AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782718607801
127 pages
Éditeur : Galilée (14/11/2008)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :

Édité pour la première fois en 1975, à l'occasion de l'exposition du musée des Arts décoratifs qui présentait les documents du fonds photographiques de Paul Virilio, Bunker archéologie est à l'origine des recherches sur les fortifications de la Seconde Guerre mondiale.

Monuments du péril d'une époque lointaine où l'Europe s'enfermait de toutes parts, les blockhaus du murs de l'Atlantique illustrent aujourd'hui l'illusion des remparts, en ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Charybde2
  07 mai 2016
Penser l'évolution de la guerre à partir des caractéristiques architecturales du mur de l'Atlantique
Sur mon blog : http://charybde2.wordpress.com/2016/05/07/note-de-lecture-bunker-archeologie-paul-virilio/
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Charybde2Charybde2   07 mai 2016
Pendant ma jeunesse, le littoral européen était interdit au public pour cause de travaux ; on y bâtissait un mur et je ne découvris l’Océan, dans l’estuaire de la Loire, qu’au cours de l’été 1945.
La découverte de la mer est une expérience précieuse qui mériterait réflexion. En effet, l’apparition de l’horizon marin n’est pas une expérience accessoire, mais un fait de conscience aux conséquences méconnues.
Je n’ai rien oublié des séquences de cette invention au cours d’un été où la paix retrouvée et l’interdiction levée réalisaient pour moi un seul et même événement. Les barrières enlevées, chacun était désormais libre d’aborder au continent liquide ; les occupants s’en étaient retournés dans leur hinterland natal, abandonnant, avec leur chantier, leurs outils et leurs armes. Les villas du front de mer étaient vides, on avait fait sauter tout ce qui obstruait le champ de tir des casemates, les plages étaient minées et les artificiers s’activaient à rendre l’accès à la mer possible, ici et là.
Le sentiment le plus clair était encore celui de l’absence : l’immense plage de La Baule était déserte, nous étions moins d’une dizaine sur l’anse de sable blond, les rues étaient dépourvues de tout véhicule ; c’était une frontière qu’une armée venait à peine d’abandonner et la signification de cette immensité marine était inséparable pour moi de cet aspect de champ de bataille déserté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Charybde2Charybde2   07 mai 2016
La construction des infrastructures stratégiques et tactiques au cours des âges n’est en fait qu’une « archéologie de la rencontre brutale » ; de l’impact à la collision et au télescopage autoroutier, l’infrastructure stockait le duel (l’échange de mauvais procédés avant celui du commerce). La voie stratégique, par son raccourci, exprime le premier moment d’une contraction du monde qui ne s’achèvera qu’avec la puissance des instruments scientifiques de la guerre moderne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Charybde2Charybde2   07 mai 2016
Cette immensité du projet, voilà bien ce qui dépassait le sens commun ; la guerre totale était ici révélée dans sa dimension mythique. Le parcours que je commençais d’entreprendre alors, sur les glacis de la Forteresse Europe, allait m’initier à la réalité de la géométrie d’Occident et à la fonction de l’équipement des sites, des continents, du monde.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Paul Virilio (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul Virilio
Paul Virilio : "Je crains que le nihilisme ne revienne en ayant un programme de la fin" .Paul Virilio en mai 2004 sur France culture
autres livres classés : systèmeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Il était une fois ?

Il était une ...

foi
foie
fois

9 questions
59 lecteurs ont répondu
Thèmes : orthographe , français , comptinesCréer un quiz sur ce livre