AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
France

Lecteur inscrit le 08/02/2016

http://le-lecturamak.over-blog.com/
" Nous utilisons des mots tels que hasard ou destin, parce que nous ne savons comment nommer les chaînes de cause à effet incroyablement complexes qui façonnent nos vies. Plus j'écris, plus je suis persuadé que le but d'un roman n'est pas de produire des assertions définitives, mais de tenter de poser des questions de plus en plus complexes sur ce que nous sommes, et comment nous le sommes devenus. Je ne crois pas au destin ni aux malédictions. Mais nos choix sont plus limités que ce que nous aimerions croire, même s'il est plus confortable de penser que nous disposons d'une réelle liberté...

... Quand on écrit, c'est pour lutter contre la douleur contenue dans ce mot. Écrire, c'est tenter de trouver sa place, chercher une forme de contrôle sur le cours chaotique des choses. Pour moi, l'écriture est une façon de corriger l'aléatoire absolu de la vie...

Jonathan Coe. Extrait d'entretien magazine Transfuge n°46, février 2011
http://le-lecturamak.over-blog.com

" C'est dans le passage que réside le propre de l'humanité. Nous sommes des passants dans le sens où l'histoire des humains est bien plus courte que celle du monde. Nous sommes une parenthèse dans cette histoire. Si l'humanité arrive un jour à son extinction, le monde lui survivra. Le monde a une histoire avant nous et en aura une après nous..."Achille Mbembe : extrait d'entretien
http://jmlire92.wixsite.com/dicothemelitteraire
Actualités Fil RSS
Pour suivre ses dernières lectures ou découvrir ses critiques de livres, connectez-vous ou

connexion avec
 
    ou    Créer un compte