AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782226396600
Éditeur : Albin Michel (03/05/2017)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Avec Virgile, voyage au cœur des plus grandes histoires d'épouvante de tous les temps !
Virgile est un véritable spécialiste des histoires d'horreur. Alors, quand une brocanteuse lui offre un mystérieux ouvrage intitulé Le Grand Livre de l'Horreur, il est fou de joie. Mais à peine a-t-il commencé sa lecture qu'il se retrouve transporté dans le château du plus célèbre des vampires : celui du comte Dracula !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
temps-de-livres
  13 juillet 2018
Virgile, un adolescent de treize ans a beaucoup de mal à être populaire. Il faut admettre qu'il a une passion originale : Les histoires d'horreur. de sa trousse « squelette » à son sweat « + beau zombie de la terre », tout rappelle sa passion. Alors, quand une vieille dame originale lui vend un ouvrage ancien, le Livre de L'Horreur, Virgile est comblé. Une joie qui ne va pas durer. Quand il commence sa lecture, il se retrouve projeté dans le château de Dracula.
LE GRAND LIVRE DE L'HORREUR (voix caverneuse)
Le Grand Livre de L'Horreur est une nouvelle série des éditions Albin Michel. On y suit les aventures de Virgile dans les grands classiques littéraires ou cinématographiques. Il y a quatre tomes parus et les thèmes sont éloquents : Dracula, Frankenstein, Jurassic Park, Docteur Jekyll et Mister Hyde.
UNE AUTRICE TALENTUEUSE
L'autrice qui écrit (de son sang ?) ces ouvrages : N.M. Zimmermann. Nous avions lu Les Ombres de Kerohan et le Miroir aux Sortilèges, mais il n'y a pas de frontière pour cette femme talentueuse. Sa bibliographie compte bandes dessinées, littérature adolescente et les thèmes sont légions. A chaque ouvrage, on ressent un véritable plaisir de lecture, mais aussi de l'humour pour désamorcer les situations les plus tendues.
UN RECIT ENTRE HOMMAGE ET MISE A JOUR
Avec ce premier tome, on découvre un concept original. Au lieu de faire lire le récit classique, on y fait plonger le lecteur. L'adolescent, mal dans sa peau, qu'est Virgile, n'est pas une figure héroïque et le lecteur pourra s'identifier à lui. On suit avec intérêt les aventures de cet adolescent avec son lapin, les situations stressantes où le frisson vous gagne (Eh oui ! Même les « vieux » lecteurs de Bram Stoker). Si le récit suit en grand partie la trame du roman original, on s'en écarte par moment… Mais nous ne vous révélerons pas pourquoi. Virgile essaie de dénouer cette situation, puisque lui, connaît le roman. S'il échoue, il se fera mordre. Heureusement, le sens de l'humour de l'autrice permet de terminer avec plaisir ce premier tome.
DES ILLUSTRATIONS HARMONIEUSES
Dès la couverture, Caroline Hüe colle à cette nouvelle version de Dracula. Il faut faire ressentir les frissons, mais sans faire fuir le lecteur. Son trait élancé, son sens du détail, illustrent parfaitement la thématique de la série et les émotions recherchées. On y voit une filiation avec l'illustrateur Fernando Puig Rosado. Les trouvailles qui parsèment le livre sont aussi simples que nécessaires. le travail graphique est magnifique et donne une raison supplémentaire de lire ce livre.
Avec sa centaine de pages, des chapitres concis, des personnages attachants et originaux, N.M. Zimmermann signe un premier tome enlevé qui démonte les poncifs des classiques littéraires. On donne envie aux plus jeunes de découvrir ces « monuments » sans montrer le « poids » du titre. Les références sont présentes et on ose même citer Flicka ? Ça nous a fait rire ! On souhaite une grande longévité à cette série !
Lien : https://tempsdelivresdotcom...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sharon
  29 juillet 2017
Avant de commencer cet avis, je voudrai afficher cet avertissement venant d'un des personnages principaux de ce roman : "Aucun lapin n'aime qu'on lui tripote le pompon." Maintenant que c'est dit, nous pouvons commencer. Virgile est un adolescent un peu différent des autres : il n'aime que tout ce qui est lié à l'horreur. Ne porte-t-il pas un tee-shirt "Plus beau zombie de la terre"? Certes, cela ne facilite pas l'amitié, du moins dans l'établissement où il est, parce que, là où j'enseigne, je pourrai lui présenter quelques futurs copains ! Cependant, sa solitude inquiète ses parents, qui l'ont inscrit à plusieurs activités extra-scolaires, successivement, dans l'espoir qu'il se fasse des amis : peine perdue. Virgile en convient : s'il changeait ... Mais (je cite) : "Il n'était de toute façon pas très sûr de vouloir d'amis qui ne l'aimeraient que s'il changeait ses goûts et sa personnalité", p. 8. Ses seuls vrais amis, mis à part son lapin, sont donc les livres. Et quel bonheur pour lui quand il acquiert, auprès d'une charmante vieille dame, le grand livre de l'horreur. Et quelle surprise, quand il se retrouve au coeur du château de Dracula, avec Pollop, son lapin blanc. Que vous ayez lu Dracula ou pas, peu importe : le roman s'intéresse à une partie qui ne nous est pas contée, à savoir l'évasion de Jonathan Harker de l'antre du vampire - très réaliste, soit dit en passant, pas du tout le genre à briller au soleil. Et oui, l'ensemble reste donc crédible, les trois épouses de Dracula ne sont pas oubliées, pas plus que les capacités surnaturelles du comte ou son peu de goût pour l'ail. Les bonnes vieilles recettes sont les meilleures.
Ce livre est plaisant à lire, les illustrations sont réussies - mention spéciale pour la couverture.
A découvrir si vous n'êtes pas allergique aux vampires ou aux lapins.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Follepicarde
  15 février 2018
Virgile aime les zombies, s'habiller en noir, lire des livres d'horreur et son meilleur ami est un lapin. Autant dire que pour un ado au collège, ce n'est pas gagné pour la vie sociale et séduire les filles. D'ailleurs, la seule qui l'approche est vieille, farfelue et lui prodigue des conseils pour faire un collier en gousse d'ail. D'ailleurs, elle ne pas lui donner uniquement des conseils, elle va lui " céder" un livre en échange du contenu assez hétéroclite de ses poches : le grand livre de l'horreur.
Dès sa première lecture, Virgile est happé et transporté en Transylvanie dans le château du comte Dracula.
Ce roman m'avait tapé dans l'oeil, car il me semblait idéal pour les petits lecteurs.
En tant qu'adulte, j'ai apprécié ma lecture, car je suis familière de Dracula, mais quid du public cible ? Mais si la couverture et le pitch sont alléchants, les lecteurs risquent fort de laisser tomber la lecture, car il ne se passe pas grand chose, en dehors d'une présentation de l'intrigue du roman de Bram Stoker, loin des préoccupations et de l'imaginaire adolescent. Il est dommage que le principe de la série soit présenté à la fin. Je suis donc à moitié convaincue en dépit de la qualité de l'écriture et du personnage hilarant de Pollop.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Takalirsa
  10 octobre 2018
L'originalité de ce petit livre illustré, c'est qu'il ne se contente pas d'évoquer Dracula, il fait entrer dans l'histoire de Bram Stoker aux côtés de son héros, Jonathan Harker ! le Grand livre de l'horreur est en effet un portail que le jeune Virgile va traverser malgré lui avec son lapin Pollop... Pour ce spécialiste des histoires d'horreur, c'est un privilège de côtoyer de près les célèbres personnages de fiction (comme Hugo dans Panique dans la mythologie), mais aussi une grande source de frayeur ! Tout ce qu'il vit est conforme au roman d'origine ("Ce château, le type qui marche sur un rebord de pierre, la chambre avec les pièces d'or et le vampire dans la crypte... Tout correspond exactement au livre!") et on apprécie de renouer avec ce classique dont on a oublié les détails au fil du temps (notamment le fait que c'est un roman épistolaire). Malheureusement c'est un peu près le seul intérêt du récit.
Il ne se passe en effet par grand chose (à part que les trois protagonistes cherchent à s'échapper du château où ils sont enfermés) et Dracula est repoussé bien facilement... Les explications finales de la brocanteuse relancent un peu l'intérêt en mettant l'accent sur le pouvoir du lecteur à faire vivre une histoire, et sa faculté de la modifier quand il est animé de mauvaises intentions comme le mystérieux Maliseur. Cependant on craint que les aventures suivantes (Dans le laboratoire de Frankenstein, Sur l'île de Jurassik Park, Dans la demeure du Dr Jekyll) répètent le même schéma à l'intrigue un peu creuse...
Lien : https://www.takalirsa.fr/le-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
NicolasFJ
  06 août 2017
Un très bon concept malheureusement présenté A LA FIN du roman, durant une longue explication.
Il aurait été mille fois plus efficace de découvrir le concept dans l'action, afin de comprendre (et de vivre) les enjeux réels.
Cela donne au livre un simple statut d'introduction, pour une série qui pourrait être intéressante, mais qui a sacrifié son premier tome...
Mentions spéciales quand même pour le lapin qui n'a pas sa langue dans sa poche, et pour l'univers Draculesque respecté avec soin !
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
SharonSharon   29 juillet 2017
Pollop s'assit, vexé.
- Aucun lapin n'aime qu'on lui tripote le pompon. C'est personnel, se défendit-il.
Commenter  J’apprécie          10
FollepicardeFollepicarde   16 février 2018
Le lapin paraissait de plus en plus perdu. C'était sans doute normal : à la connaissance de Virgile, Pollop mangeait les livres, mais n'en lisait jamais.
Commenter  J’apprécie          00
TakalirsaTakalirsa   10 octobre 2018
C'était une idée complètement folle, mais n'étaient-ce pas celles-là qui fonctionnaient le mieux dans les histoires d'horreur ?
Commenter  J’apprécie          00
SharonSharon   29 juillet 2017
Il n'était de toute façon pas très sûr de vouloir d'amis qui ne l'aimeraient que s'il changeait ses goûts et sa personnalité.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de N. M. Zimmermann (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de N. M. Zimmermann
Dans les petits papiers de... Naïma Murail Zimmermann
autres livres classés : draculaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Edencity:Bienvenue en Enfer

Qui est l'héroine de l'histoire?

Saralyn
Judith
Kat

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Edencity, tome 1 : Bienvenue en enfer de N. M. ZimmermannCréer un quiz sur ce livre

.. ..