AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266248286
Éditeur : Pocket Jeunesse (07/06/2018)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Dans un futur proche, Interfeel est un nouveau réseau social permettant de partager ses émotions. Il n'est désormais plus possible de mentir ou cacher ce que l'on ressent. Nathan, 16 ans, a grandit avec Interfeel, et connaître les émotions de ses amis lui semble tout aussi naturel que de respirer.
Mais un événement tragique va se produire sous ses yeux et bouleverser ses certitudes. Qu'est-ce vraiment qu'Interfeel ? Quel secret se cache derrière ce système qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Khalya
  20 juin 2018
J'ai lu ce livre dans le cadre de la masse critique Babelio. Je l'avais coché un peu par hasard, happée au passage par le résumé qui m'intriguait beaucoup. Et bien m'en a pris parce que j'ai frôlé le coup de coeur. Pourquoi seulement frôlé ? Tout simplement parce que, à aucun moment, ni au début du livre, ni à la fin, il n'est fait mention d'une éventuelle suite. Or, vu comment se fini ce livre, clairement, la bonne opinion que j'en ai est subordonné à l'existence d'une suite.
Imaginez donc un feu d'artifice. Les couleurs sont de plus en plus brillantes, les bouquets de plus en plus étendus et au moment du bouquet final…pshiiiiit… un pétard mouillé. C'est à peu près l'effet qu'aurait sur moi l'annonce de l'absence de suite. Et comme on est dans l'incertitude, et que je déteste l'incertitude, je n'arrive pas au coup de coeur.
Interfeel est présenté comme un réseau social, mais il est évident qu'il est bien plus que ça. Déjà, s'il n'est pas obligatoire de l'utiliser, c'est tout de même fortement conseillé. Ceux qui refusent Interfeel, les sans-réseaux, sont regardé avec suspicion mais ce n'est pas le seul désagrément que provoque leur refus du « progrès » : ils n'ont également pas accès aux meilleurs soins, réservés aux utilisateurs d'interfeel, pas accès non plus aux emplois lucratifs. La population connectée pense immédiatement que quelqu'un qui n'a pas interfeel dissimule ses émotions parce qu'il a quelque chose de grave à cacher. S'il ne semble plus y avoir de discrimination liée à la couleur de peau, à la religion ou à l'orientation sexuelle, la majorité des utilisateurs montrent leur intolérance à l'égard des sans-réseaux. La haine n'a pas disparue, elle s'est seulement trouvé un autre réceptacle.
Au-delà de l'histoire en elle-même, on peut déceler une sévère critique des réseaux sociaux et de l'utilisation de plus en plus systématique qui en est faite (pas plus tard qu'hier, j'ai eu droit à : « Comment, tu n'utilises pas instagram ?? Mais c'est trop bizarre de ne pas être instagrammeur… ». Héroïquement, je n'ai pas fait de commentaire).
Le rythme du roman est haletant. Presque à chaque page, il y a une révélation, un rebondissement, voire une trahison.
Au début j'avais du mal à me repérer car on est plongée dans cet univers sans préparation, mais, au fil des discussions entre les personnages, de leur cours au lycée même, on commence à comprendre comment on est passé de notre monde actuel au monde d'interfeel.
Du côté des personnages, je ne me suis réellement attachée qu'à Nathan. Il se remet sans cesse en question, cherche à comprendre les choses et ce, même quand cela va à l'encontre de tout ce qu'il a toujours appris.
J'espère que dans la suite, si suite il y a, on apprendra à mieux connaitre ses camarades ainsi que Kassandra Kacem dont le passé m'intrigue beaucoup.
Je me pose encore tellement de questions sur les personnages que ce soit les parents de Nathan, Claude Erat, le tatoueur ou encore le commissaire Ekaton ou Karl Certal, et le retournement de situation qui clôt le livre ne me donne qu'une envie : En savoir davantage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
FiftyShadesDarker
  08 juin 2018
Un roman que j'ai eu l'occassion de lire grâce à la #MasseCritique de Babelio, merci à eux et à Pocket Jeunesse pour l'envoi. Et franchement, le résumé donne envie, mais le roman est encore plus surprenant à la lecture...
L'histoire est celle de Nathan et de ses amis, qui sont connectés grâce à Interfeel, un réseau social du futur permettant de partager ses émotions. Chaque habitant partage ses émotions avec tous les autres, au même titre que l'on se téléphone actuellement ou que l'on partage des choses sur Facebook, Twitter ou autres.. Mais un événements va se produire et bouleverser Nathan. Et cela va l'amener à faire la rencontre d'une personne "sans-réseaux", qui vit en marge de la société. Nathan et ses amis vont alors vouloir en connaitre plus sur l'univers qui les entoure...
Alors je te le dis tout de suite, je ne pensais pas autant apprécier cette lecture. Mais en plus de l'univers, totalement créé par l'auteur, avec Interfeel, les relations entre les personnes, les gens dans ce monde, je trouve qu'il y a une réelle réfléxion sur les réseaux sociaux de nos jours. Et j'ai apprécié cela, car en plus des aventures qui s'enchaînent pour Nathan et ses amis, il y a vraiment des éléments qui nous font réfléchir à ce que nous apporte nos réseaux sociaux ou pas d'ailleurs. Donc, je peux dire que j'ai trouvé beaucoup plus qu'une histoire dans ce roman, mais plutôt quelque chose d'instructif, qui amène à la réfléxion autour d'un univers créé de toutes pièces, mais qui pourrait être notre futur. Je peux que te le recommander pour toutes ces raisons là.
La fin est surprenante, mais on n'était pas à cela prêt vu que j'ai déjà été surprise à de nombreuses reprises durant ma lecture. A chaque page, quelque chose de nouveau s'imbrique dans l'univers, dans l'histoire. C'est cela qui m'a vraiment emporté.
Nathan est un jeune homme qui se trouve entouré de ses amis au lycée, mais aussi de sa famille chez lui, tous accro au réseau social Interfeel. Je dois dire que je le trouve d'une très grande maturité pour son âge, mais cela m'a plu, car j'ai pu plus facilement m'attacher à lui et à son histoire. le caractère principal de Nathan, qui a retenu mon attention, c'est qu'il est curieux. Mais pour cela, il est aussi courageux et déterminé, ce que j'aime dans les personnages des romans que je lis. du coup, j'ai apprécié le suivre dans ses aventures et je trouve qu'en sa compagnie, nous n'avons pas le temps de s'ennuyer pour mon plus grand plaisir. En effet, il cherche toujours à avancer et revient que très rarement en arrière. Bref, c'est le personnage qui a fait que j'ai énormément apprécié cette lecture.
Le style de l'auteur est recherché, posé. Cela m'a beaucoup plu, car j'ai facilement accroché à son univers, qui est bien expliqué et détaillé pour nous permettre de nous projeter dedans. Un vrai plaisir de le lire et surtout de la découvrir.
En général, une histoire autant surprenante qu'intéressante autour d'un réseau social révolution : Interfeel. Je recommande vivement cette lecture entre détente et réfléxion.
Lien : http://www.fifty-shades-dark..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
SednaX
  18 juin 2018
Voilà un roman qui a su happer mon attention dès les deux premiers chapitres. On peut largement les qualifier de "coup de poing". de plus, l'originalité du sujet a permis d'attiser ma curiosité jusqu'au bout : comment l'auteur a-t-il pensé cette société futuriste, basée sur le partage (presque) totale des émotions ? Comment justifie-t-il les politiques en place et la scission de la population (pour ou contre le réseau émotionnel Interfeel) ? Qu'est-ce que la guerre numérique et va-t-on assister à une révolution ?
Si la plupart de mes questions ont trouvé réponse satisfaisante, j'ai tout de même trouvé qu'il y avait quelques raccourcis et quelques facilités au moment de l'action principale.
Et puis au fur et à mesure de l'avancée de ma lecture, je voyais la fin du livre s'approcher et un grand nombre de questions encore non résolues, d'actions prévues mais non réalisées, des retournements qui permettaient d'attiser encore la curiosité et qui étaient vraiment chouettes, en soi. Mais j'ai passé pratiquement les 100 dernières pages à me ronger les sangs : la fin allait-elle être bâclée, trop rapide et décevante ? Ou pire, cela annonçait-il une suite à venir ? Cela a un peu gâché mon plaisir de lire, tant je voulais finir pour avoir la réponse à cette angoissante question plutôt que pour finir l'histoire elle-même …


Livre reçu dans le cadre d'une opération Masse Critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          14
lirado
  19 juin 2018
Les réseaux sociaux ont envahi le quotidien des ados. Comment cela serait-il si cette fois on pouvait partager directement nos émotions, sans filtre ? Interfeel répond à cette interrogation à travers le parcours d'un petit groupe d'ados qui se confrontent au système en place. C'est un roman qui a une bonne dynamique, qui pose des questions intéressantes sur l'apport des réseaux sociaux et la manière dont ils nous influencent.
J'ai par contre trouvé que le final était tardif et il y a un rebondissement inattendu mais que j'ai eu du mal à comprendre.
En conclusion, la plupart de nos interrogations trouvent une réponse mais quelques questions demeurent. Pour le moment on ne sait pas s'il y aura une suite mais cela serait préférable car l'histoire garde un petit goût d'inachevé.
Lien : http://www.lirado.com/interf..
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   07 juin 2018
Adila avait toujours eu trois convictions qui jalonnaient sa vie. Elle savait que demain serait encore mieux qu'aujourd'hui, que plus tard elle serait archéologue et, surtout, elle savait qu'elle aimait Nathan.
Commenter  J’apprécie          20
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   07 juin 2018
- Vous savez ce qui m'a fait revenir ici lorsque ma vie a disparu ? s'exclama Nathan en se tournant vers le Taoueur. Une phrase que l'on m'a sortie, un jour, et que je viens enfin de comprendre.
Commenter  J’apprécie          20
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   07 juin 2018
Nathan ne bougeait pas et ne disait rien. Une nouvelle question l'obsédait. Mais il ignorait encore que, pour trouver des réponses, il irait bien plus loin que tout ce qu'il aurait pu imaginer.
Commenter  J’apprécie          20
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   07 juin 2018
Il ne devait pas se souvenir.
Il devait continuer sa vie comme si de rien n'était.
Il ne devait pas douter d'Interfeel. Jamais.
Commenter  J’apprécie          20
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   07 juin 2018
Pour la première fois de sa vie, Nathan se retrouvera seul, sans Interfeel, sans Opale, débordant de sentiments contradictoires.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : réseaux sociauxVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2396 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre