AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Le carrousel éternel tome 2 sur 4
EAN : 9782375680742
Editions du chat noir (22/03/2018)
3.97/5   19 notes
Résumé :
Après les terribles épreuves endurées dans la maison de poupée, Cassie pense avoir retrouvé sa vie d’avant. Mais les esprits ne veulent pas laisser partir ceux qui ont osé s’aventurer dans le monde du dessous. Elle va alors découvrir à quel point leur emprise sur elle est profonde.

En 1920, une diseuse de bonne aventure dit à une jeune fille de 14 ans, qu’elle est sur le point de mourir. Entre son grand-père qui dilapide dans la magie noire tout l’arg... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique

Paper Dolls est le tome 2 du Carrousel éternel. le Lecteur retrouvera Cassie et les autres filles de la Maison de Poupées. L'auteure nous fait remonter le temps avec Jessamine, qui fut également une des victimes de la malédiction des Fiveash. Cet opus explique les origines de la maison hantée, l'Arbre-Miroir, le Speculum Nemus…Un petit bémol à cette passionnante histoire, ce livre contient des fautes d'orthographe et rencontre des problèmes de traduction. Souffrir d'une mitaine au lieu d'une migraine. Un défaut qui mettra à mal la suite des aventures de Cassie. J'espère néanmoins que la maison d'édition fera un effort sur la traduction et la relecture en automne.

Commenter  J’apprécie          131

Voilà un petit temps que j'ai fini le tome 1 le Carrousel Éternel, tome 1 : Dollhouse. J'avais très envie de lire cette suite (et la magnifique couverture réalisée par Mina M ne faisait que renforcer cette envie), mais j'étais lancée dans le challenge des littératures de l'imaginaire francophone et ce livre ne correspondait donc pas à ma ligne de lecture du moment. Attention, cette chronique contiendra inévitablement des spoilers du tome 1.

Cassie parvient à sortir de la grotte et à trouver de l'aide pour sortir les autres de la maison de poupées. Tous n'en sortiront cependant pas indemnes. Alors qu'elle essaie de retrouver une vie normale, Cassie est hantée par les souvenirs de son séjour sous la terre, au point de voir des choses impossibles. Va-t-elle parvenir à s'en sortir ou le cauchemar la poursuivra-t-elle encore et toujours?

L'histoire se déroule sur deux temporalités : une de nos jours avec Cassie comme narratrice, l'autre narrée par Jessamine du temps où elle travaillait dans le cirque familial. C'est cette dernière partie que j'ai pour ma part préférée.

J'adore le monde du cirque et découvrir toutes les intrigues et les drames qui se cachent sous le maquillage et les costumes était vraiment génial. La magie est bien présente, mais pas toujours dans ses meilleurs aspects. On en apprend enfin plus sur le personnage de Jessamine, ce qui l'a amenée à être comme elle est, mais aussi pourquoi elle passe sa vie dans la maison de poupées. On retrouve aussi des personnages du tome 1, notamment Henry, moins mystérieux sans son masque de Bienfaiteur, mais toujours aussi mauvais.

Cassie, quant à elle, essaie de se reconstruire après les traumatismes qu'elle a vécus. Sous-alimentée, épuisée, maltraitée, elle doit soigner son corps, mais aussi son esprit. Elle a beaucoup de chance de pouvoir compter sur sa maman, très compréhensive, dans ses moments difficiles, mais aussi sur certaines autres survivantes.

J'avoue que la partie où les filles partent en vacances avec leur famille pour se changer les idées ne m'a pas grandement passionnée, mais elle était nécessaire pour ce qui va se dérouler ensuite. Car on s'en doute, même en ayant quitté les murs du manoir Fiveash, Cassie n'est pas débarrassée pour autant des horreurs qui s'y sont déroulées.

Le ton du récit a radicalement changé par rapport au premier tome. Alors qu'avant, on était presque dans l'horreur avec une séquestration surnaturelle, des poupées géantes gardiennes qui rodent la nuit et une geôlière tyrannique, ici, on est beaucoup plus dans le sous-entendu et la touche légère de surnaturel. Des choses se produisent sans qu'on sache si elles se sont réellement passées ou s'il s'agit d'une invention de l'imagination endommagée de Cassie.

Cependant, Anya Allyn n'aime pas rester conventionnelle dans ses histoires, comme elle nous l'a prouvé avec Lake Ephemeral, et c'est sur une fin totalement inattendue, avec des révélations surprenantes et stupéfiantes qu'elle clôt ce deuxième tome. Vivement la suite !

Petite note sur le travail éditorial : les éditions du Chat Noir nous ont encore gâtés avec une superbe couverture de la talentueuse Mina M, qui correspond parfaitement au récit, avec des effets brillants à certains endroits, mais aussi avec une mise en page très soignée et des en-têtes de chapitres sur le thème du cirque super beaux. Un vrai plaisir à parcourir. :)

Un tome 2 assez différent du précédent : deux histoires en parallèle, une dans laquelle Cassie essaie désespérément de se reconstruire après son traumatisme, l'autre qui nous conte le drame de la vie de Jessamine. Deux récits passionnants qui nous mènent à une fin totalement inattendue, comme Anya Allyn sait si bien les écrire. Vivement le tome 3 !


Lien : https://livraisonslitteraire..
Commenter  J’apprécie          10

Je me souviens que j'avais bien aimé le premier tome, qui posait les bases d'un univers assez glauque et angoissant. Et puis bon, disons ce qui est : les couvertures sont sublimes. Eh bien j'ai encore plus aimé ce second tome !

Certes, j'ai trouvé certains passages assez longs et j'ai deviné une grosse partie de l'intrigue assez rapidement, mais il n'en est pas moins que j'ai vite été prise dans ce cercle vicieux. Cette fois, nos personnages ont été libérés de la maison de poupées. Officiellement. Mais officieusement les souvenirs ont la dent dure et l'auteure appuie vraiment là où ça fait mal.

J'ai aimé qu'elle garde cette même optique, offrant ainsi la dose de suspense et d'angoisse qu'on aime retrouver dans ce genre de lecture. Ce que j'ai aussi aimé, c'est de voyager dans deux époques. D'abord celle actuelle avec la reconstruction suite à ces enlèvements et la seconde où nous partons à la rencontre et dans la vie de Jessamine.

Bon, c'est vrai que la première partie avec elle ne m'a pas totalement embarquée, parce que c'était assez long. Mais la seconde fois où on l'a retrouve m'a totalement charmée ! On en apprend un peu plus sur l'univers et comment cette idée de maison de poupées angoissante est née. Et c'est plutôt glaçant de penser que des gens peuvent avoir une imagination aussi débridée et dangereuse.

​En résumé, un second tome qui m'a vraiment plu. En cette période d'halloween, c'était la lecture parfaite pour se donner quelques frissons bienvenus. D'autant plus que l'auteure nous dévoile une grosse partie de son intrigue, qui fait encore plus froid dans le dos. Maintenant, j'ai très hâte de découvrir la suite.


Lien : http://lire-une-passion.weeb..
Commenter  J’apprécie          10

J'avais adoré le tome 1 et que dire du tome 2.... L'histoire se partage entre le présent où l'on suit Cassie, traumatisée par ce qu'elle a vécu dans la maison de poupées - cette partie est très réaliste et intéressante- et le passé, on l'on suit une jeune fille (dont je tairai le nom pour éviter les spoils) qui vit dans un cirque. L'ambiance belle époque et l'univers circassien sont décris d'une manière très immersive et addictive. Certaines scènes donnent froid dans le dos... et la fin... cette série prend une tournure totalement inattendue et très originale !

Commenter  J’apprécie          00

Si la fin du tome 1 m'avait laissé perplexe, j'ai vraiment adoré ce tome 2 pour deux raisons principales.

La première c'est cette alternance de temporalité avec la vie actuelle et les années 1920 où Jessamine évolue. On connaît peu son passé et les événements qu'elle a vécu nous éclairent petit à petit sur ce qui se trame dans le futur.

La seconde est le twist final absolument imprévisible qui m'a laissé sans voix et me fait dire que la suite sera incroyable.

Si j'ai senti venir quelques “twists” et que je ne suis toujours pas une grande fan de Cassie (ni Aïsha), j'ai en revanche appris à adorer Molly et, à mon grand étonnement, Jessamine. Les avancées que le fait sur le monde d'en bas et la découverte des “pouvoirs” de certaines personnes laissent planer des découvertes encore plus importantes dans l'avenir.

C'est une série que je ne regrette pas d'avoir commencée et que j'apprécie beaucoup.


Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation

– Il me faut un miroir, fais-je remarquer à Grand-Papa, exigeante.

– Il n’y a pas de miroir dans la maison. Sauf dans la chambre de Henry et Audette, mais tu n’as pas le droit d’y aller. Nous n’avons pas besoin de miroirs. Ils ne sont que source de tristesse quand l’image qu’ils nous renvoient n’est pas celle qui notre âme espère. Un morceau de verre ne définit pas qui nous sommes. Je veux que tu t’en souviennes toute ta vie.

Commenter  J’apprécie          10

Je suis étrangement consciente que nous sommes assis là, avec le temps qui nous échappe, chaque instant glissant doucement pour devenir le passé. Je ne peux pas revenir à la seconde précédente, même si rien n’a changé durant cette seconde.

Commenter  J’apprécie          10

Je déteste les longues heures perdues dans les déplacements. Elles sont comme la mort, nous volent des morceaux de vie. Dans quelques mois à peine, j’aurai quinze ans. Le train m’emmène à toute vitesse vers l’âge adulte, m’emporte vers le jour maudit. Être adulte, c’est prendre mes responsabilités, partager le poids du cirque, épouser un homme qui ressemble à un crapaud.

Commenter  J’apprécie          00

Nous avons bu au Puits des Souvenirs, et avons parcouru les Champs Elysées. Ces choses existent. Dans d'autres mondes, les mythes sont réalité et notre réalité est un mythe.

Speculum Nemus I

Commenter  J’apprécie          00

« La vie n’est qu’un collage. Un patchwork de scènes de papier collées les unes aux autres par un enfant. Tout peut se déchirer. Et les déchirures ne sont pas forcément nettes. »

Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : poupéeVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
865 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre