AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782213642598
237 pages
Fayard (18/11/2009)
3/5   7 notes
Résumé :
Lila arrive en France à 14 ans pour servir de bonne à tout faire. Elle est corvéable à merci, ni payée ni scolarisée. Quatre ans plus tard, cette jeune fille joyeuse et douce est renvoyée in extremis à Madagascar, son pays natal, pour y mourir quelques jours après. Sa famille constate son extrême maigreur et de nombreuses traces de coups sur son corps. Cette mort suspecte provoque l'ouverture d'une enquête en France et, en 2005, ses " employeurs " sont mis en examen... >Voir plus
Que lire après Lila, être esclave en France et en mourirVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
La petite Lila, 14 ans, est heureuse de quitter son île de Madagascar pour la France. Elle a la chance, grâce à une riche voisine, de partir pour la France servir de bonne dans une famille malgache. Elle va fuir la pauvreté et pourra aider sa famille en envoyant de l'argent. On lui a même promis qu'elle pourrait aller à l'école et reprendre sa scolarité interrompue. Hélas ! La réalité est tout autre et, si loin de sa famille. Lila ne sait comment se défendre des mauvais traitements qu'on lui inflige. Enfermée, maltraitée, violée, battue, elle vit un calvaire pendant quatre ans. Sa famille, qui reçoit lettres et nouvelles truquées, ne s'inquiète de rien. Rares seront les personnes compatissantes car, dans la communauté malgache, il est normal de faire venir des petites bonnes du pays qu'on exploite. Les employeurs, inquiets de l'état de dénutrition et de délabrement de la jeune fille, préfèrent s'en débarrasser en la mettant dans l'avion pour le retour au pays. Là, ce sont les parents des employeurs qui gardent Lila alitée sans en informer les parents. Ceux-ci, alertés, viendront la voir. Elle mourra quelques jours après sans avoir reçu le moindre traitement médical ni avoir été examinée par un médecin.
La famille, très pauvre, n'ose pas, ne sait pas, se lancer dans une procédure juridique. Il faut attendre des années, pendant lesquelles nait le CCEM comité contre l'esclavage moderne, pour qu'un chauffeur de taxi, ami des employeurs de Lila, ose témoigner contre eux.
Malgré des années de procédure, des enquêtes auprès de dizaine de témoins, les employeurs de la jeune fille sont toujours en liberté.

A travers ce récit dramatique, les auteurs abordent d'autres cas d'esclavage moderne, tous résolus. Celui de Lila est poignant car la jeune fille est décédée et que la justice, saisie trois ans après les faits, s'embourbe dans les retards et les erreurs.
Au-delà du drame, raconté avec pudeur et compassion, le lecteur découvre le travail du CCEM et les arcanes, ô combien complexes, de la justice.

Réaliste et poignant, ce document se lit d'une traite et ne laisse pas le lecteur insensible. Un livre salutaire qui, je l'espère, contribuera à sensibiliser les lecteurs sur les conditions inhumaines de ces esclaves modernes.

