AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2841569950
Éditeur : Editions du Rouergue (12/01/2009)

Note moyenne : 2.31/5 (sur 8 notes)
Résumé :
" Depuis quelques mois, je suis comme ça, je mate les filles. Toutes. Dans la classe, au lycée, à la salle de sport du quartier, dans la rue, au ciné, partout. Même les vieilles de vingt-cinq ans...

Je zieute sans distinction les canons, les moches, les énormes, les maigres, les entre-deux, les pouffes, les boudins, les intellos, les quelconques, les invisibles, les blondes, les baby dolls, les brunes, les rigolotes.

J'en trouve toujou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
enlivrezvous
  19 février 2015
Valantin mate les filles, toutes. Au lycée, mais aussi dans la rue, au ciné, à la salle de sport. Même les« vieilles de 25 ans » ! Chez lui, il caresse sa « pepsi » et découvre son corps changeant qu'il s'efforce de muscler. Ses parents l'énervent, il veut grandir, devenir un homme. Mais, c'est quoi, un homme ? Il se regarde nu dans la glace, se renseigne sur le sexe avec les potes sur Internet, écoute les conseils de sa cousine sur les filles…
Ce petit roman pour ado traite avec finesse du sujet délicat de la masturbation, des fantasmes, et du rapport au corps changeant l'adolescence. Sans donner de conseils moralisant, en évitant et le mièvre tout comme l'obscène, l'auteur nous plonge dans l'univers d'un jeune garçon qui se cherche, mais découvre les joies du sexe et améliore son « jeu de mains » pour être près pour la première fois… Malheureusement, le récit s'essouffle un peu, et l'absence d'intrigue se ressent trop sur les dernières pages. Mais, peut-être est-ce dû à la langueur et au peu d'action qui se trame dans la tête d'un adolescent !
Malgré tout, ce petit roman peut avoir des vertus déculpabilisantes pour les ados.
Célin
Lien : http://enlivrezvous.typepad...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Ganache
  05 février 2015
J'attendais beaucoup de ce livre. le sujet, le narrateur masculin.
Et finalement, malgré un récit court, ça traine en longueur. Sans parler de la fin, très décevante.
Toute une histoire pour ça ? Dommage, il y avait matière.
Je n'ai pas trouvé le personnage attachant.
Commenter  J’apprécie          10
formationCanope
  10 mars 2016
Une courte histoire drôle avec un suspense cocasse qui nous tient jusqu'à la fin; vraiment bien menée, on se croit en éducation sexuelle mais non, il s'agit d'autre chose, surprise !
Commenter  J’apprécie          10
Jodaur
  21 février 2014
N'étant pas un jeune homme pré-pubère, je ne me suis qu'assez peu sentie concernée par ce roman. Mais je conçois tout à fait son intérêt lorsque l'on a 13 ans, qu'on commence à se poser des questions sur sa sexualité, ses sentiments et que l'on n'a personne à qui en parler. En revanche, le style relâché, proche de l'oral « pour être près des jeunes », m'a gêné.
Lien : http://jodaur.wordpress.com/..
Commenter  J’apprécie          10
Takalirsa
  31 mars 2017
Un petit roman sympa qui parle de puberté sans être vulgaire et qui pour une fois, adopte le point de vue d'un garçon pour aborder ce thème délicat. Car ils s'en posent des questions, eux aussi les garçons ! Et surtout, contrairement aux filles, ils parlent moins librement entre eux. A travers le personnage de Valantin, l'auteur rend très bien tous les changements qui se produisent à l'adolescence, et pas seulement ceux du corps.
Lien : https://www.takalirsa.fr/jeu..
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Lecturejeune   17 février 2012
Lecture Jeune, n°129 - mars 2009 - Valantin a 14 ans. Son truc, c'est sa « Pepsi », comme il dit. Son membre, sa verge, son pénis. Il change de nom en fonction de son humeur ou de celle de son engin. Parce qu'il s'en moque, Valantin : au quotidien, il y a la vie, le plaisir et surtout, les filles, avec leurs seins, leurs cuisses et leurs mains. Il ne voit pas de mal à se faire du bien, même si, de temps en temps, il se demande ce qui cloche chez lui. Valantin confond, à son plus grand étonnement, désir, colère et plaisir. Il commence à comprendre que tout va ensemble, que les frontières sont ténues, que l'un provoque l'autre. Ce texte court, percutant et drôle, aborde crûment la masturbation, sujet encore souvent tabou. Le résultat est, curieusement, pudique. Jeu de mains parle avec justesse du désir, de la sexualité et de la sensualité, qui prend souvent le dessus. Car après tout, comme dans la vie, ce qui saisit Valantin, ce n'est qu'un afflux de sang. ? Marie Cambolieu
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
OdlagOdlag   14 juillet 2015
Tous les autres, les profs, les CPE, les surveillants, l'administration, la direction, c'est pas de sexe et de sentiments dont ils te parlent, mais de ton avenir, de tes notes, de voir à réfléchir un peu, de te tenir comme il faut.
Alors, la plupart, on se la boucle, on se la fait tranquille, et là, on passe pour des nonchalants et des fainéants.
Y en a quelques-uns qui se la jouent grave, ouf, quoi.
Et puis y a ceux qui se fichent en l'air.
Martin s'est pendu. Elle est où, l'issue ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
OdlagOdlag   14 juillet 2015
La plupart des adultes, on dirait qu'ils sont nés adultes direct, tombés direct sur leur planète sans passer par la galaxie Ado. Se croient malins.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : ciseauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox