AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9781023502597
Éditeur : Seuil (27/03/2014)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 39 notes)
Résumé :
Alice Crane, une génie de la génétique de 22 ans, a tout abandonné pour devenir médecin légiste. Elle travaille à la morgue de l’Hopital d’Edencity depuis quelques temps quand l’un de ses patients disparaît. Elle le retrouve marchant dans les rues de la ville et se lance à sa poursuite sans se douter qu’elle vient de franchir la ligne qui sépare le monde des humains de celui des corbusards... et qu’il ne lui sera plus jamais possible de faire marche arrière.
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
florencem
  12 avril 2014
Ma foi, c'est un excellent début de série que j'ai eu la chance de découvrir grâce au dernier Masse Critique. Donc merci beaucoup à Babelio et aux éditions Seuil. J'avais de très bons espoirs lorsque j'avais lu le résumé au moment de mon choix et je n'ai pas été du tout déçue. Par contre, devoir attendre 2015 pour avoir la suite... cela va être beaucoup, mais beaucoup trop long !
J'ai été un peu surprise au début. Déjà la couverture m'avait un peu induite en erreur. On voit des zombies ou revenants dessus et je pensais que le roman allait parler de cela. Si vous êtes comme moi (pas très fan des zombies), sachez que non, le roman ne se cantonne pas à cette unique espèce de morts vivants mais vous présente bien toutes sortes de créatures surnaturelles (vampires, gargouilles, mages, sorciers...). Un très bon point pour moi, donc. Et puis ne pas se focaliser sur un genres de créatures permet de rendre l'univers plus riche et plus intéressant selon moi. N. M. Zimmermann survole assez le monde des corbusards (nom donné aux créatures surnaturelles) dans ce premier tome. On en apprend pas mal, mais pas assez à mon goût pour appréhender tous les rouages de ce nouveau monde. Ce qui est normal, il ne faut pas tout nous dévoiler dès le début, mais je me pose pas mal de questions. Il faut dire aussi qu'entre eux et les humains de l'Organisation, nous avons notre lot de mystères. Tout est intriguant. On se pose un tas de questions comme je vous l'ai dit et on ébauche, du coup, des théories. J'aime beaucoup cela dans ce genre de roman. Cela donne un côté participatif à la lecture, on chercher à découvrir les mystères qui se dessinent petit à petit et lire devient très vite une addiction.
L'autre point qui m'avait un peu décontenancé, est le résumé donné par l'éditeur. Je trouve celui posté par l'auteur sur son compte facebook beaucoup plus clair.
Pour ce qui est des personnage, je n'aurais qu'un petit point négatif à soulever. Alice Crane, notre héroïne, a quelques fois un côté demoiselle en détresse qui subit ce qu'il lui arrive que je n'apprécie pas tellement. Son caractère est pourtant cohérent par rapport à ce qui lui arrive mais j'espère qu'elle sera encore plus débrouillarde par la suite. Après, je ne me plaints pas du tout qu'elle soit entourée de trois hommes assez mystérieux et ténébreux. James Flynn a un côté dur à cuire un peu stéréotypé mais qui en même temps cache beaucoup de choses et se montre très sensible et prévenant. J'ai quelques théories à son sujet que j'ai hâte de voir si elles sont fondées. Nous avons aussi Démétrius... Je suis plus qu'intriguée par ce personnage. Je l'aime beaucoup alors qu'on ne sait pas grand chose à son sujet au final et même s'il fait partie des "méchants", je le trouve beaucoup plus sympathique que certains êtres "humains". Keryam, par exemple, est lui trop instable pour se faire réellement une idée à son sujet. Il entre dans cette catégorie de personnage qu'on aime détester. Il est trop souriant, trop parfait à certains égards, trop... louche. On s'en méfie dès le départ, ce qui n'est jamais bon signe.
L'histoire en elle-même est palpitante. On ne s'ennuie pas car dès le départ, on entre dans le vif du sujet. Il y a un peu d'action qui donne de la dynamique au récit sans entrer dans le "trop" ou dans la caricature. C'est surtout l'enquête en elle-même (menée par Alice) et la découverte de l'univers qui tiennent en haleine le lecteur. Je ne me suis pas du tout ennuyer et la fin du roman nous laisse supposer de grande chose pour la suite.
En clair, je suis enchantée de cette lecture. J'attendrai avec impatience la suite (2015, c'est loin !) et j'espère que cette série saura continuer sur sa lancée. Un grand bravo à l'auteur. Il faut d'ailleurs que je regarde sa bibliographie. Je suis sûre que j'y trouverai de quoi passer un bon moment en attendant le tome deux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          241
