AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782075130172
512 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (03/10/2019)

Note moyenne : 3.12/5 (sur 54 notes)
Résumé :
Nimue a échappé au massacre de son village. Sa mère, avant de mourir, l'a chargée d'une mission : remettre l'épée du pouvoir à Merlin, le sorcier redoutable.
Accompagnée d'Arthur, faux chevalier menteur et séducteur, Nimue sent grandir en elle la magie noire et ancestrale de l'épée. L'arme fait d'elle une combattante féroce, rebelle et le seul espoir de son peuple : la Sorcière Sang-de-loup.
Mais Nimue n'est qu'à l'aube de son destin.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
Ophelien
  25 novembre 2020
Nimue est une jeune fille qui a vu son village entier se faire massacrer par les Paladins rouges, des fanatiques qui exterminent tous les peuples qui ne ressemblent pas aux humains. Elle va également voir mourir sa mère qui va lui confier une épée aux étranges pouvoirs et qui lui demande de rejoindre "Merlin" le plus vite possible.
Nimue va alors démarrer une course folle, et apprivoiser de plus en plus cette lourde épée qui lui insuffle courage et force. Sur son chemin elle va croiser plusieurs personnes qui vont l'aider dans sa quête : Arthur, Morgane, ainsi que différents clans de Faë, ces êtres féeriques que les Paladins rouges traquent sans relâche.
J'ai bien aimé cette histoire, qui ne nous laisse pas une minute de répit ! de l'action sans arrêt, c'est bien rythmé et on ne s'ennuie pas. J'avais l'impression quand même de lire un scénario tellement c'était visuel et rapide au niveau des actions (en même temps j'ai appris après-coup que Thomas Wheeler est scénariste donc ça s'explique ). J'ai vraiment l'impression que cette histoire a été écrite pour être adaptée à l'écran.
J'ai retrouvé avec plaisir les personnages de la fameuse légende.
Les seuls points négatifs sont pour moi :
- un léger manque de profondeur pour les personnages. Il y'en a beaucoup et de très différents et rien n'est vraiment approfondi.
- Des situations un peu bébêtes, où on voit clairement que le public visé est jeune, alors qu'à l'inverse parfois c'est très violent.
- Pas assez d'explications sur l'origine de cette guerre, de cette haine pour les Faë, sur les différents peuples.
Bref on reste dans l'action, et parfois ça manque cruellement de descriptions.
Je n'ai pas aimé du tout les illustrations et la couverture. Je n'adhère pas au trait du dessinateur et j'ai trouvé les dessins incohérents la plupart du temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Ewylyn
  09 avril 2020
J'ai mis du temps à lire ce roman, mais il est génial ! Disons qu'il est si sombre que je savourais les chapitres en prenant mon temps ; si j'avais lu d'une traite, j'aurais peut-être fait une overdose et je sais que j'aurais moins aimée. En tout cas, l'expérience était top, l'univers est fascinant et je suis impatiente de découvrir la série Netflix qui va en découler.
C'est une réécriture du mythe arthurien est incroyable, il ne faudra s'attendre à une réécriture classique, parce que tous les repères sont brisés, renversés et chamboulés. Chaque référence, personnage est présent, mais travaillé, exploité de manière à se réinventer, à nous surprendre. Il est certain que les choix de Thomas Wheeler ne plairont pas à tout le monde, j'ai plus d'une fois été déstabilisée par cette version de la légende arthurienne. Au final, je ressors envoûtée, charmée par l'audace et le culot, curieuse de voir jusqu'où toute cette réinvention ira.
L'histoire nous projette auprès de Nimue, une jeune adolescente qui voit sa vie changer le jour où son village et les siens se font massacrer par des Paladins rouges. Sur sa route, elle va croiser Arthur, Gauvin, Morgane ou encore Merlin à qui elle doit transmettre une épée terrifiante et puissante. L'intrigue est très sombre, violente et meurtrière ; tous les coups sont permis, les héros ne sont pas des saints et les antagonistes sont humains. A plusieurs reprises, j'avais la sensation que les personnages avaient cette capacité à être le pire et le meilleur, bons et mauvais, amis et ennemis. L'intrigue explore la magie, la guerre, le fanatisme religieux, les joutes de pouvoirs, les coups de poignards dans le dos, la lâcheté et le courage, la mort et la part d'ombre en nous.
L'histoire est efficace, simple et complexe. Simple, car Nimue doit apporter une épée à Merlin. Complexe, parce qu'elle croise des personnages ou groupes de personnages convoitant cette épée, symbole de pouvoir. « Qui brandira l'épée du pouvoir sera le seul vrai roi ou la seule vraie reine » et cela se voit en chaque chapitre. Nimue est directement ou indirectement la proie d'éléments se liant devant ou derrière elle. Et mine de rien, ce tapis une fois tissé devient une fresque captivante, dense, nerveuse et tendue, où tout est possible, même le pire. Cette fin était mémorable, percutante et donne très envie d'en savoir davantage. L'histoire offre dans ce premier tome des intrigues intéressantes et sait parfaitement remplir son rôle d'introduction tout en donnant une histoire particulière.
L'ambiance m'a de suite attrapée et tenue en haleine jusqu'au bout. le ton est mature, la guerre et la mort, le poison et les ombres donnent une saveur amère, violente au récit. L'humour est lui aussi grinçant, il n'y a nulle place à la folie, à la gaieté et à la joie, les âmes sensibles devront également s'abstenir de se plonger dans ce récit où le sang coule à flot. le texte est signé par Thomas Wheeler, les mots sont fluides, percutants, moderne avec un certain soin dans les descriptions, dans les dialogues. J'ai trouvé le texte travaillé et agréable à lire, prenant et facilement imaginable, c'est un style très cinématographique. On s'imagine de suite les personnages, les lieux, les émotions… Par ailleurs, les illustrations sont très intéressantes. le style est percutant, parce qu'il est très loin de ce que j'aime d'ordinaire. Je dois même avouer qu'il est dérangeant, mais ce qui est dingue, c'est qu'il est parfait pour le récit. C'est très graphique, les traits nous délivre des personnages, des morceaux d'objets ou de décors que j'ai apprécié voir. Les illustrations m'ont d'une certaine façon intriguée, fascinée et les planches couleurs sont très jolies.
Les personnages sont passionnants, attachants à leur manière parce qu'ils sont vibrants, peu importe le rôle qu'ils ont, c'est intéressant. Surtout que l'histoire ne leur épargne rien. Je serais bien en peine de citer un chouchou, d'en citer un plus “gentil” qu'un autre… Nimue est à la fois agaçante et force l'admiration, elle apprend à devenir indépendante, courageuse, altruiste, elle est rebelle et têtue, inconsciente. J'ai eu beaucoup d'affection pour Merlin, son histoire, son intrigue, sa personnalité. Les Paladins rouges avec le père Carden à leur tête, le Moine Larmoyant, ces antagonistes sont glaçants et passionnants pour les débats qu'ils entraînent. Uther et les personnages gravitant autour de lui sont eux aussi intéressants. J'ai hâte de découvrir – pour les survivants – ce qu'ils vont nous réserver par la suite.
En conclusion, ce premier tome est captivant pour ma part. A petite dose, j'ai appris à apprécier ce qui dérangera bien des personnes. L'univers est violent et sombre, l'atmosphère est tendue et nerveuse, cette réinvention du mythe arthurien est percutant et atypique. Ce qui me dérangeait a fini par capter mon intérêt et par curiosité, par fascination, tous ces éléments devinrent des points d'accroche qui font le charme de cette série qui s'annonce intéressante. J'ai adoré l'écriture, les choix faits sur la légende arthurienne ou sur les dessins, j'ai adoré découvrir chaque personnage. L'intrigue est dense, fouillée tout en étant simple, efficace et fluide, je suis curieuse de découvrir le prochain opus.
Lien : https://la-citadelle-d-ewyly..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Carole94p
  15 septembre 2020
Quand j'ai commencé la série Cursed sur Netflix j'ai apprécié l'ambiance qui y régnait et j'ai trouvé l'univers assez intéressant ensuite j'ai eu l'opportunité de découvrir le livre, j'ai donc arrêté la série afin de lire avant le roman (parce que personnellement, je préfère lire un roman avant de le voir sur écran). . de plus, je n'avais jusqu'à maintenant pas lu du roman abordant les légendes Arthuriennes alors c'était l'occasion de découvrir ça.

Le début de Cursed est assez complexe. L'univers promet de belles surprises. Pourtant je trouve que les descriptions sont assez maigres et auraient été encore plus fascinantes si elles avaient été un peu plus conséquentes. Car avec un univers comme celui-ci, le paysage dans lequel évolue nos personnages joue un rôle. Forte heureusement pour moi j'avais déjà commencé la série et avais une idée globale de l'ambiance qui régnait dedans.

Lorsque j'ai commencé ma lecture de Cursed, j'ai été assez surprise. Les événements ne sont pas forcément dans le même ordre et certains faits sont même différents. C'est assez étrange puisque le roman et l'adaptation ont été quasiment faits simultanément. L'un des éléments qui m'a le plus choqué concerne Arthur. Alors que dans la série, Arthur vole l'épée à Nimué, pour des raisons qui lui sont propres dans le livre il n'est jamais question de cela. Bien au contraire, il épaule Nimué du début à la fin. Et certes il a parfois l'habitude de fuir un peu mais en aucun cas, il ne vole notre héroïne. C'est un véritable soutien et un "ami" fidèle. Au même titre que le personnage de Morgane qui est n'est pas vraiment pareil. La jeune femme à depuis longtemps quitter le couvent et se révèle être un guide pour le peuple faes et soutien activement la rébellion en marche et revanche, tout comme Arthur, elle est humaine... Enfin, le personnage de Soeur Iris, bien plus sournoise et cruelle que dans la série, la Petite Faucheuse est particulièrement douée pour l'infiltration.
L'héroïne, Nimué est à la fois courageuse et très naïve. On sent sa volonté de remettre l'épée à Merlin puisque c'était la volonté de sa mère mais en même temps elle est assez malléable et ses rencontres la font changer d'avis assez fréquemment. Je pense notamment à Morgane et Gauvain qui ont une influence sur elle. Dans l'ensemble je dirais que les personnages ne sont pas assez travaillés en profondeur pour qu'on s'attache à eux. Avec tout ce qu'ils traversent, je m'attendais à m'attacher particulièrement à l'un d'entre eux mais non. Les personnages réservent leurs lots de surprises et j'ai davantage apprécié le Moine Larmoyant, Écureuil ou Arthur que l'héroïne en elle même.
L'univers est plutôt bien travaillé. On sent que l'auteur, Thomas Wheeler est également scénariste et producteur. Et que son récit se prête aisément à une adaptation. D'ailleurs je trouve que le rendu au niveau du décor est vraiment top dans la série. En revanche, je suis moins fan de la plume en elle même. le roman est sombre, sanglant et autant je suis habituée à voir des choses gores à l'écran autant à l'écrit je trouve ça d'autant plus difficile.
Cette édition de Cursed est agrémentée d'illustrations de Frank Miller, bien connu. Personnellement, je ne suis pas sensible à ceux présents dans le roman et j'avoue ne pas les avoir franchement apprécié. Mais je ne doute pas qu'ils plairont à d'autres.
Cette petite brique se lit assez rapidement. Il est vrai que les événements s'enchaînent et la quête de Nimué est périlleuse. le lecteur n'a pas de répit et la suit au fil des chapitres sans difficultés. Je trouve l'histoire intéressante et moi qui connaît peu les légendes j'ai apprécié découvrir cela a travers Cursed. Cursed est un roman intriguant, sombre et intéressant. J'ai apprécié cette immersion dans les légendes arthuriennes mais regrette le manque d'empathie pour les personnages et la plume de l'auteur, plus visuelle que profonde.
Lien : http://www.my-bo0ks.com/2020..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
fantasticreadings
  12 septembre 2020
Honnêtement j'étais impatiente de lire ce livre. Étant très attiré par tout ce qui a trait à la mythologie ou aux légendes je trouvais le pitch parfait et très attrayant.
Malheureusement j'ai placé la barre de mes attentes trop haute et j'ai été déçue.
L'histoire à une ambiance incroyable et le scénario en lui-même à un vrai potentiel mais deux choses en particulier m'ont refroidie. Je trouve que le livre manque déjà de descriptions et d'explications. Cette réécriture des légendes arthuriennes amène des nouveautés qui peuvent être complexes à assimiler et à retenir notamment aux niveau des différents peuples Faë qui sont seulement survolés alors qu'ils sont le coeur de l'histoire. Les différentes forces qui s'affrontent en plus des Faë ne sont pas non plus très riches en terme d'informations : on ne peut pas dire qu'on sait énormément de choses à propos des Paladins Rouges mis à part leur folie destructrice et leur adoration divine, la même chose pour la cour d'Uther Pendragon et ne parlons même pas des Vikings qui eux sont quasi inexistants. le deuxième point qui m'a dérangé c'est la vision manichéenne de l'histoire. Nous avons d'un côté les gentils Faë menés par leur héroïne la brave et intrépide Nimue et de l'autre les méchants Paladins Rouges qui n'apportent que le mal et la destruction ou encore les méchants légèrement-moins-méchants-mais-toujours-quand-même hommes qui laissent le mal se perpétrer et ne souhaitent que le pouvoir. Et je caricature à peine. J'attendais de ce roman plus de profondeurs. Même les personnages en manquent et plus j'ai progressé dans ma lecture plus j'ai ressenti cette frustration de tout survoler sans jamais vraiment rien creuser.
Une chose que j'ai aimé par contre (un peu de positif enfin ahah) c'est le rôle de l'épée dans l'histoire. On connaît tous Excalibur (d'ailleurs je crois que ce nom n'est même pas mentionné une seule fois dans le livre, on l'appelle l'épée des premiers hommes) et on l'associe à quelque chose de positif, une arme qui verra la montée au pouvoir d'un roi bon et juste. Ici on a affaire à un objet qui tourne plutôt à la malédiction puisqu'il apporte le sang et en grande quantité. C'est une épée qui a on peut le dire une conscience propre qui recherche la puissance au travers de son propriétaire et qui peut rapidement avoir des conséquences désastreuses. Je trouvais ça très intéressant de donner cet aspect à cette arme souvent synonyme de Bien.
Malgré tout ça j'ai quand même passé un bon moment à lire même si la frustration que j'ai ressentie à la fin éclipse presque totalement ce ressenti positif.
Je pense que bientôt je vais me lancer dans la série qui comblera peut-être les vides du livre (je l'espère 😂)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
manon08440
  11 octobre 2020
Je voulais absolument lire le bouquin avant d attaquer la série télévisée, afin de m imprégner de l univers.
C est une belle découverte, mais je n ai pas été transporte du fait de la narration que j ai trouvé simple. Ca manque de détails, de nous poser le décor, les faits historiques... on nous sort des faits a la suite sans comprendre vraiment les tenants et aboutissants. Et bien sûr, le personnage de Nimue ne m a pas plut, sa personnalité m a exaspéré à de nombreuses reprises.
Commenter  J’apprécie          90


critiques presse (1)
Elbakin.net   09 novembre 2020
Quoi que l’on pense de sa déclinaison en série TV, Cursed échoue en l’état à atteindre un seul de ses objectifs (distraire, toucher le lecteur, le faire réfléchir, etc, etc…) car demeurant bien trop brouillon de bout en bout.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
lenoutelenoute   16 août 2020
Le visage d'une jeune fille venait d'apparaître dans l'eau. Une beauté parfaite. Des traits délicats de poupée. Ses cheveux flottaient autour d'elle et ses pupilles captaient des reflets d'un vert surnaturel. L'homme eut à peine le temps de penser aux nymphes des contes païens. Il ouvrit la bouche pour dire quelque chose, mais une puissante lame argentée lui perfora le menton pour ressortir par le sommet de son crâne. Avant de sombrer à nouveau sous l'eau. Le paladin flotta quelques instants à la surface, le tête ruisselante de sang, avant de sombrer à son tour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
LadyNephtysLadyNephtys   11 novembre 2020
- Nous ne fuirons pas. Nous ne nous cacherons pas. Nous n'abandonnerons pas les nôtres. Honte à celui qui tourne le dos à son frère. Ou à sa sœur. Nous avons tous perdus des mères, des fils, des amis. Nous n'avons plus que nous-mêmes. Nous sommes le dernier rempart entre la survie de notre espèce et son annihilation. Nos langues, nos traditions, notre histoire... il n'y a que nous pour empêcher les flammes de Carden de tout emporter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
faelifaeli   26 janvier 2020
- J'ai des exigences, moi ? s'étonna Nimue.
- Bien sûr que oui. Tu es la Sorcière Sang-de-Loup et tu possèdes la Dent du Diable. Cela te donne un pouvoir incroyable. Et le pouvoir est la seule chose que convoitent les hommes. (...) Tu es tout à fait en position de négocier, Nimue.
Commenter  J’apprécie          20
faelifaeli   26 janvier 2020
Lady Marion prit un air pensif.
- Pourquoi une femme ne pourrait-elle pas s'asseoir sur un trône ?
L'adolescente saisit sa coupe de vin. Sa main tremblait.
Marion la couva d'un regard bienveillant.
- Ce que vous avez fait pour votre peuple force l'admiration, dit-elle.
Commenter  J’apprécie          20
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   25 novembre 2019
Encore étourdie, elle se releva parmi les bûches éparpillées et découvrit la scène d'horreur autour d'elle : les Sages du village brûlés vifs sur des croix en flammes, les enfants qui pleuraient dans la boue, toutes les huttes incendiées, les chiens qui reniflaient les cadavres au milieu de la route...
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : légendes arthuriennesVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1606 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

.. ..