AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
Fable tome 1 sur 2
EAN : 9782700277869
416 pages
Rageot Editeur (07/09/2022)
4.05/5   130 notes
Résumé :
Fable, 17 ans, est la fille du marchand le puissant des Goulets près de la mer sans Nom. Pourtant, après la mort de sa mère au cours d’une tempête, son père l’a abandonnée sur une île peuplée de voleurs où elle a dû se battre pour survivre. Plongeuse, découvreuse de gemmes qu’elle revend pour assurer sa subsistance, Fable poursuit un but : quitter l’île et rejoindre son père afin d’obtenir son héritage, une place dans sa flotte. Pour cela elle doit gagner le contin... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (71) Voir plus Ajouter une critique
4,05

sur 130 notes
5
25 avis
4
30 avis
3
11 avis
2
2 avis
1
0 avis

cascasimir
  10 septembre 2022
"J'ai sorti la grande voile
Et j'ai glissé sous le vent
Sous le vent."
Comme une épave, Fable a été rejetée par son père, sur le sable.
Avec la promesse si elle survit, de récupérer son héritage...

"Et si tu crois que c'est fini
Jamais
C'est juste une pause, un répit
Après les dangers."
Entre les récifs, les squales et les pirates qui veulent connaître son secret ou voler ses gemmes, Fable va se trouver un équipage et ...une famille , l'équipage du "Marigold". Mais, c'est un "vaisseau fantôme " (de Saint, son père) affrété pour contourner les lois des Guildes marchandes) afin de retrouver un vaisseau englouti,, "L'Alouette" , au fond des eaux.

West, le capitaine du "Marigold" me contempla, "des dizaines d'histoires illuminant son regard. L'air devint brûlant quand il posa ses mains sur mon visage, pour le caresser. La mer entière fit silence."
"J'ai trouvé mon étoile
Je l'ai suivie un instant (suivi un instant)"
Merci à Babelio et aux Editions Rageot!
Commenter  J’apprécie          997
Yendare
  03 octobre 2022
"Saisissant, immersif et absolument magistral”, ce sont les mots d'Adalyne Grâce, autrice de la saga Trône des sept îles concernant ce premier tome de Fable. Un commentaire plus qu'élogieux pour ce roman jeunesse Best-seller du New York Times
J'avoue être un peu moins enthousiaste concernant celui-ci même si je reconnais volontiers qu'il s'agit d'un bon roman jeunesse avec lequel j'ai passé un chouette moment de lecture.
Pour commencer on ne peut que souligner cette magnifique couverture qui attire l'oeil et donne envie, cette dernière contribue à ne pas en douter au succès commercial de ce roman que Rageot présente être comme étant un grand roman de fantasy maritime.
L'histoire s'avère en effet être assez chouette grâce à un rythme bien maîtrisé et effectivement une plume très immersive. le cadre maritime n'est pas celui auquel je suis le plus habitué dans le cadre de mes lectures et j'ai pris plaisir durant ce roman à me plonger dans ce dernier. Si l'univers que nous présente Adrienne Young dans le cadre de ce premier tome s'avère assez simple, elle se distingue par un personnage principal haut en couleur qui n'a pas froid aux yeux et sait exactement ce qu'elle veut.
Son prénom n'est pas trop dur à deviner vu que c'est le titre de la saga, Fable est un personnage que j'ai pris plaisir à suivre. Abandonnée par son père sur l'île de Jeval loin de tout après le décès brutal de sa mère suite à une violente tempête en mer, la jeune fille a dû apprendre à se débrouiller seule pour survivre.
C'est en vendant des gemmes qu'elle plonge récupérer dans les récifs coralliens autour de l'île que cette dernière survit et espère bien pouvoir un jour quitter cette dernière pour retrouver son père et récupérer l'héritage qu'il lui a promis 4 ans plus tôt en l'abandonnant. Ainsi quand une occasion se présente enfin de quitter cette île, cette dernière n'hésite pas sauvant par le même coup sa vie. Elle est alors entraînée et les lecteurs avec dans une aventure avec peu de temps mort pour aboutir sur une fin qui donne envie de rapidement découvrir le tome 2.
J'ai pour ma part nettement préféré la seconde moitié du roman que j'ai trouvé plus prenante et intéressante au niveau des relations entre les personnages et je suis vraiment curieux de découvrir la suite de cette aventure.