Commenter  J’apprécie          210
Ce document est dérangeant, bouleversant et instructif. Avant ce livre, j'avais effectivement entendu parler de certaines histoires d'esclavage moderne médiatisées…mais je pensais, comme beaucoup, que c'était très marginal, rare, cantonné aux milieux diplomatiques… Ce document nous prouve que tout ceci n'est qu'idées reçues.
Ce texte aborde deux problématiques liées : l'esclavage moderne de très jeunes filles étrangères, vulnérables, fragiles et naïves d'une part et les lenteurs administratives de la lourde machine judiciaire. A la lecture de ce livre, on se demande si la France est encore vraiment le « pays des droits de l'homme » qu'elle prétend être et qui ne se prive pas de donner des leçons aux autres états alors que des histoires aussi révoltantes que celle de Lila ont lieu sur son territoire sans que grand monde ne s'en émeuve !
Les faits, l'enquête policière et l'enquête journalistique parallèle sont clairement présentés. Même si le parti pris des journalistes est évident, on ne peut pas le leur reprocher… tant leur récit apporte d'éléments montrant comment Lila et sa famille ont été victimes, manipulées, déshumanisées, asservies par des personnes malsaines, menteuses, inhumaines…J'ai été particulièrement frappée par la résignation de la famille…étant certainement elle-même trop occupée à survivre !
Ce récit pose aussi beaucoup de questions car l'enquête montre beaucoup de zones d'ombres : pourquoi Lila n'a-t-elle pas cherché d'aide ? (auprès de son amie Niry, du personnel de l'école où elle accompagne les enfants…) Comment un médecin, conscient que le jeune fille est très atteinte peut-il la laisser sans s'assurer qu'elle va être soignée ? Pourquoi n'y-a-t-il eu aucune enquête sérieuse juste après sa mort à Tana, alors que les traces de coups sont évidentes ? La justice française passera-t-elle enfin sérieusement sur cette affaire ?
Commenter  J’apprécie          20
J'étais consciente du fait qu'en France certaines personnes pratiquent encore l'esclavage. Seulement je n'en avais que vaguement entendu parlé, jamais en profondeur. Ce livre fut donc une importante prise de conscience pour moi sur ce sujet. L'un des points principalement évoqués dans le livre est la procédure visant à condamner les horribles esclavagistes et obtenir justice pour Lily. Mais c'est une justice qui va prendre plus de 10 ans a être obtenue. Je savais aussi que parfois les délais pouvaient être longs mais jamais à ce point. Je suis absolument sidérée de voir que dans le pays développé qu'est la France, une victime peut attendre tant de temps pour avoir justice. D'ailleurs, un point qui m'a assez déçue est que le livre se termine alors que le dossier n'est pas fini. Je sais que la publication de ce livre avait comme but de faire redémarrer l'enquête, mais en tant que lecteur, il est quand même très frustrant de rester ainsi sur sa fin. Après quelques recherches j'ai tout de même obtenu les réponses à mes questions. En somme, un livre extrêmement fort et qui dénonce à merveille l'esclavage qui sévit malheureusement encore.
Commenter  J’apprécie          00
« Lila être esclave en France et en mourir » est un récit parfaitement documenté sur une jeune malgache de 14 ans, emmenée en France par une famille plus aisée que la sienne pour y devenir bonne à tout faire, tout en recevant une éducation. La vérité sera tout autre : elle sera esclave, privée de liberté, battue et violée jusqu'à ce que sa santé soit tellement dégradée qu'elle sera renvoyée dans son pays pour y mourir quelques jours plus tard.

Cette histoire édifiante et révoltante doit être connue pour que ce genre de situation intolérable cesse de se reproduire et que les bourreaux soient enfin condamnés à la hauteur de leurs fautes.

Ce document, que j'ai lu dans le cadre du Grand Prix des Lectrices ELLE, ne mérite cependant pas sa place dans un prix littéraire, y compris dans la catégorie document. le récit est certes minutieux et fouillé mais le style très simpliste ne rend pas grâce à la puissance de ce qui est narré. L'utilisation plus qu'abusive des points d'exclamation, comme pour insister sur l'aberration du système judiciaire et de l'enchainement des faits, force le lecteur à constater toute cette absurdité alors que la simple lecture des faits aurait largement suffit. le livre en revêt un côté démagogique regrettable qui ne le dessert pas … alors qu'il mériterait d'être lu de tous pour qu'enfin lumière soit faite sur ce genre d'ignominies inimaginables au pays des droits de l'homme.

Lien : http://blogs.elle.fr/kornali..
Commenter  J’apprécie          10
Lila est un récit touchant. le style narratif étant purement journalistique, on peut être gêné par son côté "reportage choc". Ceci mis à part, l'histoire absolument édifiante de Lila ainsi que le traitement de son "cas" par la justice française méritaient d'être portés à la connaissance du grand public.
Les journalistes Dominique Torrès et Jean-Marie Pontaut ont fait un magnifique travail sur la vie de Lila avant sa venue en France et cela éclaire le lecteur sur les raisons, difficilement compréhensibles de prime abord, qui peuvent pousser une famille à laisser son enfant partir si loin sans aucune garantie. Famille d'ailleurs très aimante et très touchante.
La dernière partie du document qui relate la façon dont la justice a traité le "dossier Lila" fait froid dans le dos car il dresse un état des lieux édifiant de la justice française et de ses nombreux dysfonctionnements.
Un récit poignant donc et malheureusement toujours d'actualité car le "cas Lila" n'est pas tout à fait classé.

Lien : http://www.quartier-livre.fr..
Commenter  J’apprécie          30


Dans la catégorie : EsclavageVoir plus
>Comportements économiques>Travail (Sociologie)>Esclavage (24)
autres livres classés : Esclavage domestiqueVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (31) Voir plus



Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1704 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..