garrytopper9
  12 avril 2014
Premier tome d'une saga qui commence à peine en ce début d'année, Alice Crane tome 1 nous plonge dans le monde étrange d'Edencity et des créatures surnaturelles qui y résident.
L'idée est sympathique, beaucoup de créatures, des approches différentes de ce que l'on a l'habitude de voir en général. le meilleur exemple étant celui des gargouilles, que j'ai beaucoup aimé.
Mais voilà, une bonne idée, une bonne histoire, cela ne fait pas tout. Et c'est bien là qu'est le problème. Déjà, le livre est très court, 390 pages sur un livre grand format, avec de bonnes marges. Mais bon, il faut lui reconnaitre cela, la lecture en est que plus agréable et c'est un bon point, car la lecture est assez pénible a cause du style.
Déjà, l'héroïne est d'une platitude consternante. Fade a souhait, mais qui se la joue un peu crâneuse sur les bords ( Peut-être ce qui a inspiré le nom de l'héroïne a l'auteur ? ). Notre petite et jeune légiste se trouve mêlée a un monde dont elle ne soupçonnait pas l'existence et elle a des réactions assez étranges. Par exemple, après avoir été attaqué une fois, son agresseur la retrouve plus tard et là, elle n'arrive pas a franchir un mur de deux mètres. Sans rire, quelqu'un vous agresse, vous vous en sortez et plus tard il vous retrouve, vous poursuit et vous vous retrouvez coincer par un mur ?? Ben oui, notre héroïne n'as pas l'idée de sauter, tendre les bras, bref, essayer de faire quelque chose. Une chance que quelqu'un l'aide a ce moment là…
Mais bon à la limite, on aurait un personnage pas très dégourdi, ce qui n'est pas un mal, au moins dans la première moitié du livre on voit bien qu'elle n'as rien a faire dans cet univers. Mais subitement (et en seulement quelques heures dans le livre) elle devient une rebelle qui n'as pas froid aux yeux. Changement radical, comme ça, d'un coup d'un seul. Un peu facile, et cela prouve un gros manque de subtilité dans la construction du personnage principal.
Pourtant, certains autres personnages (curieusement, les personnages masculins) sont bien mieux travaillés, bien plus marqués par ce qui les entourent. A noter aussi, que notre chère Alice ne peut pas s'empêcher de trouver beau, attirant, envoutant le moindre type quelle rencontre…
Bref, ce livre se lit rapidement, sans réelle envie, le récit est trop alourdi par les réflexions de l'héroïne qui ne sont en fin de compte que des répétitions de ce qui a déjà été dit. Ca manque cruellement de rythme, et a aucun moment je n'ai eu envie de savoir la suite ni même d'avoir un peu d'empathie pour un quelconque personnage. le tome deux sort en 2015, et bien ce sera sans moi.
Attention, je ne dit pas que ce livre est nul, loin de là, c'est un livre correct, avec de dès bonnes idées, mais le style d'écriture est a revoir. Dommage, ça donnait pourtant envie, surtout en lisant la 4ème de couverture, qui soit-dit en passant est quelque peu trompeuse…
En tout cas, merci une nouvelle fois a Babelio et aux opérations Masse Critique, qui nous permettent toujours de découvrir des auteurs et des univers différents, même si on n'accroche pas forcément a chaque fois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          204
Livresque78
  13 mai 2015
Merci à Babelio et aux éditions Seuil pour cette jolie découverte.
Un livre que j'avais quelques fois vu passer sur Babelio ou sur les blogs et forums de lecture. Mais sur lequel j'avoue, je ne me serai pas penché si cette opération masse critique ne me l'avait pas permis.
Je serai dans ce cas, passée à côté d'une très sympathique lecture.
Les débuts du livre m'ont un peu inquiété car de nombreuses créatures surnaturelles y sont citées et j'ai eu peur que cela parte un peu dans tous les sens. Mais non, l'auteur a su donner à cette histoire un côté intrigant.
Une enquête se met en place ainsi qu'un suspense qui tiennent la route et dont l'issue reste incertaine jusqu'au bout.
La transition vers une suite se fait tout naturellement et pour moi, avec beaucoup d'envie.
J'ai aimé Alice, qui malgré qu'elle soit un génie, reste une jeune fille de 22 ans, avec le peu d'expérience que cela incombe.
James est énigmatique, sans pour autant être un accroche midinette.
Donc pour moi, une belle réussite pour un premier tome, en espérant que l'intérêt aille en augmentant.
Je vais découvrir la suite avec beaucoup de plaisir.

Lien : https://livresque78.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          311
verobleue
  26 avril 2014
Masse critique et les Editions Seuil m'ont offert la possibilité de découvrir « Les corbusards » Alice Crane, Tome 1. Je les en remercie. C'est un roman fantastique, spin-off d'une autre saga « Eden city » du même auteur, Naïma Murail-Zimmermann. Apparemment, il n'est pas nécessaire de connaître Eden city pour comprendre, ce qui est mon cas.
À 22 ans, Alice, haut potentiel, a bâti toute sa vie sur son intelligence hors norme. Médecin légiste, elle a peu d'amis, accorde peu d'importance à son apparence, vit dans seule dans un petit appartement et se voue corps et âme à son travail dans le service de médecine légiste le plus prestigieux du pays. Un des corps sur lequel elle doit pratiquer une autopsie disparaît et elle le retrouve marchant en ville. Ses certitudes vacillent et cette fois-ci son intelligence ne l'aide pas.
Alice Crane découvre que des créatures vivent dans l'ombre de son monde : les corbusards. Vampires, morts-vivants, djinns, gargouilles, anges, êtres fantastiques et inquiétants existent autour d'elle et sont surveillés par l'Organisation et l‘un de ses membres : Gaspard Flynn. A ce niveau, on lui propose d'oublier cet univers régit par des lois inhumaines mais Alice préfère affronter la vérité. Mais qui sont les méchants et qui sont les bons?
Un tas de personnages secondaires font leur apparition au fil des chapitres, l'intrigue se met en place, révélant les conflits entre les différentes créatures. Cette lecture n'est pas un coup de coeur mais change des univers fantastiques déjà lus.
Pour adolescents à partir de 14 ans, ce premier tome possède un charme gothique et est à découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Colibrille
  09 mai 2015
Alice Crane est un génie, tout le monde s'accorde à le dire. Pourtant, alors qu'elle était promise à un grand avenir dans l'univers de la génétique, la jeune femme fait le choix d'embrasser la carrière de médecin dans une morgue. Cette décision en surprend plus d'un, d'autant plus qu'Alice n'a que 22 ans.
D'un naturel solitaire, la jeune femme se consacre corps et âme à son travail. Sa vie prend un tournant des plus étranges lorsqu'un cadavre disparaît de la morgue, quelques minutes après son examen préliminaire. Dès lors, la vie d'Alice bascule. C'est le début d'une aventure macabre dans Eden City, une ville aux deux visages...
D'ordinaire, je ne suis pas adepte des romans qui mettent en scène des vampires. Pourtant, je suis totalement tombée sous le charme de ce roman où les vampires sont en grand nombre et occupent une place centrale dans l'intrigue. L'auteur réussit à éviter les clichés liés à ces créatures fantastiques grâce à une galerie de personnages aussi étrange que variée, ainsi qu'une intrigue habilement menée.
En soi, l'histoire et l'univers de ce roman n'ont rien d'extraordinaire. le concept d'un personnage découvrant que le monde dans lequel il vit est en réalité peuplé de créatures fantastiques diverses et variées n'est pas nouveau. Il a déjà été maintes fois utilisé et semble être une source d'inspiration intarissable, à tel point que le mauvais et le très bon se côtoient souvent dans ce genre littéraire... C'est sans hésitation que je place "Les corbusards" du côté du très bon ! Il faut reconnaître qu'une foi ce roman commencé, je n'ai pu m'arrêter qu'une fois parvenue à la fin. Quelle idée d'avoir commencé ce roman avant de m'endormir... Ma nuit en a été raccourcie de quelques heures. Ça m'apprendra !
Dès le premier chapitre nous sommes immédiatement plongé au coeur de l'intrigue. Loin de ralentir, le rythme du récit va crescendo au fil des pages. C'est à la fois un point positif mais aussi négatif. J'ai eu le sentiment que tout se déroulait un peu trop vite. L'auteur ne laisse pas assez respirer son histoire. Elle ne prend pas suffisamment le temps de nous faire découvrir les différentes sortes de corbusards. Mis à part les vampires, les autres (mages, djinns, gargouilles) ne sont évoquer que très brièvement. de même, le fonctionnement des différentes communautés, leurs interactions, ne sont guère développées. le résultat est qu'on se sent parfois perdu. J'en viens à me demander si ce n'est pas volontaire de la part de l'auteur car ainsi, elle nous place dans la même situation qu'Alice Crane, pour qui cette nouvelle facette d'Eden City.
Eden City est loin d'être un coin de paradis ! J'ai regretté que l'auteur ne nous offre pas plus de descriptions des quartiers corbusards de la ville. Cela aurait permis de donner une aura plus fantastique et mystérieuse à la ville. Finalement, il n'y a que les scènes se déroulant autour du bar "Délices de Bacchus" qui nous confrontent vraiment à la face cachée d'Eden City. En fait, à la lecture du résumé, je m'attendais à ce que Eden City soit une sorte de Gotham City version vampires ! Malgré tout, l'atmosphère est quand même réussie et ne manque pas de donner quelques frissons.
L'un des points forts de ce roman est qu'il évite l'écueil du manichéisme. Chaque personnage possède une part d'ombre (plus ou moins étendue !) : Démétrius, James, Justin et tous les autres cachent bien des secrets. Notre vision de l'Organisation même évolue au fil de l'histoire. Alors qu'elle nous apparaissait d'abord comme une société secrète chargée d'assurer la paix entre humains et corbusards, nous finissons par nous interroger sur sa véritable mission. Est-elle aussi noble que l'Organisation le prétend ? On en doute sérieusement à la fin du roman !
Je suis plus qu'impatiente de lire la suite. je vais de ce pas acheter le second tome !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32


critiques presse (1)
Ricochet   01 juillet 2014
Fan de la série True Blood, ce roman pourrait vous plaire. [...] Complots, machinations, tromperies, tout est bon pour arriver à prendre le pouvoir. La complexité des personnages rend la lecture excitante [...].
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
verobleueverobleue   10 avril 2014
Beaucoup de gens pensent qu'il faut être fasciné par la mort ou avoir subi un traumatisme pour s'intéresser à la médecine légale. En réalité, j'ai choisi cette profession pour des raisons tout à fait banales. Pour commencer, il y a le facteur responsabilité. Quoi que je fasse, je n'aurai jamais de mort sur la conscience. Un médecin dont les patients sont vivants peut les sauver, mais il court aussi le risque permanent d'en tuer un. Au cours d'une opération, mais aussi à cause d'un mauvais diagnostic ou parce qu'il n'a pas décroché son téléphone un jour où il était de garde. C'est un poids avec lequel je ne serais pas capable de vivre.
[...]
Et puis, j'aime travailler dans une morgue. Je sais que c'est étrange, mais il y a une ambiance particulière. J'aime l'odeur, les bruits et le calme. Les patients qui attendent leur tour en silence au lieu de crier parce que je suis en retard et de remettre mes diagnostics en question.
[...]
En réalité, il y avait une troisième raison.
[...]
Moi, je m'étais sentie étrangement proche de ce patient froid et silencieux allongé sur la table. Il n'avait pas de voix. Aucun moyen d'exprimer sa frustration, sa colère, sa douleur ou sa tristesse. Un corps manipulé par d'autres, qui n'aurait plus l'occasion de se tenir sur ses deux jambes pour leur échapper.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
YsolteYsolte   24 juillet 2014
Je respirai à fond pour éviter de faire une remarque désagréable et tournai la tête vers le chariot métallique situé au milieu de la salle d'autopsie. Là où j'avais examiné le corps le matin même.
- Le corps n'avait pas été identifié et le dossier que j'avais commencé à constituer est également introuvable, dis-je, pour revenir à l'affaire qui nous concernait.
Ma voix tremblait un peu. Pourquoi fallait-il que cela arrive le jour où le Dr Fritz était à une conférence ? Le premier jour ou j'étais responsable du service ?
- Vous l'avez laissé en plan pour aller casser la croûte ? demande le roux balafré.
Il éclata de rire.
- Les génies, c'est plus ce que c'était, hein ?
- Mais...oui, répondis-je, soudain exaspérée. Il ne risquait pas de s'enfuir !
- La preuve que si, intervint l'agent Flynn.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
florencemflorencem   09 avril 2014
- James ?
- Oui ?
- Bonne nouvelle, grinçai-je. Quelque chose de positif.
- Oh !
Il tapota le volant, fronçant les sourcils.
- Le Central m'a rappelé pendant que tu étais dans les vapes : on a attrapé l'éléphant.
Commenter  J’apprécie          160
florencemflorencem   08 avril 2014
- Vous prenez plutôt bien la situation, je trouve.
- Faire médecine demande des nerfs d'acier... et d'excellentes prédispositions pour le déni. Je paniquerai plus tard.
Commenter  J’apprécie          180
garrytopper9garrytopper9   12 avril 2014
Il ne bougeait plus et sa tête formait un angle peu naturel avec le reste de son corps. Les baffles de l'ordinateur produisaient sur grésillement assourdissant.
Je poussais un hurlement.
Commenter  J’apprécie          90

Videos de N. M. Zimmermann (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de N. M. Zimmermann
Dans les petits papiers de... Naïma Murail Zimmermann
autres livres classés : vampiresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Edencity:Bienvenue en Enfer

Qui est l'héroine de l'histoire?

Saralyn
Judith
Kat

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Edencity, tome 1 : Bienvenue en enfer de N. M. ZimmermannCréer un quiz sur ce livre

.. ..