AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782361180232
50 pages
Éditeur : Zéphyr Editions (19/05/2011)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Août 1914, l'Europe est en pleine ébullition, la guerre s'installe sur le territoire français. Gavin et Andy rejoignent le nord de la France, intégrés au Squadron 6 du Royal Flying Corps. La bataille du ciel se met en place. Colleen et Al Mosley, tous deux employés par le Daily Mail, mènent leur enquête sur Lord Ascott. Elle les mène jusqu'en Allemagne.

Au printemps 1915, Roland Garros met au point la technique de la mitrailleuse synchronisée sur son... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Alfaric
  31 janvier 2016
Les auteurs de la série "Le Vol des anges" se proposent de retracer les premières de l'aviation à travers le destin d'une famille écossaise. L'entreprise est sympathique, mais…
J'ai trouvé cela simple, voire basique parfois, à tous les niveaux : personnages, histoire, narration, dessins (la guerre des clones et les mâchoires prognathes), encrage (qui manque de finesse, ça c'est clair), colorisation (ah les couleurs numériques tape à l'oeil !). Fort heureusement les appareils eux ont droit à la part belle, mais c'est encore heureux quelque part… Alors je ne sais pas si les auteurs manquaient d'ambitions et/ou de talent, ou si on a choisi la simplicité pédagogique pour toucher un large public, si on a choisi la simplicité pour cibler une public jeune ou si on a choisit la simplicité pédagogique en se calquant sur les standards du monde des comics (parce qu'il y a quelques scènes qui rappelle le travail des auteurs à la Rob Liefeld : efficacité maximale, quitte à supprimer les arrière-plans et toutes les formes d'approfondissement).
Je n'ai absolument rien contre le monde des comics, mais au vu du prix des BD franco-belges j'attends une plus value correspondante à la présence bien moindre de contraintes éditoriales et temporelles : un dessinateur européen doit aller plus loin en 2 ans qu'un dessinateur américain en 2 mois, pour moi cela va de soi…

Dans ce tome 3 intitulé, "Zeppelin sur la Tamise", les graphismes s'améliorent agréablement et l'histoire devient plus intéressante, drame de la Première Guerre Mondiale oblige… Sauf qu'on pioche allègrement dans les archétypes :
- la jeune stagiaire féministe et le brillant journaliste machiste
- le pacifiste qui veut rester à l'arrière mais qu'on oblige à allez au front
- le vieux briscard qui veut aller au front mais qu'on oblige à rester à l'arrière
- les jeunes recrues qui partent à la guerre la fleur au fusil sans comprendre l'horreur qui les attend
… Tout ça, je l'ai déjà vu cent fois, et pour que cela marche il faut prendre son temps pour approfondir les personnages et donner du sens aux situations, ce qui n'est pas absolument pas le cas ici puisque qu'en 48 pages on rajoute aussi le duel entre Roland Garros et Anthony Fokker, celui entre Gavin Murray et Kurt Reichmann, ainsi qu'une histoire d'espionnage qui finit en cavale avant de lorgner sur "La Grande Evasion"…
Ce n'est qu'à la fin de ce tome que j'ai compris que Colleen était la fille de Sean et Walter le beau-père de Sean : j'aurais dû le deviner avant, mais est-ce que cela aurait vraiment alourdi les phylactères que d'utiliser au moins une fois les mots « soeur », « fille », « gendre », « beau-père » et « grand-père » ?
Les scènes de batailles aériennes sont multiples et assez cool avec un découpage dynamique qui n'hésite pas à s'étaler sur des doubles pages, mais il y a plein de trucs poussifs qui m'ont sorti de l'histoire : le sang qui ressemble à du ketchup des années 1970, Mosley le journaliste espion stéréotypé, le patron de presse alter ego de J. Jonah Jameson dans Spiderman qui ne connait pas Colleen mais qui trouve qu'elle ressemble à sa mère, cette explication comme quoi les tranchées ont été creusées pour ralentir la progression allemande, ces uniformes de prisonnières à décolleté plongeant (fanservice parfaitement balourd donc parfaitement inutile), Kurt que tout le monde reconnaît au premier coup d'oeil dans les gunfights aérien (son avion n'a aucun distinction autre qu'être allemand : ils ont la vue fine dans l'aviation !), ou Gunther le neveu d'un ponte de l'aviation qui se retrouve gardien de prison juste au bon moment et au bon endroit pour faire évader Colleen… Et puis des raccourcis un peu coupable aussi, mais en fait c'est surtout la partie espionnage qui ne tient pas debout : on dirait un vieux pulp avec le héros macho qui emmène en mission dans le IIe Reich la demoiselle qui va forcément se retrouver en détresse, qui se fait passer pour un touriste suisse (en pleine guerre, vachement crédible ! ^^) avant de galoper vers la frontière hollandaise avec des chevaux volés à des policiers teutons (bravo la discrétion ! ^^), pour se retrouver trois jours plus tard enfermé à la frontière avec la Russie dans la prison mixte de Zorndorf… C'est dommage, il y avait mieux à faire pour mettre en valeur les drames subis par la famille Murray !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   15 février 2016
Comme vous le savez déjà, la guerre s’intensifie… Les Allemands ont envahi le Nord de la France. Nos troues sont un peu en difficulté… Il faut les retarder au maximum. Le meilleur moyen, à mon sens, c’est de développer notre force aérienne… La solution : construire de nouveaux appareils et avoir encore plus de pilotes polyvalents. Nous avons besoin de créer de nouvelles escadrilles de bombardiers et de chasse. C’est l’avenir de la guerre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
AlfaricAlfaric   11 février 2016
- La petit voudrait devenir journaliste. Je venais voir si tu en pouvais pas la prendre à l’essai. Elle sait écrire… Et elle a du caractère.
- Les temps sont un peu rudes, je vais voir ce que je peux faire… Une jeune femme, sur le terrain, c’est pas évident…
- Vous savez Monsieur Moore, on vit au vingtième siècle.
Commenter  J’apprécie          120
AlfaricAlfaric   14 février 2016
Vous savez bien que la situation est bloquée des deux côtés… Les Alliés et les Allemands multiplient les offensives dans la Somme, en Champagne pour un résultat insignifiant à part empiler les cadavres. Ne parlons même pas de l’artillerie qui tue nos propres hommes. A ce rythme, elle risque de durer longtemps cette guerre...
Commenter  J’apprécie          60
AlfaricAlfaric   01 février 2016
Une bonne investigation déroge parfois à certaines règles de bonne conduite.
Commenter  J’apprécie          80

autres livres classés : aviationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2215 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre