AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782745983992
352 pages
Éditeur : Milan (04/04/2018)

Note moyenne : 4.19/5 (sur 67 notes)
Résumé :
Je passe mes vacances dans un lieu de rêve :
un vieux manoir écossais.
Un vieux manoir qui était auparavant une école pour filles
où ont eu lieu de tragiques "accidents".

Mes cousins sont charmants :
Cameron est taciturne,
Piper est un peu trop parfaite,
Lilia a une étrange phobie des os, même des siens.

Et puis il y a Rebecca.
Rebecca dont la chambre est remplie de vieilles poupées.
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (42) Voir plus Ajouter une critique
Yggdrasila
  21 mars 2020
Avis aux amateurs de spiritisme : ne téléchargez pas d'application Ouija sur votre smartphone... vous risqueriez de vous attirer bien des ennuis !
C'est dans une atmosphère ténébreuse que nous suivons Sophie, une jeune lycéenne. Suite à une tragédie, elle embarque pour l'île de Skye afin de passer ses vacances chez son oncle.
Celui-ci vit dans un vieux manoir au passé trouble avec ses trois enfants.
Mais Sophie doit-elle se méfier de ses cousins qu'elle connaît à peine ?
Et pourquoi les phénomènes étranges se multiplient depuis qu'elle a joué sur cette maudite application ?
Tout le contexte de ce roman nous plonge dans une ambiance assez sombre : l'isolement, les comportements étranges, les histoires passées plus que suspectes, la mort, les événements inexpliqués et surtout les sinistres poupées Frozen Charlotte (que je ne connaissais pas mais qui existent bel et bien).
Pour un roman d'horreur de la littérature jeunesse, j'ai été agréablement surprise.
On ne s'ennuie pas une seconde.
Avec son écriture fluide, l'auteure nous propulse directement dans un registre fantastique où les passages frissonnants sont nombreux et même parfois oppressants. Vous l'aurez compris, l'aspect paranormal est omniprésent.
Les pages se tournent à une vitesse incroyable.
On pourra souligner l'originalité des quatre vers en début de chapitres pour nous conter la légende de Charlotte. C'est captivant à lire, puisque le poème est relaté par bribes en même temps que l'histoire principale. de plus, il a un lien avec celle-ci.
Les personnages du roman m'ont intriguée pour leur côté obscur. Chacun semble être menaçant à sa façon.
On est enfermé dans une sorte de double huis-clos entre le manoir et l'île. Ce qui rend l'atmosphère encore plus angoissante.
La couverture avec les Frozen Charlotte formant une tête de mort est très représentative de ce qui nous attend en ouvrant ce livre.
Un très bon roman horreur / fantastique que je recommande !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          560
thedoc
  31 mars 2019
Il ne faut jamais jouer avec une planche ouija …
Sophie et son ami Jay vont en faire les frais lorsque après avoir invoqué l'esprit de Rebecca, la jeune cousine décédée de Sophie, d'étranges phénomènes se manifestent.
Sophie a-t-elle réveillé un esprit vengeur ? Pour le découvrir, elle se rend chez ses cousins, en Ecosse, qui habitent une vieille maison pour le moins inhospitalière…
Au coeur de cette intrigue : des poupées de porcelaine, les Frozen Charlotte (qui ont vraiment existé à l'époque victorienne), créées à partir de la ballade folk américaine Fair Charlotte racontant l'histoire de cette jeune fille qui mourut gelée sur un traîneau pour ne pas avoir voulu se couvrir par-dessus sa jolie robe de bal. Chaque chapitre est introduit par une strophe du fameux poème et ponctue l'avancée de l'intrigue.
Alex Bell a réussi son pari : faire frissonner d'effroi le lecteur ! On retrouve les ingrédients classiques d'un roman d'horreur, arrangés à la sauce littérature adolescente, et c'est ce qui m'a plu : une vieille maison au lourd passé, une enquête sur une ancienne histoire, un environnement inquiétant, des phénomènes surnaturels, du sang et des morts. Les cousins de Sophie, pour le moins étranges, soulèvent chez le lecteur de nombreux doutes. A qui se fier ?
Enfin, les Frozen Charlotte, ces petites poupées aux tailles diverses, sont très effrayantes et l'auteur ne lésine pas sur les scènes glauques et morbides.
Dès le début, le ton est donc donné. le style est alerte, la narration sans temps mort et la tension monte très vite.
Un roman d'horreur efficace qui plaira aux amateurs du genre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
kuroineko
  30 décembre 2018
Le titre, Emmurées, était déjà une promesse à lui tout seul. le contenu n'a fait que confirmé. Sitôt le prologue commencé, je me suis retrouvée incapable de lâcher le roman. Dans la soirée, dévoré. Est-il utile de préciser que j'ai adoré?
Ambiance glauque dès la première page. Puis Alex Bell joue sa partition crescendo au fil des palpitants chapitres. Sophie, venue sur l'île de Skye chez son oncle et ses enfants, découvre ceux-ci sous un jour... singulier. Sept ans auparavant, l'avant-dernière, Rebecca, âgée de sept ans, est morte, laissant une famille dévastée. On sent d'emblée qu'il y a des séquelles. Sans compter ces bruits mystérieux, ces grattements, ... nocturnes bien sûr. Étrange demeure que cette ancienne école où d'étranges faits se sont multipliés.
Une grande bâtisse au sinistre passé, une île écossaise battue par de terribles bourrasques même au coeur de l'été, des révélations sur ses cousin et cousines pour le moins déstabilisantes, une collection de poupées Frozen Charlotte, le cadre est planté pour 330 et quelques pages au rythme bien agencé. Classé jeune adulte, ce roman a de quoi séduire même les moins jeunes adultes. Alex Bell parvient à instaurer une atmosphère tendue et flippante qui fonctionne à merveille. Je n'en perdrai pas le sommeil mais j'ai retenu ma respiration plus d'une fois en cours de lecture. Tout s'y prête.
J'ai vérifié sur Internet si ces poupées avaient réellement existé. En effet, elles étaient très à la mode à l'époque victorienne. Réalisées en biscuit de porcelaine, elles étaient souvent de petite taille, d'un bloc, sans articulation et représentaient une jeune fille morte gelée, inspirées d'un poème lui-même tiré d'un tragique fait divers. Un goût discutable en matière de cadeau à des petites filles... Pourtant, elles restent aujourd'hui très recherchées par les collectionneurs. Pourquoi pas? Moi, de toute façon, j'ai toujours eu horreur des poupées. Pas plus mal parfois...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          263
Saiwhisper
  21 avril 2019
Il y avait longtemps que je n'avais pas lu un aussi bon roman d'horreur ! Pour ceux qui n'ont rien contre la littérature ado ou young adult et qui cherchent un peu de frissons, tous les bons ingrédients sont là : rythme bien géré avec des événements étranges arrivant constamment, morts, ambiance aussi glauque que dérangeante, éléments paranormaux, bonne tension et personnages bizarres ! J'ai lu cet ouvrage quasiment d'une traite, souhaitant ardemment connaître le dénouement…
L'atmosphère morbide est présente dès le début de l'ouvrage, puisqu'en quelques pages, la jeune Sophie va utiliser une application de ouija qui va l'avertir de plusieurs choses, conduire à de nombreuses coïncidences et mener à un drame… La pauvre adolescente n'a même pas le temps de faire son deuil qu'elle est propulsée chez ses cousins, dans un vieux manoir chargé de secrets tous aussi sinistres les uns que les autres… Sans fléchir, le rythme propose continuellement des événements ou des révélations horrifiques. La tension ne baisse jamais, ce qui accentue l'effet « page-turner ». Ajoutons à cela que l'héroïne a l'impression d'avoir des hallucinations de la personne qu'elle a perdu et, bien sûr, d'autres choses en rapport avec l'endroit où elle va passer ses vacances !
Ses cousins sont également particulièrement bizarres, ce qui augmente le malaise de Sophie et l'adrénaline du lecteur faisant plein de suppositions au fil de la lecture. Cameron, dont l'une des mains a été rongée par les flammes, va se montrer distant et agressif pendant la plupart du temps… À l'inverse, Piper va directement montrer son enthousiasme, sa gentillesse et sa joie d'avoir une fille de son âge pour occuper ses journées. Pour ma part, j'ai tendance à me méfier des personnages trop avenants, si bien que son enthousiasme m'a paru aussi terrifiant que le comportement des autres membres de sa famille… Lilia, la petite dernière, a des propos crus et sanglants, n'hésitant pas à avoir des crises épouvantables durant le séjour… L'oncle, les objets inanimés (les poupées Frozen Charlotte) et les animaux comme le perroquet Dark Tom suscitent également notre suspicion.
Tout ce mélange est véritablement efficace ! Même si ce n'est pas une lecture pour adultes, je me suis prise au jeu. L'ambiance glauque a vraiment bien fonctionné chez moi. Sans avoir hurlé d'horreur, j'ai eu la gorge sèche à plusieurs reprises. de plus, ce qu'il s'est réellement passé dans le manoir est terrible… Je me doutais que certains protagonistes étaient ignobles, mais je n'imaginais pas à ce point ! Seul le dénouement m'a légèrement chagrinée : je l'ai trouvé assez classique et un peu vite expédié… Mais comme cette lecture a été aussi addictive qu'immersive, je n'en ai pas beaucoup tenu compte sur mon ressenti final. En faisant des recherches sur internet, j'ai découvert que les fameuses poupées Frozen Charlotte ont bel et bien existé ! Je comprends que leur design donne de l'imagination à des auteurs ! J'ai également appris que l'histoire de Charlotte qui sert d'en-tête en chaque début de chapitre n'est pas le fruit d'Alex Bell. C'est une vieille légende d'époque… N'hésitez pas à découvrir la courte vidéo en bas de mon avis sur le blog… Sinon, je vous invite à lire la critique de Smoochybooks qui m'a donné envie d'acquérir « Emmurées » ! Êtes-vous prêt(e) à vous faire connaissance avec ces petites poupées en porcelaine, quitte à prendre le risque de vous faire crever les yeux par celles-ci ?
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          196
BOOKSANDRAP
  29 avril 2018
> https://booksandrap.wordpress.com/2018/04/29/emmurees-alex-bell/

Je me suis lancée dans « Emmurées » sur un coup de tête. Pas certaine de frissonner, pas certaine de réussir à être captivée par cette histoire de fantômes mais tout de même intriguée d'en connaître davantage sur ce qui se cache derrière cette sanglante couverture. Et mon dieu qu'elle belle surprise. J'ai adoré. Je ne pensais pas être tellement absorbée par le roman que je ne pourrais rien faire d'autre à part le lire. Je l'ai dévoré d'une traite. J'ai été incapable de le lâcher, j'avais envie de savoir de qu'elle manière cela allait se terminer, comment l'auteure allait conclure son histoire, nous expliquer les faits et surtout comment elle allait faire évoluer ses personnages. C'est une belle réussite. Chair de poule assurée pour tout les courageux qui se lanceront dans cette histoire d'épouvante digne des meilleurs livre d'horreur pour ados. Si vous aimez les histoires à la fois glauque, glaçante et fantastique alors foncez. Vous passerez forcément un bon moment en compagnie de Sophie et de cette maison des cauchemars !

Le gros point fort du roman, c'est son ambiance.
Vous l'aurez compris ce qui m'a principalement attirée c'est bien évidemment son résumé qui promettait une histoire bien particulière. Et je peux déjà vous dire que je n'ai pas été déçue. Tout est fait pour que vous vous sentiez mal à l'aise. Et j'ai adoré ça. C'est oppressant, c'est terrifiant, on ne sait jamais vraiment quoi croire ni qui croire, si l'on accorde du crédit à tout ce que l'on apprends et au rôle que ces poupées ont, on ne sait pas si on devient complètement fou comme Sophie qui ne sait pas vraiment ce qui se passe, si l'on entends aussi des voix comme elle ou si c'est le fruit de notre imagination. C'était absolument génial. L'atmosphère très pesante et dangereuse était parfaite. C'est un vrai roman d'ambiance. Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas autant prise au jeu dans un roman de ce genre-là. J'ai frissonné avec notre héroïne, je me suis interrogée, j'avais peur de continuer, peur de tourner les pages et de découvrir jusqu'où l'auteur allait aller dans l'échelle de l'horreur. J'étais fascinée, et je continue encore à penser à ce bouquin plusieurs jours après ma lecture ce qui est bon signe. Si vous n'aimez pas les histoires de fantômes, si vous n'aimez pas les livres qui suggèrent des choses fantastiques alors je ne pense pas qu'emmurées soit fait pour vous. On est typiquement dans le genre de roman qui s'établit autour de phénomènes paranormaux, autour d'étranges accidents et de poupées tueuses, alors forcément si ces thèmes ne vous parlent pas, vous risquez d'être déçus par le contenu. Et pourtant vous passerez à côté d'un joli petit bijou. Il faut le savoir. Je ne suis d'ordinaire pas le public visé et pourtant j'ai adoré me laissé porter par les chapitres tous plus addictif les uns que les autres. Alex Bell est très forte pour vous tenir entre ses griffes et vous donner envie constamment d'en savoir davantage. La plume est très simple et pourtant absolument percutante. Chaque phrase est étudiée, placée au bon moment pour impacter le lecteur plus encore. C'était génial.

Et pourtant ce n'est pas qu'une simple histoire de revenants et de croyances occultes.
L'évolution des personnages est très bien mise en place. Plus on avance dans le récit, plus on en apprends sur les cousins de Sophie et sur ce qu'ils ont vécu dans cette ancienne école pour jeunes filles. Théâtre de tragédies et réelle source du mal, ce manoir écossais regorge de mauvais souvenirs. J'ai été bluffée par la tournure que prenait l'histoire. Je ne m'attendais pas à ça. Même si ce n'est pas un coup de coeur, même si ce roman n'est pas parfait, j'y ai passé un si bon moment que je ne peux que vous recommander de vous y jeter dessus. C'est surprenant, c'est glauque, c'est mystique. Les personnages sont très travaillés, on passe par une palette d'émotions variées, on est très souvent horrifiés par certains passages, par moment très peinés et très brusqués, mais qu'est-ce que c'était bon. J'ai eu plusieurs fois envie de décamper, de crier à Sophie de partir loin et de ne jamais se retourner tant la pression était importante et tant je ne me sentais pas rassurée durant ma lecture.
Emmurées est le genre d'histoires que je peux vous recommander facilement si vous aimez vous faire peur. Si vous recherchez un livre d'horreur pour adolescents, addictif, bien mené, bien rythmé, qui vous plonge dès les premières pages dans une ambiance effrayante alors foncez. Mais ne me dites pas que je ne vous aurez pas prévenus… Gare aux Frozen Charlotte…


Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100


critiques presse (1)
Ricochet   01 octobre 2018
A réserver aux plus de 13 ans, efficace mais dispensable.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
limaginariumlimaginarium   28 juillet 2018
Elle prit Martha par la main et la tira derrière elle, titubante, jusqu'au carré d'herbe ensoleillait où jouaient ses camarades. Lorsqu'elle arriva, elle découvrit cependant que les fillettes ne cousaient pas des robes pour les poupées : elles leur confectionnaient des linceuls et les avaient disposés sur les poupées comme si c'étaient des cadavres. Certaines construisaient même des croix avec des brindilles.
- Qu'êtes vous en train de faire ? demanda la directrice.
Les élèves levèrent la tête vers elle.
- Nous organisons un enterrement pour les Frozen Charlotte, mademoiselle Grayson.
- Arrêtez immédiatement, ordonna l'enseignante. Je n'ai jamais rien entendu de si macabre.
- Mais, mademoiselle Grayson, répondit l'une des jeunes filles, elles aiment être mortes. C'est elles qui nous l'ont dit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
SaiwhisperSaiwhisper   21 avril 2019
Lorsqu'elle arriva, elle découvrit cependant que les fillettes ne cousaient pas des robes pour les poupées : elles leur confectionnaient des linceuls et les avaient disposés sur les poupées comme si c'étaient des cadavres. Certaines construisaient même des croix avec des brindilles.
- Qu'êtes-vous en train de faire ? demanda la directrice.
Les élèves levèrent la tête vers elle.
- Nous organisons un enterrement pour les Frozen Charlotte, mademoiselle Grayson.
- Arrêtez immédiatement, ordonna l'enseignante. Je n'ai jamais rien entendu de si macabre.
- Mais, mademoiselle Grayson, répondit l'une des jeunes filles, elles aiment être mortes. C'est elles qui nous l'ont dit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SaiwhisperSaiwhisper   21 avril 2019
Je restai immobile quelques secondes, avant de me retourner lentement vers la porte fermée de la chambre de Rebecca. Je m'en approchai et m'arrêtai devant. Puis je tendis la main pour effleurer la porte du bout des doigts.
A peine l'eus-je touchée que je retirai ma main aussi vite que possible, le souffle coupé : la porte était glaciale sous mes doigts. Néanmoins, ce ne fut pas seulement le froid qui me choqua, mais le mal pernicieux qui semblait émaner de la pièce condamnée. Je n'avais pas de mots pour décrire cette sensation, cela aurait été incompréhensible si j'avais tenté de l'exprimer, mais c'était sinistre, horrible, malveillant, et cela me mettait mal à l'aise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   06 avril 2018
Convaincantes. Elles sont tellement convaincantes. Elles déforment tout dans ta tête et après tu ne sais plus ce qui est bien ou mal. Je ne sais pas comment elles font, mais elles arrivent à te faire croire que c’est une bonne idée de faire quelque chose de mauvais. Elles lisent dans tes pensées et trouvent tous tes secrets.
Commenter  J’apprécie          50
SaiwhisperSaiwhisper   21 avril 2019
Nous avons eu deux chats pendant un moment, Shellycoat et Selkie. Le premier était à Rebecca, le second à moi. Tu as remarqué la grande cheminée dans la cuisine ? Nous étions devant, un soir, quand Rebecca s'est levée et s'est dirigée vers la cheminée avec Selkie dans les bras. Je me rappellerai toujours, elle est restée là, debout, sans bouger, pendant un long moment, à contempler les flammes, puis tout à coup, elle... elle a jeté Selkie dans le feu. La pauvre minette était si sévèrement brûlée qu'elle n'a pas survécu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22

Videos de Alex Bell (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alex Bell
Chaque génération, un Gardien des tempêtes est choisi par l'île d'Arranmore. Son devoir est de protéger à tout prix la puissante magie de l'île, car elle est le dernier rempart contre les forces obscures qui menacent le monde. Qui sera le prochain élu ?
Fionn Boyle aurait préféré rester à Dublin plutôt que de passer ses vacances avec son agaçante grande soeur chez leur énigmatique grand-père, Malachy. Pourtant, à peine le garçon de onze a-t-il débarqué sur l'île d'Arranmore que d'étranges incidents s'enchaînent… Il découvre bientôt que l'endroit est magique et que son grand-père est le Gardien des Tempêtes. Mais le temps est venu pour le vieil homme de passer le relais, et l'île est sur le point de choisir un nouveau Gardien. Alors que la lutte pour devenir l'élu s'engage, les profondeurs d'Arranmore s'agitent. Attendant son heure depuis des siècles, une présence maléfique prête à tout pour raviver les feux d'une guerre ancestrale a été réveillée par l'arrivée de Fionn...
« Magique en tout point. » Eoin Colfer, auteur de la série "Artemis Fowl" (Gallimard Jeunesse) « Si envoûtant et sauvage qu'on a l'impression d'être emporté par la mer. » Katherine Rundell, auteure de "Coeur de loup" (Gallimard Jeunesse) « Drôle, sombre, et d'une beauté flamboyante. » Kiran Millwood Hargrave, auteure de "La Fille d'encre et d'étoiles" (Michel Lafon) « Un conte chaleureux débordant de magie, d'amitié, et d'humour. » Alex Bell, auteur de la série "Le club de l'ours polaire" (Gallimard Jeunesse)
------------------------------------------ Abonnez-vous à notre chaîne Youtube : https://tinyurl.com/ya2scuvg
+ Lire la suite
autres livres classés : poupéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1900 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..