Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2070513653
Éditeur : Gallimard Jeunesse (1999)


Note moyenne : 3.47/5 (sur 75 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Tout commence le jour où Tonin, le fils du roi des ours, est enlevé par des chasseurs dans les montagnes de Sicile... Profitant de la rigueur d'un hiver qui menace son peuple de famine, le roi décide alors d'envahir la plaine où habitent les hommes. Avec l'aide de son a... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (6)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par LiliGalipette, le 18 janvier 2014

    LiliGalipette
    Le fils de Léonce, roi des ours, a été enlevé par les hommes. Pour trouver Tonin et pour échapper aux rigueurs de l'hiver dans les montagnes, le roi décide d'attaquer la ville. Son armée de braves guerriers essuie d'abord une cuisante défaite face aux troupes du Grand-Duc. Mais le roi des ours est bien entouré et le second assaut est le bon. Avec l'aide plus ou moins consentie du professeur de Ambrosiis, magicien aux pouvoirs comptés, il prend la tête de la Sicile et instaure un règne de bonne entente entre les ours et les hommes. Hélas, les ours ne sont pas faits pour vivre en ville et le roi Léonce doit faire face à la perversion que crée le confort. « Nous avons engraissé, mes amis, il faut le dire, nous avons pris du ventre. » (p. 110) Et si la plus grande bataille que le roi des ours doit mener était contre son peuple ?
    J'ai beaucoup aimé ce récit en prose et en vers qui, à la manière d'une épopée, retrace les hauts faits d'un souverain valeureux entouré de bons et de mauvais conseillers. Pleine de magie, l'histoire présente tour à tour des fantômes, des sangliers volants et un monstre croquemitaine. Parfait cocktail pour susciter l'intérêt des jeunes lecteurs, d'autant plus que l'humour n'est jamais loin et que l'auteur rend hommage à d'autres textes de la littérature jeunesse. « Un boulet part vertical / Et dessus, comme sur un cheval, / Un ours à califourchon / Qui jaillit tel un bouchon. / (Idée reprise d'ailleurs sur une autre scène / Par le fameux baron de Münchhausen.) » (p. 58) Enfin, ce texte, avec ses airs de récit historique, développe une morale simple que les lecteurs débutants peuvent aisément comprendre. Voici donc un petit roman fort sympathique !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 16         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Claudepuret, le 11 mai 2013

    Claudepuret
    Histoire atypique que nous conte ici Dino Buzzati.
    Des ours, face à un hiver particulièrement rigoureux, décident d'envahir la plaine habitée par les hommes et finissent malgré tout par se rendre compte que ce monde n'est pas le leur...
    C'est assez surprenant, et on ne retrouve pas les repères auxquels nous a habitués Buzzati.
    Au final, cette histoire est agréable à lire même si ça n'est pas le meilleur Buzzati que j'ai lu..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 10         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par 1975jmr, le 31 octobre 2013

    1975jmr
    Un incontournable dans la fiction italienne sur les légendes locales, un régal à lire au plus tôt. Un récit qui régale les esprits et tient en haleine jusqu'au bout du livre

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par aureliestrega, le 09 janvier 2015

    aureliestrega
    Un conte très sympathique de Buzzati. Farfelu, drôle, parfois émouvant et plein de petites chansons. Vraiment très sympathique!

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par ilian, le 28 juillet 2012

    ilian
    les roi Leonce et ou et l'un des personnage que j'aime bien

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (3)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par ilian, le 28 juillet 2012

    La vie hélas ! N'est qu'un court passage,
    On croit avoir le temps, et n'être pas pressé,
    Qu'on tourne seulement une page,
    Et voilà que treize ans ont passé.

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

  • Par LiliGalipette, le 18 janvier 2014

    « Un boulet part vertical / Et dessus, comme sur un cheval, / Un ours à califourchon / Qui jaillit tel un bouchon. / (Idée reprise d’ailleurs sur une autre scène / Par le fameux baron de Münchhausen.) » (p. 58)

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par LiliGalipette, le 18 janvier 2014

    « Nous avons engraissé, mes amis, il faut le dire, nous avons pris du ventre. » (p. 110)

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation










Sur Amazon
à partir de :

0,18 € (occasion)

   

Faire découvrir La Fameuse Invasion de la Sicile par les ours par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (153)

> voir plus

Quiz