AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Geneviève Leibrich (Traducteur)
ISBN : 2864246791
Éditeur : Editions Métailié (2009)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Le Vent qui siffle dans les grues
Dans un Algarve tragique et sauvage, Milène évolue entre une famille attachée à ses privilèges et à son image sociale et une tribu cap-verdienne vivace pour laquelle la musique irrigue la vie.

Milène nous conduit à travers la mort vers un amour impensable, un crime, une trahison et un silence à jamais scellé. Son regard toujours neuf sur la vie, le bien et le mal, sa vision de la valeur du monde constituent la... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
peneloppe277
peneloppe27728 mars 2010
  • Livres 4.00/5
Lidia Jorge affirme son talent au fil de son livre, par ce roman parfaitement maîtrisé, qui colle au plus près de la réalité, avec des thèmes qui lui sont chers ' les préjugés sociaux, ainsi que sa terre natale : l'Algarve lui donne une puissante inspiration.
Commenter    J’apprécie          50
lusina
lusina28 octobre 2015
  • Livres 5.00/5
Notre monde contemporain, mû par un instinct sauvage de l'avenir, croise dans ce roman un monde plus ancien dans lequel une vieille usine abrite le destin d'une famille nombreuse récemment arrivée d'Afrique. Des mondes apparemment inconciliables que le hasard met en contact par l'intermédiaire de Milena Leandro, l'étrange jeune fille aux yeux de laquelle tout naît pour la première fois et dont la simplicité va tout bouleverser.
Dans un Algarve tragique et sauvage, Milena évolue entre une famille attachée à ses privilèges et à son image sociale et une tribu cap-verdienne vivace pour laquelle la musique irrigue la vie.
Milena nous conduit à travers la mort vers un amour impensable, un crime, une trahison et un silence à jamais scellé. Son regard toujours neuf sur la vie, le bien et le mal, sa vision de la valeur du monde constituent la matière même de ce roman.
Dans son oeuvre, Lídia Jorge fouiIle toujours au plus profond de la cruauté primaire des êtres. Ici, pour la première fois, elle nous découvre la perversité et la lâcheté qui l'accompagnent.
Cet extraordinaire roman a reçu le Prix de l'APE, l'un des prix littéraires les plus prestigieux du Portugal.
PRIX DES LECTEURS 2005 du Salon de la Littérature Européenne de Cognac
Lien : http://editions-metailie.com/livre/le-vent-qui-s..
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          00
Citations & extraits (3) Ajouter une citation
sterster06 août 2011
Ensuite tout avait changé de place et les murs extérieurs avaient englouti la douce pénombre qui avait entouré Milène depuis onze heures du matin. Les saints glissaient. Tout changeait d'apparence. Elle aussi était transportée par cette énorme voiture. C'était indéniable. Milène ferma les yeux, elle sentit un moteur sous le siège, autour d'elle les fleurs occupèrent l'espace, elles se serrèrent contre les vitres et remuèrent comme si elles étaient des bêtes vivantes prêtes à respirer, s'installant, changeant de place et de forme, les gardénias au dessus des glaïeuls, et Milène aperçut le paysage de la rue blanche de Sao Francisco, très paisible et très solide, à travers le verre fumé qui protégeait les yeux contre la clarté intense de l'après-midi, comme si toute la voiture n'était plus qu'une grande lunette de soleil.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          10
sterster06 août 2011
Le corps s'imposait. Sa chair, ses os, sa graisse. Ses tumeurs qui n'étaient qu'une floraison exubérante du corps, une prolifération de jacinthes au fond des eaux. La nature dans son fonctionnement déchaîné, sa luxuriance organique, ses emballements biologiques, ses excédents tissulaires.
Commenter    J’apprécie          20
sterster06 août 2011
Qu'était-il arrivé ? Les abîmes, les jours tristes, sans parler des fleurs charnues et des femmes avec des mollets carrés, avaient cessé d'empoisonner sa vie.
Commenter    J’apprécie          10
Videos de Lídia Jorge (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lídia Jorge
Lídia Jorge - Les mémorables .A l'occasion de l'Escale du Livre de Bordeaux 2015, Lídia Jorge vous présente son ouvrage "Les mémorables" aux éditions Métailié. Traduit du portugais par Geneviève Leibrich. Retrouvez le livre : http://www.mollat.com/livres/jorge-l%C3%ADdia-les-memorables-9791022601566.html Note de Musique : © Mollat Découvrez notre site : www.mollat.com & suivez-nous sur les réseaux sociaux : https://www.facebook.com/Librairie.mo... https://twitter.com/LibrairieMollat http://www.dailymotion.com/user/Libra... https://vimeo.com/mollat https://instagram.com/librairie_mollat/ https://www.pinterest.com/librairiemo... http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ https://soundcloud.com/librairie-mollat http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Littérature portugaiseVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature espagnole et portugaise>Littérature portugaise (227)
autres livres classés : littérature portugaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Musique et littérature

Quel grand philosophe des Lumières s'est essayé à la musique, sans succès ?

Voltaire
Jean-Jacques Rousseau
Denis Diderot
D'Alembert

10 questions
191 lecteurs ont répondu
Thèmes : musiqueCréer un quiz sur ce livre