à une construction exemplaire, une maitrise du rythme sans précédent, et un souffle tout américain pour ce livre à la limite du thriller psychologique et du roman fantastique ? Cela ne vous suffit pas ? Vous êtes durs !
Trois histoires s'enchassent dans ce roman dense s'ouvrant sur Ryan, calé dans une voiture qui roule à vive allure, et son père Jay, qui lui répète : "Tu ne vas pas te vider de ton sang...", ce n'est qu'après qu'apparait cette vision de cauchemar : la main coupée dans une glacière bourrée de glace.
Un démarrage sur les chapeaux de roue, qui ouvre le livre comme une promesse : celle du rythme qui va être tenu (la promesse aussi !) tout au long des 400 pages hallucinées que Dan Chaon, romancier ironiste, nous offre à lire.
Et il y a Lucy, jeune lycéenne de 18 ans, en fuite avec son professeur d'histoire Georges Orson, qui peu à peu se révèle bien différent de ce qu'elle croyait.
Et puis Miles, le pathétique. Celui qui traverse l'Amérique de long en large et de haut en bas, à la recherche de Hayden, son frère jumeau, mais tellement différent.
Trois histoires, trois temps différents, et une même inclination à la fuite.
Au cours de ce récit, dont il ne faut pas dévoiler plus, chacun va apparaitre dans sa quête d'identité, dans sa solitude et son interchangeabilité. Ce sont ces questions qui traversent les personnages et le livre : qu'est-ce qui fait que je suis moi ? qu'est-ce qui me constitue ? qui me crée au monde en temps qu'individu, être unique ? le suis-je, seulement ?
A ces questions s'ajoute l'effacement progressif de la réalité tangible au profit d'un monde virtuel qui gagne du terrain, et qui vient dépasser ceux qui pensaient le contrôler...
Ce livre est inquiétant, angoissant, et terriblement efficace ! Il y a longtemps qu'un récit ne m'a pas tenue à ce point en haleine. C'est une sacrée frustration que de ne pouvoir en dire plus, parce que la schizophrénie, parce que la Mazeratti, parce que le deuil impossible, parce que le double-triple-quadruple...
Parce qu'il est génial ce livre, et que je peux même pas dire pourquoi !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
nougat65
  16 mars 2012
Quelle belle lecture ! Comment parler de ce roman sans en révéler la chute ? Je dirai juste que l'on suit trois personnages que rien ne semblent relier mais...
C'est un roman qui aborde plusieurs thèmes liés à la quête d'identité et à la multitude de personnages qui existent parfois en un seul être.
C'est un livre sur les vies et les gens qu'on abandonne pour vivre d'autres existences. L'écriture est soignée et le suspens très présent. Les histoires vécues par nos "trois héros" permettent à l'auteur de tisser sa toile, d'entrecroiser les événements et de développer avec beaucoup de réussite la psychologie des personnages. Les relations familiales sont très finement « décortiquées » (mention spéciale pour la justesse dans la description des relations fraternelles entre Miles et son frère jumeau Hayden).
Les différentes intrigues sont extrêmement bien écrites et pleines de surprises.
Le final, même si on le voit un peu venir, est réussi. Une bien belle lecture !
Commenter  J’apprécie          90
ClarissaDalloway
  27 février 2012
Dans les livres de Dan Chaon, les chapitres loin de se suivre linéairement, se croisent et se tissent de plus en plus intimement pour former peu à peu ce motif dans le tapis dont les aspérités , les couleurs et la résonnance éclatent juste à la toute fin du récit, dans toute leur fulgurance. le lecteur suit ces différents fils d'Ariane, un peu comme aux aguets, notant les échos, les indices disséminés par l'auteur comme autant de petits cailloux, embarqué dans l'histoire, sans plus aucune chance de répit à l'horizon.
Cette vie ou une autre (en anglais Await your reply ) – j'avoue préférer le titre français, qui contient comme en germe, le noyau du roman - reprend, en l'approfondissant encore le thème du Livre de Jonas, celui de la quête d'identité, des racines, des « soubassements » de la personnalité, qu'est-de qui fait que l'on est soi et rien que soi, pas un autre …
Trois personnages centraux sont au coeur de cet épais roman, Lucy, Miles et Ryan, trois personnages que des kilomètres et peut-être même des années séparent, tous trois accompagnés, guidés, envoûtés, comme sous le charme (magique ou maléfique) d'un autre personnage, George Orson, le prof de fac un peu charmeur, extrêmement mystérieux, Hayden, le frère jumeau schizophrène disparu depuis des années, Jay le père retrouvé….
Au premier abord, le point commun entre nos trois personnages centraux est avant tout d'ordre spatial, ils se déplacent dans l'espace, franchissent les frontières, en quête d'un ailleurs, en quête d'une autre vie. Vaste jeu de piste ou courses poursuites après la vie rêvée ou la vie perdue…
Miles recherche son frère jumeau, Hayden, perdu quelque part au beau milieu de sa folie et qu'il soupçonne d'être à l'origine de la mort de leurs parents. Cela fait des années qu'il le piste, s'use en vaines recherches, toutes inabouties, Hayden le sème à chaque fois, le perd au tout dernier moment, dans une pirouette. Hayden, le frère peut-être meurtrier, le fantôme de plus en plus pâle de leur enfance, le seul témoin que sa vie d'avant a bien existé. Sans lui, peut-être que tout s'effacera à jamais ?
Lucy, après la mort de ses parents, quitte tout pour partir, presque aveuglément, avec son prof de fac, un homme un peu plus âgé qu'elle, séduisant, brillant, ambigu. Avec lui tout est à créer, et surtout le meilleur, pense-t-elle, loin de la médiocrité de sa petite ville et de sa petite vie. L'homme, le dénommé George Orson, s'avère plus sombre et impénétrable que prévu, de l'argent, oui, il en a et même à foison, mais les heures qu'il passe dans le cabinet de travail de la maison familiale où il l'a tout d'abord emmenée, la plonge peu à peu dans la perplexité et l'angoisse. Cette pièce se rend-t-elle compte n'est pas sans rappeler la pièce interdite de Barbe Bleue... Quant à la maison, elle ressemble presque à s'y méprendre à celle de Norman Bates, le héros de Hitchcock, érigée près d'un motel désaffecté, sans aucun voisin immédiat. Elle attend, et pendant ce temps-là, George se métamorphose….
Quant à Ryan, par qui débute le roman, il passe d'un avion l'autre, toujours autre, toujours différent, endossant autant d'identités que ses activités hautement lucratives l'exigent… Ryan, est mort quelques mois plus tôt, officiellement tout du moins, et réellement aussi en quelque sorte. Avec son ancienne identité, enterrée, pleurée par ses proches, beaucoup de choses de lui ont, qui étaient intrinsèquement lui ont disparu. Vraiment ?
Qu'est-ce qui fait le « moi », le vrai, qu'est-ce qui le constitue pour de vrai ? Un nom, une carte d'identité, un livret de famille, des diplômes, un compte bancaire ? Peut-on vivre plusieurs vies ? Peut-on devenir celui que l'on veut être, en totale liberté… Peut-on voler la vie et l'existence de quelqu'un d'autre, sans même à la limite qu'il le sache jamais ?
Toutes ces questions taraudent ce roman tout à fait fascinant autant que dérangeant. Construit au cordeau, de main de maître, il envoûte littéralement son lecteur , qui suit pas à pas, confiant, et comment ! Dan Chaon est un maître du récit et du suspens, tout fait sens chez lui, tout sonne et résonne merveilleusement.
Dan Chaon est un architecte des mots, des phrases et chapitres. Un véritable artiste.
Traduit merveilleusement par Hélène Fournier, (comme précédemment le Livre de Jonas).
Lien : http://lily-et-ses-livres.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
chocobogirl
  09 août 2011
Comme son titre l'annonce quelque peu, ce roman nous propose plusieurs vies imbriquées les unes dans les autres.
Le roman débute sur la course dramatique de Ryan avec sa main coupée et de son père, vers l'hôpital.
Vient ensuite Lucy qui, à 18 ans, fait le choisir de tout larguer, école, famille et ami, pour vivre une idylle avec son professeur, Georges Orson.
Enfin, c'est Miles qui part à la recherche de son frère jumeau Hayden, un shizophrène qui a disparu depuis de nombreuses années.
Ces 3 histoires vont se dérouler indépendamment pendant un long moment.
Ryan est un jeune ado qui découvre que son oncle Ryan est en fait son véritable père. Il part vivre avec ce dernier et coupe toute relation avec ses parents et amis pour une vie cachée sous pseudo faite de diverses magouilles sur internet.
Entichée de George qui semblait lui promettre une vie de luxe, loin de la médiocrité de sa province, Lucy a suivi George pour finalement atterir dans un motel désaffecté qui aurait appartenu à sa famille. Alors que la jeune fille s'ennuie dans ce lieu désert et abandonné, son ancien professeur s'enferme dans un bureau pour des affaires dont elle ignore tout.
Miles, quant à lui, reste obnubilé par ce frère jumeau qui a toujours d'une certaine façon dirigé sa vie par les lettres tourmentées qu'il lui envoie et par les multiples recherches qu'il s'escrime à tenter pour le retrouver.

Vous vous en doutez, ces 3 histoires finiront par se rejoindre mais tout cela va prendre du temps, beaucoup de temps, même un peu trop. En effet, la narration alterne constamment entre les personnages. On découvre leur vie, leur passé, la raison qui les a amené là où ils se trouvent. On découvre de nombreux questionnements chez ces personnages qui sont tous torturés d'une manière ou d'une autre. Il ne se passe finalement pas grand chose mais la profondeur psychologique du récit est importante. Beaucoup de questionnements se posent chez ces personnages torturés d'une manière ou d'une autre. On s'attache à eux et à leur égarements.
L'alternance se fait également au niveau temporel. Leur vie n'est pas toujours détaillée dans le bon ordre. L'histoire de la main coupée qui ouvre le roman s'avère, par exemple, être situé bien plus tard dans la chronologie du récit.
Le lecteur se perdra peut-être dans les dédales labyrinthiques du ce roman qui ne donne ses clés qu'à la toute fin de l'histoire. Des indices qui relient les personnages les uns aux autres sont disséminés dans le texte de manière sporadique et très mince mais ce n'est que dans les dernières pages que le lecteur pourra compléter le puzzle du roman.
Les différentes trames du récit se déroulent donc lentement et donne au texte un rythme lent et statique qui, par moment, m'a légèrement ennuyée. Car, impatient, nous aimerions que les intrigues avancent et se rejoignent enfin. Finalement, un gros sentiment d'attente m'a tenu pendant la majorité de ma lecture mais une attente bien lointaine des pages-turners policiers.
Malgré ces bémols, Cette vie ou une autre est un bon roman. Les personnages sont formidablement détaillés et le ressort psychologique très dense. A travers le personnage de Hayden, nous allons également plonger dans les méandres de la folie et de la schizophénie, celle qui pousse les hommes à s'inventer des vies et à changer d'identité. Je ne peux en dire plus mais la découverte est passionnante !
Tout cela donne un roman fort sur la quête d'identité. Car tous les personnages finalement choisissent de changer de vie ou de vivre à travers celle d'un autre, de se donner une nouvelle identité qui leur sied mieux. Manipulation, mensonge, rejet du passé sont au programme pour notre plus grand plaisir !
Lien : http://legrenierdechoco.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
virginie-musarde
  29 mars 2018
J'en avais entendu le plus grand bien, et ma déception a été à la hauteur de mes attentes.
Dommage !
Je suis passée à côté de ce roman, complètement...irrémédiablement !

Je l'ai lu dans de mauvaises conditions : un TGV en retard (accident de personne sur les voies), deux très jeunes bébés qui pleurent-ont faim-ont la couche sale, une tripotée de leurs frères et soeurs de moins de 8 ans qui hurlent ("c'est quand qu'on arrive, môman ?"), deux profs qui se racontent leurs vies (pas si) privées que ça, ma voisine qui claviote à se fracturer les index et écoute si fort sa musique que j'ai les dents qui poussent...

Pourtant, j'ai d'abord aimé ce roman pseudo-choral, aimé les personnages, Miles, Lucy, Jay, George, Rachel, Patricia, etc... un tel enchevêtrement (volontaire) de figures que j'ai fini par m'y perdre même si j'ai compris assez vite de quoi il retournait...
Des personnages attachants avec leurs failles, leurs espoirs et leurs doutes et, en fond, la schizophrénie, les identités multiples, l'usurpation d'identité, le volonté de repartir de zéro.

Sauf que....je me suis demandée qui était fou, qui était mort, qui cherchait (vraiment) qui, et que j'ai perdu le fil même sur les 150 dernières pages.
Ça n'a pas fonctionné avec moi et j'ai l'impression d'être passée à côté de quelque chose..Tant pis !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
MiaMia   10 juillet 2011
Mais imaginez-vous en morceaux.
Imaginez tous ceux que vous ne connaissez que depuis un an, un mois, ou que vous n'avez rencontrés qu'une fois, imaginez ces gens réunis dans une pièce pour essayer de faire un portrait de vous à la manière d'un archéologue qui assemble des fragments d'une façade en ruine ou les ossements d'un homme des cavernes.
Vous rappelez-vous l'histoire des sept aveugles et de l'éléphant?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
carrecarre   29 avril 2020
Les regrets sont vains,... Et pourtant, l'histoire n'est qu'un long regret. Le monde aurait pu être tout autre. (Charles Dudley Warner) p 140
Commenter  J’apprécie          190
kathelkathel   29 août 2011
Qu’allait-il arriver à Lucy Lattimore, se demanda-t-elle. Si elle disparaissait des archives publiques, si elle n’occupait jamais un emploi, ne se présentait jamais à l’examen du permis de conduire, ne payait jamais d’impôts, ne se mariait jamais et n’avait pas d’enfants, si elle ne mourait jamais, existerait-elle encore dans deux cents ans, flottant librement, dans quelque banque de données ? A un certain moment, déciderait-on de l’effacer de la liste ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
carrecarre   02 mai 2020
Les gens aiment croire que ce qu'ils font compte vraiment.
Commenter  J’apprécie          120
PLUMAGILEPLUMAGILE   27 février 2011
La plupart des gens étaient tellement superficiels, se disait-il, que l’on pouvait facilement en gérer une centaine à la fois. Leur existence effleurait à peine la surface de la terre.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Dan Chaon (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dan Chaon
À l'occasion du festival America 2018 à Vincennes, Dan Chaon vous présente son ouvrage " Une douce lueur de malveillance " aux éditions Albin Michel .
Rentrée littéraire automne 2018.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2232352/dan-chaon-une-douce-lueur-de-malveillance
Notes de Musique : Free Music Archive.
Retrouvez la librairie Mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Youtube : https://www.youtube.com/user/LibrairieMollat Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : road movieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1365 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre
.. ..