Pas magistral pour moi mais tout de même très sympa, j'ai passé un agréable moment de lecture sans prise de tête avec ce roman et remercie Babelio et Rageot pour l'envoi de ce dernier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          514
Roggy
  14 septembre 2022
Je remercie Masse critique et les éditions Rageot pour l'envoi de ce roman jeunesse.
Fable est une véritable expérience sensorielle.
C'est une porte qui s'ouvre comme un appel d'air.
Par sa plume ultra-vivante, Adrienne Young a un don pour donner forme, couleur, goût, odeur et sonorité au moindre mot qui composent son intrigue.
Il faut la suivre car l'auteure va vite, galope, enjambe les époques, flèche les parcours et prend le risque de figer les détails en faisant une solide armature pour fuseler sont texte et le propulser en avant.
C'est l'une de ses histoires qui ne se feuillettent pas mais qui se vivent ! On prend une bonne inspiration et on plonge tête baissée dans ce climat suspendu avec des personnages oniriques et envoûtants, troubles et inquiétants.
C'est prenant et surprenant, et ça se délecte jusqu'au dernier mot de la dernière phrase !
Dernière phrase qui nous fait douter et revenir pour s'assurer d'avoir bien compris, alimentant ainsi l'attente du prochain tome !
Commenter  J’apprécie          390
RosenDero
  11 octobre 2022
"Dans un monde fantasy envoûtant, entre les îles et les récifs coraliens, entre les naufrages et les tempêtes, les capitaines de navires marchands sont en lutte pour conquérir la première place. Suivez Fable, une héroïne forte qui doit s'affirmer dans un monde d'hommes."
Voici le résumé fourni pour cette MC Privilégiée. Voici pourquoi j'ai dit un GRAND OUI !
Alors avant toute chose, un grand merci à Babelio et aux éditions Rageot pour cette MC.
Mais voilà aussi pourquoi je suis un peu déçu...
On nous promet une fantasy navale :
Un touche ultra diluée de fantasy est en effet présente dans ce roman. Mais pas là où on le croit. Pas dans cette carte insipide et succincte qui illustre le "MONDE" de quelques km² et qui se parcourt en 1 journée de long en large.
Pas dans le bestiaire, faune ou flore. Pas dans le pouvoir en place, le système, les peuples du monde, les arcanes ou le reste.
La seule et unique touche de fantasy, c'est la *gemmologie*. Et c'est aussi la seule idée de Fantasy innovante et donc bonne du roman. La gemmologie c'est un super-pouvoir (pas vraiment innovant en plus, car dans plusieurs mondes de Fantasy vous avez des peuples qui ont une affinité avec la pierre, avec les gemmes, etc., que ce soient les nains, les gnomes, etc.) qui permet à un humain de sentir les pierres précieuses vibrer, "parler".
Mais passé ce côté super-pouvoir (c'en est bien un et c'est aussi un problème pour la suite), le monde et l'histoire n'ont rien de fantasy. C'est un roman d'aventure dans un tout petit monde dirigé par le commerce maritime (on ne peut même pas parler de corsaires ou pirates), au sein duquel nous allons suivre une jeune fille avec une place à part. C'est notre héroïne. C'est Fable.
Et c'est aussi une deuxième supercherie.
Car NON, Fable n'est pas une "héroïne forte qui doit s'affirmer dans un monde d'hommes". Un femme forte qui s'affirme dans un monde d'hommes c'est Alexandra David-Néel, c'est George Sand, c'est Marie Curie. Fictive ou réelle, une femme forte qui s'affirme ne s'appuie pas sur un super pouvoir qui la place de prime abord au dessus du lot, elle n'a pas de papa-tout-puissant qui lui donne l'illusion de réussir par elle-même, elle n'a pas forcément une chevelure magnifique, des courbes développées et une bouche au botox.
Les vraies femmes fortes de ce roman c'est Willa, qui ravale ses larmes et affronte ses démons, c'est la mère de West, qui vit dans la misère et n'obtient d'aide de personne et affronte son quotidien, c'est la petite fille qui crève de faim ou de maladie.
Pas Fable.
Plonger en piqué sur 30m de profondeur (lol) pour crâner ou se montrer "sans faiblesses", "aussi forte que les autres" c'est une drôle de définition de l'héroïsme, de la force ou de l'intelligence. Ok elle ne se démonte pas, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, mais sa vie est loin d'être compliquée car elle part avec de sérieux atouts.
Attention à ne pas mal interpréter ma critique : l'héroïne est parfaite pour ce qu'elle est, une jeune femme douée dans son art, dotée d'un pouvoir surnaturel et extrêmement rare, une femme qui questionne sa place, une femme ayant vécu des horreurs, une femme à qui on ne dit pas tout, qui est le jouet d'hommes plus puissants, qui est l'objet de manipulations, une orpheline de mère dont le père compense en grand manitou.
