AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Ghislaine Herbera (Autre)
EAN : 9782358801454
52 pages
Arola (21/01/2021)
4.36/5   7 notes
Résumé :
Olmèques, Mayas, Zapotèques, Toltèques, Aztèques… Ce sont quelques-uns des grands peuples qui ont fait l’histoire de l’Amérique centrale. Ces noms font rêver et nous renvoient à des images de temples et de statues mystérieuses, nichés dans la jungle mexicaine. En réalité, cette culture était encore bien vivante quand les colons européens ont envahi le pays au XVIe siècle. Là, on façonnait de gigantesques têtes sculptées aussi bien que de précieuses figurines de jade... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Ziliz
  28 mars 2021
Art chez les Aztèques, Mayas, Olmèques...
• OÙ ? en Mésoamérique.*
• QUAND ? la période précolombienne, donc de 1 200 ans av. JC pour les Olmèques, au 17e siècle pour les Mayas.
• QUOI ? pyramides, temples, statues, fresques, sculptures, bijoux, masques, codex...
• POURQUOI ? en lien avec les coutumes, en hommage aux dieux.
• COMMENT ? pierre et roche dont grès, calcaire, jade, basalte ; métaux précieux comme l'or.
Tous ces vestiges témoignent de civilisations techniquement avancées en architecture, astronomie, agriculture (merci pour le cacao, la tomate, le maïs)...
Encore un très bon numéro de DADA. Je me suis arrêtée longuement sur plusieurs oeuvres, il n'y manque que le relief et le gigantisme de certaines.
Et l'émotion in situ en imaginant les artistes/bâtisseurs/scientifiques d'alors et leurs contemporains.
Un numéro instructif où l'on (ré)apprend que la colonisation, c'est vraiment chouette à tous points de vue : apport de maladies, génocides, acculturation & pillages au nom d'un Dieu, mais pour des raisons beaucoup plus matérielles en réalité :
« • DESTRUCTION : Une grande majorité du patrimoine culturel maya, aztèque ou toltèque a été détruit par les prêtres et les soldats espagnols. Ils voyaient dans leurs textes, leurs monuments et leurs traditions autant de rites païens incompatibles avec la religion chrétienne.
• OR : Les Aztèques excellaient dans le travail de l'or mais peu d'objets nous sont parvenus car la majorité a été fondue au XVIe siècle pour être apportée en Europe sous forme de lingots. »
(p. 32)
J'ai appris que les langues mayas (famille de langues amérindiennes) sont encore parlées par environ 5 millions de personnes.
'On' ne leur a pas tout piqué - ouf.
Passionnant et beau.
-----
Pour ceux qui connaissent, je m'en voudrais de ne pas partager cet air qui ne me lâche plus depuis la lecture d'hier :
'Enfants du soleil... (...)
Esteban, Zia, Tao des Cités d'Or...' ♪♫
>> https://www.youtube.com/watch?v=WclJZcQVueY
-----
* le terme Mésoamérique a été défini par l'anthropologue allemand Paul Kirchhoff en 1943, sur la base d'une liste de traits culturels communs aux civilisations de cette zone géographique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2813
Giraud_mm
  16 janvier 2021
Ce numéro de la revue Dada s'intéresse aux civilisations précolombiennes qui occupèrent le sud du Mexiques jusqu'au 17ème siècle. Ces civilisations nous ont légué de nombreux objets d'art : statuettes et statues, bijoux, masques, mais aussi quelques écrits (codex).
Leur présence est également attestée par de nombreux vestiges architecturaux, notamment des pyramides (grand souvenir de ma visite de la cité de Teotihuacan, près de Mexico, et de ses deux pyramides du Soleil et de la Lune !) et quelques temples.
Ce numéro de la revue m'a moins enthousiasmé que les précédents, peut-être parce qu'il ne fait qu'effleurer un sujet que je connaissais déjà un peu ? Il a en tous cas réveillé en moi de bons souvenirs et donné envie d'en savoir plus. Alors à quand des numéros de revue plus ciblés sur l'une ou l'autre civilisation ?
Lien : http://michelgiraud.fr/2021/..
Commenter  J’apprécie          300
Niele
  16 juin 2021
Dada, c'est quoi ? Honnêtement, je ne connaissais pas, et je regrette de ne pas avoir connu plus tôt. Dada, c'est une revue d'art pour toute la famille, il contient un dossier thématique, deux ateliers d'expérimentation pour comprendre l'univers de l'artiste à travers différentes techniques, un ABCD'art qui explique le vocabulaire utilisé et les notions du thème et des actualités artistiques. Et je dois dire aussi qu'il n'y a pas de pub ! Ça c'est vraiment agréable !
Le numéro de janvier que j'ai reçu, (merci Masse Critique) présente l'art méso-américain et plus précisément aztèque, maya, olmèque entre autre. Pas d'Incas, bien oui, eux sont sud-américains, entre nous, je les avais tous mis jusqu'à maintenant dans le même panier. Maintenant je sais que la Méso-Amérique (ou Amérique centrale) s'étend du Mexique au Guatemala et au Belize. Tout ça est très bien expliqué dans la revue, de même qu'une frise présente les époques où ont vécu les peuples étudiés.
Les explications sont très claires et détaillées. Les chapitres sont bien définis, bien découpés, impossible de s'emmêler les pinceaux. C'est vraiment aéré et agréable à lire. Je regrette un peu la taille des images des objets, trop petite, on ne peut pas toujours bien apprécier les détails décrits dans le texte.
J'ai mis en pratique un des ateliers proposés avec ma fille de 9 ans, il s'agit d'un calendrier maya. Pour l'autre mise en pratique, je n'avais pas à disposition l'argile nécessaire, (il s'agissait de réaliser un vase en poterie), donc à tester par la suite. le calendrier est simple, adaptable selon l'âge de l'enfant, à créer avec du matériel facile à trouver chez soi. Rien d'irréalisable même si on a plusieurs mains gauches.
Je suis donc convaincue par la revue, vous pouvez aller visiter le site, https://revuedada.fr/ , où quelques ateliers sont mis à disposition.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Lune
  09 février 2021
Voyage parmi des peuples qui restent toujours mystérieux.
Représentations, constructions, coutumes, tout suscite notre curiosité et amène une découverte simple mais efficace d'une culture éloignée de la nôtre et pourtant avant-gardiste sur bien des points (écriture...).
Comme toujours, la Revue Dada (jeunes et moins jeunes) apporte explications, un abcd'art bien utile, des illustrations qui agrémentent le texte et permettent de comprendre ce qui nous est raconté.
Commenter  J’apprécie          70
Atasi
  16 juin 2021
Ce numéro de Dada offre une excellente introduction sur les civilisations anciennes de l'Amérique Centrale et du Sud de l'Amérique. Qui étaient-ils ? Quel héritage ont-ils laissés ? Quelle étaient leur vie ? ..
C'est une véritable invitation à la découverte des mayas, olmeques ... grâce à de nombreuses illustrations et des textes simples.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ZilizZiliz   27 mars 2021
On retrouve aussi chez tous ces peuples [de Méso-Amérique] des divinités communes et une même passion pour ce qu'on a appelé 'le jeu de balle'. En quoi consistait-il ? C'est un étonnant mélange de sport et de rituel. Deux équipes s'affrontaient sur un grand terrain. Le but était de renvoyer la balle - qui pouvait peser plus de trois kilos - dans le camp adverse, mais sans la toucher avec les mains ou les pieds. Les frappes se faisaient avec les coudes, les genoux ou les fesses ! Et il ne fallait surtout pas la faire tomber, car ce mouvement de va-et-vient symbolisait celui du soleil. Pour se protéger, les joueurs portaient des genouillères et une large ceinture de cuir (...). Mais à la fin de certaines parties, cela n'empêchait pas les vaincus d'être sacrifiés aux dieux.
(p. 8)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ZilizZiliz   27 mars 2021
Vous en connaissez beaucoup, des sculptures figurant des émotions franches ? Dans l'art méso-américain comme ailleurs... La région du Veracruz se démarque, avec ces milliers de statuettes hilares qu'on y a retrouvées. Ce 'sonriente' - personnage qui sourit - tient un instrument de musique d'une main et salue de l'autre. Serait-il prêt à célébrer un événement ? (...)
D'autres 'sonrientes' ont été mis au jour dans des sépultures, adossés à des crânes ou des os. Quel curieux voisinage ! Réunir le rire et la mort peut sembler inattendu, presque tabou... du moins en Europe. Mais pas au Mexique, où la célébration des ancêtres tient une place majeure, hier comme aujourd'hui.

-----

• Figure souriante, vers 600-900 - céramique - New York, The Met Fifth Avenue
>> https://www.metmuseum.org/art/collection/search/313386
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
NieleNiele   16 juin 2021
Dans les civilisations précolombiennes, la mort était aussi importante que la vie. Loin d'être considérée comme une triste fin, il s'agissait d'une étape minutieusement préparée. Masques, bijoux, statues...
Commenter  J’apprécie          11

autres livres classés : amérique centraleVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus