AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782290162170
Éditeur : J'ai Lu (30/05/2018)

Note moyenne : 4.26/5 (sur 25 notes)
Résumé :
Lorsque Reiner Kulti, l'icone internationale du football, devient l'entraîneur de son club, Salomé exulte. Elle va côtoyer de près celui qu'elle vénère depuis toute petite et vivre un rêve éveillé! Mais, une semaine à peine après le début des entraînements, la désillusion est totale. Son héros se révèle distant, voire insaisissable. Comment Salomé a-t-elle pu fantasmer sur cet homme glacial? Hors de question pour autant d'abandonner la partie et de regagner le banc ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
Eroblin
  20 février 2019
J'ai lu ce roman dans le cadre du prix eRomance organisé par les Editions J'ai lu et j'ai appris qu'il appartenait à un genre spécifique qui est le « slow romance ». Je comprends mieux pourquoi il fait 632 pages ! C'est une romance qui prend son temps pour développer les sentiments qui vont naître entre Salomé et Reiner, il faut attendre les trois quarts de l'intrigue pour qu'enfin sur le visage de l'énigmatique Reiner se lise le frémissement de l'amour qu'il ressent pour Salomé. de plus, l'histoire se déroule dans le milieu du sport, qui plus est dans le foot… Et pas le football américain, non le vrai football, le nôtre quoi ! Autant dire que je n'étais pas vraiment enthousiaste au départ mais la lecture s'est bien passée.
L'auteur raconte l'histoire du point de vue de Salomé et celle-ci a beaucoup d'humour, les très nombreuses interactions entre les deux personnages sont émaillées de réflexions drôles et j'avoue que j'ai bien ri. L'avantage aussi de ces « slow romance » c'est que les protagonistes ne se retrouvent pas dans le même lit au bout de deux chapitres à se déclarer un éternel amour alors que dans les premières pages ils se toisent d'un air glacial. Reiner Kulti étant décrit comme un type froid, insaisissable et cassant, Salomé ne peut pas fondre immédiatement. Il lui faut du temps (et nous aussi) pour regarder ce Kulti avec un autre oeil. La fin reste classique –ils vécurent heureux et jouèrent au foot- mais on y croit.
Une agréable découverte et j'en remercie encore les Editions J'ai Lu.
Challenge Multi défis 2019
Challenge pavé 2019
Challenge week-end 1000 pages

Lien : https://labibdeneko.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
BelleAddictionLitteraire
  20 janvier 2019
ULTISSIME me fait envie depuis quelques années. J'adore le football, je trouve qu'il n'y a pas assez de romance sur le sujet, que ce soit en MF ou en MM.
Alors quand j'ai appris que J'AI LU POUR ELLE traduisait KULTI de Mariana Zapata, j'étais aux anges et je n'ai pas hésité à le demander.

On m'avait prévenu, les livres de Mariana Zapata sont des SLOWS ROMANCE (autant dire que les romances mettent du temps à arriver), et honnêtement, je ne pensais pas que ce soit SI LONG.

Est-ce que j'ai aimé ? Oui j'ai adoré ! Est-ce que j'aurai aimé que ce soir moins long ? Oui.

Sincèrement, je suis assez confuse sur ce livre. Je l'ai adoré parce que l'intrigue, les sujets, le contexte et les personnages étaient géniaux, mais je voulais lire UNE ROMANCE. Et j'ai été en partie déçue de voir qu'elle était SI LONGUE à arriver. Je ne suis pas contre les constructions longues et crédibles, mais il y a une différence entre la moitié d'un roman et presque tout le roman.

Mais là, il faut attendre les derniers chapitres pour voir la romance arriver et j'ai trouvé ça terriblement dommage parce que l'histoire d'amour est belle et aurait méritée plus que quelques chapitres. Surtout qu'il s'agit d'un ONE SHOT.
Voilà le plus gros défaut de ce livre, pour certains ce n'en est pas un, pour moi, ça peut décourager certaines lectrices et les laisser sur leur fin. Je voulais davantage de KULTI & SAL.
L'histoire aurait été dix fois plus intense si la romance avait eu une place plus importante.

Pourtant, le roman est beau. Il est construit lentement, et se pose sur des bases solides. L'auteur prend le temps de développer son histoire. Et ça, j'ai adoré que les personnages se développent ainsi.
Mariana Zapata traite des sujets réalistes dans le domaine du foot féminin. J'ai beaucoup aimé que ce ne soit pas parfait. Rien n'est parfait dans ce roman et c'est ce qui fait son charme.

L'héroïne, Sal, est une footballeuse de talent, elle a un humour assez douteux. Elle a un petit tic qui m'a fait rire et m'a étonné. C'est un personnage comme on les aime, avec du caractère, des faiblesses et une adorable gentillesse.

Le héros, Reiner Kulti est un enfoiré de première, froid et vraiment pas sympathique, et pourtant, on peut que succomber à son charme glacial.

Je vais rester vague sur les personnages et sur le contenu de l'intrigue, mais le roman se déroule sur une saison de foot et c'était génial.
Cependant, je peux vous dire qu'entre eux, on ne peut pas parler de coup de foudre, mais plutôt de coup d'éclair. Ils se détestent, mais… comme dans certaines romances, les choses font qu'il suffit d'un petit rien pour que l'histoire s'enclenche. le rapprochement entre les personnages va être long, parsemé de moments adorables ou colériques, on en apprend petit à petit. Il ne faut pas être pressé, mais cela nous permet de découvrir la complexité de la relation entre eux. Ennemis, puis amis pour enfin devenir davantage.
La romance est belle, mais pas assez présente.
J'ai aimé ces personnages et ce qu'ils donnent au cours de l'histoire. J'ai plus eu l'impression de lire un bouquin sur des BFF qui se domptent et s'apprivoisent qu'une romance. Même si clairement, les sentiments se devinent, Reiner & Kulti auraient mérité plus que ça.

L'écriture est fluide, même si je déplore des passages longs qui font perdre le rythme au lecteur.

En bref ? Une slow romance qui prend son temps, mais qui aurait dû avoir plus de place dans le roman, des personnages intenses, un univers extra au coeur du football, parfaits pour les lectrices qui ne sont pas contre l'idée de lire un roman où la romance met du temps à arriver. Avec le mondial du football, c'est le moment de s'intéresser aux livres de ce temps !

Ma Note : 6.5/10
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Beli_LivreSaVie
  21 mai 2018
Une romance dans le monde sportif oui mais avec une joueuse de foot, cela nous change un peu des joueurs de foot, même si elle en est entourée. L'auteure nous présente ses personnages à travers Salomé (Sal), qui fait partie d'une équipe de football féminin, c'est donc d'un point de vue féminin que nous allons découvrir ce monde. Salomé nage dans le milieu du foot depuis son enfance, son père est un fervent supporter, son frère joue, ils sont tous fan. C'était sa passion et elle en a fait son métier.
Pour cette nouvelle saison, son équipe apprend qu'elle va avoir un nouveau coach : Reiner Kulti. Ce joueur a été son idole de jeunesse, dès son plus jeune âge elle a été amoureuse de lui et dans sa tête tout était clair, elle se marierait avec lui et ils auraient des enfants ensemble. Tant de projets mis à mal quand Kulti s'est marié à une mannequin et qu'après cela, lui et le frère de Sal ont eu un soucis sur le terrain. Ces deux épisodes ont scellé la fin de cette adoration de ce grand joueur de foot, la fin de tout espoir d'avenir commun. Bien des années plus tard, quand elle apprend qu'il va être l'un de ses coatch, elle est quelque peu refroidie par l'idée, comment oublier toute cette peine ressentie quand il l'a déçue à plusieurs reprises. Comment cette rencontre va-t-elle se passer ?
Lui, le grand et fameux Reiner Kulti, un homme qui semble si inaccessible ! Il devient donc coach assistant et clairement il n'a pas envie d'être là, cela se voit dès le départ car il ne s'occupe d'aucune des joueuses de l'équipe. Il ne dit pas un mot, ne desserre pas les dents et lance des regards glaciales à tous, autant dire qu'il est peu avenant. Cela refroidie bien des ardeurs car toutes étaient bien entendues en émois à l'idée de le voir en vrai et de le cotoyer. Nous apprendrons quelques petites choses sur le personnage, qui attire toujours autant la curiosité des médias, qui gravitent autour de l'équipe maintenant qu'il en fait partie. Il semblerait qu'il est quelques actions à se reprocher mais tout ceci reste bien mystérieux, tout comme l'est ce personnage emblématique mais si inaccessible. Pourquoi est-il là ?
Lorsqu'il arrive le premier jour, toutes les joueuses ne peuvent pas s'empêcher de baver devant lui. Autant le dire tout de suite, la description de l'auteure du joueur est juste à tomber, à cela on ajoute son sale caractère et il est parfait - oui les lectrices aiment les hommes ainsi dans les livres. Salomé va avoir énormément de mal à ne pas s'intéresser à lui, surtout vis à vis de cette attirance qu'il exerce sur elle, j'ai apprécié alors avoir accès à ses pensées qui m'ont bien fait rire quand elle essaye d'auto-gérer ses réflexions impures qui l'assaillent. Si lui est silencieux, Salomé elle ne l'est pas, elle n'hésite pas et va d'ailleurs finir par le remettre à sa place sans se gêner. C'est alors que les choses vont changer. le comportement de Kulti qui ne réagissait pas jusque là évolue, mais quand il parle, c'est pour mieux l'assassiner, la situation est tendue ! mais avec un personnage direct et franc comme l'est Salomé, les pendules sont souvent remises à l'heure.
Un roman que j'ai beaucoup aimé lire. Il n'est pas de petite taille puisqu'il fait plus de six-cent pages ! Ce que j'ai trouvé très étonnant, c'est de voir que ce roman a été traité de façon toute particulière car l'auteure décortique énormément à la fois le milieu dans lequel évoluent les personnages mais aussi la façon dont cette relation va naitre et prendre son envol. Tout ceci, n'est pas évident, c'est à dire qu'ils ne vont pas du tout se sauter dessus de suite, il n'y aura pas d'envie de concrétiser ses rêves de jeune fille, complètement dépossédée de ses moyens par ce beau sportif sexy, non ! L'auteure nous propose au contraire de découvrir que Salomé va avoir du mal avec Kulti, car il est loin d'être sympathique. Entre eux va se tisser une relation un peu étrange : elle ne peut pas s'empêcher de l'aider alors qu'il lui est parfaitement antipathique et lui à sa façon, la pousse aussi à se surpasser. Cela sans grand discours, Kurti parle peu et exprime ses émotions par des attitudes, qu'il est parfois difficile à comprendre. Sal est plus dynamique et expressive, leurs deux personnalités s'affrontent, se cherchent et finissent par se trouver mais sur le tard.
Certains parleront de longueurs dans le récit, car cette relation se fait progressivement et vraiment tout au long de ces six-cent pages. Ce n'est pas le terme que j'emploierai car on pourrait penser que la lecture en est un peu moins agréable alors qu'au contraire elle est très sympathique. J'ai apprécié voir cette relation se construire tout du long, nous n'avons que le point de vue du personnage féminin, Kurti reste donc très mystérieux, il nous faut le découvrir pas à pas, de façon très progressive. Nous ressentons alors de multiples émotions : colère, peine, découragements et encore bien d'autres, tout comme cette jeune héroïne qui voit son héros, devenu un homme aux abords détestables. J'ai adoré apprendre à le connaitre, je lui en ai voulu par certaines de ses réactions et j'ai littéralement craqué avec d'autres de ses agissements, c'est un personnage déroutant par son flegme et son self contrôle. Cela le rend d'autant plus fascinant.
J'ai complètement craqué pour cette histoire, j'ai vraiment eu l'impression de partager cet amour naissant avec délicatesse et respect sans que cela soit trop rapide et si peu tangible. Cette romance change de toutes celles où tout se précipite dès le début, ici l'auteure aime que les choses prennent leur temps et j'ai apprécié cet aspect car il nous permet de découvrir qui ils sont et quand les sentiments se dévoilent et qu'ils sont ouvertement formulés, c'est super touchant. Une plume bien intéressante que je découvre avec ce roman. le monde du foot qui n'est pas du tout ma tasse de thé s'avère intéressant à travers le jeu de ses personnages et la particularité tout en progression de cette relation entre Kulti et Sal. J'ai beaucoup aimé lire ce roman.
Lien : http://www.livresavie.com/cu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedml
  11 juillet 2018
Quoi de mieux que de lire un roman qui met en scène des footballeuses lors de la coupe du monde de football ? Bon, j'ai lu ce roman il y a quelques temps et je n'avais pas encore eu le temps de venir vous en parler ici mais c'est chose faite ^^
J'ai passé un excellent moment avec [CULTISSIME] de Mariana Zapata. Ce roman a la particularité d'être une romance mais… je dirais que celle-ci est secondaire, ou du moins qu'elle prend le temps de naître. Que feriez-vous si vous pouviez rencontrer votre idole ? Et si vous aviez la chance de vous entraîner à ses côtés ? Car c'est ce qui va arriver à Salomé, notre héroïne. Elle a toujours fantasmé sur Reiner Kulti, une star internationale de football. Et ce même homme va devenir son nouveau coach. Un rêve devenu réalité qui va vite virer au cauchemar. Reiner Kulti s'avère être froid, distant et Salomé tombe de haut. Mais notre héroïne est une battante et elle a bien l'intention de se dépasser pour impressionner l'homme de glace. Se pourrait-il que son idole se révèle au fil du temps ?
J'ai trouvé ce roman hyper différent des romances que je lis habituellement. Mariana Zapata explore son univers de fond en comble ainsi que la personnalité de ses héros. Elle a travaillé avec soin son histoire d'amour dans un contexte très particulier. Il faut vraiment avoir envie de naviguer dans le milieu footballistique car on s'immerge totalement avec notre héroïne et ses coéquipières. Elles ont des objectifs à atteindre et j'ai trouvé ça passionnant de voir l'envers du décor. Salomé est une sacrée nana qui fait la fierté de son père mais qui va se retrouver dans l'ombre du célèbre Kulti que son père adule encore plus qu'elle. Une motivation de plus pour elle et démontrer qu'elle a sa place dans son équipe. J'ai bien aimé notre Salomé, elle a du caractère mais elle reste généreuse et très attachante. Elle a ce je-ne-sais-quoi qui m'a plu tout au long de l'histoire. C'est une jeune femme qui sait se remettre en question et qui apprend de ses erreurs. Face à Reiner Kulti elle va se révéler, montrer de quoi elle est capable en dépassant son attirance pour son coach. Reiner Kulti, notre héros… est un personnage captivant. Je pense être passé par tous les stades avec lui. C'est difficile d'aimer un homme comme lui. Il a tout connu, la célébrité, les feux des projecteurs mais aussi des choses moins reluisantes et ce qui en font un personnage un peu sombre et torturé. Dès son entrée dans l'histoire j'ai été sur le qui-vive avec lui. Je l'ai détesté, tout comme Salomé. Il m'a mise hors de moi et a terminé par se rendre indispensable. Il a pas mal de charisme, j'avais hâte de découvrir quels étaient ses démons ^^ J'ai trouvé que Mariana Zapata a fait un travail formidable autour de son personnage masculin, il est complexe et son histoire rend l'ensemble très intéressant. C'est le genre de héros que l'on aime pas d'emblée mais que l'on apprend à aimer. Entre nos héros, il y a une grande différence d'âge, j'ai aimé cette variante qui donne une difficulté supplémentaire.
Parfois on met tellement une personne sur un piedestal qu'il arrive que l'on soit déçu en faisant sa connaissance. C'est un peu ce qu'il s'est passé pour Salomé avec Kulti. Mais au fil du temps, son intérêt reprend avec une tonne de questionnement. L'intrigue est très rythmée mais la romance n'est vraiment pas sur le devant de la scène. En fait, c'est secondaire mais cela complète la relation professionnelle de Salomé et Reiner. Alors ayant discuté avec certaines lectrices, je sais que toutes n'ont pas adhéré avec l'histoire car la romance survient vraiment à la fin du roman qui fait tout de même plus de 600 pages. Personnellement, j'ai été tellement prise par l'enjeu du scénario que même si j'ai espéré que l'histoire d'amour démarre plus tôt, je n'ai pas été déçue de manière générale car le récit est crédible et les sentiments de nos héros n'en sont que plus intenses.
La style et la plume de l'autrice sont vraiment addictifs et captivants. J'ai souvent tendance à dire que les romances vont trop vite, que les personnages n'ont pas le temps de laisser mûrir leurs sentiments, parfois je me dis même que dans certaines romances il n'y a que le désir qui prime, hors ici c'est tout le contraire et j'ai aimé que la progression soit lente et cohérente avec le contexte de l'histoire.
En bref, une belle surprise que cette lecture qui m'a plongé dans l'univers du football féminin. J'ai aimé les tenants et les aboutissants du récit ainsi que la complexité de nos héros qui ne sont pas ce qu'ils paraissent à première vue. Mariana Zapata a réussi à me captiver du début à la fin et je reste vraiment convaincue que je me jetterais sur ces prochains romans traduits en France. [CULTISSIME] se démarque de ce que l'on trouve sur le marché de la romance avec une histoire d'amour lente et surprenante.

Lien : http://www.lmedml.fr/2018/07..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
enairolf
  13 décembre 2020
Je vois avais déjà parler du fait que j'aime de moins en moins la romance. Ça fait un moment que j'aime de moins en moins ce genre. J'ai l'impression d'avoir toujours la même chose dans les romances. J'ai de plus en plus de mal à être satisfaite. Soit ça va trop vite, soit c'est beaucoup trop cliché et j'en passe. Je m'éloigne donc de plus en plus de ce genre et je suis beaucoup plus difficile à contenter!
Ce livre m'a donné envie grâce à Élise du compte Parfumdemots sur bookstagram. Elle est adepte des romances slow burn et partage donc les romances qui lui plaise. Elle parle souvent de Mariana Zapata la pro des romances Slow burn et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est vraiment du slow burn! Elle a beaucoup parlé de Cultissime une romance slow burn qui se déroule dans le monde du foot. Moi la grande passionnée de foot que je suis ne pouvais évidemment pas passé à côté.
Comme je le dis juste au dessus, ma deuxième passion après la lecture c'est le foot. Avec mon chéri on passe nos week-ends à regarder des matchs de foot tant on aime ca. du coup lire une romance avec ce thème c'était évident que ça allait me plaire. Et ce fut le cas car ce roman fut un véritable coup de coeur pour moi. J'ai absolument tout aimé dans ce roman et je l'ai surtout dévoré en un rien de temps malgré la petite brique que c'est! Étonnamment ça se lit hyper vite on ne voit pas le temps passe.
J'ai donc découvert la plume de Mariana avec ce roman. Et je dois avouer que c'est une plume que j'aime vraiment énormément. le genre de plume extrêmement fluide et addictive, on a clairement pas envie de lâcher le livre tant on est pris dans l'histoire. Et puis sa façon d'amener la romance est juste incroyable. Je savais donc d'avance que c'était une romance slow burn mais alors je dois avouer que je ne m'attendais pas à ce que ça prenne autant de temps!! Je n'en dirais pas plus pour ne pas spoiler mais alors ne vous attendais pas à de la romance au bout de deux chapitres oh non. Et au final malgré une romance qui prend énormément de temps, c'est absolument génial. Je trouve même que ça apporte énormément plus de crédit à l'histoire. C'est plus authentique une romance qui prend le temps comme ça.
Concernant l'histoire, nous allons suivre le personnage de Sal joueuse de foot professionnelle. Un jour, on annonce qu'un nouveau coach adjoint débarque dans son club. Ce nouveau coach n'est nul autre que Reiner Kulti, l'idole de toujours de Sal. Elle va donc côtoyer au quotidien celui qu'elle a toujours vénérer et qui lui a donné cette envie cette passion pour le foot. Mais aussi celui avec qui elle s'est promis, plus jeune, de se marier et d'avoir des enfants! Sauf qu'au moment venu, elle se rend compte qu'il n'est absolument pas comme elle le pensait… il est froid, distant, désagréable.. elle se demande même comment elle a pu fanstamer autant sur ce joueur… Mais Sal ne va rien lâcher et va tout donner pour essayer d'impressionner Kulti….
Comment vous dire à quel point j'ai aimé les personnages. J'ai adoré découvrir Sal, elle m'a beaucoup plu et beaucoup touchée. J'aime sa façon d'être, sa façon de penser etc. C'est vraiment un de mes personnages livresque préférés. Je le trouve incroyable. Mais je dois avouer que j'ai eu un gros faible pour Kulti. Ce personnage a su me touché en plein coeur et vraiment j'ai eu un gros coup de coeur pour lui. Au premier abord, il est complètement détestable. Mais détestable au plus haut point, il est froid, distant et j'en passe. Mais en apprenant à le connaître on découvre que derrière cette carapace qu'il se forge se cache un homme incroyable. Il est vraiment touchant. Mais ce que j'ai le plus aimé c'est la relation entre Sal et Kulti. Une relation qui démarre extrêmement mal au fur et mesure une amitié profonde les lient tous les deux. J'aime beaucoup d'ailleurs la façon qu'ils ont de s'apprivoiser en se liant d'amitié. C'est vraiment une relation extrêmement touchante et plaisante qu'on découvre.
L'univers du foot est vraiment très très présent. Si vous détestez le foot je pense que ce livre n'est pas fait pour vous. Comme je le dis, l'univers est vraiment très présent pendant la quasi totalité du roman. Ça se déroule soit a l'entraînement, soit pendant les conférences ou encore les matchs. On a des passages qui se déroulent hors foot mais ils sont tout de même assez peu nombreux quand on prend la totalité du roman. Mais alors étant passionné de foot, j'ai pris un énorme plaisir à découvrir cette romance plus ou moins originale.
Cultissime est une romance slow burn absolument délicieuse à lire. On a une plume fluide et addictive, des personnages attachants, un univers sportif passionnant et une romance qui prend le temps d'être mise en place. Je pense que j'ai trouvé une auteure qui va devenir une de mes favorites. Je n'avais jamais lu de romance slow burn comme ça mais je dois avouer que j'ai vraiment adoré cette romance. Je trouve que c'est tellement plus crédible comme ça. En tout cas ce roman m'a réconcilié avec la romance!
Lien : https://enairolf.home.blog/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   11 juillet 2018
L’air fut expulsé de mes poumons comme si l’on venait de me donner un coup de poing. A ma tempe, une veine se mit à palpiter. Ne fais pas ça. Les poils de mes bras se dressèrent.

Lentement, je laissai retomber la main contre mon flanc et forçai ma bouche à se refermer. Ce gros con ne serait pas la raison pour laquelle je resterais assise toute une saison.

Pas question.

L’envie irrépressible d’ouvrir la bouche et de lui dire d’aller se faire foutre était bien là, juste au bord de mes lèvres, pourtant je parvins à la ravaler lentement mais sûrement, car elle se débattait tel un barracuda luttant pour sa survie. Oui, je réussis. Je la gardai profondément logée dans ma poitrine, dans mon cœur, et verrouillai le tout.

Il ne me déposséderait pas de ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
KimysmileKimysmile   30 juin 2020
Le problème avec les hommes, ou les mâles en général - et je l'avais découvert au cours de ma vie -, c'était leur grande bouche. Un requin-baleine, ce n'est rien en comparaison du gars moyen accompagné d'un copain ou deux. Honnêtement.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   30 mai 2018
On ne mettait pas en danger une carrière qui avait coûté tant de sacrifices pour un rien. Chacune d’entre nous sans exception avait fait une croix sur les anniversaires, les fêtes de famille, la vie sociale, les relations, le temps libre avec ses proches et autres pour obtenir ce que nous avions. Cette réussite était précieuse à mes yeux, et je serais bien bête d’y renoncer sur un coup de tête. Et jusqu’à un certain point, toutes les autres filles de l’équipe devaient penser la même chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   30 mai 2018
À vingt-sept ans, sachant ce que je savais de lui à ce stade, j’aurais été ravie de passer le reste de ma vie dans la plus grande discrétion.
Seulement parfois, le destin était inconstant et immature, car quelques jours après que j’eus raconté à Gardner comment le manque d’attention de l’ancienne superstar affectait tout le monde dans l’équipe, mes prières de préadolescente furent exaucées par miracle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   30 mai 2018
Quand j’avais grandi, les gens avaient trouvé d’autres sujets de moquerie à mon égard. On m’avait traitée de bégueule, de coincée, de garce, de garçon manqué, voire de gouine, plus de fois que je ne pouvais les compter. Tout ça parce que j’aimais jouer au foot et que je prenais ça au sérieux.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : romanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4022 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..