Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2266143085
Éditeur : Pocket (2002)


Note moyenne : 3.77/5 (sur 388 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Sept ans ont passé depuis Le Silence des agneaux. Depuis, Hannibal Lecter vit sous nom d'emprunt à Florence, en Italie, où le faux docteur, vrai serial killer, mène la grande vie.

Sur ses traces, Clarice Sterling, agent modèle du FBI. Mais elle n'est pas... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (15)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par Masa, le 30 novembre 2013

    Masa
    Fort de ses succès avec ses précédents ouvrages, Thomas Harris sort en 2000, parut sous le même titre, Hannibal. Ayant lu il y a fort bien longtemps maintenant, le premier livre de cette quadrilogie, Dragon rouge, je m'étais mis en tête de lire la suite, d'autant plus que j'avais bien aimé.
    Sept années de recherche intensives, ont permis à Mason Verger de retrouver la trace du très célèbre docteur Hannibal Lecteur, cannibale et anthropophage. le milliardaire Mason Verger souhaite se venger et à mis au point un plan. Clarice Sterling est une agente du FBI est également sur la piste du docteur.
    Le livre se met lentement en place. J'ai bien aimé l'enquête de de l'agente qui dresse un portrait psychologique du docteur Hannibal. Puis, c'est une véritable chasse à l'homme qui se déroule jusqu'en Italie. L'immersion est totale. En parallèle, on découvre le personnage de Mason Verger qui met en place un système machiavélique pour sa vengeance. Puis la dernière partie où toutes les pièces s'emboîtent parfaitement pour un dynamisme intense. Très bon livre, avec une écriture et un style agréable. Maintenant que j'ai lu ce troisième tome, il me reste plus qu'a trouver ceux que je n'ai pas lu.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Davalian, le 25 septembre 2011

    Davalian
    A l'inverse de ce qui s'est fait au cinéma, ce roman (le troisième de la quadralogie) est le meilleur de la série... sans doute parce qu'il est centré sur le personnage de Lecter.
    Une fois le choc du début passé ("Mon dieu ce que Clarice a pu changer"), on rentre dans le roman comme dans du beurre. Et le reste de la lecture glisse... tout naturellement. Un rythme particulièrement prenant, une intrigue et un scénario de derrière les fagots, des personnages secondaires attachants (Mason, le proc') et avec ça des images fortes (le passage avec les sangliers, la scène de Passi). Bref, pas la peine de faire un long discours : à lire !!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 12         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Maliae, le 27 avril 2014

    Maliae
    C'est juste monstrueux comme livre. Très malsain (moi honnêtement Verger me fait bien plus flipper que Lecter), et assez gore, j'ai TROP adoré (oui bon je suis fan comme tout d'Hannibal Lecter, je veux dire je le veux comme tendre époux quoi… (bon peut-être que c'est un choix un peu dangereux)). Donc bref on retrouve la petite Starling sept ans après, et elle a bien grandis, s'est endurci, et voit le FBI se retourner contre elle (en fait on peut bien dire ce qu'on veut d'Hannibal, j'ai trouvé qu'il y avait bien plus pourris que lui dans ce livre). S'il y a des passages de longueur (j'avoue, attendre que Lecter apparaisse enfin a été une véritable torture pour moi) je me suis éclatée avec ce livre, il est génial. Pleins de rebondissements, une histoire de fou, où on ne sait plus bien qui est vraiment le méchant de l'histoire, et où les personnages peuvent se montrer attachant ou complètement détestable. Hannibal est le seul serial killer où j'espère jusqu'au bout qu'il ne se fera pas attraper (je dis ça parce qu'en général dans les bouquins j'espère au contraire que le serial killer sera arrêté, sauf peut-être les livres comme Dexter mais là c'est encore autre chose). Bref il a tellement de charisme, de folie, de psychologie, d'intelligence… Moi je m'attache forcément à lui (déjà dans Le silence des agneaux) et tout le long du livre j'ai espéré qu'il s'en sorte. Starling est aussi un personnage que j'adore, elle a un drôle de caractère et le pouvoir bizarre qu'elle a sur Hannibal Lecter est juste trop génial. Verger est le pire des sales types possibles, il adore détruire les gosses, il manipule, il est à moitié pédophile, c'est le pire des salops mais il est pas en taule parce qu'il a de l'argent et qu'il est une victime de Lecter. Je l'ai détesté, même s'il est important à l'histoire. Et j'ai aussi détesté Krendler et lui je crois que c'est le pire, sa manière d'être un vrai pourri (surtout avec Starling) j'avais trop envie de lui mettre des coups ! La fin est genre une apothéose, je jubilais CARREMENT et j'ai juste trooop adoré. Bref j'étais heureuse comme pas possible et en même temps je suis super triste, parce que ça y est c'est fini! Et Hannibal va carrément me manquer. Sauf que je vais quand même lire Hannibal les origines du mal parce que bon, je veux le revoir, en savoir plus sur sa jeunesse et pitouça.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par beugzbee, le 19 mars 2013

    beugzbee
    Logiquement, j'ai lu ce livre avant les autres. Mais tout est compréhensible, et à l'inverse, cela ne gâche pas la lecture par la suite.
    L'auteur décrit par le menu tout ce qui peut l'être, c'est un peu trop peut-être mais c'est ce qui rend ce roman intéressant. On se rend totalement compte de l'horreur de Lecter. A tel point que je me suis demandée si j'allais regarder le film. Je suis une ame visuellement sensible, vous voyez.
    Et on comprend bien pourquoi sa victime survivante veut sa revanche.
    Notre enquêtrice est géniale, dans tout les sens et on ne veut pas lacher ce livre avant la fin.
    Peut-être pas après non plus.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          1 8         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par nataly, le 04 mars 2014

    nataly
    Enfin Hannibal tient le rôle qui mérite et mène une vengeance parfaite toute en mystère et savoir faire. La psychologie des personnages est vraiment très bien travaillée, et utilisée à très bon escient dans ce captivant roman. Et la fin est une véritable dynamite !!!!!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la critique

> voir toutes (3)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par kristus, le 09 octobre 2009

    Les jouets n'avaient plus d'intérêt pour Franklin. Il alla s'asseoir sous la girafe, face au mur. C'était tout ce qu'il pouvait faire pour ne pas sucer son pouce.

    Cordell guettait les larmes, un sanglot. Lorsqu'il vit que les épaules de l'enfant étaient secouées de frissons, il s'approcha et lui essuya les joues avec des compresses stériles. Puis il plaça les bouts de tissu mouillé dans le verre de martini destiné à Mason Verger, qui refroidissait dans le frigidaire de la salle de jeux au milieu des jus d'orange et des coca-cola.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par Masa, le 30 novembre 2013

    L'eau qui fuse, irisée d'un arc-en-ciel railleur qui annonce la promesse divine, étendard étincelant au-dessus de l'œuvre de Son aveugle maillet. Et cet homme-enfant est intact, autant que Starling peut le voir. Et la Macarena qui pulse dans les haut-parleurs, et une décharge qui l'aveugle, l'aveugle encore, et encore, jusqu'à ce que Hare empoigne le photographe et l'entraîne au loin.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par kristus, le 09 octobre 2009

    Vous auriez pensé que pareil jour frémirait de se lever ...

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

> voir toutes (3)

Videos de Thomas Harris

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Thomas Harris


La chronique de Carole S - Au-dela du mal
Aujourd'hui notre lectrice chroniqueuse Carole S. a décidé de vous donner ses impressions sur le livre de Shane Stevens "Au-delà du mal" aux éditions Pocket. Regardez... La présentation du livre "Au-delà du mal" par l'éditeur : Après plus de vingt-cinq ans de malédiction éditoriale, nous avons le plaisir de vous présenter pour la première fois en langue française Au-delà du mal, de Shane Stevens, l'un des livres fondateurs du roman de serial killer, avec le Dahlia noir, de James Ellroy, et Le silence des Agneaux, de Thomas Harris. À 10 ans, Thomas Bishop est placé en institut psychiatrique après avoir assassiné sa mère. Il s'en échappe quinze ans plus tard et entame un périple meurtrier à travers les États-Unis. Très vite, une chasse à l'homme s'organise : la police, la presse et la mafia sont aux trousses de cet assassin hors norme, remarquablement intelligent, méticuleux et amoral. Les destins croisés des protagonistes, en particulier celui d'Adam Kenton, journaliste dangereusement proche du tueur, dévoilent un inquiétant jeu de miroir, jusqu'à un dénouement captivant. A l'instar d'un Hannibal Lecter, Thomas Bishop est l'une des plus grandes figures du mal enfantées par la littérature contemporaine, un héros " terrifiant pour lequel on ne peut s'empêcher d'éprouver, malgré tout, une vive empathie. Au-delà du mal, épopée brutale et dantesque, romantique et violente, à l'intrigue fascinante, constitue un récit sans égal sur la façon dont on fabrique un monstre et sur les ...








Sur Amazon
à partir de :
20,00 € (neuf)
6,50 € (occasion)

   

Faire découvrir Hannibal par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (997)

> voir plus

Quiz