AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9791025746226
370 pages
Editions addictives (03/04/2019)
4.09/5   37 notes
Résumé :
L'extase a ses raisons que le coeur ignore... Lake est artiste, fantasque, libre. Et elle ignore tout de la sensualité. Jarden est froid, mystérieux, dominateur. Et il est troublé pour la première fois depuis longtemps. Entre eux se noue un contrat aussi sulfureux qu'inquiétant, et Lake est entraînée dans un monde qui la dépasse, un monde qui va la changer : un monde de plaisir, de cruauté, de raffinement et de dangers. Car Jarden porte un masque et, à trop vouloir ... >Voir plus
Que lire après Apprends-moi : Dominant BossVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
4,09

sur 37 notes
5
12 avis
4
5 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Il faut quand même que je vous dise qu'il m'a fallu lire l'épilogue pour comprendre que Jarden Pearson héros de ce livre était le même Jarden que celui présent dans Immoral. En effet ce roman narre l'histoire du grand frère d'Isobel Pearson alias Izzie qu'on a pu découvrir l'été dernier. Cette histoire est antérieure à Immoral et je pense que c'est pour cela que je n'ai pas fait le lien immédiatement car Izzie à 15 ans et est en internat rien à voir avec sa situation dans Immoral.

Revenons à nos moutons. Lake est une jeune femme qui vient d'un village perdu en Californie. Elevée par des parents Hippies et passionnés d'arts, elle a eu une enfance libre où elle a pu exploiter tout ce qui l'entourait pour trouver sa voie. Elle vit depuis 4 ans à New York pour ses études d'arts à Steinhardt dans une colocation avec sa meilleure amie excentrique Gigi. C'est cette dernière qui lui trouve un job au sein de l'entreprise Venus dans laquelle elle travaillait auparavant. C'est le jackpot pour Lake, les horaires s'adaptent à son emploi du temps de la fac, c'est bien payé et il consiste à s'occuper des plantes de propriétaires riches qui n'ont pas le temps de le faire dans une townhouse. Arrivé sur place, c'est Mason Ward qui lui ouvre la porte de la demeure et lui fait visiter tout en lui montrant dans quelles pièces et de quelles plantes elle doit se charger. Il la met à l'aise, il est très avenant et charmeur. Elle fait la rencontre de Nathalie, la chef cuisinière avec qui elle sympathise de suite. Cependant à la fin de la visite de cette maison ahurissante bourrée de peintures d'artistes renommés qu'elle admire, elle se rend compte qu'un étage lui est interdit et Mason lui annonce que c'est celui de son colocataire méfiant et que jamais elle ne doit y mettre les pieds. Elle obtempère et prend son premier service. Malheureusement, à la fin de celui-ci elle fait tomber un cendrier de marque qu'elle va devoir remplacer avant que l'un de ses patrons ne le remarque. Mais Jarden Pearson voit tout, il vérifie les caméras et remarque l'incident. Il va la confronter dès qu'elle remet les pieds à la townhouse et on peut dire que l'échange sera glacial et tendu malgré les tentatives humoristiques de Lake. Et pourtant par sa simple présence il éveil un brasier en elle et on apprendra qu'elle est loin de le laisser indifférent non plus.

Comment va-t-elle régler cette histoire ? Arrivera-t-elle à refouler son désir pour garder son job ? Jarden va-t-il tenter quelque chose ? Que cache-t-il derrière sa froideur et son control freak ? Un sombre évènement du passif de Lake définit ses actions mais de quoi s'agit-il ? Vont-ils céder à leurs envies ? Où cela va-t-il les mener ?

Ce roman traite du sujet du BDSM, du PDG milliardaire qui tombe amoureux de l'étudiante avec peu d'expérience alors oui vous me direz c'est du déjà vu et je vous l'accorde. Mais la plume de l'auteure apporte du renouveau à ce thème tant exploité et j'ai pris grand plaisir à découvrir cette histoire et ses héros. L'intrigue est bien menée, mouvementée et écrite sur plusieurs mois et c'est remarquablement bien pensé par Chloé Wilkox. J'étais tellement immergé dans leur histoire, comme un film qui défile qu'à la fin du roman je me suis dit Wow quel chemin parcouru par les héros ! C'est vraiment dingue et j'ai adoré cette sensation.

Lake étudiante en art vit à travers sa passion, elle a besoin de peindre pour se sentir complète et pour respirer. Elle est émue dès qu'elle peut observer les peintures des artistes renommés qu'elle aime le plus et a hâte de finir ses études pour se lancer dans cette vie qui lui plait tant. Elle profite de son nouvel emploi pour admirer les belles toiles présentes dans la demeure et s'en imprégner. Grande gueule et pleine de vie, elle ressent chaque émotion pleinement et profite de chaque instant avec sa meilleure amie Gigi qui l'a aidé à s'épanouir et à s'ouvrir. Elle est libre, indépendante et c'est ce qu'elle veut pour son avenir.

Jarden est le PDG de Ambrose Tech. Son entreprise utilise la nouvelle technologie pour nettoyer la planète de toutes pollutions et limiter les dégâts des concurrents malfaisants. Il est parti de rien, vient du côté sombre du Bronx et il s'en est sorti grâce à son QI impressionnant. Il s'est mis à coder très jeune et à hacker toute sorte de site pour réussir à quitter la misère. Puis il a bâti son entreprise et le voilà aujourd'hui multi milliardaire à faire le bien dans le monde. Mais il garde une part sombre en lui, qu'il musèle par son propre code de conduite et par le BDSM. Il est donc hyper control freak pour tout ce qui concerne sa vie. Son passif la rendu insensible, il ne ressent aucune émotion et est attiré par ceux qui les vive pleinement.

Ils étaient faits pour se rencontrer et pourtant rien ne sera simple entre eux. Ils sont l'opposé l'un de l'autre mais s'attirent irrémédiablement et ils ne peuvent renoncer à l'autre. Une lutte va s'engager fait de désir, de passion, d'initiation et de compromis. Et je peux vous dire que c'est très chaud sans être vulgaire. Ils se poussent à bout et pourtant font ressortir le meilleur chez l'autre. Lake va apprendre beaucoup de choses qu'elle ignorait sur elle-même et cela va la bouleverser. Plusieurs fois ils se repoussent pour mieux retomber dans les bras de l'autre. Et quand enfin l'avenir semble plus serein, le passé de Jarden va les rattraper et mettre en péril leur relation et surtout Lake.

Comme vous pouvez le constater, j'ai beaucoup aimé ma lecture. J'ai dévoré ce roman en quelques jours et il est pourtant conséquent mais je n'ai pas vu les pages défiler tellement j'étais immergée dans l'histoire. Mille émotions m'ont traversé au cours de la lecture si variés de l'étonnement à l'incompréhension, du désir à la colère et de l'amour à la haine tout y est pour passer un délicieux moment avec Jarden et Lake.

En soit une belle romance qui remplit tous les critères du genre tout en étant singulière. J'ai aimé la profondeur des héros, leur histoire et le chemin qu'ils ont gravis pour en arriver à cette fin. Chloé Wilkox me régale toujours autant et il me tarde de découvrir sa prochaine histoire. En attendant je vais à nouveau faire un tour au Texas et croquer Logan qui apparait dans l'épilogue.
Lien : https://auxrevesdesmots.com/..
Commenter  J’apprécie          10

Au premier abord le titre pourrait donner l'idée générale, le schéma d'un PDG milliardaire dominant adepte du BDSM et qui se chargera de l'initiation d'une jeune ingénue. le Boss en question en rappelle un autre : Mr Grey (Mmmm... Christian ! Oups, je m'égare là!) Je disais donc,il s'agit d'un jeune chef d'entreprise, riche, beau, tourmenté, dénué de sentiments adepte de la soumission de ses partenaires. L'allusion est évidente mais je crois que la comparaison s'arrête là ! On le devine tout de suite beaucoup plus sombre et torturé, vraiment différents de bien des personnages masculins de romance.
Jarden Pearson est un patron autoritaire presque tyrannique dont le surnom affectueux donné par son meilleur ami est « Wicked » (tordu) c'est dire ! Il est craint de tout ses employés, qu'il n' a aucun remord à faire virer soit dit en passant. C'est une véritable énigme, informaticien de génie dont personne ne sait rien, qui a su monter et développer sa propre entreprise. Amateur d'art et collectionneur pourtant incapable de ressentir. Il a ce fort besoin de tout contrôler et dominer pour ne pas sombrer. Jarden est très complexe, de plus en plus au fil de l'histoire. C'est étrangement cette complexité qui nous le rend accessible et fait de lui un homme touchant.
Lake,elle, est une jeune étudiante en arts. Nature, fraîche, dynamique, elle sait être franchement hilarante, par exemple lorsqu'elle se met aux grossièrtés politiquement correctes ! ( « Merle, purin de bordage de chiots » donne bien l'idée je trouve!). Lake donc,(pas si coincée que ça) doit, pour payer et terminer sa dernière année d'étude chargée, se trouver un travail plus compatible que celui de serveuse. Alors quand elle est embauchée pour s'occupper des plantes chez un particulier, elle saute sur l'occasion. Quelques heures par semaine, bien payées qui plus est ça ne se refuse pas. le fait que son employeur soit un mystèrieux homme d'affaires qu'elle ne rencontrera probablement jamais ne la dérange pas. C'est le job idéal pour tout mener de front ! Sauf que....il faut bien admettre qu'elle a la poisse. Quand elle casse un cendrier hors de prix, elle provoque la colère de son « contol freak » de patron. Car qui dit maniaque du contrôle, dit surveillance et forcément la bourde ne passe pas inaperçue. Cet incident va les faire se rencontrer et changer le cours de leur vie.
L'auteure a chosi l'alternance des deux points de vues et on s'apperçoit très vite que tout les oppose, que rien ne devrait les rapprocher et pourtant, immédiatement on ressent cette attirance incontrôlable, ce désir obsessionnel qu'ils ne peuvent nier. Ils n'ont pas la volonté de ne pas y succomber. Mais les mondes de Lake et Jarden sont aux antipodes l'un de l'autre et la collision ne sera pas forcément pôur le meilleur...
La plume de l'auteure est fluide, facile à lire. Elle a cette capacité à nous embarquer complètement au point d'avoir beaucoup de mal à faire des pauses ! (Eventuellement pour cuisiner pour la petite famille, quoique les pizzas ça prend dix minutes et chéri peut gérer!) Vous l'aurez compris on commence, on finit. Il s'agit bien sûr d'une romance mais l'intrigue est pleine de suspens et de rebondissements, ça rend accro. le côté BDSM est assumé mais sans tomber dans la surenchère. Il dnne surtout un aspect révélateur aux personnages qui évoluent de façon impressionnante. Lesscenes de sexes sont crues, sans équivoques mais Chloé Wilcox a su les rendre torrides et charnelles. Il se peut ( c'est sûr même) que vous ayez chaud, très chaud !
Les autres personnages qui entourent nos héros sont haut en couleurs, la meilleure amie de Lake vaut le détour ! D'autres se greffent au fur et à mesure, l'ex pot de colle, les personnes du passé qui ressurgissent... Tout cela rend l'histoire encore plus prenante.
Pour résumé, My Dominant Boss est une vraie bonne romance qui m'a particulèrement plu. Après un premier chapitre court mais très intense, j'ai eu envie de plonger, surtout il me fallait savoir si ce que j'avais cru comprendre avec ces premières pages, allait finalement se révéler exact.
Commenter  J’apprécie          00
Un très beau roman qui m'a fait frôler le coup de coeur.
Lake est une jeune étudiante en art. Issue d'une famille modeste, elle n'a d'autres choix que de travailler quelques heures par semaine pour subvenir à ses besoins et faire face aux dépenses du quotidien. Lorsqu'elle accepte ce nouveau job au Townhouse, elle ignore que sa vie va basculer, car son nouveau boss n'est autre que Jarden Pearson.
Lui est un jeune milliardaire séduisant qui impose le respect et la crainte de tous. Il s'évertue à tenir sa réputation d'homme dominant et ne laisse place à aucun faux pas, aucune erreur. Propriétaire d'une collection d'objets d'art en tout genre, la maladresse de sa nouvelle employée pourrait bien attirer ses foudres.
Mais Lake est différente, et cela, Jarden en prend très vite conscience. Elle est belle et dégage quelque chose de touchant, mais surtout, au contraire de tous et bien qu'elle soit complètement sous son charme, elle ne se laisse pas impressionner par son patron. À la limite de l'insolence, elle n'a pas peur de se lancer dans des joutes verbales avec lui, ce qui la rendra insupportable, agaçante mais terriblement attirante à ses yeux. C'est à ses risques et ses périls, qu'elle va devenir la troublante obsession du Boss. Ressortira-t-elle indemne de cette histoire ? Comment Jarden, peut-il la faire rentrer dans son univers sans l'abîmer ?
Ma lecture a débuté avec un chapitre que je qualifierai de très déstabilisant, mais aussi très prometteur pour la suite. Il fallu quelques lignes seulement pour que je sois happée dans l'histoire de Lake et Jarden tout en me questionnant sur l'issue de leur relation dont je me languissais de connaître le dénouement. Et que de ce fait, je l'ai dévoré.
Dans un premier temps, j'ai beaucoup ri. La manière dont Lake provoque son boss jusqu'à le déstabiliser est juste hilarante et j'ai adoré les voir se taquiner durant les prémices de leur histoire. C'était vraiment le calme avant la tempête.

En effet au fil de ma lecture, j'ai découvert les faces cachées, les secrets et le passé de chacun qui m'ont fait basculé dans une autre dimension. Plus sombre mais qui n'en reste pas moins séduisante. le personnage de Jarden obtient ma préférence haut la main. Il est à lui seul une intrigue et m'a séduite tout au long de ma lecture. le combat qu'il se livre à lui-même, révèle de lui, une bonne dose d'humanité que je ne lui ai pas reconnue au début. Et c'est juste émouvant ! Quant à notre jeune étudiante, elle ne sera pas en reste et aura le droit à son lot de remise en question.

Ce livre m'a tenue en haleine jusqu'à la fin avec ses rebondissements et revirements de situation. Je l'ai vraiment beaucoup plus qu'apprécié. Malgré tout, je reste un peu sur ma faim. J'aurais aimé que l'auteur aille plus loin et développe un peu plus le dénouement. Il est allé un peu trop vite à mon goût car il m'a manqué quelques approfondissements sur certains points. Ce qui est dommage, car cela aurait pu être un nouveau coup de coeur.

Je reste tout de même, vous l'avez compris, sur un ressenti très positif.
Chloé Wilkox nous offre, encore une fois, un roman à la hauteur de son talent. Même si le contexte n'est pas des plus simples afin de s'identifier à nos protagonistes. Elle trouve les mots justes pour que les émotions nous parviennent et nous touchent. Sa plume toujours aussi fluide et addictive nous permet une lecture facile et intense.

My Dominant Boss est la rencontre impromptue entre deux êtres qui n'évoluent pas dans le même monde et que tout oppose. Mais qui se sont rapprochés par la force de leur l'alchimie mutuelle. Une histoire passionnelle et destructrice qui pourrait bien casser les codes de conduite de nos deux amants, mais aussi de faire ressortir ce qu'ils ont au plus profond d'eux.
N'attendez plus et venez découvrir ce que vous réserve la surprenante Lake et le ténébreux Jarden.

Merci à Carole des Édition Addictives qui m'a permis de découvrir ce roman en service presse numérique ainsi qu'à Chloé Wilkox dont la plume m'a de nouveau conquise.

Amanda Blank – DJ
Commenter  J’apprécie          00
L'avis de Mélissa :

Un très beau roman qui m'a fait frôler le coup de coeur.
Lake est une jeune étudiante en art. Issue d'une famille modeste, elle n'a d'autres choix que de travailler quelques heures par semaine pour subvenir à ses besoins et faire face aux dépenses du quotidien. Lorsqu'elle accepte ce nouveau job au Townhouse, elle ignore que sa vie va basculer, car son nouveau boss n'est autre que Jarden Pearson.
Lui est un jeune milliardaire séduisant qui impose le respect et la crainte de tous. Il s'évertue à tenir sa réputation d'homme dominant et ne laisse place à aucun faux pas, aucune erreur. Propriétaire d'une collection d'objets d'art en tout genre, la maladresse de sa nouvelle employée pourrait bien attirer ses foudres.
Mais Lake est différente, et cela, Jarden en prend très vite conscience. Elle est belle et dégage quelque chose de touchant, mais surtout, au contraire de tous et bien qu'elle soit complètement sous son charme, elle ne se laisse pas impressionner par son patron. À la limite de l'insolence, elle n'a pas peur de se lancer dans des joutes verbales avec lui, ce qui la rendra insupportable, agaçante mais terriblement attirante à ses yeux. C'est à ses risques et ses périls, qu'elle va devenir la troublante obsession du Boss. Ressortira-t-elle indemne de cette histoire ? Comment Jarden, peut-il la faire rentrer dans son univers sans l'abîmer ?
Ma lecture a débuté avec un chapitre que je qualifierai de très déstabilisant, mais aussi très prometteur pour la suite. Il fallu quelques lignes seulement pour que je sois happée dans l'histoire de Lake et Jarden tout en me questionnant sur l'issue de leur relation dont je me languissais de connaître le dénouement. Et que de ce fait, je l'ai dévoré.
Dans un premier temps, j'ai beaucoup ri. La manière dont Lake provoque son boss jusqu'à le déstabiliser est juste hilarante et j'ai adoré les voir se taquiner durant les prémices de leur histoire. C'était vraiment le calme avant la tempête.

En effet au fil de ma lecture, j'ai découvert les faces cachées, les secrets et le passé de chacun qui m'ont fait basculé dans une autre dimension. Plus sombre mais qui n'en reste pas moins séduisante. le personnage de Jarden obtient ma préférence haut la main. Il est à lui seul une intrigue et m'a séduite tout au long de ma lecture. le combat qu'il se livre à lui-même, révèle de lui, une bonne dose d'humanité que je ne lui ai pas reconnue au début. Et c'est juste émouvant ! Quant à notre jeune étudiante, elle ne sera pas en reste et aura le droit à son lot de remise en question.

Ce livre m'a tenue en haleine jusqu'à la fin avec ses rebondissements et revirements de situation. Je l'ai vraiment beaucoup plus qu'apprécié. Malgré tout, je reste un peu sur ma faim. J'aurais aimé que l'auteur aille plus loin et développe un peu plus le dénouement. Il est allé un peu trop vite à mon goût car il m'a manqué quelques approfondissements sur certains points. Ce qui est dommage, car cela aurait pu être un nouveau coup de coeur.

Je reste tout de même, vous l'avez compris, sur un ressenti très positif.
Chloé Wilkox nous offre, encore une fois, un roman à la hauteur de son talent. Même si le contexte n'est pas des plus simples afin de s'identifier à nos protagonistes. Elle trouve les mots justes pour que les émotions nous parviennent et nous touchent. Sa plume toujours aussi fluide et addictive nous permet une lecture facile et intense.

My Dominant Boss est la rencontre impromptue entre deux êtres qui n'évoluent pas dans le même monde et que tout oppose. Mais qui se sont rapprochés par la force de leur l'alchimie mutuelle. Une histoire passionnelle et destructrice qui pourrait bien casser les codes de conduite de nos deux amants, mais aussi de faire ressortir ce qu'ils ont au plus profond d'eux.
N'attendez plus et venez découvrir ce que vous réserve la surprenante Lake et le ténébreux Jarden.

Mélissa les étoiles des bibliothèques
Commenter  J’apprécie          00
La plume de Chloe Wilkox est belle, remplie d'amour, de sensualité et de poésie. J'ai aimé la façon dont l'auteure raconte et décrit cette histoire.
J'ai adoré découvrir le monde du BDSM à travers Jarden et suivre la vie d'artiste de Lake. Ce sont deux mondes complètement opposés et pourtant complémentaires lorsqu'on les associe. Chacun apporte à l'autre sa vision du monde, ses idées et ses projets ; chacun découvre l'univers de l'autre. J'aurais néanmoins souhaité avoir davantage de scènes explicites, d'autres moments où Jarden initie Lake à son mode de vie, elle qui ne sait rien de ces pratiques, sans entrer dans la violence. Cependant, les scènes décrites par l'auteure sont sensuelles, sauvages et enflammées. On ressent le désir qui les consume et l'attirance qu'ils éprouvent l'un pour l'autre. C'est ce que j'ai apprécié lors de ma lecture : les personnages se rencontrent, font connaissance, se cherchent, se provoquent, succombent, s'attirent, se repoussent… Leur relation débute sur de (très) mauvaises bases ; Lake et sa maladresse croisent le chemin de Jarden et sa froideur. Puis le désir et l'impatience se manifestent et remplacent la colère et la tension qui les animent. Lake découvre alors une partie de la vie, de la personnalité de Jarden. Un monde de sensualité, de sexe, de règles, de Code, de violence, de plaisir et de dangerosité. Si le mode de vie de Jarden s'est imposé à moi dès le départ, que j'ai compris sa personnalité et son besoin d'obéir à des règles, comme Lake, j'étais loin de me douter de la noirceur que renferme véritablement cet homme. C'est pourquoi j'ai aimé sa rencontre avec cette jeune artiste. Resplendissante, souriante, libre et lumineuse, elle est une lumière pour Jarden, perdu depuis longtemps dans ses ténèbres. Ils sont à l'opposé l'un de l'autre, et pourtant, c'est une véritable alchimie, un lien particulier qui se tisse entre eux dès que leur regard se croise, malgré les obstacles qui se dressent entre eux. Enfin, des évènements inattendus et des rebondissements interviennent vers la fin du roman. J'aurais aimé un peu plus d'action, de détails, mais Chloe Wilkox sait nous surprendre et nous happer dans son histoire, autant avec l'intrigue qu'avec les personnages.
Lake est une jeune artiste, libre et libérée. Quand elle rencontre Jarden, cet homme froid et dominateur, qui n'est autre que son patron, elle ignore tout de sa vie et de qui il est vraiment. Mais il la trouble et elle le désire. Elle ne devrait pas insister, ne devrait pas chercher à comprendre la raison pour laquelle il est devenu cet homme si ferme et insensible au monde qui l'entoure, mais elle est curieuse et déterminée. Déterminée à passer une nuit avec lui… au risque de souffrir et de se perdre.
Jarden est un homme froid, secret et dominateur. Quand il rencontre Lake, une jeune femme à la répartie cinglante et à la liberté affirmée, il est troublé et ignore comment réagir. Sa vie est régie par un ensemble de règles, un Code qu'il se doit de ne pas oublier et de respecter. Il contrôle tout, hormis ce sentiment inconnu qu'il ressent envers elle : l'amour. Il est troublé, mais il la veut. Il ne devrait pas l'approcher, ne pas la faire entrer dans son monde, mais il la désire… au risque de s'oublier.
Ce roman est un petit coup de coeur, comme lors de ma première lecture. J'ai adoré retrouver l'univers de Chloe Wilkox, le monde sombre et torturé de Jarden et la vie d'artiste de Lake. Petit coup de coeur également pour la couverture qui reflète l'ambiance du roman, mais particulièrement la personnalité de Jarden ; je fonds d'amour pour cette homme charismatique et énigmatique. Je vous conseille ce roman si vous aimez le BDSM (soft, de mon point de vue) et l'art en général.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Elle peint comme d'autres dansent. Et ce qu'elle peint est incroyable.
Des formes douces, immenses, aériennes. Un tableau abstrait qui, pourtant, semble représenter quelque chose de profond, d'insaisissable. On dirait un ciel d'été au petit matin. Des ailes d'ange éclatées. Des pétales volant au vent. Un champ de shibazakura en fleur. La toile, monumentale, n'est pas juste belle : elle est intense. Elle me subjugue. Et, en un instant, je comprends quelque chose que j'aurais dû saisir dès le départ, quelque chose qui m'a échappé parce que j'ai décidé de ne pas le voir.
Lake n'est pas quelqu'un de normal.
C'est une artiste hors du commun. Une artiste comme il y en a qu'une poignée par siècle.
Commenter  J’apprécie          00
Puis je me penche vers elle. Lentement, très lentement. Mes lèvres s'approchent : elle hisse son visage vers le mien. Je recule légèrement, le temps de savourer son odeur. Le thé qui parfume son haleine. La cannelle des biscuits qui s'est déposée sur sa bouche en petites paillettes épicées. Sa peau qui sent l'ambre et la liberté. Puis j'effleure ses lèvres, et tout doucement sa langue ; c'est terriblement lent, terriblement doux, incroyablement intense. Et oui, beau.
Commenter  J’apprécie          00
Je l’empoigne et fais ce que je rêve de faire depuis des semaines : je l’embrasse. Un baiser rude, sans tendresse, à la fois furieux et excité. Sa bouche s’ouvre. Nos langues se touchent. Comme une récompense, elle gémit. Décharge électrique dans mon bas-ventre. Sa langue fraîche caresse la mienne avec dextérité. Son haleine est mentholée. Elle soupire.
Commenter  J’apprécie          00
Le Code. Je dois m’en tenir au Code.
Il a été établi pour me permettre de garder le monstre sous clé. Pour que je puisse le contrôler. Le Code me permet d’assouvir mes besoins et m’empêche de péter les plombs : pourquoi est-ce que j’en dévierais ?
Commenter  J’apprécie          00
Le Code. Je dois m’en tenir au Code.
Il a été établi pour me permettre de garder le monstre sous clé. Pour que je puisse le contrôler. Le Code me permet d’assouvir mes besoins et m’empêche de péter les plombs : pourquoi est-ce que j’en dévierais ?
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (97) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5197 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}