AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2368410031
Éditeur : Arvensa Editions (01/01/1736)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Le Mondain est un poème formé de décasyllabes où Voltaire fait l’apologie du luxe (« Le superflu, chose très nécessaire »), et évoque la vie d’Adam.
Il scandalise à Paris les milieux jansénistes. Prévenu, Voltaire s’enfuit en Hollande par crainte des représailles.
Ce poème prend à contre-pied les croyances, les valeurs religieuses qui fondent l'idée du bonheur sur l'austérité et le sacrifice. Avec fantaisie, humour et même un certain désir de provocati... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
MahaDee
  12 février 2019
Dans ce court poème Voltaire fait l'apologie du luxe, de la mollesse et des plaisirs de son temps par opposition à la vie austère, de sacrifice, prônée par les jansénistes bien-pensants.
Pour étayer son propos et par opposition au luxe de son époque il va jusqu'à présenter le jardin d'Eden et Adam et Eve comme des ignorants à qui manquaient l'industrie et l'aisance.
Le texte est plein d'humour et le ton fantasque, mais c'est avant tout une provocation dont Voltaire comprend qu'elle peut lui coûter cher et qui le pousse à s'exiler au Pays-Bas pour éviter les représailles.
Cette édition est augmentée de plusieurs textes : lettres et réponses aux critiques faites au poème "le mondain". Cette matière supplémentaire qui contextualise la lecture, la rend encore plus intéressante.
Commenter  J’apprécie          220
Virgule-Magazine
  09 mars 2016
Voltaire déclenche un scandale, en 1736, avec le Mondain, un poème où il fait l'éloge des plaisirs terrestres et du luxe (ce qui choque les dévots, c'est-à-dire les gens qui pensent que les plaisirs détournent les hommes de Dieu et de la religion).
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MahaDeeMahaDee   12 février 2019
Parlant d'Adam et Ève :

Il leur manquait l'industrie et l'aisance :
Est-ce vertu ? C'était pure ignorance.
Quel idiot, s'il avait eu pour lors
Quelque bon lit, aurait coucher dehors ?
Commenter  J’apprécie          80
Virgule-MagazineVirgule-Magazine   09 mars 2016
J’aime le luxe, et même la mollesse,
Tous les plaisirs, les arts de toute espèce,
La propreté, le goût, les ornements  :
Tout honnête homme a de tels sentiments.
Il est bien doux pour mon cœur très immonde
De voir ici l’abondance à la ronde,
Mère des arts et des heureux travaux,
Nous apporter, de sa source féconde,
Et des besoins et des plaisirs nouveaux.
L’or de la terre et les trésors de l’onde,
Leurs habitants et les peuples de l’air,
Tout sert au luxe, aux plaisirs de ce monde.
Ô le bon temps que ce siècle de fer  !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Voltaire (84) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Voltaire
À Mme Du Châtelet, Voltaire lu par François Marthouret
autres livres classés : austéritéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

les aventures de Candide...

Quel est le nom du grand amour du héros ?

Radegonde
Cunégonde
Frédégonde
Brunehaut

9 questions
544 lecteurs ont répondu
Thème : Candide de VoltaireCréer un quiz sur ce livre