Ce qui nous amène à l'un des derniers points, les marchands, l'argent, le pouvoir. C'est peut-être le côté du roman qui m'a le plus emballé. Tractations, secrets, trahisons. On est loin de G.R.R. Martin, mais pour une lecture Young Adult décevante par ailleurs (pour mes goûts de lecteur et pour le pitch annoncé) c'est une petite réussite.
Avec un gros "mais", toutefois.
Mais... c'est trop peu ambitieux. Trop restreint. Trop "facile". Les père de l'héroïne n'est autre que l'homme le plus puissant de ce "mini-monde" (franchement, y'a 3 villes dans ce monde, c'est quoi ?!), et alors que les ports semblent bondés (les descriptions de ports, de marchands, de négociants sont vraiment bien rendues, on pourrait s'y croire), 90% de cette masse n'a aucun impact sur le monde, seuls 3 camps (réduits à 2 équipages et 1 homme) luttent réellement.
Si je devais lire la suite (je ne le ferai pas, je vous dirai pourquoi après), j'espèrerais y trouver plus de ces intrigues marchandes, davantage de répercussions des actes des protagonistes, un monde plus crédible et moins manichéen, plus fouillé et moins cliché.
Je ne connais pas l'autrice, mais j'ai l'impression que c'est un coup d'essai style Wattpad, propulsé par une fan-base ayant décroché le "best-seller" aux forceps. Pour moi, ce n'est pas un roman dont la qualité fera que je l'aurai encore en mémoire dans 5, 10, 20 ans. Peut-être garderai-je l'image d'une scène de navigation en eaux troubles, la découverte d'une épave, le plongeon pour en extraire les trésors, une sensation d'aventure, de dépaysement, d'ailleurs. Mais pour l'instant, cette scène reste entachée par........ la ROMANCE ADO inéluctaaaaaable !
Mais mince à la fin !
Voilà, c'est sûr, c'est du Wattpad pour une fanbase qui se fiche de l'environnement, du monde et même des intrigues, tant que l'héroïne est forte (elle fait semblant sans le savoir, puisque je le rappelle, c'est dark-daddy qui paye dans l'ombre) et a UN CRUSH avec le beau-gosse aux yeux pleins d'éclats scintillants.
ACHEVEZ-MOI !
LA scène du livre, LA découverte du "trésor", LA recherche de l'héritage tant attendu, LE CLIMAX où l'héroïne revient sur les lieux du drame, là où sa mère est morte sous ses yeux, là où on s'attendait à avoir une scène inoubliable et le point d'orgue de cette "aventure de fantasy maritime"... on a UNE SCENE DE BISOU !!!! vous avez bien lu. Et oui, vous pouvez dire que j'ai pas de coeur, que je comprends rien à l'amour, etc., j'ai pas signé pour que la seule scène un peu ardue (on est au beau milieu des récifs, dans une partie de la mer connue pour ses tempêtes, pleine d'épaves et de disparus) soit éclipsée par UN PUT*IN DE BISOU par 10 m de fond.
WHAT THE HELL !!!
[insert desk flip mème]
Bref, à chaud, c'est un gros 2/5
J'aurais mis davantage si j'avais été prévenu de ce caractère friend-zone touche-pipi, si je n'avais pas été appâté par "Fantasy" "capitaines de navires marchands" et "s'affirmer dans un monde d'hommes" et si je n'avais pas finalement trouvé un mini-monde dans lequel une héroïne aux super-pouvoirs suit les plans de papounet le plus grand marchand-truand de toute la mer "sans nom" (lol). Même si la fin promet une suite intéressante, je ne m'infligerai pas la romance guimauve qui arrive, avec notre héroïne sauvage et forte qui sera forcément sauvée par papounet ou chéri-choux.
Si vous êtes comme moi, allez lire le Boucanier du Roi, Les aventuriers de la mer, l'île au trésor si vous voulez du maritime ou encore mieux L'équipée volage si vous voulez des vrais héroïnes qui ne doivent rien à personne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2113
Srafina
  12 septembre 2022
Fable, jeune fille de 18 ans n'a qu'un but, partir de l'île de Jeval où son père l'a abandonnée quatre ans auparavant. Elle se pose toujours la question du pourquoi et son seul but est de le retrouver.
Lors d'une grosse altercation avec un autre plongeur, Fable trouve l'opportunité de rejoindre le bord du Marigold, vaisseau marchand à l'équipage très hétéroclite et mystérieux.
C'est le début d'une nouvelle aventure pour elle, le monde de la mer n'a pas de secret pour elle, c'est une plongeuse fille d'Isolde et De Saint, un marchand en pleine ascension. Elle a passé son enfance à bord d'un autre bateau l'Alouette qui a sombré quatre ans auparavant.
J'ai bien aimé ce monde maritime, les navires, ces mots spécifiques, les tempêtes, les profondeurs de la mer. Adrienne Young nous fait vivre dans ce monde bleu si particulier. de plus Fable est une gemmologue, elle ressent le chant des gemmes qui l'attendent au fond de la mer. « Soudain je l'entendis : un choeur de mille voix. le chant harmonieux des gemmes m'enveloppa, comme l'appel du vent ».
La vie dans la mer Les Goulets est rude, tous les coups sont permis, c'est la loi du plus fort. Fable est à présent une jeune fille forte et prête à tout pour arriver à son but.
Un premier tome facile et agréable à lire, les éditeurs l'attribuent à des 6/9 ans, je dirais plus à partir de 12 ans, et oui j'ai deux petites filles de 7 et 9 ans et je les vois mal lire un livre aussi détaillé au niveau maritime. Pour un enfant qui ne connaît pas ce domaine, il lui faut le dictionnaire en permanence à côté lui. Une bonne expérience remarquez !!!
Merci à Babelio et les éditions Rageot pour cette belle masse critique jeunesse, j'attends avec impatience le 2ème tome, la fin nous laissant sur notre faim….
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3213


critiques presse (1)
LeJournaldeQuebec   24 octobre 2022
Grand roman de fantasy maritime, cet ouvrage envoûtera les amateurs de ce genre.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
LivherynLivheryn   22 novembre 2022
Je n’avais cessé […] d’imaginer nos retrouvailles. Maintenant que j’étais près du but, je sentais mon ventre se tordre, mon cœur s’affoler. L’homme qui m’avait appris à faire des nœuds et à lire une carte n’était pas le même que celui qui avait rangé à sa ceinture son couteau poisseux de mon sang avant de reprendre la mer.
Commenter  J’apprécie          00
RoggyRoggy   15 septembre 2022
Il fallait suivre cinq règles (…)
1. Garde toujours ton couteau à portée de main.
2. Ne sois jamais redevable envers quiconque.
3. Rien n’est gratuit.
4. Invente toujours les mensonges à partir de la vérité.
5. Quelles que soient les circonstances, ne dévoile jamais ce qui est cher à ton cœur.
Commenter  J’apprécie          130
dedansodedanso   14 septembre 2022
C'était un amour qui nous avait tous brisés.
Ma mère était perchée en haut du mât. Elle n'était plus qu'une tache noire contre le soleil brûlant qui rayonnait autour d'elle. Pendant son ascension, sa tresse roux foncé se balançait dans son dos. Sur le pont en contrebas, je posais mes pieds menus dans son ombre dansante.
Elle était le soleil, la mer et la lune réunis. L'étoile Polaire qui nous guidait vers le rivage. La voix de mon père qui prononçait ces mots fondit dans le bruissement du vent, le claquement des voiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MariineJMariineJ   28 septembre 2022
𝑸𝒖𝒆𝒍𝒍𝒆𝒔 𝒒𝒖𝒆 𝒔𝒐𝒊𝒆𝒏𝒕 𝒍𝒆𝒔 𝒄𝒊𝒓𝒄𝒐𝒏𝒔𝒕𝒂𝒏𝒄𝒆𝒔, 𝒏𝒆 𝒅𝒆́𝒗𝒐𝒊𝒍𝒆 𝒋𝒂𝒎𝒂𝒊𝒔 𝒄𝒆 𝒒𝒖𝒊 𝒆𝒔𝒕 𝒄𝒉𝒆𝒓 𝒂̀ 𝒕𝒐𝒏 𝒄œ𝒖𝒓.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DocBirdDocBird   13 septembre 2022
Les négociants en gemmes avaient besoin de ce genre d’accessoire, car ils étaient incapables d’évaluer les pierres comme je le faisais. Ils ne comprenaient pas leur langue, constituée de lumière et de vibrations, et ils ignoraient comment décrypter leurs secrets
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Adrienne Young (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Adrienne Young
Payot - Marque Page - Adrienne Young - L'aventurière des mers
autres livres classés : navigationVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2116 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre