AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.64 /5 (sur 62 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , 1951
Biographie :

Admiré par Yehudi Menuhin et Christian Bobin, ami de Jean Genet, Alexandre Romanès est issu de la famille Bouglione. Directeur de cirque, poète, luthiste baroque, équilibriste et dresseur, il a choisi la vie libre et nomade du cirque itinérant qu’il a fondé. Véritable poète de la vie gitane, il apprend à écrire pour publier ce qu’il vit et ce qu’il ressent : deux ouvrages récents ont été salués par la presse : Un peuple de promeneurs et Paroles perdues.

Alexandre Romanès est né en 1951 dans une grande famille de cirque venue d'Italie. Il s'exerce à toutes les disciplines, surtout l'échelle libre, le travail avec les fauves. Dès ses treize ans il participe aux numéros des grands.

Jusqu'au jour où il quitte le cirque familial, celui de Firmin Bouglione. Il trouve que chez les siens la piste a perdu de sa magie, la culture gitane étant reléguée au second plan, au bénéfice des Cadillac et des gourmettes.
On le retrouve dans un numéro d'échelles libres qui fait fureur à Saint-Germain-des-Prés ; c'est là qu'il rencontre Jean Genet, en 1976.
Au début des années 1990, il rencontre Délia, une gitane issue de la tribu des Lovaris, parmi la communauté roumaine des musiciens tsiganes du camp de Nanterre. Délia devient sa femme, et les gitans sa nouvelle famille de cirque.
Alexandre et Délia créent le premier cirque tsigane d'Europe : le Romanès, Cirque Tsigane.
© Cityvox
+ Voir plus
Source : http://www.concerts.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Pionnière de la poésie romantique, issue d'un milieu populaire, ancienne chanteuse et comédienne, c'est elle qui invente le vers de 11 syllabes. Sa poésie novatrice et émouvante influencera Verlaine, Rimbaud, Rilke, Aragon, Bonnefoy, Christian Bobin ou encore Alexandre Romanès? Baudelaire dira d'elle qu'elle est "la grande s?ur des romantiques". Et aujourd?hui encore, Julien Clerc, Obispo ou Biolay chantent ses poèmes. Alors que sort chez Garnier-Flammarion une nouvelle édition de son recueil "Les Pleurs", voici le portrait de Marceline Desbordes-Valmore. Culture Prime, l?offre culturelle 100% vidéo, 100% sociale de l?audiovisuel public, à retrouver sur : Facebook : https://facebook.com/cultureprime Twitter : https://twitter.com/culture_prime La newsletter hebdo : https://www.cultureprime.fr Abonnez-vous pour retrouver toutes les vidéos France Culture : https://www.youtube.com/channel/¤££¤23France Culture10¤££¤6khzewww2g/?sub_confirmation=1 Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
Podcasts (7) Voir tous

Citations et extraits (59) Voir plus Ajouter une citation
fanfanouche24   01 novembre 2013
Un peuple de promeneurs : Histoires tziganes de Alexandre Romanès
Je suis dans le train, on traverse les Vosges.

De l'homme assis en face de moi

se dégage un parfum extraordinaire.

Je n'ai jamais rien senti d'aussi bon.

J'engage la conversation

et je lui demande ce qu'il fait.

"Je suis bûcheron"

Ce parfum, c'était les arbres. (p. 62)
Commenter  J’apprécie          410
GeraldineB   20 mars 2014
Paroles perdues de Alexandre Romanès
Je n'ai pas encore compris

comment fonctionne le monde,

mais je sais très bien

ce que le ciel exige de moi.

Le temps du gâchis est fini.

Maintenant, je pose la main

sur tout ce qui est beau.
Commenter  J’apprécie          250
Alexandre Romanès
fanfanouche24   01 novembre 2013
Alexandre Romanès
Du campement tzigane de Nanterre,

ce qu'on voyait le mieux,

c'était la Grande arche de la défense.

C'était la misère,

les enfants marchaient pieds nus l'hiver

au milieu des rats, pas d'eau ni d'électricité,

et pas toujours quelque chose à manger,

et ce monument gigantesque éclairé

la nuit par des projecteurs est baptisé:

"L'Arche de la fraternité" (p.99)
Commenter  J’apprécie          230
IzaBzh   02 juin 2010
Un peuple de promeneurs : Histoires tziganes de Alexandre Romanès
On devrait avoir deux vies : une pour apprendre, l'autre pour vivre.
Commenter  J’apprécie          230
fanfanouche24   31 octobre 2013
Un peuple de promeneurs : Histoires tziganes de Alexandre Romanès
Quand je suis le seul à avoir des papiers,

tous les tsiganes qui sont autour de moi

veulent que je reconnaisse leurs enfants.

Moi qui ai déjà six enfants

voilà qu'il m'en arrive de partout.

ces misérables histoires de papiers

vont nous rendre tous fous.

On ne sait plus comment contenir ces abrutis

dans leurs bureaux. Si je les écoutais

Je pourrais faire une équipe de football. (p.48)
Commenter  J’apprécie          200
IzaBzh   02 juin 2010
Un peuple de promeneurs : Histoires tziganes de Alexandre Romanès
Je suis assis dans le train, on traverse les Vosges. De l'homme assis en face de moi se dégage un parfum extraordinaire. Je n'ai jamais rien senti d'aussi bon. J'engage la conversation et je lui demande ce qu'il fait. "Je suis bûcheron." Ce parfum, c'était les arbres.
Commenter  J’apprécie          190
IzaBzh   02 juin 2010
Un peuple de promeneurs : Histoires tziganes de Alexandre Romanès
Je ne supporte pas d'être enfermé, c'est pour moi une si grande souffrance que, si on me mettait en prison, je crois que je ferai un grand livre. Mais j'aime mieux ne pas l'écrire.
Commenter  J’apprécie          170
mireille.lefustec   23 mars 2012
Un peuple de promeneurs : Histoires tziganes de Alexandre Romanès
Doïna,onze enfants:

Celui-là,hier,je lui ai mis une bonne volée,et puis je me suis aperçue ,mais c'était trop tard,que je m'étais trompée d'enfant.
Commenter  J’apprécie          151
isanne   20 décembre 2019
Paroles perdues de Alexandre Romanès
Entre le monde et moi,

aucune réconciliation n'est possible.

Moi, je préfère l'oiseau

impassible sur la falaise

et qui s'élance dans le vide.
Commenter  J’apprécie          150
Lali   21 octobre 2013
Paroles perdues de Alexandre Romanès
Quand je suis seul dans la campagne

et que mon pas est lourd,

j’aimerais qu’un oiseau

se pose sur mon épaule.

Mais rien ne vient :

je reste seul avec ma peine.
Commenter  J’apprécie          140
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



.. ..